les livres de la période Mars-Avril 2009

Publié le par isa


C'est assez compliqué avec les zones.
Je vous propose de finir la période 3 avec la zone C et de recommencer la période 4 avec la zone A, puis à nouveau de finir avec la zone C et de recommencer la période 5 avec la zone A, ce qui fait que j'indique 7 livres alors que vous n'aurez que 6 semaines..... Je pense que j' ai déjà perdu des lecteurs en route, je comprends, j'ai failli m'arracher les cheveux mais comme ce n'est pas dans ma nature, j'ai choisi le calme à la tempête !!!!!! Bref, ne soyez pas étonnés de voir 7 livres. Chacun s'adaptera , fera son choix, je n'ai pas trouvé d'organisation idéale ( s'il y a des lecteurs ou lectrices inspirés, je veux bien un coup de main, c'est aussi pourquoi je m'y prends à l'avance).
 
Sachez que les livres sont classés dans l'ordre d'utilisation.
Cette période est consacrée au domaine "PERCEVOIR,SENTIR,IMAGINER,CREER"
L'ambition est de découvrir un auteur et tout ce que son oeuvre contient en s'intéressant particulièrement à son style graphique, ses dessins et ses références artistiques. J'ai choisi Anthony Browne.

cliquez sur les livres pour accéder aux préparations

 






1. MARCEL ET HUGO
2. MARCEL LE CHAMPION
3. DANS LA FORÊT PROFONDE
4. LE TUNNEL
5. TOUT CHANGE
6. BILLY SE BILE
7. MON PAPA

Commenter cet article

sophie 24/01/2010 21:57


Bonsoir Isa, concernant la peinture que tu utilise pour peindre les t-shirts, penses-tu que de l'acrylique peut faire l'affaire ou risque-t-elle de durcir ? Merci pour ton aide...une fois de
plus !


isa 24/01/2010 22:12


Personnellement , je n'ai jamais utilisé d'acrylique, il vaut mieux faire un essai, je me demande si cette peinture ne va pas craqueler. A voir ! Dis nous ce que ça donne.


Maryse 21/01/2009 21:17

Merci Isa pour ces infos sur le mot du jour. Je complète mon interrogation suite au nouveau livre de Bentolila mettant en cause l'évaluation à la maternelle . Du coup et c'est mon souci du moment ( moi, je travaille en corolle lexicale ) comment évaluer le vocabulaire? le lexique?Bonne soirée, Maryse.

isa 21/01/2009 22:55


ça m'interesse vraiment ton travail en corolle lexicale, aurais-tu des exemples à nous donner; mais comment fais-tu pour chaque mot nouveau , tu fais tout un travail de recherche autour du
mot avec les élèves , cela ne prend -il pas trop de temps pour aborder plus de mots ?
en ce qui concerne l'évaluation du vocabulaire, du lexique, il s'agit de faire nommer les mots à partir des images ( imagier puis éventuellement dans un autre contexte) pour savoir si
l'élève l'a acquis. C'est vrai qu'il est important de connaitre le résultat de son action et d'envisager une évaluation de ce qui est fait mais ATTENTION de ne pas tomber dans un excés inverse qui
serait de passer son temps à évaluer pour répondre à l'exigence d'évaluation  ;d''autre part ,ne pas oublier que derrière une évaluation on ne passe pas à autre chose se contentant d'un
constat d'échec, c'est pourquoi il me semble important de se donner des outils et une programmation des évaluations afin d'éviter cet écueil.


maryse 20/01/2009 21:45

Bonsoir Isa, sur cette prochaine série d'albums , je te et vous conseille le travail formidable d'une collègue " kissékakopié" consacré à Anthony Browne.Et en attendant merci pour ton travail remarquable.A l'occasion, j'aimerais bien revenir sur le mot du jour, j'ai du mal à voir comment mettre en place. Bye, Maryse.

isa 21/01/2009 09:33


Bonjour Maryse,
je suis allée voir Kissékakopié, c'est effectivement trés original et cela confirme la grande richesse des oeuvres d'Anthony Browne, d'ailleurs les élèves ne s'y trompent pas et sont
subjugués par ses images. Leur imaginaire, leur pensée créatrice, leur intelligence, leur émotion sont sollicités, notre travail se trouve facilité par de tels appuis littéraires. Pour ton
interrogation sur le mot du jour, tu n'as pas été sans remarquer que ceux que je propose chaque semaine sont directement tirés de l'expèrience corporelle que les élèves viennent de vivre en EPS,
ainsi l'enseignant s'appuie sur le moment de langage précédent ( l'élève raconte à Dalma la séance) et introduit par le biais de l'image le mot du jour, il présente l'image et attend la réaction
des élèves: soit ils connaissent et disent spontanément le mot à "trouver" ( bien entendu ce n'est pas parce qu'un élève donne le mot , qu'ils le connaissent TOUS et c'est là tout l'intérêt de
l'imagier, qu'un grand nombre ait le stock de mots requis à 4 ans), soit ils ne trouvent pas et l'enseignant les aide, en les mettant sur la voie ou en donnant le mot carrément ( des fois , il faut
savoir abréger avant que l'attention s'envole). Ensuite, le petit travail demandé est expliqué, tous les élèves qui ne vont pas à l'atelier langage, s'installent pour le faire sur leur
feuille  avec l'ATSEM qui aide à coller ensuite dans l'imagier si l'élève a réussi ce qui lui était demandé. L'imagier est repris avec l'enseignant à d'autres moments ( attente des mamans,
lever de la sieste, regroupement ....) et les élèves s'entraînent à dire les mots qu'ils connaissent, il faut le faire régulièrement pour que l'imprégnation porte ses fruits, et puis il faut aussi
redemander dans le contexte EPS les mots acquis. Est-ce suffisamment expliqué ? à bientôt