séance 2 "faibles parleurs" soutien langage grande section

Publié le par isa


FICHE 2 SOUTIEN LANGAGE "faibles parleurs"

S’APPROPRIER LE LANGAGE / DEVENIR ELEVE

"Images pour raconter" 

 

OBJECTIF :

Travail  en groupe de soutien sur « échanger , s’exprimer » et « comprendre », sur « vivre ensemble ».

 

COMPETENCES :

·        Répondre aux sollicitations de l’adulte en se faisant comprendre.

·        Commencer à prendre sa place dans les échanges collectifs.

·        Inventer une histoire individuellement.

·        Participer à une conversation en restant dans le sujet de l’échange.

·        Inventer une histoire collectivement à partir de quelques images.

 

DISPOSITIF :

Groupe de 9 élèves de grande section repérés en difficulté par leur enseignant pour leur comportement inhibé et peu participatif lors des regroupements.

Travail en collectif dans le coin bibliothèque de la classe de petite section.

 

MATERIEL :

Images photocopiées d’un livre inconnu des élèves.

 

DUREE :

45 mn

 

DEROULEMENT :

Phase 1 : 10mn

L’enseignant demande aux élèves s’ils se souviennent de ce qu’ils ont fait durant la séance précédente, il leur demande de raconter le livre qu’ils ont écouté «  Petit Doux n’a pas peur ».

 

Phase 2 : 10 mn

L’enseignant propose qu’ils viennent chacun leur tour sur la base du volontariat ( personne ne peut y être obligé) sur la chaise centrale afin de se présenter mais cette fois –ci en inventant une autre vie , en imaginant être différent ( la famille , la maison , ce qu’ils aiment faire …..)

 

Phase 3 : 15 à 20 mn

L’enseignant  montre ensuite des images dans leur ordre chronologique et propose aux élèves d’imaginer l’histoire. Chacun peut ajouter sa façon de comprendre et de percevoir les images. Il leur faut nommer les personnages, leur donner des caractéristiques ( personnalité, habitudes….). L’histoire est ainsi racontée par l’ensemble du groupe. L’enseignant leur demande de s’en rappeler pour la prochaine séance.

 

Phase 4 : 3 mn

« La minute mime », l’enseignant réexplique aux élèves comment utiliser l’horloge pour se repérer dans le temps grâce à la gommette et à la trotteuse, puis il dit qu’ils vont devoir penser à un instrument de musique et imaginer qu’ils jouent de cet instrument et jouer en faisant semblant  pendant une minute sans s’occuper des autres , en faisant du bruit s’ils le désirent afin de se décontracter et s’amuser ensemble.

 

Phase 5 : 2 mn

L’enseignant propose un retour au calme en se donnant la main tous ensemble et en écoutant une musique douce, chacun peut fermer les yeux ou non.

 

Phase 6 :

Le groupe se sépare et l’enseignant prend soin de dire au revoir à chacun en le nommant.

 

COMMENTAIRES :

 

Durant cette séance, l’enseignant observe chacun des élèves et note mentalement les réticences, les changements, les essais afin de les consigner après la séance. Cette observation est fondamentale, il est important de laisser une trace de ces observations pour suivre et évaluer la portée de ce soutien.

 

Cette séance s’articule autour de l’imaginaire, il est fréquent d’observer qu’avec ces élèves inhibés, il y a une auto censure, ils n’osent laisser libre cours à leur imagination , certains sont dans la rêverie mais cette échappatoire ne les aide pas ,au contraire , ils se trouvent encore plus en décalage par rapport à ce qui se déroule dans la classe.

En sollicitant leur imaginaire et en valorisant leur pouvoir d’invention, ils se construisent une image de locuteur légitime.

De plus certains ont des difficultés à accéder à ce langage d’évocation, ne parlant qu’à vue, il est important de les encourager et les entraîner à utiliser des images mentales.

Enfin, il est aussi important de travailler sur les notions réalité-fiction : « J’invente mais je sais que j’invente ».

 

Et la séance se termine par les mêmes rituels, les élèves ont besoin de ces repères, ils se sentent fragiles dans leurs difficultés, ils doivent pouvoir retrouver un dispositif qui les rassure parce qu’ils le connaissent déjà et dans lequel ils vont se sentir à l’aise. Cependant, il faudra néanmoins au cours des semaines envisager des changements, car ce sont des élèves qui doivent se confronter à leur capacité d’adaptation, la mettre à l’épreuve sans pour autant se sentir trop vulnérable et se renfermer de nouveau dans une attitude de retrait, de protection.

 

 

CRITERES DE REUSSITE :

Accepter de parler devant les autres.

 

 

 

Publié dans soutien langage GS

Commenter cet article

Anne 04/10/2009 22:38


Bonsoir
Effectivement, ce livre n'est pas dans nos classes.
Merci de ta réponse.
Anne


Anne 04/10/2009 17:49


Bonsoir

As-tu un livre à conseiller ? Comme nos élèves ont balayé la majorité des livres qui peuplent nos classes, il faudra acheter un titre. Autant partir sur un livre qui colle bien avec l'esprit de
cette fiche.
Merci pour tes conseils.
Anne


isa 04/10/2009 18:01


un petit livre facile à comprendre et dont l'histoire évoque la vie de chacun afin qu'il ait des références personnelles pour lui donner envie de participer, je pense à Zaza au supermarché
par exemple qui est un livre aimé des enfants, mais il y en a d'autres, c'est le premier qui m'est venu.