semaine 30 " J'étais si timide que j'ai mordu la maîtresse"

Publié le par isa

 

 

 

LE LIVRE DE LA SEMAINE

 

Cet album peut sembler compliqué, et je conseille d’annoncer aux élèves que vous allez leur raconter le livre et non pas le lire pour la première découverte. Ils ont accédé ,depuis la semaine dernière, à la distinction entre raconter et lire.

Ce livre très contemporain par ses illustrations photographiques et son design typographique permet  aux élèves une ouverture sur un genre littéraire :le  récit . L’accumulation d’anecdotes au service de son exercice personnel , celui de se raconter, indique aux élèves une manière d’écrire un livre.

Pour notre projet, l’appui d’un tel ouvrage semble important dans la mesure où le phénomène identificatoire peut fonctionner.

Par ailleurs, il traite d' un sentiment ,que nombre d’enfants connaît notamment lorsqu’il s’agit de parler devant les autres : la timidité. Débutant un cycle sur le langage et mettant les élèves dans une situation d’orateur, il était important d’approcher les craintes, les gênes engendrées par cet exercice. On peut aussi choisir de discuter sur la morsure comme moyen d’agression.

 

OBJECTIFS :

 

S’approprier le langage :   séances de récit  pour se faire comprendre par le langage, produire des phrases correctes même courtes,  dessin sous la dictée pour comprendre les consignes ordinaires , observation du livre de la semaine prochaine pour traduire en mots ses observations, redire sur le modèle de l’enseignant un mot de 3 syllabes en articulant et en prononçant correctement ( timide), le scander.

Découvrir l’écrit : séances de récit  pour contribuer à l’écriture d’un texte, observation de la répétition du mot timide sur les pages du livre, le mettre dans l’imagier,s’acheminer vers l’écriture : imiter des gestes amples en peinture, jeu de la reconnaissance du prénom des copains ( loto).

 

Percevoir, sentir, imaginer, créer :  écriture de lettres choisies par l’élève à faire en grand.

 

Agir et s’exprimer avec son corps : fiche 23« cycle jeux d’opposition : les chats et les souris».

 

Devenir élève : comprendre ce qu’est l’école : ce qui est attendu d’eux ( reformulation systématique de la consigne dans chaque atelier) ,répondre aux questions posées, apprendre à poser des questions.

 

Découvrir le monde : approche des nombres : activité de comptage ( un rituel de comptage est mis en place chaque matin, un élève désigné compte les élèves présents avec l’aide du groupe et de l’adulte), se repérer dans le temps : concepts de temps avant-après exercice de classement à partir des photos prises la semaine précédente dans les coins jeux.

 

COMMENTAIRES :

 

Le démarrage des récits demande que l’enseignant structure la séance, qu’il explique bien aux élèves le déroulement, qu’il explique à quoi ça sert de raconter, ce qu’ils apprennent en faisant cela. Ses explications sont claires. Ensuite ses interventions ne doivent être que de l’ordre du rappel aux règles de conversation pour les élèves qui écoutent. Le récitant doit avoir la parole libre et non interrompue, cette condition est primordiale pour ne pas être dans le guidage et se trouver dans la confiance ( je peux dire ce que j’ai envie, je n’ai pas peur de me tromper ). Au fur et à mesure des jours, l’enseignant doit voir diminuer la fréquence de ses interventions. Lors des premières séances, les manquements aux règles de conversation sont immédiatement reprises, avant de couper la parole au récitant, l’enseignant peut avoir recours au froncement des yeux, au doigt qui indique de se taire, à la main qui montre l’apaisement.

Rappel pour ceux qui n’ont pas lu le dossier sur le projet d’écriture d’un livre :

·          L’élève récitant s’assoit à la place de l’enseignant dans le coin regroupement.

·          L’enseignant est assis avec les autres élèves.

·          L’élève récitant cherche dans le carnet de voyage sa page afin de s’appuyer sur celle-ci pour construire son récit.

·          L’enseignant écrit le récit au fur et à mesure, il note comme l’élève raconte sans les défauts d’élocution.

·          L’élève indique qu’il a terminé son récit.

·          Les autres élèves peuvent poser des questions et récapitulent les tâches pour vérifier.

·          L’enseignant relit le récit afin que l’élève le valide.

·          L’élève tire au sort le copain qui va emmener la marionnette.

 


LES REGROUPEMENTS :

Regroupement 1 9h30-9h45 :

 

Chaque matin, un élève en regroupement est tiré au sort grâce à la petite comptine « am stram gram pic et pic et colégram bourre et bourre et ratatam am stram gram », celui –ci compte alors les élèves présents avec l’aide de l’enseignant et du groupe.

 

     Lundi  : De retour en classe, Dalma montre aux élèves sa valise. L’enseignant en fait l’inventaire avec l’aide des élèves et donnent les consignes de respect et de responsabilité, Dalma fait des commentaires sur son contenu. L’enseignant demande aux élèves de rappeler les tâches du contrat d’accueil de Dalma, il s’appuie sur l’affiche écrite et suit du doigt ce que les élèves citent. Ensuite , il invite les élèves à aller chercher leur étiquette prénom puis à la déposer dans la boîte du hasard, il explique qu’il va tirer au sort l’enfant qui pourra emmener Dalma chez lui dés aujourd’hui ( les jours suivants, c’est l’élève qui a emmené la marionnette qui procède au tirage au sort).L’enseignant explique qu’ils vont apprendre à attendre leur tour, que ce sera peut être long mais que pour grandir, il faut être capable d’attendre. Par contre, ils peuvent penser à ce qu'ils feront quand ils auront Dalma et cela peut les aider à attendre.

 

 

 

 

     Mardi : premier récit.

   

    Jeudi : deuxième récit.

     

 

     

     

 

ATELIERS avant la récréation

N°1 S’approprier le langage/Découvrir l’écrit

«  Je fais un dessin sous la dictée»

 

Objectif : aborder le dessin dans sa fonction de langage.

Compétence visée :  comprendre les consignes ordinaires, représenter un objet, un personnage .

Support  : feuilleA4 avec récit du jour.

Matériel :pots de feutres

Consigne : «  Je vous raconte une histoire et vous la dessinez, vous allez apprendre à dessiner de plus en plus de choses et de personnes , bientôt vous ferez des dessins qui racontent ce que vous voyez ou imaginez »

 Un élève est désigné pour reformuler la consigne.

 


Exemples de récit pour la semaine:
 

 

1.       C’est l’histoire d’une boîte dans laquelle un petit garçon est entré, son papa n’est pas content , il lève les bras.

 

2.       C’est l’histoire d’un enfant qui mange une banane et qui jette la peau dans la poubelle.

 

 3.      C’est l’histoire d’un petit oiseau qui s’est posé sur un mur, il attend que sa maman oiseau finisse son vol dans le ciel.

  

    

 

 

   

 

Regroupement 2 10h30-10h45 :

 

     Lundi  :  L’enseignant prévient les élèves qu’il va leur raconter le livre tout en montrant les images ( il n’utilise donc pas le Je du récit). Ensuite, il demande aux élèves ce qu’ils ont vu, ce qu’ils ont entendu, ce qu’ils ont compris. Ils reviennent tous ensemble sur le sentiment de timidité et il leur fait évoquer ce sentiment.

 

 

     Mardi : Lecture du livre de la semaine, l’enseignant s’en tient au texte. Il indique avec le soutien des élèves qui est ce MOI dans moi j’étais timide. Il souligne avec le doigt et lit le mot timide dés qu’il est sur la page. A la fin de la lecture, il explique aux élèves que la petite fille raconte des moments de sa vie, son histoire comme ils vont devoir le faire quand ils recevront Dalma chez eux, cela s’appelle faire un récit. Il revient sur le mot timide et leur propose de le regarder et de le lire ensemble en répétant , l’enseignant s’attache à bien faire articuler chaque syllabe.

 

     Jeudi : Lecture collective du cahier de liaison. Lecture du livre de la semaine, l’enseignant demande aux élèves comment agir quand on est timide, ont –ils eux aussi de la timidité à parler devant les autres ? Que faire pour se rassurer ?  

 

    

 

ATELIERS après la récréation et la sieste

 

 

N°1 S’approprier le langage

«  Nous parlons en regardant un livre que nous ne connaissons pas»

 

Objectifs : développement de la maîtrise du langage, langage d’évocation, travail sur la compréhension.

Compétence visée :  observer un livre d’images et traduire en mots ses observations.

Support  : -

Matériel :le livre « Aboie Georges » prévu pour la semaine prochaine »

Consigne : « Vous regardez les images du livre, puis vous racontez l’histoire que vous avez comprise »

 

 Un élève du groupe  répète la consigne en la reformulant.

L’enseignant laisse le groupe d’élèves commenter, décrire, discuter puis il leur demande de se mettre d’accord sur une histoire, il note celle-ci. Ces écrits seront utilisés la semaine prochaine.

N°2 Percevoir, sentir, imaginer, créer/ Découvrir l’écrit

« Je peins des lettres que j’ai choisies »

 

Objectif : s’acheminer vers les gestes de l’écriture.

Compétence visée :  copier des lettres en capitales d’imprimerie d’après son prénom.

Support : grande  feuille blanche.

Matériel : gouaches en pots+ pinceaux.

 Consigne :  « Tu choisis une lettre de ton prénom et tu essaies de la peindre, tu peux recommencer plusieurs fois  ou tu en choisis une autre, tu commences à apprendre à écrire les lettres de ton prénom».

Un élève du groupe est désigné pour reformuler la consigne.

 

L’adulte donne le nom des lettres du prénom, l’élève montre la lettre qu’il a choisie et doit répéter son nom.

 

 

N°3 Découvrir l’écrit

 «  Je reconnais les prénoms des copains de la classe»

 

Objectifs : découverte du principe alphabétique.

Compétence visée :  reconnaître d’autres prénoms que le sien.

 

Support : jeu de loto avec les photos et les prénoms + petites cartes avec uniquement les prénoms.

Matériel :une carte par enfant.

 

Consigne : « Solène montre un prénom, vous le regardez et vous cherchez si vous l’avez sur votre carte, si vous l’avez, vous le prenez et vous le posez à sa place, Solène vérifiera avec son tableau, vous apprenez à reconnaître d’autres prénoms que le vôtre, c’est comme ça qu’on commence à apprendre à lire»

 

Un élève du groupe est désigné pour reformuler la consigne.

L’élève du groupe désigné pour la vérification doit être d’abord un élève performant puis ensuite les rôles peuvent être redistribués une fois que le jeu est compris. Celui qui vérifie a devant lui toutes les photos des élèves avec leur prénom, les joueurs ont une petite carte avec 4 élèves ( photos + prénoms) et le vérificateur tire des cartes où n’apparaît que le prénom.

 

N°4 Découvrir le monde/ S’approprier le langage

«  Je dis et je reconnais Avant et Après»

 

 Objectif : travail des concepts liés au temps.

Compétence visée :  situer les évènements les uns par rapport aux autres.

 Matériel :  photos prises dans les coins jeux lors de l’activité d’habillage des poupées.

Consigne : « La semaine dernière vous avez habillé les poupées pour les emmener en courses, voici les photos, tu montres les photos avant d’avoir habillé les poupées et les photos après que vous ayez habillé les poupées. Vous allez apprendre à dire et à reconnaître AVANT et APRES ».

 

 

Un élève reformule la consigne.  le groupe possède les photos des autres groupes et vont devoir classer 4 paires de photos, ceci sur deux feuilles différentes pour bien se repérer

: une feuille pour avant et une feuille pour après.

 

 

Fiches :

Fiche imagier : TIMIDE

Fiches notions de temps : AVANT- APRES



Commenter cet article