difficulté à organiser ma classe par Solenne: la salle des maitres

Publié le par isa

salle des maitres

Bonjour,
Je suis votre blog avec plaisir depuis quelques mois, je me suis également procuré vore livre qui m'aide beaucoup.
Ne sachant plus vers qui me tourner, je me lance dans l'écriture de mon premier message.
J'ai une classe de 10TPS 14 PS et 4 MS.
Je n'arrive toujours pas à trouver une organisation qui me convienne. Je passe mon temps à culpabiliser de ne pas passer suffisamment de temps avec chacun. Je ne sais plus comment organiser mes temps d'ateliers (2 fois 20 min le matin). Actuellement j'ai 6 goupes (1 de MS, 3 de PS et 2 de TPS) mais avec 6 groupes, je n'ai pas assez de moment d'apprentissage avec chacun.
Comment faire? Auriez-vous des idées qui permettraient de me sentir mieux dans ma classe?

SOLENNE

Contrairement à l'habitude, je réponds directement sur l'article parce qu'en fait, Solenne ne m'a pas laissé une adresse mail valide, j'ai tenté plusieurs fois d'envoyer cette réponse, j'espère que Solenne verra que sa demande a trouvé mon attention, j'aime répondre à tous mes mails :

Bonjour Solenne,

Merci de ta confiance.

C’est une question récurrente que la tienne, beaucoup de collègues ont des difficultés à gérer leurs groupes d'ateliers, cela va venir, tu vas trouver.

Pour cela, il te faut faire des essais et apprécier ce qui te correspond le mieux.

Pour ma part, j’ai toujours mélangé les âges, et j’ai toujours essayé d’avoir en début d’ateliers 4 groupes, puis au fur et à mesure que les élèves finissaient , ils avaient la possibilité de changer d’atelier ou d’aller jouer.

Peux-tu me dire pourquoi tes plages ateliers ne durent que 20 mn. Je comprends pour celle avant la récréation si tu fais l’EPS mais ensuite, quelle activité te retire au moins 20 mn d’atelier ?

Donc concernant les groupes, tu pourrais déjà réduire à 5 groupes voire 4 groupes de 7.

Le fait de mélanger les âges te le permet, ensuite tu adaptes les tâches en fonction de l’âge des élèves mais cela doit être fait y compris dans un même niveau d’âge car les disparités sont souvent importantes. Cela veut dire changer la consigne en fonction des élèves , avoir une exigence différente. D’autre part, les moyens vont bénéficier d’une attention personnalisée l’après midi, ils peuvent donc être un peu moins aidés que les petits le matin.

Je sais que d'autres collègues ont des fonctionnements différents, je vais mettre ta question en salle des maitres pour que tu bénéficies aussi de leur aide.

Bien à toi

Isa

Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

Laetitia 20/03/2013 21:42


Merci Isa pour tes remarques. Je partage entièrement ta visoin des ateliers par couleur. Si cela rassure l'enseignant et les enfants pourquoi pas mais effectivement ces groupes doivent évoluer à
chaque période.


Pour répondre en vrac à certains des quesitonnements de Solenne, pour ma part, les ateliers sont préparés par l'ATSEM sur chaque table.Les enfants s'inscrivent le matin en arrivant avec leur
carte de présence dans l'un des 4 ateliers choisis sur un grand tableau bleu qui se trouvent au coin regoupement.Les cartes des enfants sont donc visibles immédiatemment par tous. Je demande aux
grands de prendre en charge les enfants de leur groupe pour les amener à la table de l'atelier choisi. Ils les aident aussi à prendre le petit matériel si nécessaire (étiquettes,
feutres, colles, cahier de fiche de suivi...) en général en moins de 5 minutes tout le monde est en place. Des fois c'est un peu plus long... mais on fait avec. J'essaierai bien la méthode de
David avec les cartes de présence sur chaque table ça me paraît intéressant. Pour l'arts plastiques, 7 ça commence à faire beaucoup c'est vrai mais les GS sont vraiment autonomes(puisqu'ils
fonctionnent comme ça depuis déjà 3 ans, ils prennent parfois en charge les plus petits) sinon je fais comme David, j'en laisse jouer et je les appelle par petits groupes. Remarque: l'atelier
arts plastiques a souvent lieu en dehors de la classe pour éviter que les autres ne soient scotchés sur ce qu'ils font et ça fait moins d'élèves dans la classe ce qui fait baisser le niveau
sonore: ils sont à portée de voix dans l'espace du vestiaire où se trouvent les chevalets et une table, sinon on investit la salle d'évolution quand on travaille au sol. Mais c'est la
configuration de mon école qui le permet et la confiance que j'ai en mon ATSEM qui assure très souvent cet atelier (après discussion sur ce que je veux faire).


Je rajoute que mes groupes d'ateliers ne sont pas figés parce qu'il n'y en a qu'un temps d'ateliers le matin. Les enfants s'inscrivent et ont pour contrainte de passer dans les 4 ateliers sur la
semaine. sur une affiche format A4 je note au dessus du tableau bleu là où les enfants sont déjà passés (ça oriente les parents quand ils aident leurs enfants à s'inscrire à l'accueil
du matin et ils savent ce que leurs enfants vont faire dans la matinée!!!) c'est de fait, un fonctionnement assez classique.Les enfants développent des stratégies pour choisir leur atelier et se
confrontent à la frustration de vendredi où leur choix n'en est plus vraiment un. C'est très intéressant de les observer quand ils font leur choix...ça nous donne des informations sur leur
personnalité, leur façon de gérer leur travail ou comment ils perçoivent déjà l'école.


Pour un atelier prénom, tu peux toujours différencier tes fiches de travail à l'intérieur de ton atelier. Exemple: les PS retrouvent leur étiquette prénom alors ques les TPS retrouvent leur
photo... sur un groupe de 7 c'est gérable.


sache aussi que si le matin je mélange tout le monde, l'après-midi je fais des ateliers par niveau (du fait du temps de sieste des PS et MS), du petit nombre d'enfants par niveau et j'accorde du
temps à chaque groupe pour du travail plus spécifique (phono écriture en GS par exemple).


Heu voilà... j'espère que ça t'aidera...

david 20/03/2013 14:17


Quelques modestes éléments de réponse en vrac comme ça me vient : pour l'installation aux ateliers, j'ai un jeu de cartes de présence supplémentaire que mon Atsem dispose aux ateliers en même
temps que le matériel... Chacun cherche sa carte, et observe le matériel pour trouver ce qu'il faut faire le temps que je vienne passer les consignes.


Pour les groupes, moi ça change chaque semaine, et ça ne perturbe personne : des fois c'est tous les âges mélangés, des fois non, ça dépend des activités, des fois c'est tout mélangé avec la même
tâche, des fois avec de la différenciation... c'est au cas par cas à chaque fois...


Quand tu as des groupes de 7 (mon cas cette année) et pas assez de place ou de matériel, tu peux laisser une partie jouer, et échanger quand les premiers ont fini... Pas toujours facile, ça
nécessite d'avoir un oeil ailleurs qu'à ce qu'on fait, mais avec l'entraînement et l'habitude pour les uns et les autres, ça passe.


En gros, c'est beaucoup de souplesse dans la répartition des élèves, mais un cadre très strict et invariable (installation, parler doucement, ranger, échanger de place) pour éviter la pagaille !

Solenne 20/03/2013 13:39


Bonjour,


Merci Laetitia de partager ton expérience.


ça y est j'ai testé lundi et mardi en mélangeant les classes d'âge.


J'avais fais 4 groupes de 7 en mélangeant les 3 classes d'âge parce que les activités proposées s'y prettaient. Je proposais 2 ateliers sous tutelle (moi et ATSEM) et 2 autonomes. J'ai donc pu
passer du temps avec mes 28 élèves sur 2 jours.


Ce qui a été difficile c'est le moment de l'installation (appeler les élèves un à un afin qu'ils s'installent a pris un petit peude temps) et le moment d'échange des groupes (ceux qui étaient en
autonomie passaient avec moi ou l'atsem et inversement le lendemain)


Je me pose donc encore des questions: Comment rendre cette installation aux ateliers plus rapide? Comment s'organiser lorsqu'une activité proposée n'est pas du tout adaptée à une classe d'âge?
(exemple: je souhaite faire une nouvelle séance sur les prénoms avec mes PS mais beaucoup de mes TPS ne sont pas près à ça et cette activité sera trop simple pour mes MS) Ou encore un
atelier  où du découpage est prévu avec mes PS( je suis en train d'expérimenter le travail sur C Boutten), que proposer alors à mes TPS?


Comment faire pour l'art plastique, 7 en même temps ça me paraît compliqué.


Je ne pense pas figer mes groupes de 7 mais les faire varier selon les activités porposées. J'ai tout de même peur que les élèves ne s'y retrouvent pas si je change constamment les groupes de
travail. Qu'en pensez-vous?


Reste une dernière chose: J'avais bien pris le temps d'expliquer ma nouvelle organisation à mon ATSEM, ça n'a pas été évident pour elle puisque finalement avec les enseignantes qui m'ont
précédées, elle n'a jamais eu l'habitude de fonctionner avec des groupes de 7 mais plutôt 4-5 et figés toute l'année!!


Je sens que je la stresse avec mes différents essais  d'organisation depuis le début de l'année! 


Voilà mes remarques en vrac. Vos réponses m'ont permis d'avancer dans ma réflexion donc merci. A bientôt. Solenne


 

isa 20/03/2013 15:26



pour que les élèves rejoignent rapidement leur atelier, utilise leur carte de présence à leur prénom qui doivent être déjà installées sur les tables ( comme te le suggère David) ainsi ils
vont là où ils voient leur photo ou leur prénom ( selon l'âge). Cette organisation permet de faire les groupes selon ce que tu veux travailler, mais tu peux aussi certains jours les laisser aller
où ils veulent, et le lendemain organiser toi-même les groupes selon ce que chacun a déjà fait. L'organisation avec les cartes fonctionnent vraiment bien, l'atsem peut avoir la liste des
activités et les prénoms des élèves concernés pour pouvoir préparer les cartes pendant que tu es en regroupement avec eux. Ne te laisse pas impressionner par l'impatience de ton atsem mais en
même temps accepte que cela puisse la déconcerter.



Laetitia 20/03/2013 11:40


Bonjour Isa et bonjour Solenne,


je profite de la question de Solenne pour me lancer et discuter enfin avec vous tous qui m'inspirez depuis presque 3 ans maintenant.


 Je suis une accro de ton site Isa. Ici, lorsque l'on dit que dans une classe multi-niveaux, il est intéressant de MELANGER LES CLASSES D'AGES, on ne passe pas pour un hurluberlu aux idées
saugenues. Ici, lorsqu'une collègue comme Solenne dit ne pas s'en sortir avec ses 6 groupes de niveaux, on propose IMMEDIATEMENT de mélanger les enfants... Et ça ça fait du bien, parce que OUI je
suis une adepte du mélange des âges, et je suis horrifiée de voir que pleins de collègues (la maîtresse à mon petit, mon remplaçant pendant mon congé maternité, mes collègues d'écoles voisines)
s'entêtent à cloisonner leurs classes: petits avec petits, moyens avec moyens, grands avec grands, comme s'ils devaient tous apprendre à la même vitesse.


J'ai depuis 7 ans maintenant une classe de TPS PS MS GS (je ne dépasse pas les 25 élèves en classe chaque année) et j'ai tenu par groupe de niveaux les 2 premiers mois de mon arrivée avant de
stopper net et de tout mélanger. Aujourd'hui, après la mise en place d'ateliers où l'on s'inscrit à la semaine, en mélangeant tous les niveaux, après avoir diviser mon regroupement du matin en 2
temps pour ne pas épuiser mes PS nombreux cette année, je me lancerai dès la rentrée dans les ateliers autonomes de Muriel (que je prépare pendant mon congé maternité).


Solenne c'est très bien d'avoir ce recul et de se dire que ça ne fonctionne pas. Tant de collègues s'entêtent à faire des groupes de couleur (je souffre de voir mon fils de 4 ans enfermé dans son
groupe vert depuis de début de l'année...). Essaie peut être 4 groupes de 7 enfants ( 7 mélangés ce n'est pas 7 TPS ensemble, souvent la sauce prend, les grands se sentant responsables des plus
petits) Prévois pour te lancer 4 ateliers: 2 en autonomie (avec consigne précises tout de même, tu pourras rajouter des brevets plus tard: choisis des ateliers de constructions ou manipulations
au départ) et 2 ateliers en tutelle (ATSEM et toi). Pour ma part, les enfants ont un cahier relié de fiche de suivi (certains disent brevet de réussite) et avancent à leur rythme. Ils savent
ainsi où ils en sont, ce qu'ils leur restent à faire. Je valide avec des gommettes de couleur. Ils peuvent faire et refaire autant qu'ils veulent. Mais ça les motive drôlement. Donne-toi du
temps, ne sois pas trop ambitieuse au début. Table plutôt sur les attitudes de travail au départ (rester dans son atelier, observer les copains, parler en chuchotant, trouver son
atelier...) avec les TPS plutôt que sur les apprentissages scolaires. Ce sera du temps gagné pour après.


PS: Même mon ATSEM transpire avec mon remplaçant en ce moment!!! Elle me dit désespérée pas plus tard qu'hier au téléphone:"mais enfin ils ne se rend pas compte que de faire des groupes de PS
c'est la mort!!! Hier j'avais 5 PS en arts plastiques et j'ai galéré!!!" Et pourtant elle est rôdée mon ATSEM.


Voilà bon courage et à bientôt de vous lire....

isa 20/03/2013 12:05



Merci Laetitia de ta fidélité, j'apprécie.


Nous n'avons pas tous la même vision de l'organisation des classes, je conçois que cela semble plus facile de s'organiser en niveaux parce que notre système scolaire est ainsi orienté. Il
est rassurant aussi de fonctionner comme on a vu ou entendu de manière majoritaire, c'est toujours ce même problème de légitimité. Sortir de ce qui se fait, c'est se mettre en position attaquable
et certains n'ont pas la force de défendre leurs choix. C'est pourquoi il est important que sur ce blog ( lu) d'autres voix proposent et argumentent, à la fois pour dire :"Pourquoi ne pas essayer
?" et aussi "ça se fait". En même temps, je ne remets pas en question ces organisations ( type groupes de couleur) dans la mesure où leur fonctionnement satisfait tout le monde et surtout les
élèves. Mais quand visiblement, ça coince, les élèves s'agitent trop souvent, la maîtresse est débordée, l'atsem se démotive alors il faut changer quelque chose. Enfin, il est important de faire
évoluer les groupes et même les groupes de couleur doivent bouger parce qu'à l'intérieur d'un groupe, des rôles s'installent et que celui qui se retrouve leader le sera de plus en plus et celui
qui est effacé ne parviendra pas à sortir de cette attitude, figer les comportements ne les aide pas à évoluer, c'est pourquoi toutes les périodes devraient être l'occasion de remaniements pour
ceux qui aiment les groupes fixes.



corine 14/03/2013 09:33


Bonjour Solenne


D'abord, ne culpabilise pas. Et apprends à gérer ton temps.


Essaie de faire l'accueil, pas plus de 15 minutes et réduis ton temps de regroupement.


Les tout petits, prends les sur 2 jours et laisse les participer à certains ateliers de PS.


C'est pas grave si su ne prends pas les tout petits tous les jours.


Les MS, travaille avec eux chaque jour et tu peux certains jours faire é dirigés avec eux.


Les PS, tu les répartis sur 2 jours.


Essaie d'avoir moins de groupes, à ce stade de l'année, tu peux travailler avec 7 PS.


Travaille en fonction des besoins des enfants,fixe toi des priorités, n'aie surtout pas un emploi du temps trop rigide. Accorde toi plus de liberté, plus de plaisir surtout avec les tout petits.


Au moment de la sieste, prends tes MS et fais les avancer.


Courage

Solenne 13/03/2013 22:12


En ce qui concerne mon atsem, elle gère surtout les ateliers peinture, manipulation, ateliers de réinvestissement. Durant le"temps ateliers", comme pour moi, 2 groupes passent sur l'atelier qui
lui est attribué.


Pour ce qui est de l'après-midi, c'est beaucoup moins compliqué car aucun de mes TPS ne vient pour l'instant l'aprem et 10 de moins surtout des petits ça change complètement la classe.Je commence
mon aprem par faire de l'anglais chaque jour aux CM puis je reviens pour travailler avec tous les MS (4 + 10 de ma collègue). c'est un temps consacré aux jeux mathématiques, phono, jeux de
logiques, ...Après la récréation je profite de dernier temps d'atelier pour beaucoup plus travailler avec mes MS . En général c'est à ce moment qu'ont lieu les ateliers d'apprentissage, et le
matin ils sont plus souvent en atelier de réinvestissementou atelier de manipulation en autonomie. Pendant ce temps mon Atsem est en atelier avec les PS. Une après-midi par semaine, mon atsem est
avec les MS et moi en jeu math avec mes PS.


L'année dernière j'avais une classe très différente: 4TPS, 13PS et 10MS. J'avais trouvé mon organisation. cette année j'ai testé différentes choses mais pour l'instant je ne m'y retrouve pas. Ce
gros groupe de TPS n'est pas évident à gérer.


Je vais donc à présent tenter de me limiter à 4-5 groupes et d'arrêter de me focaliser sur les classes d'âges. Je pense que j'aurai un peu plus de mal avec les MS, l'écart est tellement important
avec mes PS. Sur mes 28 élèves, 22 n'avaient jamais été scolarisé (seuls 2 PS avaient été en TPS). Autant vous dire que la rentrée a été terrible pour moi...


Il va falloir que je m'adapte au niveau matériel avec cette nouvelle organisation car qui dit moins de groupe dit plus d'élèves dans le groupe et comme mes tables sont petites et que le matériel
dont je dispose en manip est rarement pour plus de 5-6 élèves...Il faut que je réfléchisse.


Merci pour votre soutien

isa 14/03/2013 08:13



oui je pense que ta difficulté se situe surtout autour du changement de niveau, car il s'agit bien de cela, des tout-petits c'est un fossé avec les autres , leur attention est trés
limitée, ils n'ont pas la capacité à rester assis trop longtemps, ils bougent beaucoup et déménagent , parfois crient, ils sont solitaires, ne sont pas encore capables de jouer en organisation à
plusieurs, c'est sûrement tout cela qui te pertube, c'est déconcertant parce que ça demande une vigilance et une organisation qui en tienne compte. Pour eux, tu dois être souple, à la fois tu
leur demandes de venir avec vous parce qu'ils vont ainsi se socialiser et cela les aide, mais tu ne peux avoir la même exigence, il faut qu'ils aient la possibilité de changer souvent d'activité.
Ils ont besoin de manipuler, patouiller, explorer , avec eux, il faut multiplier les outils : pour dessiner par exemple leur donner feutres, crayons, craies, , en peinture, leur donner plusieurs
couleurs, plusieurs matériels ( et tant pis s'ils mélangent). Pour eux, tu dois leur apprendre les gestes scolaires: passer plus de temps à tout expliquer; travailler sur les règles ( comme
proposé cette année en période 1), ne pas vouloir aller trop vite dans
les apprentissages dits scolaires tant qu'ils n'auront pas compris le fonctionnement et les codes ; leur proposer la possibilité de se retrancher ( avoir un petit coin "calme"), ils sont
fatigables; je te conseille un coin eau qui correspond vraiment à leur besoin d'expérimentation sensorielle ( si tu expliques bien les régles, que tu es rigoureuse dés le début, ils sont capables
d'y rester longtemps, c'est une des activités qui les passionnent), tous les matins, tu changes ton eau et leur mets de l'eau tiède, ça fait peur aux adultes, c'est une erreur, tu seras même
surprise de voir leur apaisement. Voilà Solenne quelques autres conseils.



sandrine 13/03/2013 21:34


J'ai eu une classe avec un profil un peuidentique 7 MS et 18 Ps dont une grosse partie n'avait jamais été scolaraisée et l'autre oui donc presque un triple niveau. Ce fut difficile car j'avais
des cas lourds en plus et une AVS pour 2 enfants.  Bref après avoir beaucoup hésité car mes MS étaient très lents et de fin d'année, j'ai organisé le temps d'accueil du matin en un atelier
particulier. Tous les jours ils devaient recomposer leur prénom / ou jouer à un jeu mathématiques avec moi / ou faire un atelier graphisme... Bref, je lançais un apprentissage le lundi et je
l'exploitais soit sur 2 jours soit sur la semaine et en changeait. Et après rangement pour tous. Ma matinée commençait... Mes PS ont été mélangés mais très vite de gros écarts sont apparus et
j'ai organisés 4 groupes : 1MS de 7 et 3 de PS selon l'autonomie. Un seul atelier d'apprentissage pour les MS par semaine ou je pouvais approfondir la notion vue le matin ou en commencer une
autre. Pour moi le hic était le manque de temps de jeu libre pour mes MS mais leur atelier le matin était court et souvent ils étaient les premiers à aller dans les coins jeux. Ce fonctionnement
a permis que je ne m'éparpille pas et que je sois présente auprès de tous. L'après midi tous mes élèves arrivaient en même temps et je ne pouvais pas faire travailler mes MS et je n'avais pas
d'ATSEM. Je ne sais pas si mon témoignage t'aidera mais nous faisons au mieux avec les conditions du moment.  Bon courage

katia 13/03/2013 20:36


Bonsoir, les classes avec des petits groupes dans chaque niveau sont souvent compliqués à gérer.Il y a quelques années, j'ai eu deux ans de suite une classe de ps, ms, gs et cp avec une moitié de
classe en cp et 2 ou 4 gs. 


tu ne nous dis pas ou se positionne ton atsem, comment tu " l'utilise" , désolée pour le terme.


Comme le dit Isa tu peux t'occuper des ms l'aprés midi et le matin, ils peuvent être plus autonomes, tu peux aussi décloisonner peut-être l'après midi, s'il existe un autre groupe.


Comment gères tu l'après midi? pour les tps es-tu obligé de faire des groupes , à part pour l'art pla? Tes ms ont-ils un bon niveau ou peux tu les intégrer aux ps en corsant le travail.


Je pense qu'il faut essayer, que la pédagogie est une remise en question permanente et que quand on voit que ça ne va pas, on cherche autre chose et on progresse, comme nos élèves. 


C'est la preuve que notre métier nous intéresse encore je pense, alors tente et au pire tu verras que ça ne va pas mais si tu n'essaies jamais tu ne fais que te poser la question.


Bon courage à toi.Katai

Solenne 13/03/2013 19:26


Makheureusement je n'ai que des tables ovales de 6 places, et encore je trouve que c'est un peu serré.


Un exemple d'emploi du temps pourrait m'aider.Merci Edith.

Edith 13/03/2013 18:10


Solenne,


J'ai fonctionné plus de 20 ans avec les mêmes niveaux que toi...mais rarement avec si peu de Moyens.


J'ai fait évoluer mes emplois du temps, il faut du temps pour trouver comment fonctionner et oser essayer des choses. La dernière mouture de mon emploi du temps a été grandement inspiré
par ce que j'ai lu et trouvé sur ce blog qui est une mine d'inspiration et d'échanges et c'est bien que tu aies pris la parole.


Je peux faire passer par Isa un modèle d'emploi du temps...que je n'utilise plus car depuis cette année, j'ai des GS en plus ...et j'ai mis du temps aussi à trouver comment fonctionner, et je ne
suis pas toujours satisfaite!


Les grands principes:


- des ateliers juste après l'accueil avec une progression: à chaque rentrée, des nouveautés (jeux de construction, de manipulation, jeux logiques, jeux de langage, graphisme...) avec un système
de tour de rôle pour que chacun passe partout sur la période et que chacun visualise ses apprentissages. J'ai pris le principe d'Isa de mettre en avant un domaine d'activité par période et
je décline, selon mon matériel, les ateliers de ce moment de l'emploi du temps.


- 2 demi-groupe de langage: pendant qu'une moitié travaille en langage avec moi, l'autre moitié passe aux toilettes avec mon ATSEM (validé par l'inspectrice...mais mon ATSEM est exceptionnelle et
je lui donne des responsabilités même pendant ces temps)


- deuxième temps d'ateliers après la récréation: je pense que tu peux ne faire que deux groupes de PS...mais il faut voir comment sont tes tables...les enfants ne doivent pas être trop serrés.


- une autre plage horaire qui évolue selon les périodes et la dominante choisie (le fameux principe d'Isa), c'est la plage où tout le monde est levé après la sieste. Ce principe de dominante
permet d'approfondir pendant une période et justement on ne se dit pas qu'on n'a pas fait ça ou ça.....Ca rassure et ça structure bien l'année.


Les brevets sont aussi une bonne idée, de même que les ateliers autonomes....mais moi perso.......j'ai eu du mal avec les ateliers autonomes (manque de place) Cette année, je les reprends sur mon
nouveau groupe les GS....mais je ne suis pas encore satisfaite.


Bon courage Solenne.

isa 14/03/2013 08:16



tu m'envoies ton emploi du temps quand tu veux, Edith.



Solenne 13/03/2013 16:19


Merci pour ces réponses rapides.Je songe depuis un moment à faire que me l'indiquez, c'est à dire mélanger les classes d'âge. je pense que je m'y retrouverai plus et aurais moins la sensation de
jongler sans cesse entre les niveaux.


Pour ta question Isa, mon temps d'atelier (2fois 20 min) est avant la récréation. Après la récréation j'ai mon temps EPS et un temps de regroupement avant le départ pour la cantine.


Je ne comprends pas pourquoi mon adresse mail n'est pas valide, peut-être fallait-il que je m'inscrive quelque part sur le blog au préalable??


J'ai souvent la sensation d'être seule face à mes difficultés sans savoir que faire et je n'avais jamais osé prendre la parole sur ce blog...


Merci encore pour vos commentaires.


 

isa 13/03/2013 16:52



je viens de comprendre, tu avais oublié un r dans ton adresse.


je te mets des liens où on parle déjà de cette organisation ICI et ICI, aussi LA


un article sur l'autonomie ICI


un article sur l'organisation des ateliers ICI


ça fait de la lecture mais c'est une préoccupation qui mérite qu'on s'y penche.


Sache aussi que tes "groupes" doivent évoluer au cours de l'année et ce qui peut te convenir en début d'année peut ne plus correspondre aux besoins des élèves ensuite, si tu nous écris
c'est que tu l'as senti.


et Annie a raison, ne culpabilise pas, toute situation qui n'est plus satisfaisante  demande qu'on la change mais elle n'est pas en soi un échec. 






Emilie44 13/03/2013 14:44


Solenne,


Je n'ai jamais été confrontée à ta situation, c'est vrai que c'est un triple niveaux avec des effectifs difficiles que tu as... Je pense que si j'étais dans ta
situation, je ne ferai pas forcément de groupes de travail, mais plutôt j'essaierai d'adapter les consignes et les objectifs de mes ateliers en fonction du niveau des élèves. Tu pourrais
fonctionner avec le système des brevets, pour une tâche donnée il y a 3 niveaux de réussite à atteindre, chacun des niveaux de ta classe y trouverait son compte (pour certains bons élèves tu peux
même leur faire essayer le niveau supérieur). Ca te donnerait certainement moins l'impression de t'éparpiller et de ne pas passer suffisament de temps avec chacun.


Tu peux aussi mettre en place des ateliers autonomes avec certains qui seraient identifiés clairement pour les MS. Les élèves y auraient accès dès lors qu'ils ne
sont pas dans un atelier dirigé par toi ou l'ATSEM.

Annie 13/03/2013 14:43


Bonjour


je n'ai pas cette répartition mais des tps ps.Voilà ce que j'essaierais si c'était le cas


d'abord je n'aime pas fonctionner en groupes "rigides", je crois que selon l'activité je mixerais TPS PS pour une activité specifique MS (ou bien PS MS pour conduire un temps adapté aux TPS)
j'essaierais aussi au maximum de faire des propositions globales (même cadre de travail) mais avec des objectifs ou des contraintes différenciées selon les compétences.


pour mes TPS PS, je privilégie les activités d'éducation physique, de manipulation, d'arts visuels le matin (quand tout le monde est là) et le "travail" plus spécifique PS l'après midi au lever
de la sieste, quand je peux échelonner. Celà doit pouvoir s'adapter à ta configuration de classe.


Enfin, si tu as 4 MS c'est que les autres sont ailleurs: il doit y avoir moyen de décloisonner avec le collègue (une fois c'est lui qui prends tous les MS une autre fois c'est toi par exemple)


de toute façon il faut rester positif et surtout ne pas culpabiliser!


bon courage


Annie