cahier de liaison Bataille de couleur (2)

Publié le par isa

semaine du 7 Novembre 2011 ( seconde semaine)

batailles de couleur

fiche 1 pdf / publisher

fiche 2 pdf / publisher



 

Publié dans agir 2011

Commenter cet article

anne berry 05/11/2011 15:26



bonjour


je suis ce site depuis quelques mois, il est très bien, j'y pique qques idées, je pourrais y rajouter les miennes


j'aime bcp tullet et j'ai dc acheté par corres "bataille de couleurs", je n'aime pas, principe, acheter sans feuilleter mais là j'ai commandé en tte confiance et je suis déçue! vs allez peut être
me trouver prude mais j'ai trouvé cet album violent : ds mon école, je prône la non-violence (je demande aux enfants d'éviter de jouer aux pistolets, on instaure des règles pr qu'il n'y ait pas
de conflits) et là le rouge devient du sang! je dois devenir trop vieille!  mais bravo qd même, je vs souhaite un bon we



isa 05/11/2011 19:02



Anne, c'est normal de donner son point de vue et même s'il est divergent, c'est intéressant d'avoir un autre angle de vue.


Je pense , au contraire, que c'est une manière de sublimer ce désir trés naturel de se battre, que chacun porte en soi et qu'il va apprendre à contrôler. En jouant à faire semblant, les
enfants comprennent qu'il y a d'autres façons d'exprimer leur potentielle agressivité afin de mieux la maîtriser. Bien entendu qu'il faut instaurer des règles et qu'il faut refuser la violence.
C'est d'ailleurs toute la démarche. Mais nier qu'un enfant aime se battre et aime jouer à la guerre est une erreur, c'est lui faire croire qu'il y a quelque chose de mauvais en lui qu'il doit
absolument refouler quitte à ce que cela revienne d'une autre manière( souvent contre lui-même). Ce sont des étapes qui font partie du développement de l'enfant : apprendre à tirer partie de ce
besoin pour enrichir son imaginaire et son désir de créer au profit d'un meilleur contrôle de lui-même.


Voilà mon point de vue Anne, je respecte tout à fait le vôtre et je peux comprendre votre réaction.