avez-vous des questions ?

Publié le par isa

isa-en-avril-2013.jpg

Posez toutes vos questions au sujet des récits de vie des élèves ou autre sujet car je prends des vacances dés Jeudi soir (du 19 au 29 Avril au matin)

Publié dans langage 2013

Commenter cet article

Krol 18/04/2013 20:33


Bonsoir Isa, juste un conseil, qui peut attendre ton retour de vacances d'ailleurs!
Cette année j'ai des jumeaux dans ma classe; et je me demandais ce qui serait le plus judicieux?


Que chaque enfant ait la marionnette pour lui seul un mercredi entier
ou bien que chaque "paire" (parce-que j'en ai 2!) emporte la marionnette un weekend et ce sera à la famille de gérer le temps à partager;
mais dans ce dernier cas, les 2 frères vont faire leur récit individuellement (pas de risque de parasitage...)?
Je ne sais pas si j'ai été claire!!!
Autrement, hier soir, un vrai moment de bonheur, le reportage sur Richter, passé sur Arte, j'ai ressenti une grande intensité pendant le travail de cet artiste.

isa 18/04/2013 20:43



j'ai déjà eu cette situation, pour ma part, c'est individuel et comme c'est le hasard qui détermine qui emmène la marionnette, chaque enfant sera désigné quand la chance lui sourira (
tirage au sort à partir des étiquettes prénoms). Ainsi, les jumeaux vivent leur aventure de manière personnelle, c'est vrai qu'ils emmènent deux fois la marionnette chez eux mais à chaque fois
c'est l'un ou l'autre qui est responsable. 



Camille 18/04/2013 10:48


j'ai une question au sujet des récits de vie. Dans ma classe j'avais commencé aux vacances de la toussaint... un peu tôt tu me diras? mais en fait, une élève a demandé qu'est-ce qu'elle allait
faire pendant les vacances et que c'était triste parce qu'elle allait être toute seule dans l'école pendant longtemps. Du coup, j'ai "sauté sur l'occasion" et on a commencé comme ça. On a donc un
cahier pour la classe qui reste à leur disposition avec tous les voyages que souricette a faits chez les uns et les autres. Les parents jouent le jeu et nous demandent souricette lorsqu'ils font
une sortie exceptionnelle. Je ne me vois pas faire un cahier individuel avec TOUS les récits... Mais j'avais envie à la place de faire une correspondance avec la classe de ma fille (deux villages
voisins) si sa maitresse est ok. Souricette aurait été voir son cousin elmer et elle serait revenue avec une fiche racontant ce qu'elle a fait là bas (activité de lecture des images pour
comprendre ce qu'elle a fait) et on aurait reçu Elmer dans notre classe et réalisé une page dans son cahier pour expliquer ce qu'il a fait... qu'est-ce que tu en penses? du coup, ce ne sont pas
vraiment les mêmes objectifs langagiers, il n'y a pas la dimension personnelle... je ne sais pas trop qui mettre en place ...

isa 18/04/2013 11:12



oui tout est possible, évidemment, le travail du langage et surtout du langage d'évocation n'est pas fait pour chacun sauf si tu prends individuellement chaque élève et qu'il te raconte
ce que vous avez fait avec Elmer. Avais -tu fait un récit individuel face au groupe à chaque retour de Souricette ? Tu vois bien que la situation n'est qu'un prétexte, ce qu'il faut garder en
tête c'est ce qu'on veut travailler. Dans le cas d'un travail de groupe, on sait pertinemment que les plus performants vont parler au nom des autres, or le but de ce travail est d'amorcer à
travers une expérience individuelle une prise de parole attendue, respectée et préparée ( carnet de voyage) dans une situation identique pour tous. Envisages-tu des échanges nombreux qui
permettraient différents récits ? Car c'est aussi dans la répétition de la situation que les apprentissages s'acquièrent.



Joëlle 18/04/2013 09:19


Oui Isa ! J'ai une demande !


Pourrais-tu ajouter un petit carré "film d'animation" sur l'accueil du site ?


Je souhaiterais profiter de mes vacances pour essayer, je trouve ça tellement super, mais j'ai du mal à retrouver toutes les bonnes idées et surtout les conseils de ceux qui se sont déjà lancés
dans les différents articles.


Tes "petits carrés" sont bien pratiques pour réunir toutes les informations sur un sujet précis, et je pense que ça aiderat pas mal de monde à s'y repérer, parce que je sens que ta proposition de
petit film va faire beaucoup d'émules !


Pour ma part, j'ai vraiment très envie de me lancer, et de copier ensuite les réalisations des enfants sur un DVD pour qu'ils en gardent une trace en fin d'année (belle "trace", je l'espère, de
leur petite section !!!)


En plus, ça colle tout à fait avec notre projet d'école, ça ne pouvait pas mieux tomber pour moi ! J'espère que je pourrai mener à bien ce projet


Encore un grand merci pour toutes tes propositions si motivantes.

isa 18/04/2013 09:35



oui Joëlle , c'est une bonne idée, j'avais d'ailleurs un peu de mal à ranger ces articles que j'avais mis LA, je vais faire ce carré bien visible.



Elisabeth 17/04/2013 16:30


Comment susciter l'interaction avec des parents qui sont dans la majorité des cas turcs ou maghrébins s'exprimant très peu à l'oral et ne maitrisant pas du toutl'écrit?


As tu des moyens détournés pour arriver au même résultat pour leur faire partager le récit avec leur enfant?

isa 17/04/2013 19:00



je te propose de lire l'expérience de Sara ICI qui raconte comment les familles non francophones de la classe se sont investies dans ce projet. Pour l'adhésion de toutes et tous, il est nécessaire de ne pas
anticiper les difficultés trop négativement, dans mes familles, j'avais aussi des parents illettrés, mais le fait qu'on leur confie cet objet  important de la classe leur donnait une
reconnaissance et par conséquent ils se sentaient capables d'assumer d'une manière ou d'une autre, à leur façon ( dessin, photos, tata, grand frère ou soeur, voisin....). Merci Elisabeth de
soulever cette question.