carte pour la fête des mères chez Vivi: tribune libre

Publié le par isa

mai 2012

auteur: Vivi

carte fleur

Voici la carte que nous avons réalisé pour la fête des mères.

 

fete-des-meres-1.jpg

Sur un canson marron de 20 X 20cm, les enfants ont projeté des éclaboussures à la peinture blanche. En bas, une bande de carton déchiré orné de morceaux de feuilles d'or.

Pour les fleurs, du papier journal peint à l'encre et chiffonné, avec une attache parisienne au milieu. L'autre fleur est faîte en raphia enroulé.

Au dos, la poésie des mamans "Il a plu des mots ce matin..." un dessin de maman et l'écriture du mot MAMAN.

 

fete-des-meres-2.jpg

Publié dans photos 2

Commenter cet article

vivi 28/05/2012 11:26


C'est super, Merci pour ce partage!

Monique 27/05/2012 21:27


Ils ont tout trouvé tout seul, j'ai seulement fortement induit les 3 dernières lignes, le reste est venu des enfants en totralité et ils s'étaient vraiment amusés à faire cela avec un travail
sans avoir l'air sur les rimes.


 


Pour les papas, j'avais utilisé le livre "Quand mes parents seront petits" de Michel Boucher et  autant de plaisir pour eux avec un travail sur le son i, cela avait donné:


Drôle de papa


 


Quand mon papa sera petit,


Je lui achèterai une souris.


Quand mon papa sera petit,


Je lui ferai des spaghetti


Quand mon papa sera petit,


Je lui dirai: « Bon appétit ! »


Quand mon papa sera petit,


Je lui ferai manger des kiwis


Et s'il n'aime pas, tant pis pour lui !


Quand mon papa sera petit,


Il fera pipi au lit.


Quand mon papa sera petit,


Il sautera comme un ouistiti.


Quand mon papa sera petit,


Il plantera des gros radis.


Quand mon papa sera petit,


Je lui ferai plein de guillis.


 


avec les mêmes remarques que tout à l'heure je n'ai induit que les dernières lignes.


Cette année pour les mamans, nous avons fait la recette du gâteau d'amour, je transmets à Isa pour le publier éventuellement, c'était aussi interessant.


Et pour les papas, nous allons créer un dictionnaire des noms gentils mais je n'ai pas commencé , je transmettrai aussi quand il sera fait.


C'est une activité à très forte connotation affective et tous participent activement car ils en connaissent l'objectif et bien que difficile et long, ils retiennent très facilement ces comptines.


Mais, quand j'avais des PS, je n'avais jamais tenté l'expérience !


Mais vu l'enthousiasme des MS, ce doit être jouable en plus modeste ...


 

Monique 27/05/2012 21:18


J'ai des MS et je pars toujours d'un "modèle" existant pour qu'ils s'appuient sur la structure.


L'année dernière pour les mamans je m'étais appuyée sur un livre "drôle de maman " de Emile Brami dans lequel un enfant pense à des choses loufoques que sa maman doit faire quand il n'est pas là.


cela avait donné pour nous :


 


Drôle de maman !


 


 


Pendant que je joue,


Est-ce que maman change une roue ?


Pendant que je suis à la cantine,


Est-ce que maman suce sa tétine ?


Pendant que suis dans la cour,


Est-ce que maman joue du tambour ?


Pendant que je suis à la gym,


Est-ce que maman va voir Maxime ?


Pendant que je travaille,


Est-ce que maman chante aïe, aïe, aïe ?


 


Mais à la fin de la journée,


Moi là je sais ce qu'elle fait:


Elle me couvre de baisers !

vivi 27/05/2012 16:33


Merci Monique. J'essayerai l'an prochain l'écriture d'un poême. ESt-ce que tu pars d'une structure particulière pour l'invention, ou liberté totale? Tu demandes des rimes? Quelle classeas-tu?


Par avance merci

Monique 27/05/2012 15:25


Vraiment super les techniques utilisées et le rendu est ...renversant. j'adore ce genre de carte !


Bon, quand même, on ne doit pas travailler dans la même ville car le budget de ma mairie ne me permet pas d'acheter des feuilles d'or !


 


Moi ,la fête des mères est l'occasion d'inventer avec les enfants une petite "poésie" car je déteste les poésies sirupeuses que l'on trouve un peu partout et une petite carte pour faire de
l'écriture (les enfants font toujours beaucoup d'efforts quand ils écrivent pour leur famille).

isa 29/05/2012 08:37



ce travail autour de la poésie m'intéresse bien, j'attends que Julien me propose son
travail. Merci Monique



Isabelle L 26/05/2012 15:40


Je ne mettais pas du tout en cause ta pédagogie, tout support peut être l'occasion de faire des choses très riches avec les enfants.

vivi 26/05/2012 14:13


Je comprends ton point de vue. On se sent pris dans une obligation de rendement (noël, fêtes des 2 parents...). Pour ma part, je ne fais plus d'objet de Pâques à cause de sa connotation
religieuse.. Il faut souvent mettre entre parenthèse notre projet en cours pour la réalisation d'objets pour ces évènements... et c'est pas toujours évident, surtout quand on est à mi-temps. Mais
ça fait quand même plaisir aux enfants de préparer quelque choses pour leur maman. Dans ma classe, on a fait du langage autour des mots d'amour (dictée individuelle à l'adulte) et j'ai glissé
leur message dans leur boîte cadeau. Une petite attention qui sera sûrement appréciée car personnelle. A bientôt.

Isabelle L 26/05/2012 10:48


En tant qu'instit c'est une contrainte à laquelle je ne me plie plus d'ailleurs (entre autre parce que j'ai des élèves "sans" mère régulièrement dans la classe) et en tant que maman ce même
cadeau programmé que 25 enfants offrent ce jour ne m'émeut pas plus que ça , je préfèrais nettement un dessin avec des coeurs partout ou une fleur des champs avec un gros bisou !

vivi 26/05/2012 10:22


Merci Isabelle! C'est gentil; heu... pourquoi t'es pas fan des cartes de fêtes des mères?

vivi 26/05/2012 10:18


Merci Maud! Moi, c'est ton rangement de doudous qui me plaît beaucoup . Est-ce que tu as un blog que j'aille y faire un tour, histoire de te piquer tes bonnes idées?

Isabelle L 25/05/2012 20:55


c'est juste magnifique et les différentes techniques utilisées sont intéressantes, oublions la carte de fête des mères (je ne suis pas fan !) c'est une oeuvre dart, bravo.

maud 25/05/2012 12:44


rock and roll tes cartes ça me plait.