un autre truc

Publié le par isa

Quand les élèves craignent un évènement ( départ de la maman, repas à la cantine, voyage en bus, photo de classe, arrivée du Père Noël, sortie de classe, ...), en jouant à le mimer, à le vivre dans l'imaginaire, à le rendre parfois drôle, ils accédent plus facilement  au contrôle de leur émotion.
Le mime est un exercice dont les enseignants ne doivent pas se passer, il développe l'imaginaire et en donnant la parole à l'imaginaire, on crée l'école de la vie.


Publié dans trucs

Commenter cet article

valou 13/09/2009 14:32

merci pour cette réponse qui me conforte dans cette idée que nos petites sections ont droit à la culture, et que c'est notre devoir de les ouvrir à cette dimension culturelle, et de ne pas bêtifier avec eux.
Merci
Valou

isa 13/09/2009 14:46


merci encore à vous de m'avoir permis d'éclaircir mon point de vue, j'en ressentais le besoin.


richard Valérie 12/09/2009 22:00

Bonjour Isa,
Merci encore pour toute cette organisarion en livres que tu mets en ligne ! Cette année, je n'ai que des petites sections, et c'est la première fois. Aussi, je m'appuie sur le trvail que vous avez effectué l'année dernière (en effet, j'ai besoin d'avoir une vision globale sur toute l'année pour mieux voir où je vais). Mais, j'ai une question qui me trotte dans la tête, et à laquelle je ne trouve pas de réponse : que répondre aux parents lors de ma réunion de rentrée lorsqu'ils me demanderont : quel est le projet de l'année ? Sur quoi travaillez-vous ? Difficile de leur dire : et bien, notre fil conducteur est le livre et l'art, et le projet est le livre de "Dalma " ?! Ils attendent plutôt : et bien, on va travailler sur les animaux de la ferme, ou bien, sur les escargots, ou bien... je ne sais quoi encore...
J'ai du mal à transposer tout le travail très passionnant qui est fait autour des livres, en projets concrets à exposer aux parents. Pouvez-vous m'aider à exposer tout ceci pour ma réunion de rentrée qui me fait un peu peur (je ne suis pas vieille dans le métier...)
Merci pour vetre aide si précieuse, et pour vos réponses toujours claires.
Valou

isa 12/09/2009 23:29


bonsoir Valérie,
Voici d'abord le lien pour lire l'article "réunion avec les  parents": http://soutien.over-blog.fr/pages/la_reunion_avec_les_parents-52736.html. C'est une première chose, en second, je ne
suis pas tout à fait d'accord avec vous, les parents ne sont pas demandeurs de thèmes "bateaux" qui vont du coq à l'âne au gré des habitudes institutionnalisées ( je n'ai rien contre le travail
autour des animaux de la ferme) ce que je veux dire, c'est que les parents suivent dés lors qu'on justifie notre travail . Ainsi, il est facile d'expliquer que chaque période correspond à une
dominante d'activité des programmes, que pour chacune un fil conducteur est choisi: période 1 la découverte des activités de l'école et la vie collective, période 2 la mémoire, période 3 le mime,
période 4 étude d'un auteur Anthony Browne, et période 5 écriture d'un livre de récits avec Dalma. Dire aussi que les axes majeurs sont le livre et l'art n'est pas une incongruité, la petite
section est l'école et elle dispense la culture au même titre que le CM2. C'est en défendant ce point de vue, c'est à dire celui de l'intelligence et de l'ambition culturelle que nos petites
sections pourront être regardées autrement qu'une école "pour semblant " (pour reprendre une expression enfantine) qui n'aurait pas besoin de personnes aussi qualifiées (bac + 3 et bientôt bac + 5)
et qu'il faudrait rétrograder au niveau des jardins d'éveil dont l'encadrement ne me semble pas encore bien défini. L'intelligence de nos élèves quelque soit leur âge est à respecter de la même
façon, et leurs parents ont ce désir de considération. Votre message Valérie me donne l'opportunité de justifier mon choix spécifique de la petite section malgré les demandes d' élargir 
mon blog aux classes de moyenne et grande section. J'ai donc fait ce choix en premier car cette classe me passionne, mais j'ai aussi choisi de montrer tout le sérieux, tout l'investissement
nécessaire, tout le travail que représente des préparations de petite section. La défense de cette classe est une de mes priorités à l'heure où le danger guette. Nous avons la responsabilité de
démontrer par ce que nous faisons dans la classe et disons aux parents qu'il faut être formés, avoir un niveau d'étude suffisant , une capacité d'analyse et de réflexion pour enseigner à ses élèves
si jeunes et qu'il ne faut pas sous-estimer ce travail sous prétexte de leur âge. Permettez moi de mettre votre commentaire dans un article car il me semble intéressant à l'heure des réunions avec
les parents d'insister sur cette considération, je vous remercie de m'avoir donné l'occasion de réaffirmer mon attachement à la défense de la petite section.


stephane 12/09/2009 18:30

ScrapColoring, coloriage créatif
Stéphane
Bonjour,

J'ai créé avec ma femme (professeur des écoles en petite section) le site http://scrapcoloring.fr qui permet de colorier en ligne avec des motifs et dégradés dont les enfants peuvent choisir la taille et les couleurs.

Serait-il possible d'en parler sur le site Ecole Petite Section ?

Merci beaucoup,

Stéphane
http://scrapcoloring.fr

isa 12/09/2009 18:32


je suis allée voir Stéphane et j'ai un problème de logiciel, je n'arrive pas à avoir l'affichage du dessin à colorier dans votre grande fenêtre, pouvez vous m'indiquer comment y accéder
?


Marité 12/09/2009 12:51

Oui, Isa, jouer une situation c'est déjà un peu la vivre. On dédramatise et les enfants s'approprient "l'inconnu angoissant".
BISOUS

isa 12/09/2009 18:05


si tu savais le nombre de fois où on a joué à ..... et où on a ri , pas toujours tout de suite, mais l'humour aide aussi à dépasser son angoisse.
bisous