séance 4 " grands parleurs" soutien langage grande section

Publié le par isa


FICHE SOUTIEN LANGAGE GROUPE 2

S’APPROPRIER LE LANGAGE / DEVENIR ELEVE

"Débat sur la récréation" 

 

OBJECTIF :

Travail  en groupe de soutien sur « échanger , s’exprimer » et « comprendre », sur « vivre ensemble ».

 

COMPETENCES :

·        Participer à un échange collectif en écoutant autrui et en attendant son tour de parole.

·        Ne couper la parole à celui qui s’exprime.

·        Comprendre progressivement les règles de la communauté scolaire.

·        Participer à une conversation en restant dans le sujet de l’échange.

·        Rester attentif de plus en plus longtemps.

·        Comprendre la valeur des consignes collectives.

 

DISPOSITIF :

Groupe de 9 élèves de grande section repérés en difficulté par leur enseignant pour leur comportement irrespectueux des autres et des règles de conversation lors des regroupements.

Travail en collectif dans le coin bibliothèque de la classe de petite section.

 

MATERIEL :

Feuilles de dessin + feutres.

 

DUREE :

45 mn ou selon la capacité du groupe.

 

DEROULEMENT :

Phase 1 : 10mn

L’enseignant demande aux élèves s’ils ont le sentiment de progresser par rapport à leurs difficultés visées par ce groupe de soutien à la fois dans le groupe mais aussi dans leur classe. Il interroge chacun et note ses réponses. Chacun tente de formuler les progrès qu’il doit encore faire : (exemples possibles) rester attentif, être bien assis, ne pas couper la parole, demander la parole, être à l’écoute des autres ….. L’enseignant note à côté du prénom de l’élève sa résolution, il rassure celui qui ne sait pas ou ne trouve pas en lui proposant d’y réfléchir et de le dire à la prochaine séance.

Ensuite, l’enseignant tire au sort celui qui va répéter les règles de conversation établies ensemble.

 

.

 

Phase 2 : 3 mn

« La minute silence », l’enseignant demande d’abord aux élèves leurs prévisions concernant leur réussite au jeu. Chacun doit dire s’il pense qu’il est capable de réussir.

 

Phase 3 : 30 mn

L’enseignant demande ensuite que le groupe se réunisse autour d’une grande table car ils vont discuter mais ils pourront aussi dessiner tout en conversant. Il s’agit d’une conversation débat, les élèves sont moins contraints qu’en regroupement, ils ne doivent respecter qu'une seule règle : NE PAS COUPER LA PAROLE.

L’enseignant propose un débat sur la récréation. Il lance la discussion et chacun intervient pour répondre , raconter; il relance lorsqu’il sent que la conversation stagne, il distribue la parole à ceux qui n’interviennent pas pour les inciter à donner leurs sentiments. En fin de débat , l’enseignant demande ce qu’ils retiennent de la discussion , va-t-elle changer leurs comportements  ?

 

 

Phase 4 : 2mn

Le groupe se sépare et un élève est tiré au sort pour être l’« hôte », il doit nommer chacun de ses camarades pour lui dire au revoir comme le faisait l’enseignant.

 

COMMENTAIRES :

 

Durant cette séance, l’enseignant amène l’élève à reconnaître ses difficultés lui-même afin de les identifier et de chercher une solution. Cet exercice est fait collectivement, à partir d’un élève qui ose dire sa difficulté, l’émulation collective ainsi que la confiance établie dans le groupe doivent aider chacun dans l’acceptation de son obstacle. Il n’est pas question de précipiter les choses , un élève qui ne sait pas, qui ne veut pas, doit être accompagné dans ce refus et doit savoir qu’il a le temps d’avancer à son rythme. Il n’est pas question que ce soit l’adulte qui pointe à sa place et qui donne une réponse comportementale. Le travail de soutien est plus sur l’acceptation par l’élève et son désir de changement que sur une demande autoritaire , une exigence de l’adulte qui ne prendrait pas sens pour l’élève.

 

La progression dans le soutien aux élèves les amène à se confronter à une vraie situation d’écoute de l’autre et de respect de sa parole, les contraintes si importantes au début du soutien sont allégées pour donner une plus grande liberté de parole et ainsi les élèves se retrouvent dans la situation idéale pour tester leur capacité à réinvestir les règles de conversation établies ensemble. Afin de ne pas les laisser dans une position encore complexe pour eux qui est de parler sans aucun support visuel ni aucun autre appui que leur parole, l’enseignant autorise le dessin libre durant la séance. Les élèves agissent tout en réfléchissant à la discussion ;cela ,d’ailleurs, les aide bien à se concentrer sur ce qui se dit. Les conversations menées dans ces conditions ont toujours été prolifiques et spontanées. Bien entendu , le sujet ainsi que les questions doivent motiver les élèves et éveiller chez eux un intérêt débatif.( voir ci dessous exemples de questions sur le sujet: La récréation)

 

La séance se termine par le rituel du départ avec un élève « hôte ». Les règles de civilité sont très contraignantes pour ces élèves impulsifs, le fait de « jouer » à recevoir et donc de théatraliser ce moment tout en le vivant leur donne des repères qui doivent devenir des habitudes naturelles , spontanées et non pas imposées. Au début, il est possible que cela soit tourné en dérision mais l’enseignant maintient sa demande et confirme qu’il est le maître du jeu de cette séance.

 

CRITERES DE REUSSITE :

Réussir une minute de silence en ayant prévu sa propre réussite.

Ne pas avoir coupé la parole durant le débat.

 



Débat sur le sujet suivant : LA RECREATION

 

 

  1. L’enseignant demande qui veut raconter comme se déroule une récréation.
  2. Il relance le débat avec des questions du type :

 

  • Que faites vous ?
  • A quoi jouez- vous ?
  • Que font les adultes ?
  • Est-ce que vous vous ennuyez ?
  • Y-a-t-il de la violence ?
  • Que faîtes- vous quand vous vous faîtes embêter ?
  • Que vous disent vos parents si vous leur dites que quelqu’un vous embête ?
  • Qu’en pensez vous ?
  • Est-ce que vous pensez à aider, à jouer avec les petits ?
  • Aimez vous la récréation ?
  • Comment faire pour aimer la récréation si vous ne l’aimez pas ?
  • Que faudrait-il dans cette cour ?
  • La trouvez- vous belle ?
  • Avez-vous peur de la récréation ?
  • A quoi sert la récréation ?

 

 

 

Publié dans soutien langage GS

Commenter cet article