semaine 39 " Dalma chez nous"

Publié le par isa

 

 

LE LIVRE DE LA SEMAINE

 

Le projet est arrivé à son terme, les enfants vont offrir leur livre à leurs parents.

Avoir un projet dans une classe, c’est à la fois mener une réalisation collective tout en s’assurant une participation individuelle de chaque élève. Il permet de donner du sens aux apprentissages, il offre aux élèves de penser leurs actions, il motive et développe le goût d’apprendre.

Les conditions de sa réussite dépendent de plusieurs points à baliser :

·        Définir les tâches.

·        Imaginer le but du projet.

·        Se donner des repères temporels et les moyens matériels.

·        Etablir collectivement des règles.

·        Organiser la réalisation où chacun a un rôle.

·        Evaluer le projet terminé.

Et puis il y a les conditions subjectives, si l’enseignant n’est pas motivé pour son projet, il y a de grands risques que les élèves n’y soient pas non plus. On aurait tort de minimiser l’importance de ce qu’il dégage et encore plus avec des petits élèves dont la relation à l’adulte est en grande dépendance. C’est pourquoi travailler en petite section est plus facile quand cela est choisi que subi.

 

 OBJECTIFS :

 

S’approprier le langage :   discussions sur l’année prochaine et les changements attendus, répondre à un petit questionnaire-bilan individuel, aller rencontrer les moyens et leurs maîtresses en leur présentant le livre réalisé.

Découvrir l’écrit : élection du livre de l’année

 

Percevoir, sentir, imaginer, créer :  dessin de sa famille et décoration inventée.


Agir et s’exprimer avec son corps
 : fiche 28 « marche d’endurance »

 

Devenir élève : comprendre ce qu’est l’école : dire ce qu’on a appris, choix des activités préférées.

 

Découvrir le monde : concours de  puzzles quand on a le temps.

 

COMMENTAIRES :

 

Cette semaine, il y a une activité programmée par jour, ce qui signifie que les élèves font tous ensemble le même travail. Il est question de bilan, de choix , c’est une fin d’année et les élèves ont à dire ce qu’ils ont fait et apprécié.


J’ai pour ma part toujours beaucoup insisté sur l’expression des goûts, des préférences, des choix. Dés le plus jeune âge, l’enfant s’affirme, l’adulte l’aide dans cette perspective et lui apprend à se déterminer. Donner la parole aux élèves pour qu’ils s’expriment sur ce qu’ils ont aimé fait partie de cette démarche. De plus, cette expression doit être saisie par l’enseignant pour avancer dans sa pratique.


Au sujet des choix des activités préférées demandés chaque trimestre, l’enseignant ne se contente pas d’observer ceux-ci, il les analyse et émet les conclusions qui en découlent. Ainsi lorsqu’il constate que la plupart des élèves n’ont pas choisi l’EPS ( par exemple), il est bon qu’il s’interroge sur ce qu’il a proposé et comment agir pour une meilleure participation.


La posture d’un enseignant est, à mon avis, de ne pas chercher à l’extérieur les causes du manque de motivation de ses élèves mais de remettre toujours en question son propre fonctionnement, sa propre motivation et d’en tirer bénéfice en imaginant d’autres propositions, d’autres chemins. Ces difficultés sont porteuses d’innovation, de défis, d’enthousiasme.


L’observation des fiches de choix des activités donne aussi de précieux renseignements sur les élèves eux-mêmes qui sont autant de liens à nouer.


Dans la pratique de l’enseignement, il n’ y a , encore à mon avis, pas assez de place faite à l’observation individuelle de ses élèves, or il me semble que connaître le mieux possible la personne dont on a la charge est une priorité pédagogique et cela débouche sur un mieux-être partagé.

C’est pourquoi je vous propose durant les vacances de faire un article sur « Comment observer ses élèves individuellement ? » ( il y a eu un premier article que je compte enrichir)

 

 

LES REGROUPEMENTS :

 

      Pas de regroupement 1 dû à la marche qui prend plus de temps que la séance d’EPS classique, ni d’ateliers non plus. L’activité EPS est prépondérante et demande une plus grande disponibilité temporelle.

 

   

 

Regroupement 2 10h30-10h45 :

 

      Lundi : L’enseignant présente le livre finalisé. Il demande aux élèves d’exprimer ce qu’ils ressentent ( «  Qu’est-ce que cela vous fait d’avoir participé et fait un livre ?, Est-ce que notre livre ressemble à ce que vous avez imaginé ? Qu’est-ce qui est pareil, qu’est-ce qui n’est pas pareil ? »). Il propose aux élèves de répondre individuellement au petit questionnaire sur l’école, pendant que les autres dessineront leur famille puisqu’ils savent désormais le faire, ce qui n’était pas le cas en début d’année où ce sont les parents qui l’avaient fait.

 

      Mardi : L’enseignant rappelle ce qu’ils avaient décidé la semaine dernière : aller voir les moyens et la future maîtresse, ils en profiteront pour présenter leur livre. De retour en classe, l’enseignant demande les impressions, les craintes que les élèves ont ressenties.

 

      Jeudi : Lecture du cahier de liaison. L’enseignant exprime aux élèves la joie qu’il a eu de travailler avec eux et la confiance qu’il a en eux et ses encouragements pour leur scolarité future.( « J’ai été très contente de travailler avec vous cette année, j’ai confiance en vous, vous allez continuer à être curieux, à aimer les livres, à avoir plein d’idées en peinture ,en dessin, à parler de mieux en mieux ……)

 

     .

 

ATELIERS après la récréation et la sieste

 

 

N°1 S’approprier le langage Lundi

 «  Je fais mon bilan sur l’école».

 

Objectifs : travail sur le langage d’évocation , réflexion sur ce qu’est l’école.

Compétence visée : dire ce que l’on a fait , exprimer son ressenti.

Support : feuille photocopiée

Matériel :-

Consigne : « J’aimerais que tu me dises ce que tu penses de l’école, pour t’aider , je vais te poser quelques questions ».

 

 

 

 

N°2 Percevoir, sentir, imaginer, créer Lundi

«  Je dessine ma famille»

 

Objectif : dessin.

Compétence visée :  mesurer les progrès réalisés en comparant avec les compétences de début d’année.

Matériel :  feuille photocopiée

Consigne : « Tu me montres que tu sais dessiner ta famille comme ton papa ou ta maman l’ont fait le premier d’école

 »

 

 

 

N°3 Percevoir, sentir, imaginer, créer Mardi

« Je décore mon dessin de la famille »

 

Objectifs : laisser libre cours à l’imagination créative.

Compétence visée :  exercer des choix parmi des procédés et des matériaux déjà expérimentés.

Support  : feuille photocopiée avec dessin de la famille fini.

Matériel :morceaux de tissu, bouchons, gouaches, papier divers, craies, crayons de couleurs ….. ( matériaux et matériel varié)

Consigne : « Tu décores tout autour de ton dessin comme tu le veux en utilisant tout ce que tu souhaites ».

 

 

 

N°4 Découvrir l’écrit/Devenir élève Jeudi

«  Je choisis le livre de l’année, je choisis mes trois activités préférées de l’année »

 

Objectif : bilan de l’année sur les préférences de chacun.

Compétence visée :  exprimer un choix

Support  :  -

Matériel : 1.cahier de liaison pour choisir le livre de l’année.

2. feuille photocopiée pour le choix des activités.

Consigne : 1. choix du livre : «  Tu regardes dans ton cahier les images de tous les livres que nous avons lus et tu choisis celui que tu as le plus aimé, celui que tu aimerais emmener chez toi»-  2. choix des activités : « Parmi les 6 activités que tu vois en images, choisis les 3 que tu préfères à l’école ».

 

Lorsque les enfants ont choisi l’image du livre dans leur cahier, l’enseignant regroupe les cahiers et fait des piles en fonction des mêmes choix, la pile la plus haute indique le livre élu.

 

 

Fiches :

Fiche bilan individuel de l’année + Fiche choix du livre de l’année.

Fiche dessin de la famille

Fiche choix des activités.



Commenter cet article