comment allez-vous après cette rentrée ?

Publié le par isa

Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

Gwen 24/09/2013 22:36


Repose-toi bien Brig sans culpabilité!


David, j'espère que la situation va s'apaiser... Magali, merci pour l'histoire... Sylvieg, c'est bien que tu ne sois pas seule au milieu de ces personnages bien tristes...Et courage à celles qui
en ont besoin.

isa 24/09/2013 23:01







Gwen 24/09/2013 22:12


Après cette rentrée, je vais bien :)


Mon groupe classe est sympa, la classe a déjà bien pris ses marques: beaucoup de plaisirs actuellement et futurs!


Et mes résolutions pour cette rentrée quant à mon organisation générale (école, maison) sont appliquées et efficaces! Bon, j'ai moins de mérite que certaines d'entre nous qui gèrent aussi leurs
enfants et un ou 2 blogs/sites... mais je suis très contente de moi!

isa 24/09/2013 23:00



bravo Gwen, moi je t'encourage ! et c'est bien d'être content de soi, il faut arriver à se le dire, moi aussi ce soir , je suis contente de moi, donc on est deux, ça fait chaud au
coeur.



Peggytoune 24/09/2013 12:52


Merci pour tes conseils Isa. Je fais déjà ce que tu me suggères avec "la petite hurleuse"(elle s'appelle Ceylin ;) ). Aujourd'hui, elle a même accepté de terminer son activité peinture avec
l'ATSEM (j'avais commencé avec elle pour qu'elle entre dans l'activité, puis je lui ai dit "je te laisse avec Stéphanie, je vais travailler avec les élèves de mon atelier, maintenant.") Je
verbalise tous ces moments de transition (quand je quitte la classe pour préparer la motricité, quand je quitte la cour ...) mais je ne constate pas beaucoup de progrès (je suis sans doute trop
impatiente...) et c'est ce qui me pèse... Il faut que j'apprenne à accepter qu'il faut DU TEMPS !


Quant à l'AVS, je vais suivre ton conseil, et mettre les choses à plat pour lui indiquer ce que j'attends d'elle, et ce que je préfère qu'elle évite. Quand elle a une réaction inappropriée en
classe, je le lui dit, et j'essaie aussi de mettre en valeur les points positifs de son action, bien sûr... J'attends aussi que l'éducatrice de l'hôpital de jour vienne nous rendre visite jeudi
matin, pour qu'elle nous donne des conseils, à elle ET moi. 


 


Je me permets de réagir au commentaire de la collègue un peu plus haut... Je suis révoltée par l'ambiance qui règne dans ton école (et qui me rappelle ce que j'ai vécu en arrivant dans la
mienne... j'en avais développé un terrible eczéma, à l'époque !). Cette façon de concevoir l'acceuil de si jeunes enfants est choquante, et que dire du travail d'équipe et de l'entr'aide... Ne
quitte pas ta ligne directrie, agit en accord avec tes convictions et ce que tu es, et peu à peu, tu verras que les relations s'arrangeront. Tu feras même peut-être des adeptes ! (je m'emballe un
peu, là !! lol)

isa 24/09/2013 13:48



oui il faut de la patience, c'est encore tôt pour elle, elle a vraiment besoin de se sentir en confiance mais elle va pas à pas se détacher un peu plus et oser. Quand on parle
d'autonomie, on voit bien que certains partent de loin, il est nécessaire de s'adapter et ne pas vouloir qu'ils se ressemblent tous, c'est ça aussi la richesse de ce travail, c'est la diversité
et la capacité à répondre à chacun, effectivement comme on le voit, ça épuise !!!!



brig 24/09/2013 12:17


Merci , merci pourtant j'aurais tant de projets avec ma classe si mon energie physique me le permettait ...alors repos, repos , oui Isa je suis de celle qui ont une santé fragile..Une étiquette
quelque fois lourde à porter, d'où le mal de dos..On n'en sort plus ! je vais parcourir le blog et d'autres aussi, j'aurais une mallette pleine de supers idées et connaissances.

MClaire 24/09/2013 12:12


L'année dernière, ce fut 5 semaines avec une sciatique comme toi en début d'annéeplius les 2semaines de vacances de Toussaint et j ai renouvelé avec la dernière semaine à la fin de l'année.
C'était une classe très agitée, mes conseils: repose-toi, et surtout ne culpabilise pas de ne pas être devant tes élèves.Je ne suis pas encore remise mais j'essaie de faire avec philosophie à la
hauteur de mes moyens physiques.Pour le moment il n'y aque les genoux et les épaules qui ne sont pas au top.Courage et Repos repos et encore repos.

Nathalie 24/09/2013 10:05


Prends soin de toi et ne culpabilise pas. Il faut savoir se préserver pour mieux avancer. Alors courage, prends le temps nécessaire pour te rétablir et puis tu reprendras la route quand tu le
pourras.

brig 24/09/2013 09:19


j'ai pas tenu le coup ......la fatigue a pris le dessus et PAF lombalgie aigue pourtant une bonne équipe, une ATSEM en
or, un effectif idéal , tout quoi .....sauf mes ressources énergétiques.Je culpabilise, il me reste sept ans à travailler, je suis épuisée au bout de trois semaines et je ne sais plus où
retrouver des forces....Comment faire pour me preserver?

isa 24/09/2013 10:46



les premières semaines sont sans conteste les plus éprouvantes, physiquement et moralement, alors le corps peut dire qu'il n'en peut plus, c'est important de l'écouter et de le protéger.
Inutile de vouloir tirer sur une corde au risque qu'elle lâche totalement. Repose toi, ne te culpabilise pas, dis toi que tu as les ressources pour surmonter ce passage, ne désespère pas de ton
corps, tes forces vont revenir. Te préserver ? C'est sûrement un tout, tu t'es affaiblie sur tous les plans: le plaisir de travail et l'énergie vitale, je n'ai pas de recette miracle. As-tu eu le
sentiment d'en faire trop ?  Si oui,revois tes priorités, fais des choix, quels sont pour toi les points qui sont les plus critiques ? Ta santé est-elle déjà fragile ?J'ai l'impression que
quelque chose te pèse et que toutes ces années à venir t'angoissent.



sylvieg 24/09/2013 00:08


Si il est vrai que dans mon commentaire, je parlais d'une "lourdeur" de l'équipe, un certain "vide", figure toi isa que je m'en porte très bien malgré tout. j'en ai pris mon parti, c'est dommage
mais vois-tu, je sais, car j'ai essayé de proposer, argumenter à certains niveaux.. et je n'étais pas la seule...trop compliqué, une grande école de 9 classes, avec un long couloir, une école
coupée en deux morceaux, des relations compliquées entre certaines personnes...conflictuelles avec la directrice...bref, bref, bref! mais pour moi, aucun problème relationnel, je prends plaisir à
discuter d'autres choses et c'est bien le principal, échanger de quelque manière que ce soit, non ce qui me mine, ce sont ces réunions...je porrais tenter de proposer, argumenter mais je t'assure
isa, dans ce contexte, je n'en ai plus envie du tout. je pense avoir été très déçue et très fatiguée, bousculée par certaines réactions. Un exemple: une collègue de chez les grands qui vient
d'arriver sur l'école et avec laquelle je m'entends très bien (nous avons déjà prévu de travailler ensemble et nous échangeons becp), a demandé aux collègues de grande section de lui
prêter leurs progressions, un document sur le projet d'école qu'elle aurait pû utiliser ds sa classe, des outils....refus catégorique avec une réponse pas sympa: "tu ne sais pas le fabriquer, tu
sais moi j'ai été inspectée, j'ai passé du temps dessus....alors ne crois pas que je donne comme cela. ici, chacun se débrouille" (snifff!). ma collégue est ds l'échange, propose d'appeler pour
une sortie commune, on lui fait la même remarque: "chacun se débrouille!" on pourrait penser qu'en partageant, proposant, ouvrant au mzaximum, l'échange se ferait...mais c'est très dur et c'est
cela qui m'attriste! j'ai tellement été habituée ds mon ancienne école à tout partager, ds la bonne humeur. ici, il est dit pdt les récrés par certaines que les petits, mieux vaut ne pas les
cajoler, consoler car" quand ils ne pleurent plus, qu'ils sont à l'aise, ils deviennent des monstres et sont très pénibles (pour parler poliment). Après ces mots, je me demandais si c'était moi
qui me trompais, en allant voir les Petits de la cour, qui étaient en larmes et pas forcément de ma classe. Bon sang non, je ne crois pas à cela, on peut être affectueux, doux et mettre des
règles! mais cela je ne leur ai pas dit, sans doute ai-je encore besoin de grandir ds mes convictions pour affirmer haut et fort ce que je crois ss heurter. Comme tu vois, je renâcle encore mais
le blog est là aussi pour cela, même si tu sais nous faire réflechir pour avancer! je sais que je vais partager avec ma collègue et c'est déjà très chouette, bailler aux réunions et blaguer avec
mes collègues de temps à autre! Buenas noches!

isa 24/09/2013 00:25



oui tout ce que tu dis est bien triste dans la bouche d'adultes à qui on confie des enfants qui ont besoin de confiance, de bienveillance et de respect pour s'épanouir, mais j'y vois
beaucoup de peur, ce repli sur soi est signe d'une grande fébrilité relationnelle, être trop proche serait menaçant, comme si elles avaient besoin de mettre une distance affective pour ne pas
laisser leur propre émotion s'exprimer. Tu te rappelles ce que je t'avais dit sur les personnes qui refusent de se laisser toucher dans leur propre partie infantile lorsqu'elles sont avec des
enfants parce que ce serait trop dur pour elles, ça réveillerait des sentiments, des émotions qu'elles ne sauraient supporter, du coup, elles se protègent en générant des conflits avec les
adultes , ça détourne leur sensibilité. Après le problème est comment vivre avec soi-même quand on est dans un rapport aux autres aussi détestable ? Tu as bien mûri Sylvie dans ta capacité à
relativiser et c'est bien , j'en suis contente pour toi.



ghislaine 23/09/2013 23:11


Si une rentrée ne se passe pas sans stress, l'impression de courir partout , essayer de faire surface, entamer mille projets à la minute, s'investir au delà de nos capacités physiques mais le
mental lui il va à 100 à l'heure , ce n'est pas une rentrée!!!


Heureusement que les ptits loulous nous le rendent bien en venant avec le sourire et une banane grande comme ça, une vivacité à toute épreuve, les maicresses qui fusent à tout bout de
chant...encore une histoire... on va où maintentant ?? en salle de motricité OUAISSSSSS


MAIS le rythme à 4 jours et demi pour des PS/TPS, c'est de la folie pure !!! dès le jeudi la fatigue et les pleurs reviennent au galop par ci par là ; le vendredi s'ajoute la fatigue des autres
et du personnel enseignant ATSEM. Nous sommes lessivés. pour moi je passe de 3 jours  de travail à 5 jours. Mon ATSEM en OR court partout et nous n'avons plus le temps de rien car
réquisitionnée par la mairie pour les activités péri éducatives , le ménage n'est pas fait correctement , et la reconnaissance de leurs nouvelles attributions ZERO. Des parents qui me demandent
si leur enfant peut zapper le mercredi matin pour se reposer!


Heureusement qu'il y a ce site qui met de la couleur, du peps, du soutien, des échanges qui font avancer les pratiques de chacun ( les confortent ou les bousculent) et cela fait du bien. MERCI
ISA et toutes les bloggeuses et bloggueurs

isa 24/09/2013 00:10



ça ne m'étonne pas vraiment parce que les changements de rythmes sont toujours compliqués pour les organismes et ces semaines sans coupure ne me disent rien qui vaille, je ne me cache pas
, j'ai toujours dit que je préférais le samedi matin, j'entends les personnes dire tout le mal qu'ils en pensent parce qu'avoir un long week-end c'est sympa, mais à choisir entre mercredi et
samedi ,je n'ai pas d'hésitation et je me suis toujours opposée à sa suppression, il faut vivre avec son temps nous dit-on et tant pis si ce sont les petits qui sont pénalisés. Peut être qu'à la
fin de l'année Ghislaine , tu me diras le contraire, je le souhaite pour vous..



Peggytoune 23/09/2013 22:05


Merci de t'enquerrir de notre état d'esprit, en cette rentrée, Isa...


Je vois que je me sens comme certains ici : fatiguée (épuisée, même... je n'ai pas encore eu la fore ni le temps de reprendre le jogging ou la pisine !). J'ai
l'impression d'être dépassée et souvent débordée, désorganisée. Pourtant, ce matin, ma collègue directrice me disait qu'avec une autre collègue, elles me trouvaient "faite pour la PS", que
j'avais l'air de gérer ça avec facilité. C'est rassurant, même si ce n'est pas mon ressenti... Je me suis même demandé plusieurs fois si je n'aurais pas mieux fait de rester avec mes MS/GS
!


POurtant mes 30 élèves sont très mignons, et très agréables... Mais j'ai deux "petits soucis", qui me minent le moral.


1) ma petite "hurleuse" de la rentrée... qui ne hurle plus quand je suis dans les parages ! mais dès que je m'absente (même pour aller aux toilettes), elle se met à
crier/pleurer. Elle n'accepte d'entrer en relation ni avec l'ATSEM, ni avec les enfants, ni avec un autre adulte de l'école. Je suis obligée de rester auprès d'elle jusqu'à l'endormissement à la
sieste (et obligée de "commencer" avec elle, sinon elle se lève et pleure/crie...) Le reste de la journée (en classe, en EPS, en récréation) elle est toujours un pas derrière moi, et c'est assez
oppressant... Je sens mon ATSEM est très frustrée par cette situation et je ne sais comment faire pour que la situation évolue. 


2) Nous accueillons dans la classe une petite fille souffrant d'autisme infantile. Elle vient en classe à mi-temps et "bénéficie" de la présence d'une AVS. Ce n'est
pas l'enfant elle-même qui me met le plus en difficulté (malgré un handicap devant lequel je me sens pourtant bien démunie...) mais plutôt son AVS. Elle fait des réflexions à haute voix dans la
classe et en présence des élèves, remettant en question mes choix (le moment, la durée du regroupement, par exemple...), cherchant à se substituer à mon autorité en ma présence (elle "fait le
gendarme" en disant à tel enfant "Tais-toi, chut", pendant le regroupement... alors que je suis bien contente qu'ils s'expriment librement lors certaines de discussions)... Bref, pas facile
facile... et assez exaspérant ! Bien sûr je lui ai dit avec tout le tact dont j'ai été capable que ses interventions me gênaient. Mais chaque jour, elle me surprend avec une nouvelle idée !
Aujourd'hui, c'était la séance de coiffage de deux petites filles pendant le regroupement ET les commentaires sur le T-shirt d'une troisième... HELP ! 

isa 24/09/2013 00:03



pour ta petite hurleuse, tu peux commencer à tenter des moments où tu la confies à une autre personne en lui expliquant, je suppose que tu l'as déjà fait, mais il faut recommencer, ne pas
rester dans ce type de relation fusionnelle et figée. Elle est clairement dans un attachement insécurisé, non pas à cause de toi mais avec une instabilité affective perosnnelle ( soit de type
surprotection soit carence). Tu lui dis que tu fais telle ou telle chose, et que tu reviens, que tu comprends qu'elle ait peur, mais qu'elle peut compter sur toi que tu vas revenir et que d'autre
part, il y a d'autres enfants qui ont besoin de toi.


pour l'AVS, il est important de faire le point avec elle, elle n'est en aucun cas l'enseignante bis, et si elle a pensé t'aider en faisant cela , c'est gentil de sa part mais ce n'est pas
ce que tu attends, il est donc impératif que tu reprennes tout ce qui ne va pas  ( dis aussi ce qui va, c'est important qu'elle soit valorisée)et que vous en discutiez. L'autorité c'est ta
responsabilité, si tu as besoin dis lui que tu lui demanderas, mais pour le moment, c'est inapproprié puisque tu veux que les élèves s'expriment. Le fait de jouer à la coiffeuse pendant le
langage c'est irrespectueux, elle se doit de garder toute la discrétion possible et ne pas distraire les élèves de leur tâche d'élève. Tu peux être ferme sur le moment et lui demander de cesser,
c'est ton rôle , oui  je sais elle est censée t'aider et elle te procure difficulté mais elle a besoin d'être guidée et parfois le ton en dit suffisamment pour qu'elle comprenne de manière
définitive, cela ne veut pas dire te montrer désobligeante avec elle , au contraire, c'est l'aider pour trouver sa juste place ni enfant, ni enseignante.



MClaire 23/09/2013 20:33


eh bien , ça s'est bien passé.Ca ne pouvait pas être pire que l'année dernière. Cette année 8 TPS et 17PS .Il y a encore quelque pleurs pour la séparation , mais dès qu'on va en motricité tout va
mieux.Comme tous les ans ils adorent Dalma, les albums et les chants et surtout la peinture. Ceete année mon ATSEM a pleuré,le 1er jour. Ce sont les larmes des enfants qui l'ont émue, et me voilà
entrain de la consoler en plus de mes élèves. Pas banal ! Il faut bien terminer sur des surprises. Dernière rentrée et dernière année d'insomnie. Et pourtant j'étais sereine car accompagnée par
les prep d'Isa et tous les échanges sur le blog.Ce métier est toujours enrichissant et je  suis toujours enchantée de voir la réaction des enfants , leurs yeux qui brillent lorsqu'on leur
raconte une histoire.Et en plus le soleil est de la partie.

isa 23/09/2013 23:49



ton atsem est déjà nostalgique ....



Emilie44 23/09/2013 19:04


Isa, j'ai commencé mon ascension aujourd'hui, j'ai parcouru les premiers mètres, la route est encore longue mais le bilan de la journée est positif! Je n'ai pas eu
besoin de punir mon petit alpiniste aujourd'hui! Et j'ai eu une grande conversation avec mon ATSEM ce soir pour qu'elle suive la même voie que moi. On est dans la même cordée! Si elle n'entame
pas elle aussi l'ascension, on chutera tous ensemble!!!

isa 23/09/2013 19:30



tu as bien raison, l'union fait la force, et dévisser en pleine ascension ça fait mal ! La technique des petits pas a fait ses preuves, "qui veut voyager loin ménage sa monture", prend
ton temps  et n'oublie pas que la meilleure façon de briser sa colère, c'est de la raconter !



yobrego 23/09/2013 08:36


Une rentrée comme je n'en ai jamais eu: 17 élèves et seulement 5 ps, les ms je les avais déjà l'an passé et donc ils savent comment travailler autonomes et ils connaissent mes limites du
supportable!!


J'ai parfois du temps ça c'est incroyable!!!le temps pour faire des photos, pour parler avec le cahier de langage , pour construire un castelet et le décorer, pour faire parler les personnages
des livres!!!!!! trop bien


J'avais des scrupules à ne pas prendre 3 TPS qui auraient pu faire leur rentrée mais mon inspectrice n'était pas tès inspirée à cette idée puisque des classes spécifiques 2 ans ont été
ouvertes.....alors là moi je ne me bats pas; j'applique!!


En attendant des lendemains qui surement déchanteront avec le passage au mercredi matin, les encore futurs nouveaux programmes et autres festivités avec lesquelles je m'adapte  depuis plus
de 30 ans.........je profite.

isa 23/09/2013 18:05



tout prendre, je dis toujours ce n'est pas fromage ou dessert mais fromage ET dessert dans la vie !!!!



Emilie44 22/09/2013 23:54


Merci Isa pour cette belle image!

Lorelei 22/09/2013 23:35


Bonsoir à celles et ceux qui sont encore devant leur ordi et le blog d'Isa!


Je vis la meilleure rentrée depuis le début de ma carrière (pas si longue que ça!!) : plus aucun conflit, des collègues en or, une classe que je retrouve pour la 5è année avec plaisir, et la
direction qui va avec et qui roule maintenant... Alors ce n'est pas du tout un rêve éveillé, les petits aléas du quotidien sont toujours là bien sûr (comme Clémence : 3 classes = pas de décharge,
c'est dur...), mais je ne les vis plus de la même façon.


J'ai la tête dans une nouvelle aventure, le cafipemf, pour laquelle je me sens loin d'être à la hauteur, mais qui me fait apprécier chaque jour davantage le métier que j'ai choisi. Comme lorsque
j'étais petite, j'adore l'école, la dynamique de groupe, les projets, les échanges et surtout me sentir utile...


Donc plutôt heureuse en cette rentrée, et le soleil qui joue encore les prolongations ici à Nice... C'est chouette...


A bientôt!

isa 23/09/2013 08:25



ça fait du bien de lire que celles qui ont souffert voit le ciel se dégager, preuve que tout change tout le temps et qu'il ne faut jamais désespérer, il y a toujours une corde à laquelle
se retenir.



Emilie44 22/09/2013 23:04


Avant de parler de moi, juste quelques réactions aux commentaires précédents que j'ai tous lus avec attention :


 


Clémence, ne culpabilise pas de ne pas avoir le temps de faire un blog de classe! J'ai été moi aussi directrice non déchargée pendant 4 ans, je sais très bien la
charge que c'est, techniquement les journées ne font que 24 heures (et il faut bien dormir un peu et avoir une vie en dehors de l'école!!). J'avais envie à l'époque d'avoir un blog de classe,
mais je ne l'ai fait qu'après, quand je suis redevenue adjointe (un an) et ensuite quand j'ai eu mon poste actuel de direction déchargée.


 


David, tu as raison de te battre et de vouloir faire des vagues (même si ce n'est pas dans ta nature) : certains collègues parfois perdent de vue l'intérêt des
élèves...


 


Flavie, profite à fond de cette année, il me semble bien me souvenir que l'année dernière a été particulièrement difficile pour toi... C'est bien toi qui es en
Belgique, qui avait 38 élèves et pas d'ATSEM avec une directrice pas sympa? Es-tu toujours dans la même école?


 


Alors sinon, pour parler de moi je dirais que cette année a commencé sur les chapeaux de roue, avec un effectif pour l'instant raisonnable (24 élèves sur 27
inscrits), dont quelques élèves assez remuants et réfractaires aux règles de la classe. Ca fait 3 ans que je fais de la petite section, et je crois que je n'en avais encore pas eu des comme ça...
Dans le lot, il y a mon petit alpiniste, qui sera mon défi à relever cette année! Aller, je positive, j'essaie de le voir comme un gros challenge qui m'est lancé, même s'il me puise déjà pas mal
de mon énergie. D'ailleurs, cette semaine j'ai fait angine-bronchite-asthme pour la première fois de l'année, j'espère ne pas trop cumuler cette année!


 


Aller, maintenant je file lire les articles surprises que tu nous as préparés à ne lire qu'après avoir répondu ici!

isa 22/09/2013 23:15



oui Emilie, ton petit alpiniste va t'obliger l'ascension de la patience , c'est une montagne à découvrir, la vue est superbe, l'air y est excellent surtout pour les asthmatiques, mais
pour y accéder, il faut être équipée, en forme, régulière et surtout savoir que la montée est longue... Une fois que tu l'as gravie , tu es reconnue, admirée et tu as passé un cap dans le métier.
Bonne ascension et surtout on peut te guider par moment.



sylvieg 22/09/2013 22:55


C'est toujours aussi agréable de vous lire tous et toutes...Impression de retrouver la petite famille du blog ! Je
retrouve dans les commentaires de certaines (notamment Muriel) la difficile gestion du groupe dûe à des enfants agités ou angoissées...que j'ai connue les deux dernières années. je me
souviens de la patience, de l'acceptation que j'ai dû avoir face à des comportements d'enfants qui interrogeaient les limites ou la Sécurité tout le temps mais qui ont fini par grandir. je
me souviens aussi de mes remises en question, je me souviens surtout de l'aide de tous ceux, toutes celles du blog... J'aborde cette année avec sérénité, les 30 piou piou m'ont
l'air plutôt contents, enthousiastes. Moi je suis la programmation de l'an dernier et je trouve qu'elle est vraiment super bien pensée, top de chez top.


Au début de la semaine dernière, mon Atsem a été malade pendant 2 jours, j'ai eu peur, je dois dire que l'habillage pour la récréation... était un peu "musclée" (envie d'être une "pieuvre"
ou  " Farah Fasset Super Jaimie " pour aider tout le monde sans pleurs et sans énervement. j'ai un peu "pesté" d'avoir été très peu aidée...mais...En tout cas, jai trouvé les
enfants supers! Je pense être beaucoup plus zen aussi, becp moins exigente avec moi donc avec eux. je dois dire que je n'ai pas proposé pas autant d'ateliers que toi :2 pour l'instant,
les autres sont au puzzles, au maxi coloredo, au jeu de construction. Je vais commencer cette semaine à proposer des activités autonomes un peu plus structurées , j'y vais tout doux, pour
eux et pour moi!


Le hic pour moi cette année mais il existe depuis que je suis ds cette école, c'est tout ce qui se fait en équipe, réflexion sur le projet d'école, APC... c'est dur!!!!!!! Il y a un grand vide,
un manque d'enthousiasme, un rejet, c'est lourd!!!! Je déteste ces réunions!  Il y a bien une instit chez les grands qui vient d'arriver et qui est super, il faut que je m'accroche
à cela.....Soyons constructifs! Et je vous lis et heureusement !

isa 22/09/2013 23:19



ah ça fait plaisir de te lire Sylvie et de lire que tu veux être moins exigeante avec toi-même, tu vas y arriver, c'est sûr, l'écrire est déjà si important. Alors maintenant, essaie de
l'être aussi avec tes collègues, argumente ce que tu aimerais voir mis en place  et laisse le temps faire son travail sur leur réflexion. Chacun reste responsable de sa vie.



paloma 22/09/2013 22:55


Merci Isa, merci Nathalie !!!

francine 22/09/2013 21:34


à Isa : juste une photo de banc vide qui attend que je prenne le temps de prendre mon temps...

isa 22/09/2013 21:41



ça va venir, tu l'auras ce temps et tu sauras vraiment l'apprécier...



corinne69 22/09/2013 20:59


PS : Magali j'ai beaucoup aimé ton histoire " tout ce qui t'arrive est pour ton bien "...

corinne69 22/09/2013 20:57


pas très originale ma réponse : fatiguée - car comme Clémence je me couche rarement avavnt 1h du mat vraiment accro
au blog!!!- mais heureuse !


Le plaisir enfin retrouvé (en classe et dans la vie en générale) comme une renaissance à laquelle je tiens à associer Isa et la "grande famille du
blog. MERCI à tous et toutes... Il faut dire que j'ai une ATSEM en or, des élèves adorables ( pourtant je n'ai que 7 filles sur 22 !!!), des parents d'élèves
et des collègues qui ne le sont pas moins ( j'ai aussitôt parlé du blog à celles ayant aussi des petits et elles prennent autant de plaisir que moi à le parcourir...) .


Alors Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii et àtrès vite....

isa 22/09/2013 21:18



merci Corinne , ça fait plaisir ! 



Guinie 22/09/2013 20:46


Eh bien, passé le stress lié à l'attente d'une fermeture ou non, j'ai la chance retrouver les PS et de n'avoir que 22 petits !! Encore quelques pleurs (juste pour la forme, pour faire
"culpabiliser" les parents), quelques activités qui ne fonctionnent pas comme je le veux, du retard pour mettre en place ceci ou cela, mais... je vais bien ! Pour la première fois depuis
longtemps, j'ai un niveau simple (et ça change beaucoup de choses, en classe et chez soi) et je prends le temps en classe pour installer les habitudes, pour qu'on se connaisse. Je suis plus
sereine, aussi et bien sûr, grâce au blog avec lequel je me sens guidée, entourée.


Je n'ai pas comme beaucoup ici de double (ou triple) journée avec les enfants, donc j'ai potentiellement plus de temps mais pendant des années, l'école et 10 ans de direction ont été
chronophage. Je me suis un peu (beaucoup) oubliée, depuis 3 ans j'ai laissé la direction, petit à petit je prends du temps pour moi, m'inquiète moins pour ma classe et depuis septembre, mon
retour en PS et en niveau simple, c'est le rêve !

isa 22/09/2013 21:17



beau résumé d'une paix retrouvée, ça se sent dans tes mots Guinie.



Muriel 22/09/2013 20:35


Merci Magali pour cette parabole.... j'adore les histoires!


Je garderai la tienne en souvenir!


Et maintenant je sais que demain, je vais à l'école pour mon bien!!!!


... et celui de mes petits élèves, tiens!

Nathalie 22/09/2013 20:28


Bonsoir Paloma,


Je ne sais plus où se trouve le lien dont tu parles, mais je peux te communiquer le nom du site: tu tapes tagxedo.com dans google. Une fois sur ce logiciel, tu vas sur shape pour sélectionner la
forme que tu désirees, tu peux aussi sélectionner une image à toi ou sur le net en choississant add image, tu tape ton texte (nom de tes élèves) en allant sur load, puis enter text, ensuite tu
sélectionnes tes prénoms tu cliques CTRL A sur ton clavier. Tu peux ensuite sélectionner les différents options: couleurs, orientation...  Ensuite tu cliques sur save pour enregistrer ou
imprimer.


Bon travail à toi, ce logiciel est vraiment superbe.

paloma 22/09/2013 20:01


Bonsoir Isa, ce commentaire-ci n'a pas grand-chose à voir avec le sujet. Mais j'ai une question à te poser. Je cherche à retrouver le lien que nous avait donné une de tes "suiveuses" qui permet
de joliment assembler les prénoms (des élèves par exemple) dans un dessin (coeur, éléphant , ..) C'est l'année dernière à la même époque qu'on avait échangé à propos de ce site dont elle nous
avait donné l'adresse, et elle nous avait même très bien expliqué le mode d'emploi car le site est en anglais et  certains n'avaient pas tout compris. Vois-tu de quoi je veux parler ? et si
oui, pourrais-tu m'aider à retrouver ce lien? 


Je te remercie . 
Bonne soirée.   

isa 22/09/2013 21:14



ICI Paloma
, c'est Nadia qui nous l'a fait découvrir



Valérie 93 22/09/2013 19:40


Merci Isa je cours lui dire....

Magali 22/09/2013 19:34


Alors pour moi, cette année, c'est plutôt facile...
Je suis à 75%... j'ai donc du temps pour moi et ça ne m'étais jamais arrivé...
Vous savez les instits qui ont TOUT le temps leurs propres enfants avec eux, puisqu'elles sont en vacances en même temps... 
Mes élèves sont peu nombreux et gentils. C'est ma troisième rentrée dans la même classe, et je reprends certaines choses qui marchent bien.
La progression d'Isa me plaît énormément : je me suis éclatée à théâtraliser Da Daa  .


Alors pour soutenir les collègues pour qui c'est un peu plus difficle... je vous propose une histoire... Un peu longue, mais très positive !


Il y a bien longtemps, un roi avait un sage conseiller. Celui-ci avait pour habitude de répéter au souverain : « Tout ce qui t’arrive est pour ton
bien. » Or, il arriva que lors d’une parade, le roi lâcha son sabre et se trancha un orteil. Fort contrarié, il se rendit chez son conseiller et lui demanda si cet accident était arrivé pour
son bien. Le sage lui répéta une fois de plus : « Tout ce qui t’arrive est pour ton bien. » Fou furieux, il considéra ses paroles comme un affront et décida de l’emprisonner pour
le punir.


Quelque temps plus tard, le roi partit à la chasse entouré de sa cour. La troupe se dispersa assez rapidement dans l’immense forêt, si bien que quand la nuit tomba,
le roi se retrouva seul, et qui plus est perdu. Il eut beau appeler, personne ne répondit. Il chercha, chercha et chercha encore une issue, en vain. À bout de force, il finit par apercevoir la
lueur d’un feu. « Sauvé, je suis sauvé ! » se dit-il. Il marcha donc vers la lumière et découvrit une tribu qu’il ne connaissait pas dans son royaume. Il se présenta comme le roi
de cette forêt et leur promit une grande récompense s’ils l’aidaient à retrouver son palais.


Mais les choses ne se passèrent pas comme prévu. Les indigènes ne parlaient pas sa langue. Ils se montrèrent agressifs et le roi comprit vite qu’il était tombé sur
une tribu de cannibales dont ses soldats lui avaient déjà mentionné l’existence. Ils firent donc les préparatifs pour le manger, et avant de le rôtir, ils le déshabillèrent. C’est à ce moment
qu’ils aperçurent son pied mutilé. Or, comme tout le monde le sait, les cannibales ne dévorent jamais les personnes estropiées. Ils le relâchèrent donc, non sans regret tant il paraissait
appétissant.


 


Après quelques périples, le roi finit enfin par retrouver son palais. Il s’empressa d’aller trouver son conseiller et de le libérer : « C’est vrai, tu avais raison : même cet accident avec mon sabre s’est révélé être pour mon bien. Mais je doute fort que tu puisses considérer
que ces semaines passées en prison aient été pour ton bien ! » Ce à quoi le sage répondit : « Majesté, tout ce qui m’arrive est pour mon bien. Si je n’avais pas été en prison,
je vous aurais accompagné à la chasse. Mais moi, je ne vous aurais pas lâché et nous nous serions retrouvés tous les deux chez les cannibales. Or moi, j’ai encore mes dix
orteils… »

isa 22/09/2013 21:10



 oui, à méditer.Pas toujours facile d'être aussi sage, mais j'essaie de penser aux bénéfices secondaires
d'une situation qui peut paraitre au début trés compliquée. Seulement il faut la patience d'attendre le recul qui me permettra d'en tirer les bonnes choses.



Valérie 93 22/09/2013 18:49


Merci Isa, tout va bien pour moi nouvelle école nouveaux collègues top de top, une classe qui est sereine et la surprise de retrouver des PS qui sont tellement spontanés!!! Bien sûr y'a des couac
et surtout cette réforme avec des réunions et des questions qui restent sans réponse...j'en ai parlé à la réunion de parents acr c'est eux qui pourront faire changer les choses....et puis chez
moi çà va bien, je comme,ce la poterie et la guitare, et puis mon chéri expose ses photos à la gare RER D de St Denis sur l'esplanade...on en revient c'est super!!!


POint noir: Un cousin est venu voir Roger Waters au Stade de France avec des copains dont un instit sur l'académie de Toulouse qui a commencé donc les nouveaux rythmes et c'est du grand n'importe
quoi avec l'impression de courir encore plus partout , la grogne monte de la part des parents, des enseignants et du monde associatif qui ne s'y retrouve pas.... tout se joue en ce moment et en
décembre ce sera trop tard....

isa 22/09/2013 19:18



bravo à ton chéri qui fait de si belles photos.



Nathalie 22/09/2013 18:26


Les trois premières semaines passées, je commence à respirer un peu, à retrouver une vie sociale!


Ma classe de moyenne section à 27 est plutôt sympa, et nous commençons à prendre nos marques. Bien sûr, j'ai beaucoup de bruit dans la classe, mais cela doit venir de moi, car tous les ans c'est
pareil. je ne sais pas ce qui en moi induit cela. C'est vrai que j'ai une voix aigue, une haute tolérance au bruit, mais je suis admirative des classes où le silence est roi.


Bien sûr, c'est la réunionite aigue et je commence cette semaine les APC, donc encore un soir à finir à 17h45, avec 2 garçons à gérer. Mais bon je suis à 75% par conséquent je zappe certaines
réunions. L'inspection nous demande la consultation sur les programmes pour le 16/10 dernier délai! mais nos réunions et animations pédagogiques sont calées. A croire qu'ils n'ont jamais
enseigné, ils nous pressent et puis il faut rendre des comptes sur nos moindres agissements: à quand les pointeuses dans les écoles!


Mais bon, il fait toujours aussi beau, l'eau de la piscine est à 20°, nous avons fêté hier les 10 ans et 8 ans des garçons avec une merveilleuse journée d'accrobranches. J'ai mal partout, pas bon
de vieillir, mais la vie est belle et même si je cours après le temps, je me dis qu'il faut savourer les heureux moments de la vie;


Alors merci Isa pour cet espace de parole. Et toi, comment vas-tu en ce 22 septembre? 

isa 22/09/2013 18:58



c'est gentil Nathalie de me retourner la question. En fait, je n'ai pas à me plaindre, la rentrée ne m'a posé aucun problème car je vis retirée du système, elle m'a enthousiasmée parce
que je repartais avec vous et mes écrits ( que j'adore faire), le seul petit point négatif est que je vis seule la semaine ( depuis un an) et qu'après avoir été comme vous une mère-instit où la
course contre la montre s'engage dés qu'on pose le pied à terre, ça semble étonnant de goûter à tout ce temps devant soi, cela vous permet de penser que ce que vous vivez actuellement ne durera
pas , c'est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle malgré tout. Je le prends comme une bonne chose parce que j'ai une grande liberté et que je ne souffre pas de l'ennui, mais j'aime quand
la maison se remplit de nouveau et que les voix et les rires résonnent à chaque étage, pas les cris par contre car je reste sensible des oreilles. En conlusion, je vais bien et je sais que le
bonheur fait partie de ma vie.



pascale38 22/09/2013 17:57


Comment je vais.... en fait je ne sais pas trop ! Une rentrée difficile avec la fermeture d'une classe, 32 dans ma classe de petits, la direction, les réunions avec l'inspection, avec la mairie
pour les nouveaux rythmes, celles de mes enfants... bref un peu l'impression d'être tout le temps en retard de quelque chose ! Mais une classe sympa, avec des élèves qui ont envie de ce que je
propose, qui ont accroché à la marionnette même si la maitresse n'est pas super au top avec (c'est le manque d'expérience mais je ne regrette vraiment pas quand une petite qui n'avais pas
beaucoup parlé jusque là lui a fait tout un discours !). Finalement en ce début d'année c'est plutôt la direction d'école qui me pèse, mais je sais que c'est la période. Moi aussi je me suis
gardé un petit moment pour le sport et heureusement ! Maintenant je vais aller lire ton article Isa et je sais que je vais aller beaucoup mieux après !!!

francine 22/09/2013 17:00


Prendre le temps, prendre le temps qu’il faudra même si le temps nous est compté.

francine 22/09/2013 16:58



isa 22/09/2013 18:39



est-ce qu'il nous manque quelque chose d'important sur ta photo ou est-ce ton banc dans ton jardin ?



Flavie 22/09/2013 16:35


Oui 7 en janvier. DC mm d'ici là j'aurai un effectif très agréable :)

Flavie 22/09/2013 16:04


Je suis ce blog depuis la rentrée 2010/2011, j'ai vécu une année scolaire merveilleuse grâce à vous, malgré un effectif dingue.


Puis une pause congé mater :)


Et j'ai essayé de revenir mais avec une classe de 38 j'etais au bout, plus le temps d'intervenir ici, j'y venais presque tous les jours pour autant.


Puis j'ai eu une classe de cp, une année super.


 


Et me revoilà tps ps, avec tenez vs bien : 12 eleves, et une atsem en or.


J'ai su que la veille de la rentrée que j'avais ce poste dc je ne suis pas tt à fait ta progression, mais l'année passée à tes côtés m'a formé et j'enseigne à ta façon. Et j'adoooore.


 


Dc pour répondre à ta question, je me sens super bien, je savoure mon bonheur et celui de mes eleves.


J'ai presque hâte d'être à demain tiens ;)


 


Bon courage à ts ceux qui se sentent débordées, qui ont des effectifs dingues, des atsem absentes... Bon courage.

isa 22/09/2013 16:27



je suis contente pour toi Flavie, tu as eu des années si impossibles que tu peux savourer des conditions meilleures, profite de tout ça ,est-ce que  tu vas avoir des élèves qui
arriveront en cours d'année ?



Anna.T 22/09/2013 15:42


Alors ici, démarrage sur les chapeaux de roues, changement d'Atsem, une nouvelle AVS, 29 TPS/PS/MS ... et une inspection jeudi !


Mais il y a beaucoup de positif : plus de pleurs au bout de seulement 3 jours, des collègues super sympa que j'ai du plaisir à retrouver tous les matins, les enfants qui adorent la marionnette de
classe, le rythme de la matinée est à peu près intégré pour tout le monde ... reste à canaliser le créneau de motricité (on doit traverser le bourg à pied, donc c'est enquiquinant les premières
semaines lorsque les enfants n'ont pas encore intégré comment enfiler son manteau, comment accepter de se donner la main ... et ce à l'aller, ET au retour)

isa 22/09/2013 15:58



vous faites un échauffement, c'est bon ça, mais allez vous le faire toute l'année ?



david 22/09/2013 15:36


Avec mon collègue, on a dit benoîtement au tout début que nous, s'il le fallait vraiment, on pouvait changer d'école, on n'était pas accroché comme une moule à son rocher au village, et tout le
monde sait que nous sommes deux gentils qui ne font pas d'histoires ni de vagues... Mais bon, ça n'était pas à n'importe quelles conditions non plus... et les autres qui ne veulent pas
bouger et tout faire pour garder leur niveau (ce que je comprends évidemment) on donc pondu ce chef d'oeuvre de répartition ! Donc on ne va pas être gentils et on va faire des vagues, même si ça
n'est pas dans notre nature.

isa 22/09/2013 15:56



oui je comprends, beaucoup trop de peur du changement chez tes collègues donc incapables pour le moment de changer leur angle de vue, c'est dommage mais ils sont capables d'y
parvenir.



david 22/09/2013 14:57


Hello ! à la paternelle, si on ne regarde que la rentrée et que ma classe, à 17 TPS,PS,MS sans pleurs et qui ont mis juste mis 2 semaines pour que ça roule et que ça tourne sans soucis, je
ne vais pas me plaindre... maintenant je pourrais en faire plus (quand je vous vois démarrer au quart de tour les imagiers porte-clé je suis admiratif !!), mais entre les réunions, les conflits
entre collègues, et la direction, ben quand arrive le week-end ou le soir, hors de question de se remettre dans du bricolage pour l'école ou des choses comme ça... Trop l'impression de ne pas
décrocher et de rester sur les nerfs constamment. Donc une fois franchi les portes, l'école n'existe plus !


En résumé, mes collègue proposent de séparer la maternelle en 2, que je parte dans l'autre école avec une direction 2 classes de TPS-PS-MS et CE2-CM1 (?????), que mon collègue se retrouve en
CE1, de mettre le CP dans la maternelle (!!!!!!!!!!), de partager en prime les MS et les CE2 sur les deux communes... Tout ça en s'asseyant sur les règles du mouvement. Du n'importe quoi sans
continuité mais qui les arrange. Et nous, à la paternelle, nous proposons tout simplement cycle 1 à la maternelle, cycle 2 dans le village voisin et cycle 3 à l'école élémentaire... Les
locaux correspondent en plus exactement.


C'est ce que veut la mairie, c'est ce que veulent les parents, et ce qu'a suggéré l'inspecteur l'année dernière... Donc je crois qu'on va tout simplement lui demander de venir trancher... et
qu'on va être vu comme  les 2 minoritaires sur 5 qui ont fait ch... tout le monde.


L'ambiance pour les années à venir va être lourde lourde... Rien ne m'attachant dans le coin où je suis à part mon poste en or (du moins jusque-là), si je n'ai pas mon changement de département,
je pense de toute façon changer de circo et aller voir ailleurs comment sont les autres maternelles !


Donc bon, en classe ça va, mais tout le reste autour est plus que pesant et m'amène à tout mettre de côté dès que je suis hors de l'école et profiter de mes amis qui sont bien plus marrants et
moins *biiiiiiiip* que mes collègues !

isa 22/09/2013 15:27



tu as bien raison David, il est bon de se protéger par moment et tu le fais bien. Je trouve ce découpage ubuesque, il n'a aucune chance d'être validé, une organisation qui ne tient
absolument pas compte de l'intérêt des principaux concernés: les élèves , mais j'ai le sentiment que ta belle école aquarium fait des envieux.Pourquoi faudrait-il que vous changiez de locaux ?
Quel est l'intérêt pédagogique ? Voilà la question à poser !



Clémence 22/09/2013 14:53


Ah bah tiens, une question qui tombe à pic!


Justement je me disais que je me sentais vidée, épuisée même si grâce à ton blog Isa, ma classe roule!


C'est juste que je cours après le temps et malgré ça je n'arrive pas à tout faire. Du coup, je suis frustrée et en plus je culpabilise car j'ai l'impression de ne
pas bien m'occuper de mes 2 petits bouts à la maison. Tellement de choses à faire. "Les cordonniers sont les plus mal chaussés" c'est bien ce que je vis. Ma classe est mieux gérée que mes propres
enfants :-(


Depuis la reprise c'est couché entre minuit et 1h car ce n'est seulement que le soir quand les petits dorment que je peux avoir du temps pour moi, pour travailler
etc. Du coup, je suis fatiguée même si en journée je n'arrête pas. Mais il faut bien tenir encore le soir suivant.... pfffff. C'est sans fin! 


L'année dernière déjà, je n'étais pas loin du burn out entre ma classe et la direction, sans décharge, sans aide administrative....


J'avais moi aussi le projet de faire un blog de classe mais je ne trouve pas le temps... Comment font les autres? J'ai déjà un blog perso à entretenir pour la
famille + un départ à l'étranger à organiser avec déméngement etc.


J'espère que le mois d'octobre sera plus cool.


 


Heureusement en tout cas que ton blog est là! ☺



isa 22/09/2013 15:14



un blog de classe en plus d'un blog perso, tu ne crois pas Clémence que tu veux trop, revoir son niveau d'exigence, c'est bon pour toi aussi 



Gaberri 22/09/2013 13:41


bonjour Isa


c'est gentil de poser la question!


si on m'avait dit que je me sentirais si bien après si peu de temps, je ne sais pas si j'y aurais cru. Celà tient pour beaucoup à une équipe formidable, des locaux très adaptés, un peu de sous
pour s'équiper et mettre sa touche perso même si on arrive tout juste.


et la PS, que du bonheur malgré beaucoup de fatigue! le midi, je suis cuite et recuite (pour l'anecdote, un midi j'étais tellement fatiguée, que je suis repartie travailler en pantoufles!)


petit bémol: 29 TPS/PS, c'est beaucoup et parmi eux, une enfant handicapée qui recquiert une énergie folle (pas de langage, peu de communication à part cris et coups , la mise en place
pédagogique lui est totalement personnalisée. dc limites et bienfaits de l'intégration en milieu ordinaire?) et pour laquelle l'école malheureusement n'est pas le lieu d'accueil qui lui est
totalement adapté.


 


bonne continuation à tous!


merci pour les idées et partages.

cecildodo 22/09/2013 13:05


Epuiséeaprès ces trois premières semaines avec mes 30 loulous dont 29 se sont déjà présentées ! J'attends le trentième cette semaine.


J'ai commencé à lancer les premiers ateliers dirigés et il n'y a presque plus de pleurs sauf à l'accueil et au départ pour la cantine !


L'effet ballons de baudruche a été magique !


Mais je suis vraiment épuisée avec toutes ces réunions qu'on enchaîne midi et soir, car les DASEN pratiquent vraiment la réunionite à outrance !!


@ croire qu'on ne justifie pas assez notre travail en temps normal !

paloma 22/09/2013 12:20


Ma rentrée fut bien meilleure que la précédente...Débarrassée de gros soucis personnels qui ont jalonné mon année scolaire dernière, je fus plus disponible pour affronter septembre.


D'une part, je maîtrise mieux la configuration de ma classe PS/MS/GS; d'autre part j'ai moins d'élèves (28 au lieu de 32 ça compte!) et une Atsem plus professionnelle, et enfin il se trouve que
mes élèves  de Petite section ont tout de suite aimé venir à l'école !


Du coup, entre ma grande forme et mon optimisme retrouvés et  le fait que je suis contente des sourires qu'on s'échange dès le matin avec mes élèves, je peux répondre à ta question en disant
que je vais bien...J'en suis heureuse d'autant plus que ça n'a pas toujours été le cas.


Par ailleurs, même si je ne suis pas à la lettre la programmation que tu nous proposes Isa , je dois dire que je pioche en sous-marin de multiples idées , et je viens puiser une part de mon
énergie dans les échanges que nous tous, enseignants qui suivons ton blog, avons au fil des jours, ainsi que dans tes réponses et tes interventions (articles) qui nous font prendre un peu de
hauteur..


J'achève en disant qu'en plus , comme c'est dimanche, j'ai eu le temps de m'occuper de moi pendant que mon homme a fait la cuisine..Là, il m'appelle , le canard est cuit !!!


Bon dimanche à tous , et encore merci Isa. J'irai lire ton article après avoir mangé.

isa 22/09/2013 12:27







claude 22/09/2013 11:45


je veux du temps il me faut du temps du temps du temps!!!!! je ne suis pas le seule dans ce cas là évidemment c'est toujours comme cela en septembre. j'ai changé de classe cette année et malgré
plusieurs journées d'été utilisées à ranger et aménager ma classe tout nest pas pret comme je le voulais.


les élèves sont géniaux et je ne regrette pas le passge en GS si ce n'est toi isa ta sélection de livres d'artistes ..mais je garde un oeil sur le blog.


bonne rentrée donc pleine de promesses


courage à vous tous/ toutes

isa 22/09/2013 12:26



merci Claude ,c'est gentil !



Lydie 22/09/2013 11:26


L'image n'est pas arrivée.;dommage!


 

isa 22/09/2013 11:37



tu peux me l'envoyer



Lydie 22/09/2013 11:26


Moi je suis un peu comme Sophie,je cours partout entre la classe qui ne tourne pas encore comme il faudrait ,les réunions,la famille,la maison et mes activités sportives que j'ai tenu à reprendre
cette année.Chaque midi et chaque soir je suis sur les genoux, mais je sens que petit à petit les règles se mettent en place,les pleurs sont presque
terminés,les élèves prennent leurs marques,ouf ça a été un peu dur quand même!! Je ne sais pas si c'est l'âge qui veut ça mais que c'est fatiguant cette rentrée!Et je n'ai pas encore fini de tout
mettre en place et j'ai ma réunion de parents mardi soir..Après ça ira mieux.Mais j'ai repris le sport ,aquafitness,aquabike et natation,j'en avais trop besoin ça me prend du temps certes, le
soir, mais alors qu'est-ce qu'on est bien pendant les séances et après..au moins on sait pourquoi on est fatiguée!!Mais c'est une fatigue physique et c'est très bon pour le moral.Moi c'est l'eau
qui me détend quel bonheur et après, une petite séance de balnéo..Je vous le conseille à tous,c'est vrai qu'il faut prendre du temps,réussir à le trouver, mais on a besoin de penser à soi de
temps en temps sinon on pète les plombs!Et je sais de quoi je parle..Bon dimanche à tous,profitons du soleil qui n'est pas encore arrivé chez moi :-( mais qui va venir..





Petite image qui résume bien notre boulot en début d'année..

isa 22/09/2013 12:46







vihyko 22/09/2013 10:55


a catherine :


je compatis.. et après il nous vante les mérite de la réforme pour le BIEN ETRE des enfants..

) 22/09/2013 10:52


avant


maintenant


le vendredi 18 octobre à 17h


 


mais dans l'ensemble un peu comme sophie ( à la différence que moi j'en ai que deux.. mais celui de 22 mois en vaut au  moins 12 !!), je cours, je cours, je cours. je suis frustrée car
j'arrive pas à tout faire, je suis fière car les razmot commence enfin à ne plus pleurer et j'ai des petites mains qui s'agitent pour les comptines, énervée colère par toutes ces réunions de brin
qu'on se tape, fière aussi de mon grand rentré en cP qui fait ses devoirs le soir avec môman même le mardi et le vendredi parceque c'est important maman, 


finalement, vihyko colère contre notre administration mais vihyko sereine dans sa planète razmot.. ( mai bon, j'ai fait une semaine sans mon petit terrible qui revient lundi, va surement e^tre
moins sereine la prochaine semaine)

isa 22/09/2013 11:33



non non non n'anticipe pas comme ça Vihyko, je vais te remonter les bretelles, dis donc toujours croire au mieux, et si ce n'est pas le cas, se dire que ça va venir, je sais ce n'est pas
facile de voir du bleu là où on a plutôt tendance à voir du noir. C'est un état d'esprit à cultiver, ce petit difficile est un petit être merveilleux avec plein de qualités et de potentiel, il te
parle et te dit toute la difficulté qu'il a à se sentir en sécurité, c'est vrai qu'il ne le dit qu'avec son corps, ses cris et son agitation nerveuse, pense à lui dire que tu le comprends ( et je
suis certaine que tu le fais, je le dis aussi pour ceux qui lisent) Sinon Vihyko reste comme tu es, tu es formidable.



christine G 22/09/2013 10:48


je vais beaucoup mieux que l'an dernier à la même époque...une ouverture de classe et l'arrivée d'une collègue qui me correspond bien y sont pour beaucoup..j'aprends à vivre aussi  avec mon
petit handicapé, donc je dirais sereine et fatiguée moi aussi! 


un peu angoissée par ces nouveaux rythmes mais je m'en détache, je "me sauve" de l'école le plus vite possible,en fait je sauve ma peau je n'ai plus mon mercredi pour me ressourcer alors faut que
j'apprenne à le faire sur ces aprés-midi raccourcis je finis à 15H45...puisqu'il faut aménager, aménageons... j'ai décidé que ni mes élèves ni moi ne devons pâtir des décisions qui nous tombent
de haut!

katia 22/09/2013 10:46


Oufffff! les réunions sont presque terminées ( celle de ma classe, de 6 ème de numéro 2, de 3 ème de numéro 1 et de ce1 de numéro 3, mes paures enfants même eux demandent si les réunions sont
bientôt terminées) les inscriptions aux activités diverses et variées sont faites t ma classe commence à tourner comme je veux, reste mon blog que j'ai eu un peu de peine à alimenter. Promis je
m'y mets dès que j'ai deux minutes. Sinon il fait beau et ça fait du bien.....on s'aère, on se détend...le plus dur est fait.

isa 22/09/2013 11:09



ce n'est pas par hasard que je demande maintenant !



laetitia 22/09/2013 10:44


Pour moi ça ressemble beaucoup à Sophie, bébé en phase du non et c'est moi qui décide, et une grande avec des devoirs de CE2 qui dit non aussi.


Après une grosse peur à la rentrée avec beaucoup de pleurs dans la classe et des enfants qui semblaient vouloir commander, le plis semble être pris et je découvre une classe super sympa. Je pense
que le programme y est pour beaucoup car je prends un énorme plaisir à travailler comme ça. D'ailleurs quand je parle des choses à préparer pour la classe ma grande me dit "mais tu trouves tout
génial" Je ne suis pas un "Bisounours" comme pourraient le dire certains, mais j'avoue que l'an dernier je me suis éclatée avec la progression d'Isa et je crois bien que c'est reparti pour un
tour. Et la cerise sur le gâteau, c'est Monsieur Alain Crozon qui viendra faire un petit tour dans la classe pour parler du livre "A table ça va refroidir".


Voilà je suis fatiguée le soir, je m'endors devant la télé, mais j'ai lapêche la journée.

isa 22/09/2013 11:08



oui notre plaisir d'enseigner est un sacré booster, trouver comment y parvenir n'est pas toujours simple cependant



Muriel 22/09/2013 10:24


Je me retrouve bien dans les commentaires de Sophie!!!!!, et je plains Catherine, je comprends bien son désarroi.


Dison que c'est la période de rôdage et que sans doute ça ira mieux dans quelques temps...


Moi je suis à fond la journée: gérer les différents âges, installer, expliquer, réguler (c'est surtout ça qui fatigue...) et vite courir surveiller la
récréation et hop ça recommence.... si bien que le soir j'ai l'impression d'être passée dans une lessiveuse, ou un laminoir, ou une essoreuse à salade, comme vous voulez...


De plus, mon ATSEM est absente depuis 2 semaines, il y a eu des remplaçantes mais sur le temps de classe seulement, sans aide pour les petites installations
de rentrée (étiquettes, plastifications, couvertures, etc... ) du coup mes marquages ne sont pas prêts donc c'est moins bien organisé... pour l'instant! (avec les inscriptions de dernière minute,
je ne peux plus rien préparer pendant les vacances...)


Mes petits élèves sont agités (ISA sait, ce sont les mêmes depuis 3 ans!), et pourtant je prends sur moi pour parler peu et lentement, attendre le silence
pour expliquer, bref, j'essaie de ralentir leur exhubérance car je n'aime pas le zapping et je pense qu'on ne prend jamais assez le temps....


Du coup, le week-end n'est pas assez long pour que je travaille pour la classe et que je me repose, j'ai l'impression de mal faire les 2 !!!! Sans parler des
activités en familles.....


C'est dommage car sinon j'aime bien les rentrées, c'est chouette de recommencer à zéro, peu de métiers le peuvent...., mais avec l'épuisement (je vieillis
sans doute! et quelques migraines se sont aoutées cette semaine) cela émousse mon enthousiasme...


Voilà ISA, fallait pas demander!!!


mais je vais prendre le temps d'aller lire ce que tu as envoyé avec cette épineuse question!!!!!


Mais c'est avec plaisir que je prendrai le temps de lire ce que tu as envoyé avec cette question!

isa 22/09/2013 11:05



tu décris bien Muriel à quoi ressemble une rentrée et quand de surcroît un "incident" de type absence d'aide survient alors tout semble retomber sur les mêmes épaules de manière plus
lourde encore. Il y a effectivement des petits qui nous mettent à rude épreuve et qui nous défient de les "prendre en grippe", mais c'est nous les adultes, et c'est à nous de tenir et de ne pas
se laisser emporter dans leur spirale négative. Valoriser chaque comportement positif chez eux est une obligation pour déjouer leur stratégie de minage....Ensuite, la tristesse et le
découragement passager sont des sentiments normaux, ils émaillent notre vie, acceptons d'y être confronté de temps en temps. Et n'oublie pas que tu seras récompensée à un moment ou à un autre de
tout cet investissement, sois attentive à tous les petits détails de la vie qui déjà te le démontrent.