décloisonnement comment ? par Katia: la salle des maitres

Publié le par isa

salle des maitres

Lors de mon entretien d'inspection, nous avons abordé le sujet du décloisonnement avec l'inspecteur. Je n'en fais pas cette année car pas d'atsem l'après-midi, mais l'année prochaine je vais en refaire. Les autres années, quand j'en fais, la collègue me faisait faire ce dont elle avait besoin mais sans liberté de ma part, voir je faisais passer les évaluations individuelles. J'avais du mal à me mettre dans ses souliers et ça me gênait. L'inspecteur m'a dit que c'était plutôt à moi de proposer mes compétences au travers d'un projet, d'ateliers arts pla ou de langage.
J'aurais voulu connaître le fonctionnement dans les autres écoles, je me tourne donc vers toi pour savoir si tu peux faire un appel en salle de maître.
Merci d'avance.

Katia

Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

katia 25/06/2013 17:56


Elles disent qu'elles ne veulent pas " lâcher " leurs élèves, pour l'instant elles n'ont rien dit devant la future directrice mais en ont parlé à l'ancienne ( les deux sont dans l'école car c'est
une collègue qui prend la relève). Je me demande si elles n'ont pas peur de préparer pour quelqu'un d'autre sachant que moi je ne demande pas qu'on me prépare, mais en même temps, elles doivent
avoir peur de ne pas savoir ce qui se passe sans elles, d'où une présentatioon qui doit être intéressante de ma part.

isa 26/06/2013 08:00



il y a toujours des interprétations les uns et les autres, c'est important de pouvoir dire ce qui fait résister à l'ouverture à l'équipe pédagogique, il s'agit bien là de crainte du
changement."Ce qui se passe sans elles", cela montre une forme de possession, mais dans une école, les enseignants devraient se sentir concernés par tous les élèves , c'est pourquoi dés qu'un
enseignant est en difficulté, l'équipe pédagogique devrait se mobiliser. Tout ce que tu dis Katia, ne me surprend pas, l'état d'esprit collectif est compliqué dans un métier où parfois on se sent
seul.



katia 25/06/2013 06:31


Vos collègues de gs et ms sont elles toutes pour le deécloisonnement. Chez nous la collègue qui sera directrice en septembre a fait un planning pour qu'elle et moi fassions chacune 2 jours de
décloisonnement dans chaque classe de ms et gs- il y en a quatre.


Cependant ça grince des dents car déjà 2 collègues sur 3 disent ne pas être intéressées. Avant seuls les gs quin'avaient pas d'atsem l'après'm avaientnotre aide.


C'est pour ça que je cherche des choses un peu précises à proposer.


En même temps quelqu'un a t il déjà été face à un refus de décliosonnement et si oui que faire? on ne va pas les forcer?


bonne journée à toutes.

isa 25/06/2013 09:09



est-ce que tu sais pourquoi tes collègues refusent ?



Isabelle L 21/06/2013 19:28


Nous décloisonnons tous les après-midi, entre nos deux classes de ps/ms et ms/gs. J'ai les ps/ms, et de 13H25 à 14H15 (pendant le repos des ps et ms je prends la moitié des gs (2 groupes de 7, 14
au  total) cette année j'ai travaillé avec des outils très interessants surtout dans ces conditions sans alourdir mon temps de prepa (Ordo chez Hatier, et les outils de La cigale : cogito,
focus et spatia).


Ensuite, de 14H15 à 15H, je fais des ateliers maths avec tous les ms (13), les ps qui se lèvent sont en jeux libres; et j'ai avec moi, les 2 atsem, une pour le lever et une pour un atelier jeu.


Ceci s'est fait avec les effectifs de cette année mais l'an prochain cela sera diffenrent, les effectifs changent (gros groupe de ms) et le collègue de cp/ce1 nous rejoint dans les locaux, donc
peut être un décloisonnement total sur 3 classes pour un creneau de l'apres midi. 

christine g 21/06/2013 17:52


deux sortes de déclosionnement chez nous : 1) en langage pour les ps objectif constituer de petits groupes de langage et suivre une progression unique pour tous les groupes 2) selon nos domaines
de compétences et en relation avc le projet d'école pour les MS GS (sur le temps de sieste des petits): 1 groupe jeux de société,1 gr découverte du vivant, 1 gr sécurité routière et gestes qui
sauvent, les groupes changent d'ateliers par période pour couvrir les 3 compétences.(perso j'aime beaucoup !!!)

sylvieg 21/06/2013 16:04


Moi aussi cela m'intéresse!


En fait, nous avons discuté des APS dans mon école: quel conenu? Qui, que, quoi, comment?


La conclusion: A partir des évas des grands, nous allons vu qu'il fallait travailler le langage oral et la production d'ecrit ainsi qu'un peu de maths...


décision est pris de travailler 1 demi heure par jour 3 fois dans la semaine: 2 jours, nous mènerons une activité en rapport avec un projet sur une période (un groupe d'enfts le lundi, l'autre le
mardi: au début de l'année, il s'agira des grands: 45 enfts pour 9 instits, le dernier jour sera consacré à de la remédiation selon la demandes des collégues (cela concernera les MS et les
GS).


Concernant les projets, chacun en a proposé un qui lui plaisait et qui permettait de travailler les compétences citées plus haut.


Pour ma part, j'ai tout de suite penser aux marionnettes (j'aime!), en partant d'abord des contes ou albums avec confection.. puis invention d'une histoire à voir???


Donc si une rubrique s'ouvre sur ton blog avec ce thème pour projet: travail autour de l'utilisation de la marionnette en petit groupe ( manip, conf, un ection...) avec  création d'un petit
spectacle (j'ai déjà fait chez les MS, un chouette souvenir!), cela m'intéresse!!!


De même, Je vais regarder sur le blog si tu as déjà travailler dessus...


Ah oui,je ciblerai sur les albums et contes sur le thème des animaux (en relation avec le projet d'école!)

isa 21/06/2013 18:06



oui nous avons consacré une période à la confection de marionnette, David avait fait travailler sa maman, je me souviens parce qu'il fallait faire un peu de couture, c'est la période Miro
ICI



katia 21/06/2013 06:36


merci pour vos lumières. J'aborderai le sujet en réunion la semaine prochaine car notre nouvelle directrice nous convie à une réunion et je sais qu'elle va proposer que nous ( maîcresses des ps)
dont elle fera parti, donc que nous fassions décloissonnement 2 jours avec les gs, 2 jours avec les ms. Nous aurons 2 classes de chaque niveau, mais une des collègue n'est pas très intéréssée
pour l'instant, c'est moi qui vais travailler avec elle c'est pour ça que je me dis que je dois trouver ce que je peux proposer, je pensais aussi aux marionnettes... 


je vous tiendrai au courant pour  savoir ce qui a été mis en place.


Merci encore pour votre aide.

Camille 20/06/2013 21:44


Chez nous ça se passe comme ça: pendant que mes petits dorment, j'accueille dans ma classe les GS pour que la collègue des GS/CP fasse la séance de lecture "au calme". On s'est mises d'accord en
début d'année (je lui ai dit ce que j'avais envie de faire et elle a accepté!). J'ai fait phonologie, "production d'écrit" (dictée à l'adulte, utilisation d'un imagier pour construire des phrases
seul etc...), ateliers graphiques ("manuel" de chez retz: productions artistiques "à la manière de..." pour perfectionner découpage/collage), et mon moment préféré de la semaine: philo! un joli
programme! j'ai cherché à faire des activités qui complétaient son travail et dans lesquelles je me sentais à l'aise. Par exmple, je n'ai pas proposé de faire des mathématiques!!!! ;) C'est
important pour moi de m'approprier ce que je propose aux élèves sinon c'est radical, ça ne fonctionne pas. Les élèves le "sentent" et on perd tout le sens qu'on pourrait mettre dans les
apprentissages donc ça en devient inutile!

Chrisitne F. 20/06/2013 21:19


je crois que j'aurais adoré travaillé avec ton équipe !

isa 20/06/2013 21:24



on rigolait bien , crois moi, tout en bossant dur !!!! 



Christine F. 20/06/2013 21:06


suite du commentaire qqui a été coupé ?!?


quelle taille du groupe et pour quels types
d’activités?


Là aussi tout va dépendre du projet


une demi-classe (danse, chorale,…)


un groupe-classe avec rotation des groupes (projet commun à toute la classe, évaluations avec un regard
extérieur, arts plastiques, expérimentation en sciences, …


un groupe de 4 à 6 de la même classe ou issus de plusieurs classes pour un même projet d’étude ou de
progrès (remédiation, entraînement en langage, graphisme, nombre et quantité, …)


 


Fréquence et durée des séquences :


Rien ne doit être imposé et encore une fois tout doit être discuté en commun. Ce n’est pas parce que cela
fait 10 ans qu’on fait cela comme cela qu’il ne faut rien changer !


Personnellement je pense qu’il est bon de ne pas excéder 1/2 à ¾ d’heure par séance. Mais encore une fois
cela dépend de l’activité.


Avec une  ½ heure bien structurée 4 fois par semaine il y a
vraiment moyen de faire de belles choses.


Une heure, c’est beaucoup trop long et donc dur à gérer.


 


 


Quelle que soit la solution retenue il faut nécessairement qu’elle soit validée en conseil de maîtres et/ou
de cycle Le mieux étant qu’elle soit  inscrite au projet d’école dans le volet par exemple : aide aux élèves en difficulté, ou expérimentation
sciences, ou chorale. Ainsi elle prendra toute la mesure de son statut, l’enseignant qui décloisonnera sera également valorisé et son apport reconnu.


 

isa 20/06/2013 21:16



oui tout à fait d'accord, pour ma part, nous avons aussi fait du décloisonnement de toutes les classes ( sauf les petits qui dormaient évidemment) mais les élèves étaient complètement
mélangés. En fait d'Octobre à Décembre, ils tournaient sur les différents ateliers pour faire leur choix définitif fin décembre et ensuite le groupe de l'activité ne bougeait plus pour un projet
jusqu'en Mai. J'ai ainsi animé des ateliers marionnettes avec confection, apprentissage de la manipulation et jeu derrière le castellet. La difficulté était que nous respections les choix des
élèves et certains ateliers étaient plus , voire beaucoup plus garnis que d'autres



Christine F. 20/06/2013 21:03


voici une réponse un peu longue, mais ce soir je suis motivée, alors j'y vais...


Pouvoir décloisonné est à mon sens  une vraie chance pour les
élèves.


 


Pour commencer voilà ce que cela ne doit pas être : sortir (exclure ?) régulièrement un groupe
d'élèves et s’entendre dire « fait ce que tu veux avec eux du moment que tu les occupes… » sans aucun projet réfléchi, en gros pour que la maîtresse des grands ait la paix ! (je
sais vous allez être offusquées mais j'ai vu faire !)


 


En fait tout est possible dans la mesure où cela a été réfléchi en équipe. Il faut essayer de se faire
plaisir, cela ne doit pas être perçu comme une contrainte et rien n’interdit de sortir des schémas classiques, rien n'est obligatoirement  figé dans l'année, l’important étant de coller au
plus près des besoins réels des élèves et de nos envies de faire avec eux.


 


Alors, quelle organisation pratique ?


on peut par exemple choisir de décloisonner toute l'année avec la même classe


Avantage : on connaît vite les élèves et la maîtresse avec qui on peut former un vrai binôme et
devenir un second référent pour les élèves


on peut aussi travailler avec un groupe d’élève (taille à définir) issus de plusieurs classes (souvent dans
de grandes écoles mais pas seulement) et ayant un même projet (aide personnalisée, chorale,…)


Avantage : une aide bien mieux ciblée, des élèves plus calmes car pris hors de leur groupe
habituel


on peut aussi se partager entre plusieurs classes ou plusieurs niveaux


Avantage : intéressant par ex.si on veut faire profiter l’équipe de talents particuliers (arts pla.
chant, danse,…)


enfin on peut aussi ponctuellement intervenir directement en classe en appui de l’enseignante (plus de
maitre que de classes !)


Avantage : profiter du matériel et des équipements déjà présents dans la classe


pour finir on peut faire un mix, l’important étant dans tous les cas l’intérêt des enfants et pas le
confort personnel des enseignantes de G/M sections


 


quelle taille du groupe et pour quels types
d

isa 20/06/2013 21:07



tu as buggé Christine, tu étais pourtant bien partie 



Emilie44 20/06/2013 20:18


Ca ne fait que 2 ans que je suis en PS et que je prends des groupes de GS certains après-midis... L'année dernière, j'avais une demi-classe de GS une fois par
semaine et je leur faisais passer les évaluations de GS du site Eduscol. Franchement, pas très intéressant car il fallait que tout le monde y passe, je répétais 30 fois la même évaluation car
c'était des passations individuelles le plus souvent. En plus, ma collègue se souciait peu des résultats que je notais, je pense qu'elle ne s'en est pas du tout servie et qu'ils n'ont même pas
été communiqués aux parents...


 


Cette année, j'ai proposé un décloisonnement en informatique, ce qui permet aux GS de fréquenter notre mini salle informatique. Pour moi c'est aussi plus
intéressant, car je peux programmer mes activités comme je le souhaite, j'ai même fabriqué un B2I maternelle qui validera les compétences acquises cette année pendant les séances que j'ai menées.
J'ai beaucoup plus l'impression d'avoir été utile dans ce genre de décloisonnement que l'année dernière. En effet, sans ce décloisonnement, les enfants auraient eu très peu d'occasion de
manipuler un ordinateur.

isa 20/06/2013 21:00



oui je pense qu'il faut tirer parti des atouts de chaque enseignant, car ce qui est fait en décloisonnement doit répondre à un "besoin" et non pas à un allégement du groupe classe pour
les GS ou MS ( même si cela le permet évidemment) cela ne doit pas être l'unique objectif. Le travail fait , c'est surtout pour les élèves, pas pour les enseignants. Cela permet aussi des
retours, comme dans le cas du soutien langage (lien plus haut), les élèves avaient des tâches à faire dans leur classe pour mesurer eux mêmes les progrès que ce soutien leur apportait.



valérie D 20/06/2013 20:15


Sur les deux premières périodes cette année, une collègue étant en formation, nous n'avons pas décloisonné. L'instit des GS a divisé son groupe en 3 : 1 avec elle, 1 avec son atsem et 1 avec moi
en phono. nous faisions des séances de 20 min et je voyais tous les groupes entre 14h et 15h15. Sinon, quand on a décloisonné, je prends 1 groupe de 13h30 à 14h en phono, 3 j par semaine
(toujours à cause du jeudi que je garde pour la direction)

valérie D 20/06/2013 20:12


Dans notre école : les MS sont séparés en 2 groupes, idem pour les GS. Horaire : de 14h à 15h15.


pour 1 niveau : 1 groupe avec 1 instit en Sciences, 1 groupe avec 2 atsem en jeux mathématiques : ces 2 groupes changent d'intervenant vers 14h35.


pour l'autre niveau : 1 groupe avec 1 instit en arts plastiques et 1 groupe avec 1 instit en théâtre. ces groupes ne changent pas et restent sur la même activité toute la séance.


le lendemain, on change de niveau... nous ne décloisonnons que 3 après-midi par semaine car mes collègues me laissent le jeudi pour la direction (je n'ai pas de décharge).


nous "tournons" à chaque période : j'ai commencé par faire sciences, puis maths, puis arts visuels. On se met d'accord en conseil des maîtres juste avant pour se caler dans les progressions, mais
je viens avec mes propositions. Je ne m'ennuie jamais en décloisonnement : si j'ai moins le temps, je réinvestis une séquence déjà testée, sinon, comme cette période en arts visuels : Eugen
Stross et Catherine Boutten.

Joëlle 20/06/2013 19:55


Pour ma part, je ne prends que des GS (1 autre collègue prend les MS)


Selon les semaines, ou bien j'ai mon propre projet (et c'est un vrai plaisir, parce que c'est un bonheur de travailler avec un groupe de 7 à 9 GS), mais je ne refuse pas de rendre parfois service
aux collègues en faisant avancer leurs projets ou les évaluations (langage en particulier).


J'aime moins..., mais je me souviens du temps où j'avais les GS... Un petit coup de pouce, ça fait plaisir et ça soulage.


Mais j'aurais du mal à n'être qu'une exécutante !

sidore 20/06/2013 17:45


Bonjour


 


Ce sujet m'intéresse également car l'an prochain je vais prendre pour la première fois une classe de PS pure. J'ai eu pour l'instant des MS ou PS/MS.Mes collègues veulent que je prenne des petits
groupes d'enfants 2fois par semaine chez les MS en graphisme et en sciences et 2 fois chez les GS en phono, encodage... Est-ce une bonne façon de fonctionner? Faut-il tourner de groupes
d'enfants, où avoir les mêmes sur l'année, les mêmes jours? Il faut savoir que les après-midi sont courtes car nous avons que 2H.


Merci d'avance pour toutes vos suggestions

isa 20/06/2013 17:57



je vous mets les articles que j'avais faits sur le sujet puisque je faisais de la rémédiation langage avec les grandes sections deux après midis par semaine voir ICI et du travail artistique les deux autres après midis voir ICI, nous étions partis du projet d'école pour faire les choix de décloisonnement et je menais mes ateliers comme bon
me semble, je n'"éxécutais"pas un travail dicté par les enseignantes des grands, le revers est que cela me demandait une  préparation supplémentaire, mais pour celles que cela intéresse,
toutes mes préparations en remédiation langage ( faibles parleurs et grands parleurs) sont sur le blog.