Pour Monique

Publié le par isa



Vacances silencieuses

Publié dans aparté

Commenter cet article

Clémence 17/10/2011 18:15



Ah bah oui pourquoi pas ;)



isa 17/10/2011 18:49



ok



Clémence 13/10/2011 21:58



Whaouuu, moi qui rêve de calme en ce moment, ça donne envie ;)



isa 17/10/2011 14:46



je te donne l'adresse si tu veux !



géraldine 13/10/2011 21:43



merci MARITE (bien sûr) pour ce moment de saveur ! A quand un bar à soupe poétique ?



moniqueL 13/10/2011 21:28



Merci Isa!


2 photos suffisent parfois pour vous reposer d'une bonne journée de travail!


Tu ne dois être dérangée que par les écureuils dans un coin pareil !


Bonnes fins de vacances ... nous c'est dans une semaine, tralalère ...



isa 17/10/2011 14:46



surtout les oiseaux car réserve ornithologique juste à côté, 4 cygnes venaient chaque matin me saluer, quel bel endroit !


oui pour vous ça vient, ça va faire du bien !



Muriel 13/10/2011 20:29



J'ai rencontré il y a 10 ans une collègue (dans un stage ICEM  à Marly-le-Roy) qui s'appelait Anne FLAMAND (si jamais elle nous lit...) qui, lorsque ses élèves lui donnaient un dessin, leur
offrait oralement un poème correspondant en échange... cela m'a tellement émue que je m'en souviens encore, et pour longtemps... si vous la connaissez, transmettez lui mon amitié... 



isa 17/10/2011 14:44



appel aux personnes qui auraient rencontré cette personne hautement poétesse afin que Muriel lui dise son émotion, et si c'était possible ? Ce serait formidable.



géraldine 13/10/2011 18:20



Merci Béatrice pour ce moment de  douceur et de poésie et merci Monique pour ce moment de saveur ! A quand un bar à soupe poétique ?



isa 17/10/2011 14:39



J'ai bien peur que ce soit ma salle des maîtres qui le soit devenue, ce bar à soupe poétique ! Et grâce à qui ? à Marité , la gardienne des clés !



Béatrice 13/10/2011 18:16



Je ne me fâche pas du tout, ne t'inquiètes pas Marité.
C'est simplement qu'en voyant les photos d'Isa il m'est venu à l'esprit.
Bon appétit !



Marité 13/10/2011 16:58



Oh !!! Magnifique poème de Bas de laine... As-tu emporté les tiens Isa, les soirées sont fraîches ???


(Ne te fâche pas Béatrice... c'est un clin d'oeil sympathique à un poète que j'aime.)


Ce soir, pour changer gratinée aux oignons. Si ça vous dit... de toujours grandir !!!


BISOUS.



isa 17/10/2011 14:38



et maintenant les oignons, tu le fais exprès, ça va sentir partout, et tu sais combien je suis sensible du nez, et pourquoi pas du Maroilles pendant que tu y es ! Marité, tu sais bien
qu'on ne grandit plus maintenant , encore moins en TGV, bon allez ça passe mais la prochaine fois, pense au dossier pédagogique " L'oignon, un outil pour comprendre la notion de temps"



Béatrice 13/10/2011 12:55



L'invitation au voyage


Mon enfant, ma soeur,
Songe à la douceur
D'aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l'ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l'âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l'humeur est vagabonde ;
C'est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu'ils viennent du bout du monde.
- Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D'hyacinthe et d'or ;
Le monde s'endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.


Charles Baudelaire



isa 17/10/2011 14:34



merci Béatrice, je vois que tu relèves le niveau car franchement Marité et les autres ont choisi les fourneaux aux mots pendant mon absence !