séance 3 groupes réunis soutien langage grande section

Publié le par isa

FICHE SOUTIEN LANGAGE GRANDE SECTION

S’APPROPRIER LE LANGAGE / DEVENIR ELEVE

affiche mystérieuse 

 

OBJECTIF :

Travail  en groupe de soutien sur « échanger , s’exprimer » et « comprendre », sur « vivre ensemble ».

 

COMPETENCES GRANDS PARLEURS:

     ·        Participer à un échange collectif .
·        Comprendre progressivement ce qui est attendu d'eux.
·        Remercier une personne qui apporte une aide

 

COMPETENCES FAIBLES PARLEURS:

·        Prendre sa place dans les échanges collectifs.

·         Participer à une conversation en restant dans le sujet de l’échange.

·        Remercier une personne qui apporte une aide

      ·        Comprendre progressivement ce qui est attendu d'eux.


DISPOSITIF :

Groupe de 18 élèves de grande section repérés en difficulté par leur enseignant pour leur comportement irrespectueux des autres et des règles de conversation lors des regroupements  ou pour leur comportement inhibé et peu participatif lors des regroupements.

 

Travail en collectif dans le coin bibliothèque de la classe de petite section.

 

MATERIEL :

Affiche recouverte de petits carrés de papier de différentes couleurs : affiche mystérieuse.

DUREE :

35 mn ou selon la capacité du groupe.

 

DEROULEMENT :

Phase 1 : 8 mn

L’enseignant demande aux binômes de se remettre ensemble, il vérifie que chacun se rappelle bien de son « parrain ».Ils font un petit bilan sur ce qu’il s’est passé dans leur classe durant la semaine et leur propre ressenti sur leur participation aux regroupements de leur classe.

 

Ensuite il explique qu’aujourd’hui , ils vont se confronter à une situation où les règles de conversation ont disparu, chacun s’exprimant comme il l’entend. L’enseignant leur explique qu’il s’agit d’une expérience afin qu’ils comparent avec la séance précédente très rigide. Il indique que ce moment sans règle ne durera que le temps du jeu de l’affiche mystérieuse.

 

 

Phase 2 : 15 mn

L’enseignant accroche l’affiche cachée par tous les petits carrés de couleur, il explique que l’unique contrainte est qu’ils viennent chacun leur tour  jusqu’à l’affiche , en montrant et  en indiquant la couleur du carré qui doit être retiré. A partir de là, chacun fait des hypothèses sur ce que représente l’affiche, ce qu’ils pensent reconnaître et ainsi de suite jusqu’à la découverte totale de l’affiche.

 

Phase 3 : 5 mn

L’enseignant annonce que les règles de conversation sont de nouveau à respecter , il demande aux élèves de ne plus parler pendant une minute afin de ramener le calme. Il les interroge : Ont –ils trouvé cela difficile ? Ont-ils appris quelquechose ? Qu’en pensent-ils ?

 

Phase 4 : 1 mn

Tout le groupe participe à  la «  minute improvisation » : choisir une jouet et l’exprimer corporellement.

 

 

Phase 5 : 6 mn

Pour la fin de la séance, l’enseignant demande aux faibles parleurs de réfléchir à un conseil qu’ils pourraient donner à leurs copains pour qu’ils partagent la parole.

 

L’enseignant remercie le groupe et invite chaque binôme à se remercier mutuellement pour l’aide réciproque.

 

COMMENTAIRES :

 

Cette séance est encore une séance difficile, les élèves et notamment les grands parleurs vont avoir tendance à repartir dans leur « travers » et le groupe va s’agiter, la non réaction de l’enseignant les insécurise et ils vont marquer celle-ci par un énervement . Le manque de repères les inquiète et plus encore les élèves qui manquent de contrôle. L’enseignant doit cependant accepter de jouer le jeu , il a précisé qu’il s’agissait d’une expérience, il faut que les élèves vivent celle-ci totalement et qu’ils mesurent l’inconfort et le nécessaire besoin d’une régulation assurée par l’adulte.

Le moment de discussion qui suit le jeu de l’affiche mystérieuse ne débouchera peut être pas sur des « résolutions » d’organisation du groupe, ceci sera dû au fait que les enfants étant encore dans l’agitation de l’expérience, ils seront en situation d’impossibilité de penser. Il faut alors envisager d’en reparler à la prochaine séance.

L’enseignant peut choisir d’abréger cette séance si le groupe s’avère désorganisé, néanmoins la minute de silence doit être faite pour un minimum de retour au calme.

 

 

 

CRITERE DE REUSSITE :

·        Un conseil au moins est donné aux grands parleurs.

Publié dans soutien langage GS

Commenter cet article