réponse à Cyrille sur les rituels: 4 consignes

Publié le par isa

Cyrille : "...deux questions auxquelles vous avez peut être déjà répondu ( si c'est le cas je suis désolée de vous faire répéter) :
- A quel moment de la journée faites vous les rituels de la date, présent, absent etc. et sous quelle forme ?"

Je vais encore vous paraître en décalage avec les pratiques courantes, mais j’ai toujours évité de passer trop de temps à expliquer la teneur de chaque atelier en regroupement ( toujours pour la même raison : éviter l’ennui, l’inattention, l’agitation). Si l’on veut bien être honnête avec soi-même, on sait que lors des regroupements, l’attention est très volatile et lorsqu’on explique le contenu pédagogique des groupes de travail, une majorité d’élèves sont ailleurs et n’entendent pas ce qui se dit, ou ne comprennent pas puisqu’on ne s’adresse pas directement à eux. Il faudra donc à coup sûr expliquer de nouveau en individuel.


Partant de ce constat, j’avais choisi de consacrer le temps de regroupement au langage autour du livre, des comptines, de l’observation …. et une fois la répartition dans les ateliers faite ( lire gestion des ateliers 1, 2, 3), les élèves devaient observer leur fiche de travail ou leur matériel ou la reproduction d’œuvre … et réfléchir à la possible consigne. Pendant ce temps, je passais de table en table et rapidement (contrairement à ce que pensent beaucoup d’enseignants, lorsque les élèves sont en petits groupes avec le matériel d’apprentissage, ils sont plus réceptifs à la consigne et les explications  sont  plus rapides) la consigne était donnée ou élaborée ensemble. Au dernier trimestre, la consigne était systématiquement reformulée par un élève du groupe. Ce passage dans les groupes ne prenait pas plus de temps ( je dirais même moins) que les explications données lors du regroupement souvent coupées par des rappels à l’ordre de l’enseignant envers les élèves inattentifs.  

Publié dans organisation

Commenter cet article

Marité 24/07/2009 11:33

Tout à fait d'accord avec toi, Isa. Les rituels peuvent parfois s'éterniser, même en grande section, et deviennent source d'agitation incontrôlable. Un emploi du temps n'est pas immuable, il est bon de varier parfois pour redonner du pep's à l'attention.

isa 24/07/2009 11:44


C'est bon pour les élèves mais aussi pour l'enseignant.