comme vous l'entendez

Publié le par isa

"Entendez ce que je vous dis,
entendez d'autres personnes
et puis faites comme vous l'entendez" F. DOLTO

Partant de cette approche ,mon blog s'ouvre à vous , les témoignages de démarches inspirées de celui-ci sont les bienvenues.
Aujourd'hui c'est Sandrine qui nous montre des réalisations de ses élèves et nous explique comment elle a adapté une situation d'absence de livre référence:

"Voici la fin de cette première période et tout se bouscule : je donne les classeurs et le cahier de langage aux parents ! Je t'avais "un peu" oubliée. Et puis, pour être franche, en regardant mes photos je me suis dis que ce n'était pas un travail extraordinaire. Que j'étais un peu présompteuse. Ce ne sont que de simples sillhouettes de girafes qui regardent la lune. Les autres animaux de l'histoire ne figurent même pas sur le mur ! Manque de confiance : je ne sais pas.
Et puisque je t'écris, autant te faire part d'une autre de mes "adaptations". Ne possédant pas "les poissons" de Douzou et ne pouvant me le procurer assez vite, j'ai modifié la donne. Notre mascotte est arrivée un matin avec un ami qui s'ennuyait dans son bocal.  Il rêvait d'être un enfant. Notre mascotte ne comprenait pas qu'il souhaite changer. Nous avons aidé Henri à se faire entendre. Avec des jambes il pourrait : "jouer au foot", avec des mains : "manger une glace". A chaque proposition nous accrochions des membres de papier à notre poisson et la glace, le ballon... Les enfants ont eu de nombreuses idées et nous avons bien ri ! Voici quelques productions : Henri  est humanisé ! Et ce sont eux qui ont choisi et collé les morceaux en justifiant l'intérêt d'ajouter un oeil (pour voir plus de couleurs), une main, un nez...
Merci pour tes idées, pour tes albums. Grâce à toi, je suis pleinement heureuse d'être en PS."

semaine 4 "Où es-tu Lune ?" 
semaine 6 "Les petits poissons"

Commenter cet article

amb 30/08/2009 17:11

Dans ta réponse à Eol tu indiques de rechercher par exemple la préparation semaine 10 autour du gâteau, de la nourriture, en pâte à modeler. Mais je suis perdue et je ne sais où chercher? Peux-tu m'aider?
Je veux te dire encore, que grâce à toi,cette 2ème quinzaine d'août a été plus sereine que d'habitude et qu'arriver dans cette PS me fait bien plaisir maintenant. Quelle chance de t'avoir rencontrée!

isa 30/08/2009 20:53


il s'agit de la préparation à partir du livre Bobi la mouche , voici le lien http://soutien.over-blog.fr/article-24157303.html
merci Amb pour ta gentille remarque.


alexia 11/11/2008 18:21

Merci pour cette réponse aussi rapide et tes conseils (nombreux également dans la rubrique organisation).Je vais tenter de revoir mon organisation avec tout ça. Encore merci.

isa 11/11/2008 19:42


Bon courage, ça va aller !


Alexia 10/11/2008 23:05

Bonsoir Isa. De par ta longue expérience en petite section, je souhaiterai quelques conseils car je suis complétement perdue. Pour résumer ma situation, je suis PE2, et tous les lundis je suis en PS (en ZEP). Aujoud'hui j'ai eu une visite "conseil" qui m'a mis le moral au plus bas. Il m'a été dit que les élèves jouaient bcp trop et ne restaient pas assez en place, qu'il fallait que je fasse des groupes et qu'ils tournent uniquement quand je les y autorise...Bref, je ne sais pas du tout comment faire car ma titulaire ne souhaite pas fonctionner par groupe (elle me l'a à nouveau dit cet après midi).
Alors comment faire:Peuvent ils mémoriser le groupe auxquels ils appartiennent en sachant que ce fonctionnement ne concernerait qu'un jour par semaine?
J'aime ce que je fais mais j'ai l'impression de ne rien maitriser au moment où se passent les choses...Il y a bcp de bruit, les élèves se lèvent de leur table (ateliers autonomie)...Bref, j'ai vraiment besoin de conseils.
Merci beaucoup.

isa 11/11/2008 13:13



Alexia,


Si c’était facile d’enseigner , cela se saurait.


Freud a dit :  « Il y a trois métiers impossibles : enseigner, éduquer et soigner ».


Ne te désespère pas. Tu apprends et comme tes petits élèves, tu te confrontes à tes doutes.


La gestion des ateliers est un art.


J’ai fait plusieurs articles , va  voir dans la catégorie Organisation. J’y parle en
effet des groupes et de leur évolution dans l’année, il y a une vraie progression à envisager


Ta difficulté est « Comment mettre en place un fonctionnement que les élèves ne retrouveront pas les autres
jours ? ».


Plusieurs réponses sont possibles :


-         Tu évoques ce que tu RESSENS ( peur de ne pas bien faire,
sentiment d’impuissance face au bruit et à l’instabilité des élèves) avec la collègue que tu remplaces et tu partages tes idées sur une éventuelle organisation.


-         Tu passes outre cette concertation, il y a quelquefois des
impossibilités, des freins ,des résistances trop douloureux pour accepter le changement.Donc tu t’organises toute seule. Je pense que la personne qui est venue te voir a voulu te conseiller de
poser un cadre. Plus celui-ci est flou, plus les élèves se sentent en insécurité et plus ils s’agitent.


Ecoute –toi et tu sauras !


Afin de structurer les ateliers mieux vaut que les élèves sachent où ils doivent aller. Utilise donc leur carte de présence pour
définir leur place, lorsqu’ils ont FINI leur travail , ils peuvent changer d’atelier. Le respect de la règle «  Le bruit gêne, je fais attention » est une exigence ( lire l’article
l’autorité de l’enseignant dans le module Dans sa classe  et les semaines de début d’année sur le travail sur le bruit)


Fais leur confiance sur leur capacité d’adaptation au changement de maîtresse.


Enfin réfléchis à ta façon de te considérer LEGITIME dans cette classe, les élèves te renvoient peut être l’image que tu dégages (
malgré toi). Appuie toi sur ton plaisir de faire que as exprimé et qui est le meilleur moteur à ta réussite.


Je te souhaite Alexia beaucoup de confiance en toi. Je reste à ta disposition


Isa



Eol 09/11/2008 18:10

Merci pour tes précisions, je suis aussi tout à fait d'accord sur la notion de jeu. Et il n'y a pas de soucis du côté de l'agitation ou de l'ennui mais je voulais agrandir mon cercle d'activités autonomes. Merci encore

isa 09/11/2008 19:09


Tant mieux, je ne peux donc que te conseiller de lire les préparations,ce que tu as peut être déjà fait !


Eol 09/11/2008 14:19

Merci pour cette 1è réponse rapide. Je fais également cela dans ma classe mais j'aurai voulu savoir un peu plus précisément comment changer (je ne sais pas si je suis claire). Par exemple, que faire en pâte à modeler, en jeux de construction lorqu'ils sont en autonomie (j'ai des PPS-PS) pour ne pas que ce soit que du jeu libre?
Merci

isa 09/11/2008 14:54


Alors là , il faut que tu reprennes toutes mes préparations et que tu vois ce que je propose, ton atelier en autonomie donne toujours une consigne, la différence avec les autres ateliers
est que la présence de l'adulte n'est pas nécessaire pour répondre à cette consigne, mais cela veut dire que ta demande aura un rapport avec ce que tu fais durant ta semaine: exemple préparation
semaine 10 autour du gâteau, de la nourriture, en pâte à modeler , je propose aux élèves de réaliser un gâteau puis de le découper de façon à donner une part à chacun des élèves du groupe,
néanmoins, je ne vérifierai qu'en fin de séance d'atelier, je ne serai pas présente durant tout l'atelier, c'est ça l'autonomie. en semaine 9 ( je crois, il me semble) , je propose un atelier de
peinture en totale autonomie, les élèves doivent se débrouiller de Aà Z, aucune aide de l'adulte éventuellement les copains, , la semaine prochaine , je vais proposer une activité de tri
manipulation ( réinvestissement) qui ne doit pas requérir l'aide de l'adulte durant la séance, l'atelier eau peut demander au groupe de remplir toutes les bouteilles données  ( tu peux en
mettre une bonne quantité) en veillant à ne pas mettre d'eau par terre, presque chaque semaine je propose des ateliers avec adulte et sans adulte, car c'est la réalité de la classe, l'enseignant ne
peut être avec tous en même temps. Maintenant , j'ai aussi ma position concernant le jeu libre et je pense qu'il faut aussi donner aux élèves des espaces de liberté et que tout ne doit pas répondre
à des exigences pédagogiques, les élèves et surtout les TPS ont encore beaucoup besoin de jouer sans consigne, sans exigence, ils se construisent dans l'imitation, ils ont besoin d'observer et
d'agir spontanément. Est-ce que ton problème n'est pas de contenir des petits un peu trop désordonnés  et que tu penses ne pas proposer d'activités suffisamment variées pour éviter l'agitation
et l'ennui ? Si c'est le cas, je te propose d'aller lire les commentaires de Marion dans l'article "séance de langage avec le cahier de liaison" dans la catégorie "cahier de liaison" ,elle parle de
ses difficultés avec ses petits, je lui donne des conseils et elle répond semaine 6 "les petits poissons" pour expliquer ce qu'elle a mis en place, c'est trés intéressant.


Eol 08/11/2008 21:00

Bonsoir Isa, je m'excuse, je ne sais pas où poser ma question mais je suis à la recherche d'infos sur les ateliers en autonomie pour les PPS-PS. Je rame un peu et je trouve que je leur fait faire tjs la même chose... As tu des pistes? Merci beaucoup

isa 09/11/2008 14:15


tu peux poser ta question où tu veux ,.elle me parviendra toujours, les ateliers autonomes sont multiples puisqu'ils peuvent correspondre à un réinvestissement d'un apprentissage acquis, je
veux bien te faire une liste qui sera non exhaustive et que des collègues voudront bien compléter car nous disposons d'une richesse mutelle qu'il nous faut partager:
voici donc ma liste des ateliers en autonomie que j'ai pratiqués : eau ( avec piscine), pâte à modeler, peinture, découpage, dessin, coloriage, jeux de construction, de légo, de clippos,perles,
collage, puzzles, ordinateur, coloriage, livres... j'en oublie c'est sûr ; je compte sur les autres pour compléter cette liste , merci pour l'aide .