tribune libre: groupes de parole pour enseignants

Publié le par isa

 

TRIBUNE LIBRE
Vous pouvez adresser vos réactions en cliquant sur ajouter un commentaire en bas de cet article



auteur de l'article: Delphine

Des groupes de paroles pour les enseignants

                              

Ces groupes ont été mis en place de façon totalement informelle.

Une enseignante de l'école avait en classe des enfants dont le comportement et l'histoire familiale avait alerté l'équipe de la crèche qui accueillait ces enfants l'année précédente. Un psychologue affecté quelques heures par semaine à la crèche avait fait des interventions auprès des enfants, des parents et du personnel. Ce psychologue a proposé de venir la rencontrer et la collègue nous a proposé d'élargir les discussions aux autres élèves.

Pour les enseignants de l'école, ce temps était du bénévolat pur et certaines d'entre nous n'ont pas participé à toutes les réunions. Pour le psychologue, ses heures faisaient partie du quota qu'il consacrait à la crèche mais je n'en suis pas sûre.

Les réunions avaient lieu environ une fois par mois, le soir après la classe.

Les thèmes abordés étaient au début des demandes d'aide concrètes pour comprendre (et mieux gérer) le comportement des enfants connus du psychologue : quelles exigences pouvait-on avoir pour eux, comment mieux canaliser leur attention, quelles relations avoir avec les parents...

Mais le psychologue nous donnait rarement de réponses concrètes, pas de "mode d'emploi". En fait, c'était un prétexte pour nous laisser parler et échanger, pour nous laisser trouver nos propres solutions, celles dont nous étions capables à ce moment-là.

Pour moi, ces rencontres ont été précieuses car très respectueuses de nos insuffisances et des insuffisances des autres. Très peu de jugements, y compris envers les parents et leurs méthodes éducatives, juste un regard bienveillant et la certitude qu'il n'est pas possible de faire "avancer quelqu'un qui n'est pas prêt".

Publié dans tribune libre

Commenter cet article