semaine 21 "Oeil pour oeil"

Publié le par isa

 

 

 

LE LIVRE DE LA SEMAINE

 

Nous arrivons au terme du travail sur l’activité d’expression que nous avions choisi : le mime.

Le projet établi en début de période était d’apprendre à exprimer avec son corps des actions et des émotions puis d’aller présenter un petit spectacle à la classe voisine.

Le livre de la semaine va servir de scénario à ce spectacle. Son intérêt est qu’il met en scène deux personnages ( jusqu’à présent les élèves ont toujours joué seul ou avec l’enseignant), il n’a pas de texte, les élèves vont devoir s'appuyer sur leur imagination. Il va leur falloir coordonner action et expression.

Cependant le livre est suffisamment explicite pour inspirer l’interprétation. Voici un extrait du Monde de Juillet 2003 lors de sa sortie littéraire :

 

OEIL POUR OEIL…,

de Nicolas Bianco-Levrin

Un jeu de regard, de vis-à-vis, entre

deux pages qu’une peinture trop

fraîche rend inversées… Une histoire

de confrontation, moins affrontement

que rencontre.Sans texte

pour qu’on décline sans fin les scénarios

possibles d’un dialogue pas

si bête entre un loup et son double.

A lire aux plus petits avant qu’ils

n’imaginent leur propre histoire ou

pour les grands qui y liront un pari

artistique.

 

OBJECTIFS :

 

Agir et s’exprimer avec son corps : fiche 14 «  Parcours gymnique niveau 4 », reconstitution du parcours gymnique à partir d’images d’éléments du parcours (images dans le fichier à télécharger), préparation du spectacle de mime ( répétitions + choix musical d’un fond sonore),

 

Devenir élève : faire vivre un projet dont l’aboutissement dépend du groupe.

 

Découvrir le monde : se repèrer dans l’espace : reconstitution collective du parcours en séance regroupement, découvrir les formes : découper  un carré.

 

Percevoir, sentir, imaginer, créer :  mouvement artistique de référence «  Le Suprématisme », artiste référent « Malevitch »: ne garder que l’essentiel, notion : juxtaposition, reproduction ; réinvestissement du travail sur le quadrillage fait tout au long de cette période.

 

S’approprier le langage :   album langage : travail sur les pronoms (ils ou elles) à partir des photos prises en collectf , imagier : un mot par jour ( debout, contre, meilleur).


Découvrir l’écrit :
 reconnaître son prénom en capitales d’imprimerie parmi des "anagrammes" de son prénom et aussi d’autres prénoms de la classe.

 

 

 

COMMENTAIRES :

 

Le spectacle demande préparation et répétitions, des moments autres que le regroupement doivent être trouvés durant la semaine. Le déroulement du mime peut être envisagé de la manière suivante ( bien entendu, ce n’est qu’une proposition) :

Les élèves sont par groupes de 2 et jouent la scène du livre. Le groupe corrige avec l’enseignant metteur en scène.

Un moment est consacré au choix d’une musique pour le fond sonore.

L’enseignant a fait un tri et propose deux musiques différentes , après une audition avec mime, les élèves votent.

Le spectacle est organisé dans un grand espace. Quatre binômes se produisent simultanément , ainsi pour une classe de 28 élèves , 7 tableaux s’enchaînent. Cette mise en scène convient à l’esprit de l’histoire qui semble se répéter sans fin.

Il est tacite que tous les élèves participent, cependant un refus/détresse d’un élève doit être entendu et protégé .

Le thème de l’histoire ( la violence) doit être discuté et replacé dans un contexte d’apprentissage du respect de l’autre et de sa dignité.

 


LES REGROUPEMENTS :

Regroupement 1 9h30-9h45 :

 

 

     Lundi  : De retour en classe, après la séance d’EPS, un élève vient reconstituer le parcours VERT à partir des éléments imagés et découpés. Il s’agit pour lui de ranger dans l’ordre d’utilisation ces élèments. Le groupe valide.

     Ensuite, l’enseignant montre l’image du mot du jour : debout,les élèves doivent le dire ou tenter de le comprendre. Chaque jour , ils ont un petit travail à faire autour du mot ( puzzle, coloriage, dessin, graphisme, collage…..) avant de le coller dans l’imagier.

 

 

     Mardi : idem Lundi parcours ROUGE à reconstituer, mot du jour : contre.

 

 

     Jeudi : idem Mardi parcours NOIR à reconstituer, mot du jour :meilleur.

 

 

 

     Vendredi: SPECTACLE DE MIME

 

     

 

ATELIERS avant la récréation

N°1 S’approprier le langage

«  Je parle avec l’aide de mon album langage, j’utilise le pronom « ils » ou « elles »  pour parler des autres.

 

Objectifs : développement de la maîtrise du langage, travailler le langage d’évocation.

Compétence visée :  utilisation des pronoms ils et elles.

Support  : album langage

Matériel :photos prises lors de moments collectifs où d’autres élèves sont photographiés

Consigne : « Je propose que tu choisisses une photo et que tu me dises ce que faisaient tes copains  »

SAUF Vendredi  en raison du spectacle

 

N°2 S’approprier le langage

«  Je colle un mot dans mon imagier »

 

 Objectif : travail sur le vocabulaire.

Compétence visée :  comprendre et acquérir un vocabulaire pertinent

. Matériel :  fiche mot + pot de colle

Consigne : « Tu reconstitues l’image du mot à coller dans ton imagier ».

 

Tous les mots font partie du stock de mots à connaître à 4 ans.

SAUF Vendredi  en raison du spectacle

 

 

 

   

    Fiche  3 mots imagier : debout et contre

   

    Fiche 4 mot imagier : meilleur

 

Regroupement 2 10h30-10h45 :

 

     Lundi  :  Lecture collective du livre de la semaine. Les élèves décrivent et interprètent ce qu’ils voient. L’enseignant leur annonce qu’il s’agit de leur mime pour le spectacle. D’abord, il faut penser à inviter la classe d’à côté. Comment faire ? Un élève volontaire accompagné de l’ATSEM est chargé de l’invitation. Il faut se mettre d’accord sur ce qu’il va dire. L’enseignant écrit sous la dictée du groupe la phrase d’invitation. Le groupe répète puis l’élève concerné. Ensuite , les élèves répètent leur mime par binômes sous la direction du groupe et de l’enseignant . Ce travail de mise en scène est l’occasion de discussion sur cette situation de violence et sur ce que les élèves savent du contrôle de soi.

 

 

 

 

     Mardi : répétitions.

 

 

    Jeudi : répétitions.

 

    Vendredi: Lecture collective du cahier de liaison. Evaluation collective des nouveaux mots à partir de l’imagier . Lecture de "Marcel et Hugo" pour présenter notre prochain sujet de travail : l’auteur Anthony Browne.

 

 

ATELIERS après la récréation et la sieste

 

 

N°1 S’approprier le langage

«  Je retrouve mon prénom parmi des anagrammes et d’autres prénoms de la classe»

 

Objectifs : identification de formes écrites..

Compétence visée :   reconnaître son prénom en majuscules d’imprimerie.

Support  : feuille photocopiée

Matériel :pot de colle par élève
Consigne : « Tu regardes tous les mots , tu cherches ton prénom et tu l’entoures, dans chaque bulle , il y a ton prénom »

 

 

N°2 Percevoir, sentir, imaginer, créer

«  Je ne garde que l’essentiel »

 

Objectif : inspiration  mouvement artistique « Le Suprématisme » et l’artiste «  Malevitch» notion : suppression,.

Compétence visée :  exprimer son goût, son choix, utiliser des images.

 

Support :  feuille de magazine (choisie par l’élève parmi des images triées par l'enseignant pour leurs qualités esthétiques)

Matériel : un pot de colle par élève +carrés de 5cm*5cm de papier affiche ou canson de différentes couleurs+ un petit cadre 10cm*10cm en britol pour servir de fenêtre permettant le repère pour le collage .

 Consigne :  « Tu regardes ces images, tu en choisis une ; puis dans l’image , tu choisis ensuite la partie qu’il faut garder en collant une fenêtre sur celle-ci, il faut la garder parce que tu trouves qu’elle est belle et qu’elle suffit , que le reste ne sert à rien . Tu colles les carrés de couleur pour cacher le reste en les rangeant autour de la fenêtre comme quand tu as peint des carrés les uns à côté des autres».

 

L’enseignant explique au groupe qui travaille sur ce mouvement que le peintre Malevitch a tellement supprimé les détails dans ses peintures qu’il est arrivé à peindre un carré blanc sur une feuille blanche. Il montre l’œuvre.

 

 

N°3Découvrir le monde

«  Je découpe des carrés»

 

Objectifs : réinvestissement du travail fait sur la reconnaissance de la forme carrée, utilisation et poursuite de l’apprentissage du découpage.

Compétence visée :  découper un carré

 

Support  : feuille photocopiée avec images.

Matériel :paire de ciseaux.

 

Consigne : « Tu découpes les images carrées que tu veux emmener chez toi»

 

.

 

N°4 Découvrir le monde

 «  Je trie les carrés et les ronds en identifiant les erreurs avec l’aide de la maîtresse»

 Objectifs :travail sur le tri selon la forme.

Compétence visée :  trier par l’identification des erreurs avec l’aide de l’adulte.

Support  : feuille photocopiée

Matériel : gommettes ni rondes ni carrées.

Consigne : «J’ai classé les ronds et les carrés, mais j’ai fait quelques erreurs, voyons ensemble si tu sauras les retrouver»

Cette démarche est nouvelle et complexe, les élèves ont besoin d’un accompagnement . On peut imaginer une manipulation à partir de carrés et de ronds en bois, en légo, en gommettes….avant le travail sur la fiche où l'élève doit coller une gommette sur les erreurs qu'il a identifiées .

Cette démarche se veut constructive par rapport au statut de l’erreur. Les élèves y verront une approche non culpabilisante de celle-ci :  «  une erreur peut me permettre d’apprendre, de comprendre ».

 

LES FICHES:

 

 

Fiche prénom à retrouver.

Fiche découpage.

Fiche tri carré et rond.

Commenter cet article

lydia 08/02/2009 21:55

lydia je viens de decouvrir votre site ,qui est incroyable tant au niveau conseils que ressources juste un eclairage au niveau des 4 ateliers apres la recreation quelle organisation : 4 groupes de 6 sur les 4 ateliers sur la semaine quelle prise en charge pour les dirigés , les 4 sont en dirigés et vs proposez 3 autres en semi et autonomes , si c est le cas disponibilité pour chaque groupe sur une seule rotation est ce suffisant? animation du meme atelier avec les 4 groupes le meme jour pour la repartition des groupes en ce qui me concerne mon atsem place les photos de chaque enfant sur une table et ils doivent la trouver avant de commencer leur travail merci d avance

isa 08/02/2009 21:56


Lydia, il faudrait que vous alliez lire les articles que j'ai écrits dans la catégorie organisation, je parle de la façon dont je conçois
l'organisation des ateliers. Néanmoins, les 4 ateliers que je propose fonctionnent toute la semaine, les élèves sont avec l'enseignant ou l'atsem dans deux ateliers et dans les deux autres
,ils sont seuls.Ils ont la possibilité de faire plusieurs fois dans la semaine le même atelier, car quand ils ont fini leur travail , ils peuvent aller à un autre atelier à condition qu'il y ait
une place. En fin de semaine , ils doivent être allés aux quatre ateliers. Moi aussi, c'est l'ATSEM qui met les cartes des élèves mais cela évolue au cours de l'année. Allez lire en cliquant sur
Organisation dans le sommaire, vous aurez de plus amples explications. Merci de votre intérêt.
je rajoute qu'il y a trois articles qui peuvent vous intéresser: réponse à Marie, réponse à Violaine et réponse à Paloma.Ils expliquent comment gérer les ateliers, mais encore une fois, je propose
et vous disposez !!!!!!!


L'abeille 05/02/2009 21:25

Bonsoir Isa,
Fidéle depuis la création du blog, je prends enfin le temps de vous laisser un petit mot, mes 3 enfants dorment !!!Merci encore et encore pour votre blog, c'est un régal !J' ai travaillé ce matin sur Paul Klee, j'avais au préalable construit un petit spectale avec la marionnette qui avait apporté un sac rempli de carrés.Les enfants ont découvert le contenu du sac en touchant toutes ces formes.Ils ont réussi à verbaliser qu'il y avait des carrés. Et, pour aider notre marionnette qui voulait dessiner des carrés, nous l'avons aidée collectivement et plusieurs fois , en verbalisant comment les dessiner. Le résultat en peinture a été au délà de mes espérances. Voilà encore une belle satisfaction pour mes petits qui font comme Mr Klee .Voilà, je voulais juste partager ce moment avec vous .A bientôt,
L'abeille

isa 06/02/2009 08:46


Merci beaucoup de votre fidélité et merci pour vos idées qui viennent enrichir, suggérer d'autres pistes, c'est ainsi que je conçois le blog, vous avez ,tous et toutes, les ressources
pour innover et donner de l'élan à votre pratique ,ce qui  porte à  l'enthousiasme, cette attitude est un grand facteur de réussite pour vos élèves. Je me réjouis donc lorsque vous
me témoignez de cette motivation et des résultats obtenus, et j'aime constater que ceux ci vont au delà de vos espérances.... et que vous avez envie de PARTAGER votre expérience. A
bientôt.