cahier de liaison Prendre le temps

Publié le par isa

semaine du 30 Janvier 2012

prendre le temps

fiche 1 pdf / publisher

fiche 2 pdf / publisher


Publié dans découvrir 2012

Commenter cet article

sylvie g 21/02/2013 21:58


Je sais que tu es peut-être déjà en train de boire de la mousse près de ta fille et de ton chéri!!!! mais je continue à
explorer le blog sur lequel je trouve tellment de réponses à mes questions et de questions à mes réponses!!! Relisant les commentaires sur ce thème que j'ai travaillé cette période le temps, je
relis ton commentaire et je le trouve fort joli: la règle d'un enseignant devrait être: "comment le moins rejeter un élève?" et "respecter le plus les régles que l'on a établies pour se préserver
du mieux qu'on peut". Ces 2 phrases viennent à pic en cette fin de période alors que les enfts ont tendance à moins respecter les autres et la maîtresse a tendance à élever la voix, alors les
enfts lui rappellent "maîtresse, on a pas le droit de crier!!!" Parfois la maîtresse pourrait bien aller réflechir sur la petite chaise qui fait grandir pendant que l'aiguille fait le tour du
cadran de l'horolge!! Merci les enfants!

isa 22/02/2013 11:33



non Sylvie pas encore partie. Oui c'est vrai que lorsqu'on se sent vulnérable, un petit retour sur soi-même peut aider à franchir la période plus complexe, et surtout garder à l'esprit
que ce sont des phases qui ne durent pas.



cerise 25/01/2012 12:48


merci Isa, tu as tjrs bcp de recul ! tjrs des éléments de réponse rassurants ! et une très grande SAGESSE ! je vais réfléchir à tt cela !


merci LOLA, il y a un tableau avec les responsabilités et CHACUN SON TOUR, les enfts deviennent responsables (ouvrir la porte ...) Bonne journée à ttes. 

isa 25/01/2012 14:15



je t'en prie, je pense que parfois il est bon de retourner un défaut en qualité, mais qu'est-ce qu'un défaut , qu'est-ce qu' une qualité ? Avons-nous les mêmes visions ? Sommes-nous
objectifs dans nos observations ? La règle d'un enseignant devrait être "tout faire pour ne pas rejeter un enfant", c'est parfois trés difficile car certains sont tellement dans ce schéma
relationnel qu'ils poussent "à bout". Le fameux contrôle de soi-même qui est à développer chez les élèves est-il fonctionnel en permanence chez tous les enseignants ? Pour moi, il y a l'éthique
et il y a la réalité. Mais comme pour les élèves, en gardant en tête les règles fondamentales qu'on s'est données, on se préserve du mieux qu'on peut.



Lola 25/01/2012 09:01


Pour essayer de répondre à Cerise, peut être pourrais tu proposer aux enfants de tourner sur des services : deux pour les rituels, deux pour aider l'atsem à arroser les
plantes ou autre... deux qui se rangent devant dans tous les déplacements...comme ça les garçons qui bousculent seront obligés de s'y plier tout en devenant un jour le premier (de service).


Bon courage Cerise !

Lola 25/01/2012 08:56


Bonjour Isa, le lien vers publisher ne fonctionne pas.En général j'utilise toujours ce format pour pouvoir modifier.Peux tu intervenir s'il te plait?Bonne journée.

isa 25/01/2012 09:24



c'est fait, je viens de vérifier : ça fonctionne.



cerise 25/01/2012 08:26


bonjour Isa, cet album me "parle", j'ai ds la classe des enfants (garçons) qui veulent tjrs être les premiers (sortir de la classe, s'assoir sur les bancs... ils bousculent les autres, tu l'as
peut-être évoqué mais ce groupe d'enfants vont trop vite pour moi !! je recherche des solutions : j'anticipe au maxi pour leur expliquer ! ce groupe est ds la compétition permanente ! je suis
arrivé avt toi aux porte-manteaux !! est ce un manque de maturité ! comment changer cette ambiance de classe ??

isa 25/01/2012 09:20



c'est une des composantes de la personnalité de nombre de garçons et c'est d'ailleurs ce qui explique qu'ils sont plus performants dans les concours ( résultats d'une étude faite sur les
concours des grandes écoles), ils ont l'esprit de compétition, ils se défient, ils se mesurent, ils agissent dés qu'il y a un enjeu. Comment utiliser ce moteur dans un bon esprit, comment
s'appuyer sur ce caractère pour travailler la persévérance ( qui est souvent défaillante) ? Comment à la fois garder cette envie de réussir et en même temps respecter l'autre ?


Peut-être en retournant le problème, exemple dans les cas que tu évoques:



le premier arrivé à la porte, tiens la porte pour laisser les autres sortir


le premier arrivé aux porte-manteaux, aide un copain à mettre son manteau


le premier assis sur le banc laissera sortir ses camarades à la fin du regroupement




et à d'autres moments, leur donner des défis qui les incitent à se mesurer pour la persévérance, le premier qui finit son puzzle, le premier qui réussit à construire une brouette avec
les clippos, le premier qui réussit à trouver tel mot dans l'imagier....


bien entendu, puisque c'est la maîtresse qui lance le défi , c'est elle qui établit les règles et dans ce cas, bousculer un copain élimine d'office le responsable ( par
exemple).



Dans le cas du livre, tu peux aussi lancer un défi, celui qui arrive le dernier aux porte-manteaux a gagné ( histoire de faire comme dans le livre: prendre son temps), tu verras qu'ils
ralentiront mais là tu regretteras peut-être une trop grande lenteur.


L'ambiance de classe dont tu parles et qui te dérange est qu'ils ne tiennent pas suffisamment compte  des autres, c'est à toi de mettre en place des actions qui vont donner le sens
et le goût de s'entraider. A cet âge , ils sont ,et c'est normal, autocentrés, possessifs. Les changements arriveront, il faut de la patience et de l'imagination.