séance 1 "groupes réunis" soutien langage grande section

Publié le par isa

FICHE SOUTIEN LANGAGE GRANDE SECTION

S’APPROPRIER LE LANGAGE / DEVENIR ELEVE

travail avec les marionnettes 

 

OBJECTIF :

Travail  en groupe de soutien sur « échanger , s’exprimer » et « comprendre », sur « vivre ensemble ».

 

COMPETENCES GRANDS PARLEURS:

·        Participer à un échange collectif en écoutant autrui et en attendant son tour de parole.

·        Ne couper la parole à celui qui s’exprime.

·        Comprendre et appliquer les règles de la communauté scolaire.

·        Participer à une conversation en restant dans le sujet de l’échange.

·        Prêter sa voix à une marionnette.

·        Remercier une personne qui apporte une aide


COMPETENCES FAIBLES PARLEURS:

·        Prendre sa place dans les échanges collectifs.

·        Prêter sa voix à une marionnette.

·        Participer à une conversation en restant dans le sujet de l’échange.

·        Remercier une personne qui apporte une aide

 

DISPOSITIF :

Groupe de 18 élèves de grande section repérés en difficulté par leur enseignant pour leur comportement irrespectueux des autres et des règles de conversation lors des regroupements  ou pour leur comportement inhibé et peu participatif lors des regroupements.

 

Travail en collectif dans le coin bibliothèque de la classe de petite section.

 

MATERIEL :

Marionnettes : une par élève.

 

DUREE :

35 mn ou selon la capacité du groupe.

 

DEROULEMENT :

Phase 1 : 10mn

Lors de la dernière séance avec le groupe des faibles parleurs, l’enseignant leur a annoncé la réunion des deux groupes de soutien et leur a expliqué son projet de parrainage en les groupant par binômes. Il leur a demandé de choisir un parrain.

Au cours de cette première séance des deux groupes réunis, l’enseignant annonce qui sera en groupe avec qui, il précise bien que l’élève a été choisi par l’autre enfant.

Les binômes s’assoient l’un à côté de l’autre.

L’enseignant explique ce qu’est la coopération, il s’appuie sur des exemples de la vie : un bébé ne peut pas parler si personne ne lui parle, une équipe de foot ne peut gagner que grâce à la présence de chacun des joueurs …….

 

 

Phase 2 : 5 mn+ 5 mn

L’enseignant distribue une marionnette à chaque élève puis il explique que les binômes vont aller dans un coin de la classe pour préparer leur présentation. Chacun devra présenter sa marionnette et dire pourquoi il est avec l’autre marionnette et ce qu’elles vont faire ensemble.

L’enseignant demande ensuite à un élève ( plutôt grand parleur) de rappeler les consignes. Les groupes se dispersent, un sablier indique le temps imparti à cette préparation.

 

Phase 3 : 10 mn

Chaque binôme fait son petit jeu théatral à l’aide de ses marionnettes. Les groupes spectateurs doivent respecter les règles d’attention et applaudissent à la fin de chaque prestation.

 

Phase 4 : 3 mn

Le groupe des grands parleurs montre aux autres la fameuse « minute de silence » qu’ils savent maintenant respecter.

Le groupe des faibles parleurs montre aux autres la fameuse «  minute improvisation » qu’ils savent maintenant faire . L’enseignant veille à proposer une imitation déjà vécue pour faciliter la tâche des élèves.

 

Phase 5 : 2 mn

Retour au calme , tout le groupe se donne la main et chacun leur tour souffle un mot : cette semaine , une couleur. Peu importe si une couleur a déjà été citée.

 

L’enseignant remercie le groupe et invite chaque binôme à se remercier mutuellement pour l’aide réciproque.

 

COMMENTAIRES :

 

Le choix du parrain se fait au préalable pour éviter les hésitations , les tractations et que chacun ait bien le sentiment d’avoir été choisi par l’autre.

 

Les explications sur la coopération justifient le choix de telles structures de travail, mettent en place les bases de l’entraide, permettent aux élèves de comprendre leur rôle réciproque et le but de la tâche, les encouragent à sentir que leur participation est essentielle.

 

Le rappel des consignes par un élève permet la clarification et la vérification de leur compréhension.

 

Le travail avec la marionnette permet de souder le binôme dans une activité ludique et sociale afin de leur permettre de développer des habiletés langagières. Chacun a un rôle et dépend de l’autre, le parrainage se justifie totalement.

 

La confrontation ( phase 4) aux capacités que chaque groupe a développées durant les séances de soutien précédentes permet de conforter chacun dans ses possibilités de progresser à la fois en tant que spectateur de la réussite de l’autre et en étant un acteur déterminé à montrer ses nouvelles compétences.

 

Le retour au calme est un moment d’union de groupe où chacun va se livrer à un exercice de « parler doucement » pour y trouver une satisfaction.

 

Par ce merci, chaque élève reconnaît qu’il a besoin de l’autre, et lui manifeste sa gratitude. Ils confirment aussi une règle de la vie en société : remercier une personne qui apporte une aide.

 

 

 

CRITERE DE REUSSITE :

·        Accepter le principe de coopération.

Publié dans soutien langage GS

Commenter cet article