Pour Monique

Publié le par isa



Vacances silencieuses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publié dans aparté

Commenter cet article

C
<br /> <br /> Ah bah oui pourquoi pas ;)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> ok<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Whaouuu, moi qui rêve de calme en ce moment, ça donne envie ;)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> je te donne l'adresse si tu veux !<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> <br /> merci MARITE (bien sûr) pour ce moment de saveur ! A quand un bar à soupe poétique ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci Isa!<br /> <br /> <br /> 2 photos suffisent parfois pour vous reposer d'une bonne journée de travail!<br /> <br /> <br /> Tu ne dois être dérangée que par les écureuils dans un coin pareil !<br /> <br /> <br /> Bonnes fins de vacances ... nous c'est dans une semaine, tralalère ...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> surtout les oiseaux car réserve ornithologique juste à côté, 4 cygnes venaient chaque matin me saluer, quel bel endroit !<br /> <br /> <br /> oui pour vous ça vient, ça va faire du bien !<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> J'ai rencontré il y a 10 ans une collègue (dans un stage ICEM  à Marly-le-Roy) qui s'appelait Anne FLAMAND (si jamais elle nous lit...) qui, lorsque ses élèves lui donnaient un dessin, leur<br /> offrait oralement un poème correspondant en échange... cela m'a tellement émue que je m'en souviens encore, et pour longtemps... si vous la connaissez, transmettez lui mon amitié... <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> appel aux personnes qui auraient rencontré cette personne hautement poétesse afin que Muriel lui dise son émotion, et si c'était possible ? Ce serait formidable.<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> <br /> Merci Béatrice pour ce moment de  douceur et de poésie et merci Monique pour ce moment de saveur ! A quand un bar à soupe poétique ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> J'ai bien peur que ce soit ma salle des maîtres qui le soit devenue, ce bar à soupe poétique ! Et grâce à qui ? à Marité , la gardienne des clés !<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> <br /> Je ne me fâche pas du tout, ne t'inquiètes pas Marité.<br /> C'est simplement qu'en voyant les photos d'Isa il m'est venu à l'esprit.<br /> Bon appétit !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Oh !!! Magnifique poème de Bas de laine... As-tu emporté les tiens Isa, les soirées sont fraîches ???<br /> <br /> <br /> (Ne te fâche pas Béatrice... c'est un clin d'oeil sympathique à un poète que j'aime.)<br /> <br /> <br /> Ce soir, pour changer gratinée aux oignons. Si ça vous dit... de toujours grandir !!!<br /> <br /> <br /> BISOUS.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> et maintenant les oignons, tu le fais exprès, ça va sentir partout, et tu sais combien je suis sensible du nez, et pourquoi pas du Maroilles pendant que tu y es ! Marité, tu sais bien<br /> qu'on ne grandit plus maintenant , encore moins en TGV, bon allez ça passe mais la prochaine fois, pense au dossier pédagogique " L'oignon, un outil pour comprendre la notion de temps"<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> <br /> L'invitation au voyage<br /> <br /> <br /> Mon enfant, ma soeur,<br /> Songe à la douceur<br /> D'aller là-bas vivre ensemble !<br /> Aimer à loisir,<br /> Aimer et mourir<br /> Au pays qui te ressemble !<br /> Les soleils mouillés<br /> De ces ciels brouillés<br /> Pour mon esprit ont les charmes<br /> Si mystérieux<br /> De tes traîtres yeux,<br /> Brillant à travers leurs larmes.<br /> <br /> Là, tout n'est qu'ordre et beauté,<br /> Luxe, calme et volupté.<br /> <br /> Des meubles luisants,<br /> Polis par les ans,<br /> Décoreraient notre chambre ;<br /> Les plus rares fleurs<br /> Mêlant leurs odeurs<br /> Aux vagues senteurs de l'ambre,<br /> Les riches plafonds,<br /> Les miroirs profonds,<br /> La splendeur orientale,<br /> Tout y parlerait<br /> À l'âme en secret<br /> Sa douce langue natale.<br /> <br /> Là, tout n'est qu'ordre et beauté,<br /> Luxe, calme et volupté.<br /> <br /> Vois sur ces canaux<br /> Dormir ces vaisseaux<br /> Dont l'humeur est vagabonde ;<br /> C'est pour assouvir<br /> Ton moindre désir<br /> Qu'ils viennent du bout du monde.<br /> - Les soleils couchants<br /> Revêtent les champs,<br /> Les canaux, la ville entière,<br /> D'hyacinthe et d'or ;<br /> Le monde s'endort<br /> Dans une chaude lumière.<br /> <br /> Là, tout n'est qu'ordre et beauté,<br /> Luxe, calme et volupté.<br /> <br /> <br /> Charles Baudelaire<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> merci Béatrice, je vois que tu relèves le niveau car franchement Marité et les autres ont choisi les fourneaux aux mots pendant mon absence !<br /> <br /> <br /> <br />