semaine 1: "PAS"

Publié le par isa

PERIODE 1

DOMINANTE DEVENIR ELEVE : MOI et LES AUTRES

SEMAINE 1

03/09 AU 04/09/09

 

LE LIVRE :

Pour cette rentrée, moment ô combien important dans la scolarité d’un enfant, il me semblait intéressant de choisir un livre qui rappelle à chacun que pour se construire, il faut s’opposer, dire qu’on existe et affirmer ses goûts. Ce message est symbolique et accueille l’enfant afin qu’il comprenne que l’école est un lieu où l’on peut dire NON, PAS et puis après ENCORE.

Ce livre est beau, intelligent, les élèves le comprendront et l’aimeront.

Petit conseil : théatralisez afin que les élèves entrent dans le livre, qu’ils s’y reconnaissent, qu’ils aient envie de rire, bref faites une lecture vivante.

 

LES OBJECTIFS ET COMPETENCES DE LA SEMAINE :

Dominant :

ACCUEILLIR L’ELEVE ET SA FAMILLE.

 

Par domaines d’activité :

DEVENIR ELEVE : découvrir l’école, le groupe, les adultes, la marionnette.

S’APPROPRIER LE LANGAGE / DECOUVRIR L’ECRIT : se nommer,écouter une comptine, manipuler les livres.

AGIR ET S’EXPRIMER AVEC SON CORPS : accepter de s’engager dans l’activité « Ballons de baudruche et comptines » fiche 1.
DECOUVRIR LE MONDE :  découvrir le vivant :le nez et  l’odorat ; structuration de l’espace : autour.

PERCEVOIR, SENTIR ,IMAGINER, CREER : peindre son foulard en utilisant le procédé de peinture de Christopher Wool ( expressionnisme abstrait : l’artiste a recours à l’effaçage et à la destruction, des ratures et des badigeonnages comme méthodes de production d’images.)


DEROULEMENT :

 

Les élèves ont été répartis en deux groupes pour une rentrée échelonnée.

Le premier groupe est reçu le Jeudi et le second le Vendredi. Les familles ont été averties au mois de Juin.

La classe est prête matériellement à cet accueil : une feuille d’accueil est affichée -des dossiers ont été faits pour chaque élève dans lequel la famille trouvera la fiche de renseignements, la demande d’assurance scolaire, l’autorisation de photographier leur enfant, le règlement intérieur de l’école … Ce dossier est à remplir à la maison et à retourner à l’école – des petites reproductions d’œuvres d’art sont étalées sur une table – un petit collier pour chaque élève où figure son prénom et s’il mange ou non à la cantine- des ateliers de travail avec le matériel nécessaire.

L’enseignant reçoit les familles les unes après les autres, chacun attendant en visitant la classe, en accrochant le manteau au porte manteau qui porte déjà le prénom de l’enfant, en passant aux toilettes …

L’enseignant salue les parents puis s’adresse à l’enfant en se présentant : «  Je m’appelle Isabelle, je suis ta maîtresse, tu es à l’école, je serai toujours là pour toi pour t’aider, pour t’apprendre. Je te présente Laurence qui est la dame qui s’occupe aussi de vous avec moi. Comment est-ce que tu t’appelles toi ? ……. Bonjour Caroline, bienvenue à l’école ».

L’enseignant propose ensuite d’immortaliser ce moment unique en photographiant la famille entière venue accompagner l’enfant. Cette photographie sera collée dans le cahier de liaison la semaine prochaine.

Ensuite , il donne le dossier, explique qu’ils ont le temps de le remplir chez eux, puis qu’ils vont aider leur enfant à choisir une image pour son porte –manteau, qu’ensuite ils vont travailler un peu en dessinant la famille pendant que leur enfant décorera un petit rectangle de canson à accrocher au porte manteau.

Quand les familles seront  parties, l’enseignant organise le regroupement 1, puis une petite séance d’EPS et ce n’est qu’après la récréation que le livre est lu et les ateliers faits.

 

1. Fiche de dessin de la famille.

2. Fiche explication canson à décorer.

 

REGROUPEMENTS :

 1 de 9h30 à 9h45:
 2 de 10h30 à 10h45:


JEUDI
et VENDREDI : L’enseignant présente Dalma aux élèves, il discute avec lui et il s’étonne de ne pas le voir pleurer. Dalma montre son doudou foulard qui sent sa maman, chacun peut le sentir. L’enseignant demande aux élèves si eux-aussi leur maman sent bon et s’ils aimeraient avoir un petit foulard comme Dalma qui sent bon Maman. Décision est prise d’en fabriquer un.
L’enseignant lit le livre de la semaine lors du regroupement 2 après la récréation.

 

ATELIERS après la récréation et après la sieste :

 

N°1 Percevoir, sentir, imaginer, créer

«  Je peins mon doudou foulard»

 

Objectif : technique : explorer une technique en utilisant la notion d’effacement « expressionnisme abstrait » artiste présenté : Wool.

Compétence visée :  adapter son geste aux contraintes matérielles : instrument et support.

Support  : morceau de tissu voile ( 15 * 15 cm)

Matériel : pinceau large + chiffon + rouleau + différents coloris de peinture sur soie mis dans des petits couvercles ( type petit pot de bébé).

Consigne : « Tu choisis une seule couleur, tu mets la peinture sur ton foulard, puis tu effaces avec ton chiffon ou ton rouleau, je te montre une image faite par un monsieur qui faisait comme ça pour faire ses peintures, il effaçait , il recommençait, il effaçait, il recommençait, tu peux faire comme lui »

 

N°2 Percevoir, sentir, imaginer, créer

«  Je décore le dessin de ma famille»

 

Objectif : décorer son dessin, manipuler, repérer les zones à remplir, faire un choix.

Compétence visée :  adapter son geste aux contraintes matérielles.

Matériel : gommettes multicolores.

Consigne : « Tu choisis les gommettes et tu décores autour du dessin de Papa ou Maman, surtout pas sur leur dessin»

 

 

COMMENTAIRES / CONSEILS :

 

Concernant le travail artistique sur le doudou foulard, il s’agit de laisser les élèves explorer à la fois leur gestuelle mais aussi les outils, la texture. La décoration se fera en deux temps, ce premier moment permet aux élèves de réaliser leur fond, la première couche, la semaine prochaine , ils finaliseront leur réalisation plastique toujours à la manière de Wool , autour du geste, du mouvement naturel.

Cette année la progression dans le dessin de l’enfant sera calquée sur les différentes étapes de l’évolution de celui-ci, de manière plus experte.

Ainsi il est important dans les premiers temps de les laisser prendre plaisir à la trace qu’on efface , qu’on redessine, au geste vierge qui n’est ni précis , ni volontaire afin que puisse émerger le plaisir né de la répétition. L’enfant se souvient de son plaisir et le souhaite à nouveau, voilà comment naît le désir de la trace.

 

C’est pourquoi, l’espace peinture de la classe doit être prêt à recevoir les éventuels peintres qui souhaiteraient poursuivre sur un espace plus grand ( une feuille), l’aventure de la peinture et de l’effaçage, le morceau de tissu étant trop réduit pour certains.

 

LIENS DU BLOG POUR RETROUVER DES IDEES :

 

Rentrée et accueil des familles.

Travail autour des peintres ( cet article est destiné à un travail avec des grandes sections mais cela explique dans quel esprit le travail autour des peintres est proposé aux petits.)

 


 

Publié dans devenir élève 2009

Commenter cet article

lili 10/10/2009 16:09


merci pour ta réponse rapide; en relisant mon commentaire ,je me suis rendue compte que c'était peu compréhensible (je faisais 2 choses en même temps)mais tu as bien compris et je te remercie..Je
suis à l'étranger, je n'ai pas internet et je me débrouille ici et là pour trouver ordi et connexion, souvent à la bourre et pas toujours avec des claviers connus!C'était ma 1ere rentrée en PS et
j'ai trouvé très dur, mais c'est du passé. Je suis contente de laisser la liberté aux enfants et de chercher à rendre plus attrayants mes cons jeux.J'ai des questions, encore et toujours: faut-il
insister pour que les enfants qui ne le veulent pas,fassent une activité peinture ou une fiche par exemple? Comment faire un atelier langage quand il y a trop de bruit pour entendre l'enfant
parler? J'ai la salle de sieste pas loin mais je ne peux pas laisser l'Atsem avec 22 enfants pendant que j'en ai 6?
J'ai fait des étiquettes de présence avec le prénom en capitales et la photo de l'enfant:A quel moment de l'année peut-on enlever la photo?
Je dois faire une commande de livres pédagogiques etc... de PS(je ne connais pas le budget.)Je serai très heureuse d'être conseillée (arts visuels, langage, motricité, graphisme, apprentissage de
la lecture....!)
Peux-tu me dire quelle évaluation je peux faire pour la fin de période 1? J'ai pensé à une évaluation sur "devenir élève" avec l'accent sur le comportement et le langage??merci pour tes
conseils!
Une question: Que fais-tu pour être aussi disponible et à l'écoute?


isa 10/10/2009 18:22



Mais c'est effectivement trés difficile les rentrées en petite section, je crois qu'on ne peut imaginer l'énergie qu'il faut déployer avec tous ces petits, pour répondre à tes
préoccupations, je crois qu'il faut solliciter sans forcer par contre, il faut toujours proposer son aide à l'enfant qui refuse, l'aide c'est surtout la présence, réexpliquer, et être là. Si
malgré cela, il y a réticence, il faut accepter que l'élève soit spectateur un moment, cela finit en général par se décoincer, la tentation devient trop forte. As -tu lu ce que j'écris à propos
du bruit ? C'est ce qu'il faut refuser dans sa classe,et pour cela, il faut chercher , tenter, imaginer, expérimenter tout ce qui peut aider les élèves à respecter cette règle immuable du
fonctionnement de la classe, de plus, le moment de langage doit être respecté, il faut rappeler aux élèves :" Je ne peux pas entendre ce que X me dit, c'est important pour lui et pour moi de
faire ce travail, chacun votre tour, je vais vous aider, soyez calme pour que nous y arrivions", mais d'un autre côté , il faut leur offrir des activités, une motivation qui fassent qu'ils
n'aient pas envie de faire tout ce bruit, c'est pourquoi la préparation doit être pensée au mieux, cela s'apprend, il te faut du temps Lili et ne pas croire que tout va marcher merveilleusement
bien dés ton début dans le métier, il faut savoir être patiente avec eux et avec toi. Pour la carte de présence, la photo sera enlevée quand les élèves reconnaitront leur carte rien qu'en lisant
leur prénom, pour cela ,il va falloir les entrainer à le faire. Dans ma rubrique progression , il y a la progression pour le prénom faite par Florence et c'est tout à fait complet. Pour les
lectures, il faut absolument lire: " Enseigner la langue orale en maternelle" par Boisseau, en EPS, le travail de Roland Michaud est à consulter (c'est cher), en arts visuels contrairement à ce
que tu vois sur le blog , je n'ai pas de référence incontournable, mais je suis sûre qu'il y aura des copines pour te donner des idées, il faut lire Brigaudiot aussi pour l'approche de l'écrit
... Je n'aime pas donner trop de références, ça décourage. Enfin, ma disponibilité et mon écoute viennent de mon tempérament, je suis capable de faire beaucoup de choses en une journée, je suis
passionnée et j'aime aider. Je travaille dans une association deux jours par semaine, ce n'est pas beaucoup sinon je lis ( beaucoup), je parle aussi beaucoup ( cela  peut expliquer que
j'aime vous parler), je fais du sport , j'écris, je suis une contemplative ,  j'ai des enfants (4), ma dernière a 18 ans et un mari trés occupé mais particulièrement admirable !



Sev 09/10/2009 19:43


ça y est ! mon récalcitrant a enfin participé à l'atelier peinture ! il est venu tout seul suite à la sollicitation de l'Atsem; comme quoi, la patience paye.


isa 09/10/2009 23:53


OUF, quelle victoire pour lui ! et pour toi et ton atsem, bien-sûr.


lili 09/10/2009 19:25


bonjour et merci pour tout es ces merveilles très stimulantes;je cherche la fiche pour le cahier de liaison de Pas et Petit bleu et petit jaune que je fais cette semaine en m'inspirant de la 1ere
fois ou tu l'as exploité en word ou pdf.autre chose,comment faire pour que mes petits ne s'agglutinent pas au Coin cuisine et poupées, a part les colliers,y-a-t-il une autre méthode efficace? merci
pour ton aide!


isa 09/10/2009 23:52


pour PAS: http://soutien.over-blog.fr/article-35620640.html
pour Petit bleu et petit jaune ( 2009) : http://soutien.over-blog.fr/article-31593831.html
et Petit bleu et petit jaune (2007): http://soutien.over-blog.fr/article-12710058.html
Concernant l'utilisation des coins jeux, je n'ai jamais limité l'accés car je considère que le système de collier bride l'imaginaire dans la mesure où lorsque tu inventes une histoire à jouer, tu
dois pouvoir circuler dans les différents endroits : aller de la cuisine à la marchande, puis dans la chambre... donc selon moi, il faut avoir des ateliers suffisamment motivants pour qu'il y aient
des enfants qui jouent pendant que les autres peignent, collent, dessinent, lisent .... Quelquefois , tu peux aussi leur faire remarquer qu'il y a trop de monde et qu'il faut aller jouer ailleurs,
encore faut -il que tu aies suffisamment de coins pour disperser ton petit monde, ensuite tu peux observer les coins qui ne fonctionnent pas et revoir comment y mettre d'autres choses ou agrandir
ta cuisine par exemple ! Cherche Lili, je suis sûre que tu vas trouver.


Sev 11/09/2009 22:56

merci Isa, je vais suivre ton conseil; et je te tiendrai informée de l'évolution des choses...

Sev 11/09/2009 19:04

un de mes élèves ne veut absolument participer à la peinture, donc il n'a pas fait son doudou...il a un fort caractère et me dit que c'est sa maman qui n'en veut pas (belle excuse, le petit malin ..); je pense qu'en fait, il n'est vraiment pas à l'aise avec la peinture car j'ai essayé de lui forcer la main en lui demandant de mettre le tablier, et il s'est mis vraiment à pleurer... je n'ai alors pas insisté.

Du coup, pas de doudou, pas de déco du cahier de vie, et pas de peinture libre...

que faire ?

isa 11/09/2009 20:54


ton petit élève refuse ce qui vient de l'école, en s'y investissant ,il  s'y engage et il n'est pas encore prêt, laisse lui le temps et surtout ne le force pas, donne lui son doudou
pas peint en lui disant qu'il est à lui et qu'il a le droit de ne pas le décorer, que sa maman le parfumera si elle le désire. De même pour le cahier, il pourra le faire quand il se sentira prêt.
En agissant ainsi ,tu lui témoignes ta tolérance et ta patience, il va venir à toi mais il lui faut le sentiment de ne pas être forcé, c'est certainement un petit enfant qui a trés peur malgré son
fort caractère.


Valérie 07/09/2009 21:17

Bonsoir, çà y est 1ère vraie journée, tout s'est bien passé à part 2 ou 3 enfants mais dans l'ensemble je suis contente. Pour le doudou foulard, vu que j'avais déjà préparé les petits carrés cet été et que mon tissu est bleu profond et que j'avais de la peinture qui gonfle à l'école je ne vais pas suivre la même démarche que C.Wool ( quitte à la reprendre + tard pour une oeuvre par petits groupes) je m'adapte avec les moyens du bord et les enfants sont ravis de se fabriquer un doudou qui sent bon Maman! Ils ont aussi été ravis de se voir en photo avec leurs parents ( petite séance de langage de ce matin)et les ballons les ont définitivement conquis ( y'a pas d'anniversaire Maîtresse!)
Le mot du jour : elles sont belles tes toilettes Maîtresse!
tiens çà ourrait être une idée çà les mots des enfants??

Mille merci pour tous ces trucs!!

isa 08/09/2009 09:03


ravie pour toi Valérie, effectivement, il faut s'adapter. oui ça pourrait être une idée " les mots d'enfants", je vais voir....


véro 02/09/2009 14:27

en ce qui concerne le doudou foulard, j'ai trouvé dans les fonds de placard de ma classe une peinture qui fonctionne très bien : la magbel alizarine. c'est de l'encre de chine très lumineuse aussi épaisse à travailler que la gouache.en plus le choix des couleurs est vaste. le tissu reste très souple après séchage...

isa 02/09/2009 15:27


et voilà ce que nous faisons toutes lorsque la détermination est forte: les fonds de placard et bien-sûr , il y a des trésors. 


Marion 31/08/2009 18:33

Bonjour ! Si je peux rajouter mon grain de sel ... Le Nathan est bien ... mais cher et tu n'y trouveras pas que de la PS , par contre les ouvrages de DOUMENC sont de vrais outils ,elle a condensé son travail maintenant en un seul ouvrage vraiment excellent pour nos petits , j'ai oublié le titre mais je l'ai dans ma classe , je te le donnerai demain . Bon courage à tous ! Bonne rentrée ! Gros bisous Isa , pense à nous !

isa 31/08/2009 21:08


Mais bien-sûr que je pense à vous, moi aussi , je serai au travail, pas le même qu'avant ni que vous, mais je vais vraiment penser à vous Jeudi !


elisabeth 31/08/2009 08:32

bonjour à tous, concernant les porte-manteau, pour les ps je pensais leur demandais de choisir une oeuvre d'art (petite) et de la décorer "autour". Pour les ms, en deux jours que puis-je faire ? Je ne souhaite pas trop me lancer dans la peinture et je ne sais pas où trouver les petites images d 'artistes de même format...
merci pour vos idées; Je démarre pour ma première vraie année et c'est une ouverture de classe donc j ai peu de matériel donc j ai exclue l'idée du foulard..snif !
Que pensez vous d 'Elisabeth Doumenc ? Je veux acheter un livre d activités artistiques .Le nathan (arts visuels à la mater)qu'en pensez vous ? Merci et bonne journée, je vais receptionner mes pinceaux, crayons, etc...!a très bientôt, Elisabeth

isa 31/08/2009 09:08



Les images d'oeuvres sont proposées sur le blog dans la tribune libre.
Je ne connais pas les livres d'Elisabeth Doumenc, je me suis toujours plus ou moins débrouillée toute seule, travaillant mon inspiration et mon sens de la création. Nous l'avons toutes et
tous.



MClaude 30/08/2009 23:13

Bonsoir Isa,

Merci pour l'idée des sacs à soucis pour mes MS ... C'est super !!! Ces sacs auront-ils la même dimension que les doudous ? Je crois avoir lu quelque part que ces doudous et sacs seront mis dans le cahier de liaison. Seront-ils accrochés ? ou simplement glissés entre deux pages ? Les enfants pourront-ils les manipuler, les sortir du cahier ? Pourront-ils glisser des choses dans les sacs ?

Je me demandais aussi pour tous les jours, si je devais faire des activités différentes pour mes PS et mes MS ou simplement faire les mêmes activités en "complexifiant" le travail. L'année dernière je proposais souvent le même travail avec trois niveaux de difficultés. Mais j'avoue que ce n'était pas toujours facile de trouver ces différents niveaux.

L'après-midi, pendant que la plupart des PS faisaient la sieste, je me consacrais essentiellement à mes MS et nous faisions des activités différentes de celles du matin.Mais l'année dernière j'avais 19 PS pour 7 MS et le matin, les petits m'accaparaient beaucoup. J'avais moins de temps à consacrer aux moyens.

Cette année, la répartition des niveaux est plus équilibrée (14 PS et 12 MS). La physionomie de ma classe va certainement être différente et mon travail avec eux aussi.Je ne sais pas s'il sera judicieux de garder la même organisation de travail.

Bonne soirée et à bientôt.

isa 31/08/2009 09:05


Bonjour Marie-Claude, les sacs à soucis sont plus petits que le doudou, c'est intime un sac à soucis donc c'est du 5*5cm, un petit bout de tissu à coudre qui se referme avec un petit cordon
type ficelle, c'est facile à faire.
Ils auront bien entendu une petite pochette dans leur cahier pour le ranger, ils pourront effectivement les manipuler sinon à quoi cela leur servirait -il ? Dans les sacs, ils y mettent leur souci,
c'est symbolique. Concernant l'organisation PS et Ms, je propose des ateliers communs et un travail différent en difficulté, le début d'après midi permet une prise en charge spécifique des
MS.


Béthy 30/08/2009 20:29

Merci, je vais réessayer avec une autre peinture.
Béthy

isa 30/08/2009 20:56


Les peintures sur tissu sont peut être moins liquides.


Béthy 30/08/2009 13:39

Bonjour Isa. Comme le résultat obtenu sur le tissu doudou n'est pas probant je me demandais si tu ne connaîtrais pas un autre artiste contemporain qui aurait utilisé comme technique: faire tomber des gouttes d'encre soit d'une ou de plusieurs couleurs, faire des taches ? Vu que je n'arrive pas à obtenir ou vraiment très peu de traces essuyées.
J'en demande beaucoup ! Merci

isa 30/08/2009 20:12


Pollock, mais il jetait la peinture. Je crois que vous allez chercher trop la perfection, il s'agit d'un moment de création , il n'est pas question que le doudou ressemble à une oeuvre de
Christopher Wool, c'est la démarche du peintre qu'on adopte ,pas son génie. De plus, le fait de faire tomber des gouttes n'est plus la démarche de la trace.


marie hingray 29/08/2009 21:01

merci isa pour ta disponibilité et promis ce soir je n'oublie pas ma camomille....

isa 30/08/2009 09:31


ouf, j'ai cru que tu allais déchirer tous tes doudoux.


marie hingray 29/08/2009 20:08

Bonsoir Isa,
me voilà bien ennuyée...après avoir installé un atelier réalisation de doudou à la peinture sur tissu pour ma fille (9 ans) et moi-même (je n'ai pas Dalma mais Chocolat dans ma classe), une question m'interpelle : comment faut-il déposer la peinture au départ ? une tache, une ligne ? faut-il en déposer beaucoup ? la peinture ayant un coût assez élevé (malheureusement petite école avec petit budget) est-ce à l'enseignant de déposer cette peinture ? l'utilisation du chiffon et du rouleau se fait à sec ?
Bonne soirée à toi et je vais remettre cet atelier (transformé en décoration de foulard pour ma fille) à demain

isa 29/08/2009 20:34


j'ai proposé de mettre la peinture dans des petits couvercles de pot de bébé, ce qui veut dire pas une grosse quantité, un pinceau large et l'élève se sert seul, quand le couvercle est vide
,c'est fini, le chiffon à sec , il tapote, il efface, il regarde son chiffon, son doudou, le rouleau un peu mouillé , il roule , il observe, il examine ses traces. Ce n'est pas un concours du plus
beau doudou, c'est une introduction à la trace, pour le plaisir de la trace, pas de panique Marie.


sbarneche 29/08/2009 19:36

Bonjour isa et merci pour toutes ces idées. Cette année je comptais accueilir les parents dans la classe comme tu le suggérais en leur faisant réaliser une tâche avec leur enfant. Malheureusement, nous venons d'avoir des consignes strictes pour éviter une éventuelle contagion à la grippe A : - Interdiction de faire entrer les parents dans la salle de classe et cela dès le première jour.
Eviter de serrer les mains des paretns et collègues ou de se faire la bise (même entre collègues.)
Comment, avec ce genre de mesures, accueillir correctement les familles et les enfants d'autant plus que dans notre école les parents sont toujours entrés dans les classes pour accompagner leur enfant.
Doit-on organiser ce genre d'accueil dans la cour pour contourner l'interdiction? Je ne sais plus que penser.

isa 29/08/2009 19:57


C'était à craindre , j'y avais pensé, nous sommes face à une situation inextricable, je vois mal comment accueillir les élèves dans de bonnes conditions en respectant leur besoin de temps
pour la séparation et ces instructions administratives.
En attendant, il faut respecter les consignes s'il y en a, c'est une affaire de responsabilité collective.
Pour le dessin de la famille, il est possible de faire décorer une feuille par l'élève ( gommettes tout autour) en lui expliquant que ses parents y dessineront sa famille à la maison. Je reste
convaincue que c'est important pour lui.
Par contre, l'accueil sera plus compliqué à mener avec des séparations sur le pas de la porte.
Il faut se dire que c'est une année particulière et accepter les choses qu'on ne peut changer.


Béthy 29/08/2009 14:58

Bonjour et merci pour toutes ses idées. J'aimerai une précision concernant la réalisation du doudou en tissu. Je viens d'essayer avec de la peinture sur soie et du tissu type doublure en polyester. Le tissu "boit" la peinture et il est très difficile d'obtenir une trace après avoir frotté avec le chiffon.
Si on met trop d'encre, on obtient vite une grosse tache.
Est-ce que c'est normal ou mon tissu ne convient pas ?
Merci pour votre réponse
Béthy

isa 29/08/2009 17:29


Personnellement, j'avais acheté du tissu type rideau soyeux, et ma peinture n'était pas aussi liquide que tu sembles la décrire, si bien que son utilisation avait été facile avec les
petits. Comme j'ai voulu recommencer avant de vous donner l'idée, j'ai pris un vieux foulard, je n'ai pas trouvé de peinture sur soie alors j'ai acheté de la peinture sur tissu ( spécial tissu
opaque, ce qui n'était pas le cas de mon tissu pourtant) et j'ai testé: impeccable, la seule chose, est que pour la prochaine étape: graphisme, il faut trouver un moyen de faire tenir le tissu pour
qu'il ne bouge pas trop.


MARIE-CLAUDE 28/08/2009 14:26

J'aurai dans ma classe de 14 PS et 12 MS (de fin d'année). Pensez-vous que mes MS sont trop "grands" pour leur proposer de fabriquer leur doudou ? Suite à la lecture de vos commentaires, je propose une rentrée échelonnée : Les MS rentrent le jeudi et les PS le vendredi. Donc les Ms pourront faire autre chose que le doudou ce jour-là. Q'en pensez-vous ?

isa 28/08/2009 14:37


un sac à souci, c'est plus sérieux que le doudou et il leur servira toute la vie !!!!! j'avais fait ça une année, des petits sacs ( ce n'était pas la poupée tracas comme Anthony Browne)
mais cela revient un peu au même, de plus , cette idée m'était venue parce qu'une amie avait rapporté à chacun de mes enfants un sac à souci du Pérou. Ils dormaient avec, comme un doudou en fait,
mais celui là avait la lourde charge d'enfermer tous les soucis . voilà mon idée Marie-Claude pour vos MS.


MARIE-CLAUDE 28/08/2009 14:19

Excusez-moi Isa, mais concernant la cohabitation des étiquettes sur canson et des oeuvres d'artistes sur les porte-manteaux j'ai eu la réponse en lisant les commentaires. Je suis allée trop vite pour poser ma question. Ne perdez pas de temps pour me répondre. Merci

Sev 28/08/2009 10:30

oui, d'ailleurs je pense personnellement qu'on en fait trop à l'heure actuelle; les normes d'hygiène à l'école sont impossibles à respecter, c'est n'importe quoi. Dans quel monde aseptisé vit-on ?

Sev 28/08/2009 09:40

moi j'ai fait des essais avec de la peinture aquarelle qui restait dans le placard de l'école et ça fonctionne très bien. Je pense qu'il faut prendre une peinture liquide genre encre pour avoir l'effet attendu.

isa 28/08/2009 10:24


merci de tes conseils, sév, c'est vrai qu'à mon époque ( ça fait vieux, normal vu mon âge) on ne s'interrogeait pas tant sur les produits , même si nous étions tout de même rigoureuses
et interdisions les élèves de manger ou boire la peinture, la colle .... nouvelles peurs, nouveaux comportements !


Delph 27/08/2009 21:51

Merci Isa pour ce blog généreux, créatif et oh combien déclencheur d'idées! C'est ma première rentrée et je vais avoir des TPS/PS à mi-temps. Je me nourris quotidiennement de tes idées, remarques et des commentaires depuis que j'ai découvert ce blog. Pour la rentrée, j'ai choisi de demander à chacun de coller l'image sur le Canson et de la décorer avec le matériel que tu proposais. Et puis, l'utilisation du foulard doux et qui sentira bon maman m'a complètement séduite! Je ne trouve malheureusement pas de peinture sur soie et je me demande si elle n'est pas un peu toxique pour les enfants. J'espère me tromper et continue ma recherche. Merci encore pour ton travail et ta vision éclairée de la maternelle!

isa 28/08/2009 09:38



Merci Delphine, tu me fais peur avec ta toxicité... c'est pourtant bien avec ce type de peinture que nous avions fait les doudous , je n'ai pas eu de petits qui ont mangé
la peinture. Je viens de regarder mon pot de peinture et il n'y a aucune précaution indiquée. Quand je dis peinture sur soie, ce peut être peinture sur tissu tout simplement, il faut faire les
essais chez soi auparavant; si  on a sous la main un petit de 3 ans ,c'est encore plus recommandé !



guilaine 24/08/2009 15:03

collée

isa 24/08/2009 15:11


je vais sanctionner !!!!


guilaine 24/08/2009 15:02

petite question pour la déco porte-manteaux: en général, j'en profite toujours pour mettre le prénom des enfants sur ces étiquettes, à force de voir leur prénom,ils le reconnaisent plus facilement. Avais-tu prévu, Isa, de le faire apparaître par-dessus les décorations de papiers?
Je voulais aussi savoir si l'image choisie est collé sur le canson? Cela me paraît un peu riquiqui...
merci de tes éclaircissements et bonne journée

isa 24/08/2009 15:10


Il me semble avoir noté quelque part dans ma préparation que le prénom de l'enfant est déjà accroché au porte-manteau afin que les parents l'aident à y mettre manteau, gilet
,cartable ... L'image d'oeuvre choisie est mise au dessus du porte-manteau et la réalisation artistique ( canson) au dessus encore ou à côté ,c'est pour ça qu'il n'est pas trés grand, c'est qu'il
faut serrer quand on en a 30....


Fanny 24/08/2009 10:32

Mais c'est pire qu'un péage un jour de grand départ ici! Que de monde! Ca prouve bien que toutes tes idées enthousiasment énormément de collègues, Isa. Euh, moi c'est l'idée de Sophie et de sa table à boulons qui me plaît bien; alors, quad tu l'auras, pourrais-tu nous faire profiter de la photo, s'il te plaît?
Merci beaucoup et bon courage pour répondre à tous les commentaires: je viens deux fois par jour et je ne suis pas sûre de réussir à tous les lire!

isa 24/08/2009 12:05


Tu as vu ça Fanny, l'affluence des grands jours et dire que je n'étais même pas là pour voir ça, car moi je travaillais ce matin, je n'ai plus les mêmes jours de travail qu'àl'école, j'ai
travaillé tout le mois de Juillet, ça fait drôle.
bien entendu que la table à boulons sera en vedette, dés que Sophie nous aura transmis la photo.


laure Grados 23/08/2009 18:39

Bonjour Isa .Je suis plongée dans les préparatifs .Les rectangles Canson sont prêts:perforés de deux trous où passe un brin de raphia 15cm dont les deux extrémités sont nouées.
Suis je dans le vrai en pensant que le petit collier avec prénom et cantine n'est pas ce bout de canson.Ce rectangle de canson sert il aussi pour les présences et les ateliers
Bien à vous
Laure

isa 23/08/2009 19:30


Non Laure, ce morceau de canson est une premiére création décorative que les élèves décorent pendant que leurs parents dessinent, ils l'accrochent ensuite à leur porte-manteau toujours avec
l'aide de leurs parents.
le collier prénom et cantine, c'est un petit collier ( rond de bristol et raphia par exemple) à leur donner à leur arrivée pour se rappeler de leur prénom et savoir s'il faut les envoyer à la
cantine, en général, au bout de deux jours, on connaît tous les prénoms.


sophie 23/08/2009 17:45

Merci pour tes encouragements ! Là je suis dans ma préparation de ms (je les ai l'am et le bonheur c'est qu'ils ne sont que 14 !)pour la découverte du monde et percevoir, sentir...et vraiment je suis heureuse car je vais pouvoir enfin réaliser un projet qui me tenait à coeur sur le land art...dans le parc de l'école ! Ah je sais que je suis chanceuse cette année !Je me suis fait un petit diaporama sympa (sur mon nouveau mini portable offert par mon bricoleur de mari)pour montrer quelques productions d'artistes, et je vois d'ici les petits yeux écarquillés !Quel beau métier !

isa 23/08/2009 19:34


ah ça c'est super ! J'ai l'impression que ton mari te gâte !


sophie 23/08/2009 17:10

j'ai commandé "le doudou tombé du ciel", j'espère l'avoir cette fin de mois...l'éditeur est en vacances en aout; les planches sont magnifiques et l'histoire bien adorable et après, j'aimerais construire d'autres histoires avec ma classe et faire faire les planches par les enfants...j'aurai surement besoin de conseils d'organisation !Mais bon chaque chose en son temps !

isa 23/08/2009 17:33


Que de projets ! c'est l'ébullition chez Sophie, on sent ton envie, continue !


sophie 23/08/2009 16:23

Ah !!!!!! Ma foi, il me dit que c’est simple : je te fais une description sommaire (car je ne fais que soumettre !) et dès la rentrée je t’enverrai une photo si tu veux ; il fait une planche de 20 large x 30-40 cm de long et environ 4-5 cm épaisseur, et il met des boulons avec les tiges de différentes tailles par-dessous en sécurisant le tout pour que les enfants ne risquent pas de se blesser. Et voilà, c’est prêt, costaud et magique ! Je me suis inspirée d’un matériel Montessori (pour info j’avais essayé de fabriquer des fermetures et boutonnières, mais franchement c’était pas concluant il vaut mieux prendre les vêtements des enfants !)….et le clou de ma rentrée (je le garde encore en réserve pour m’exercer avant), c’est un théâtre kamashibai adorable que je dois peindre mignon mignon !

isa 23/08/2009 16:51


Alors moi je dis OUI pour la photo de la table à boulons et OUI pour la photo du théatre japonais, je ne connaissais pas bien sûr , je suis aussitôt aller voir sur Google.


sophie 23/08/2009 11:24

J’ai préparé mes doudous, dans de la doublure jaune pâle et j’ai surpiqué les bords à la machine, il n’ya plus qu’à ! J’ai hâte de voir le résultat et les yeux des enfants briller devant ! Et je vais quand même essayer de procurer de la peinture pour soie car j’ai peur que l’acrylique durcisse le tissu au final avec plusieurs couches. Autrement je me demandais pour la mise en route des ateliers de quelle façon procèdes-tu : je pensais plutôt mettre en route en 1er les gommettes car on peut les suivre de loin et aborder alors la peinture ; je pense que mon atsem aura déjà bien à faire pour consoler « mes » tout-petits de 2 ans…autre question, concernant les ateliers dits de délestage, fais-tu toujours des activités directement en rapport avec l’album en cours ou puis-je m’autoriser à mettre en place de la motricité fine, style collier de perle ou table à boulons (c’est mon mari qui me l’a faite et elle a tellement de succès que je vais lui en commander 5 autres pour me faire un atelier complet !), bouteilles plastiques avec bouchons à visser… plus destinées aux tps ? Merci d’avance !

isa 23/08/2009 16:04



OUi Sophie, c'est une bonne organisation, tu lances l'atelier gommettes, l'atsem le supervise et tu vas à l'atelier peinture.
pour les ateliers en autonomie, cela dépend, des fois oui, des fois non. En attendant ,ce serait bien que tu nous expliques comment ton mari bricoleur a conçu tes tables à boulons, je trouve ça
super !



marie hingray 23/08/2009 09:11

bonjour isa,
après un grand bain de soleil et de merveilles pour les yeux me voici gonflée à bloc pour cette nouvelle année. J' ai très envie de démarrer selon ton programme. Juste une petite interrogation, un enfant est-il déjà rentré en classe sans ses parents ? et alors que faire pour la photo et le dessin de famille ? proposer de le faire à la maison ? et pour l'enfant quelle réaction ? Je crois que cela risque de m'arriver même si j'ai bien expliqué l'importance de l'accompagnement. Merci pour tout c'est un régal et un moteur. Bonne rentrée à tous

isa 23/08/2009 09:22


Bonjour Marie, contente de te retrouver !
Personnellement, cela ne m'est jamais arrivé parce que j'étais connue ( et oui )et que les parents savaient comment je fonctionnais ou en avaient entendu parler. Cependant c'est arrivé chez ma
collègue qu'un petit bout de chou arrive tout seul par le car, ce sont des situations qui m'attristent personnellement mais passons ! Donc en cas de défaillance, pour la photo comme il s'agit
d'immortaliser ce premier jour, puisque l'enfant est seul, on le prend seul, c'est SON premier jour. Enfin pour le dessin de la famille, malheureusement il ne l'a pas immédiatement et c'est bien
symbolique tout ça, mais il décore la feuille comme les autres et il l'emmène chez lui dés le soir pour revenir avec son dessin le lendemain ou les jours suivants afin de le coller dans le
cahier de liaison. bon travail ! 


guilaine 22/08/2009 14:45

bonjour Isa
petite question technique comme d'habitude... Même si je vais y répondre toute seule en menant d'abord le projet chez moi. Je m'interroge sur:
- la qualité du tissu car comme je récupère, j'espère faire avec ce que j'ai, à savoir des morceaux de rideaux
_ et sur la peinture: faut-il expressément de la peinture pour soie? est-ce pour que cela s'efface plus facilement?
voili voilo de la peinture à l'eau non voili voila de la peinture pour soie
merci Isa

isa 22/08/2009 14:59


Bonjour Guilaine,
le tissu, il faut qu'il soit doux doux ( d'ou doudou), donc du tissu façon rideau doux, ça doit convenir.
la peinture, il faut faire des essais ( mais c'est ce que tu vas faire chez toi, d'après ce que j'ai compris, c'est trés bien, toujours tenté soi-même avant de se lancer), j'avais pris de la
peinture sur soie pour être sûre qu'elle tienne car ce doudou reste dans le cahier toute l'année ( sauf égaré, ça arrive) mais ils ont vraiment plaisir à le retrouver avec leur cahier toutes les
semaines, d'ailleurs à la fin de l'année le doudou sent toujours bon, car je ne sais plus si je l'ai dit mais les mamans vont parfumer le doudou.


sophie 22/08/2009 12:08

Oui tu as raison, il faut que je sois plus patiente, mais bon je sais néanmoins qu'une fois que je me retrouve devant mes élèves, je retrouve confiance...cette année, je sais que j'aurai une oreille attentive, alors cela devrait aller ! Merci encore Isa

sophie 22/08/2009 11:39

En fait je crois qu'il est difficile d'accepter de débuter quand on lit un blog comme le tien, car tout te semble si agréable et couler de source !

isa 22/08/2009 11:53


alors tu n'as pas lu cet article http://soutien.over-blog.fr/article-13809007.html, nous débutons TOUS et c'est parfois
douloureux, il faut  de l'aide extérieure et c'est ce que je me suis engagée à donner car je sais, pour l'avoir vécu, que c'est primordial. Nous faisons un métier où parfois on se sent bien
seul.


sophie 22/08/2009 10:08

Ma foi tu as raison, je coupe un peu les cheveux en 4 ! Faisons simple ! Merci !

isa 22/08/2009 11:22


tu veux juste être parfaite , comme nous le souhaitons aussi pour nous, mais c'est inatteignable donc source de nombreuses déceptions !


sophie 21/08/2009 17:54

J’ai plutôt une question de gestion de temps concernant l’accueil : les parents me verront pour la 1ère fois, moi aussi d’ailleurs, et j’ai un peu peur des embouteillages ! Je pensais demander à l’atsem de venir en aide aux enfants pour coller leur photo (en fait moi je prévois de leur faire coller leur photo d’identité sur Mimi souris dont j’ai enlevé la tête et je ferai coller des gommettes autour en atelier mais sans les parents dans la classe puisque j’aimerais leur expliquer la notion « autour ») au fur et à mesure de façon à ce que je puisse accueillir les familles, qu’en pensez-vous ? Peut-être suis-je trop compliquée ??

isa 22/08/2009 09:04


à vrai dire Sophie, je ne comprends pas trop pourquoi tu ne demandes pas aux parents d'aider leur enfant à coller leur photo sur la petite souris, lorsque tu reçois les parents, tu
reçois aussi l'enfant, durant ce moment, tu t'adresses à une famille et non pas uniquement à des parents, l'enfant est d'ailleurs ton interlocuteur privilégié, c'est lui qui t'intéresse en premier
lieu puis lorsque tu as fini de les accueillir afin d'aider à la séparation, tu les laisses encore un peu ensemble. Mais j'imagine que tu as bien réfléchi à ton organisation et que c'était
pour toi la meilleure , alors suis ton intuition et lance toi.


Sev 20/08/2009 17:56

oui, cela m'arrive quand même assez fréquemment car j'ai des enfants qui sont chez une nounou ce jour-là ou chez un papi ou une mamie...c'est bien de savoir qu'ils peuvent emporter le dessin à la maison pour faire participer leurs parents.

isa 20/08/2009 18:14


il ne faut pas abandonner une idée sous prétexte qu'un ou deux parents ne seront pas là, il faut s'adapter. 


S-telle 20/08/2009 17:37

Bonjour Isa, merci pour ces nouveaux documents!
J'aime beaucoup l'idée du dessin de la famille, mais certains parents ne prennent pas le temps de me présenter leur enfant ou de me dire bonjour! (c'est assez rare, mais il y en a!).
Comment fais-tu dans ce cas? Tu fais le dessin toi-même sur les dires de l'enfant (s'il le peut), tu donnes le dessin pour qu'il soit fait à la maison? (mais dans ce cas, l'enfant n'a rien à décorer le premier jour!)
Merci encore pour ton travail!
Estelle

isa 20/08/2009 17:45


Je préviens chaque famille dés qu'elle rentre dans la classe que j'ai des choses à leur dire personnellement et qu'il faut qu'ils prévoient un peu de temps, j'ai envoyé des familles faire
la rentrée de leurs grands en primaire avant de revenir dans ma classe pour prendre le temps de se connaître. Cependant , cela peut arriver, c'est vraiment dommage, mais dans ce cas, je fais
décorer le cadre à l'élève en lui expliquant que son papa ou sa maman va dessiner sa famille à la maison quand il emmènera son cahier chez lui. Je ne dessine pas à la place des parents. Et
finalement, tous les élèves finissent par avoir leur dessin, c'est extrêmement important, comme je le disais dans un commentaire précédent, c'est symbolique, les parents indiquent à l'enfant qu'il
s'inscrit dans la lignée, qu'il appartient à une famille y compris dans la séparation.


Tïphaine 20/08/2009 08:53

J'ai découvert votre blog cet été et depuis je le consulte très régulièrement.
C'est une vraie mine d'informations et d'idées.La sélection des livres est très sympa. C'est une grande aide pour moi qui vais avoir pour la première fois des petites sections et qui suis donc un peu stressée.
Merci donc de partager votre travail et votre temps.
J'ai juste une petite question au sujet du petit foulard ou du dessin de la famille. Je vais avoir deux enfants dans ma classe qui ont été retirés de leur famille et placés dans un institut. Pensez-vous qu'il soit tout de même possible de faire ces activités ?
Comment faire pour ne pas les "froisser" et les aider à accepter leur situation si difficile? Je me pose plein de questions à ce sujet...des questions qui reviendront tout au long de l'année.
Merci encore pour tout ce que vous partagez. C'est vraiment très intéressant.

isa 20/08/2009 09:40



Bienvenue Tiphaine sur mon blog,j'avais aussi régulièrement des enfants placés en famille d'accueil, concernant le dessin de la famille demandé le premier jour, j'expliquais à l'enfant
que sa tata d'accueil allait dessiner la famille d'accueil mais je lui donnais une autre feuille afin que sa maman ou son papa dessine sa famille ,dans le cas où l'enfant a encore des contacts
avec ses parents( ce qui a toujours été le cas des élèves que j'ai eus), dans le cas contraire, il faut s'appuyer sur les personnes référentes ( tata, mamy, éducatrice...). La plupart du temps
,les liens familiaux sont préservés à travers des rencontres dans des lieux neutres, l'enfant a donc besoin de savoir qu'il a aussi sa famille et que celle-ci est reconnue par sa maîtresse, même
si ses parents sont défaillants, il lui faut s'inscrire dans une lignée, avoir des repères familiaux comme les autres enfants, vous ne le froisserez jamais tant que vous le considérerez comme un
petit enfant digne d'intérêt et d'affection. Il sait déjà qu'il n'a pas la chance d'être avec ses parents comme les autres de la classe, ne faisons pas comme si tout était normal en ne lui
parlant pas de sa famille. Par contre, il ne s'agit pas non plus de le prendre en pitié et de choisir de le préserver du fait de sa situation familiale , il faut agir avec lui comme avec tous les
autres enfants, ni plus, ni moins. à bientôt Tiphaine.