tribune libre: progression apprentissage prénom

Publié le par isa

TRIBUNE LIBRE
Vous pouvez adresser vos réactions en cliquant sur ajouter un commentaire en bas de cet article


Auteur de l'article: Florence Carité

Voici une progression possible sur l'apprentissage des prénoms en petite section avec la programmation sur les périodes de l'année.



                                                                              

fiche à télécharger



Si vous souhaitez recevoir les articles de ce blog dés leur parution, vous pouvez vous inscrire à la newsletter, votre adresse mail reste confidentielle.



Commenter cet article

Prépalipopette 13/07/2010 08:52



Bonjour à toutes,


C'est toujours avec un grand intérêt que je me plonge dans ton site Isa, et les commentaires nombreux et variés m' aident beaucoup dans mon cheminement.


Je souhaitais à ce propos répondre à Sophie quant à l'écriture du prénom. Lors d'une animation pédagogique, l'intervenante avait bien souligné que le sens du tracé des lettres capitales était
variable selon l'enseignant. Par exemple, le tracé de la lettre A : on peut commencer du sommet, ou en bas à gauche.....et cela n'a pas une grande importance.Les IO n'exigent d'ailleurs pas un
sens du tracé spécifique.


L'intervenante nous avait rappelé à juste titre que le sens de tracé de l'écriture cursive était plus conventionné. Pour une raison bien simple : à l'époque les élèves écrivaient à la plume, et
cet outil induisait automatiquement un sens pour tracer correctement la lettre sans baver ou accrocher.


Aujourd'hui, la plume n'est plus utilisée, mais nous continuons à codifier le tracé. En se souciant également que les élèves ont des enseignants différents chaque année, et qu'une continuité et
une cohésion dans cet apprentissage de l'écriture soient préférables.


Bonnes vacances



isa 09/08/2010 00:18


merci de toutes ces précisions, j'ai écrit à la plume quand j'étais petite.


Emmanuelle 11/07/2010 11:55



Merci beaucoup pour toutes ces préparations de qualité. J'aurai pour la première fois une classe de PS-MS à la rentrée et ce blog m'a été d'un grand secours pour démarrer dans ce nouveau monde de
la maternelle !



isa 09/08/2010 00:15



merci Emmanuelle et bonne préparation.



sophie 21/08/2009 19:37

Merci tout d’abord pour tous des outils bien précieux qui me permettent de compléter les miens ! En fait je m’aperçois que nous nous étions fait tout pleins de promesses en sortant de l’IUFM mais c’est la 1ère fois que je vois une expérience et des conseils qui « collent » à mes aspirations, voilà pour les compliments, je pense que cela fait toujours plaisir de les lire et vous les méritez bien avec tout le temps que vous nous accordez ! Je me posais la question sur l’évolution de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture du prénom : jusqu’à présent, je ne tentais que l’écriture de l’initiale en fin de PS (je m’en tiens aux programmes !), et pourtant je suis agacée car des parents bien intentionnés brûlent les étapes en apprenant à la maison l’écriture ; l’inconvénient est que les lettres ne sont jamais tracées dans le bon sens ! (Peut-être que cela n’est pas aussi grave que cela ??) - Du coup cette année je me suis jurée de proposer l’écriture en entier avec les lettres rugueuses et autres supports dès le mois de mars voir avant si l’enfant me réclame car je pense que un petit qui a la volonté y arrive toujours. Ceci étant, ces séances de lecture/d’écriture spécial prénom prennent beaucoup de temps (je pensais en faire une systématique par semaine à partir de janvier), et se feront au détriment d’autres choses ; or je me suis justement fait taper sur les doigts lors d’une inspection car on m’a reproché un travail trop poussé dans un domaine (musique) en argumentant que tout le vocabulaire supposé être acquis à l’âge dont il était question ne l’était certainement pas ! J’ai donc eu mauvaise conscience ! Il y a matière à réflexion, d’autant que les albums de langage prennent un temps fou et sont je pense incontournables…au même titre que le travail sur le prénom ! …et oui pour moi tout est important !

isa 22/08/2009 09:14


Je proposais l'écriture du prénom au dernier trimestre , il faut que tu ailles lire mes préparations LANGAGE ET ECRIT 2008-2009, tu verras le déroulé progressif de cet apprentissage.
Auparavant, il faut faire un travail autour de la reconnaissance du prénom, ainsi qu'un travail de graphisme . Ne t'agace pas des parents qui font écrire leur enfant, explique leur comment il faut
faire ( lettre majuscule d'imprimerie) et dis leur qu'il est bon de suivre le désir de leur enfant.
Ne les décourage pas d'aider leur enfant car plus tard tu leur reprocheras de ne pas le faire. Et rappelle toi qu'il faut faire des choix, les programmes sont sur le cycle, ta priorité est tout de
même le langage avant tout.


Noëlle 13/07/2009 11:36

Bonjour,

Je ne suis pas instit, mais maman de 5 enfants de 17 ans à 7 mois et je viens de parcourir ce blog (en entier, oui, c'est passionnant!). Je m'interroge sur le choix des capitales d'imprimerie en petite section : il me semble que l'identification globale du prénom est plus difficile ainsi car le prénom perd sa silhouette caractéristique. Sauriez vous m'expliquer le pourquoi du comment de ce choix des programmes officiels? (ou m'indiquer un lien à ce sujet, je n'ai rien trouvé!)
En tous cas, bravo pour ce blog, continuez!

Noëlle

isa 13/07/2009 12:37


Bonjour Noëlle,
Pour répondre à votre question, je dirais que la capitale d'imprimerie est choisie pour sa facilité d'écriture( l'entrée dans la lecture ne peut être détaché de l'écriture, il est important de le
faire conjointement), les programmes axent donc la reconnaissance du prénom autour d'une écriture qui sera plus aisée pour les enfants de fin de petite section, personnellement auparavant
j'écrivais les prénoms en script ( lettres des livres), je n'ai pas constaté de difficulté plus grande en passant à la capitale d'imprimerie. Cependant, les enfants nous voient écrire leur prénom
autrement et il peut être présenté différentes écritures. On observe que lorsque les élèves reconnaissent leur prénom, en général quelque soit l'écriture ils le retrouvent spontanément malgré
une écriture cursive ou attachée tout de même bien différente. Il y a peut-être  d'autres explications plus théoriques, il faut que je me penche sur la question. Merci de votre grand
intérêt.