document "premier accueil à l'école maternelle" par Claire B: tribune libre

Publié le par isa

tu écris

 Je viens de tomber par hasard sur ce document intitulé "premier accueil à l'école maternelle", écrit par une IEN pour une animation pédagogique sûrement, document qui je trouve résume très bien beaucoup d' idées véhiculées sur ton blog, entre autre lidée de co-éducation et donc de ce lien si important de respect avec les parents d'élèves, et aussi de cette tendance à "primariser" la maternelle, de l'importance de la manipulation chez les touts petits et de la spécificité de cette section... etc

 

Cela m'a fait du bien de lire cela, tout en me remettant tranquillement dans le délicieux bain de ton blog! Alors je me dis que ça peut faire aussi du bien à d'autres :)

 

+ FICHE PREMIER ACCUEIL CR rédigé par Marlène PETITDEMANGE et validé par Mme MAUBRE

Claire B

ps d'Isa:

puisque dans le document est citée "La boîte à bisous" ( La provision de bisous de Zou), idée donnée sur le blog pour la rentrée de l'année dernière, je me permets de faire une remarque , un petit bémol sur un conseil avec lequel je ne suis pas d'accord ( c'est d'ailleurs le seul). Il est écrit "On demande aux parents d'éviter les tétines". Je pense qu'un petit à qui on retire la tétine pour sa rentrée des classes est une maltraitance psychologique, ce petit n'a pas eu le choix, sa famille lui a donné cette tétine au lieu de le laisser trouver son pouce, il est maintenant dépendant de cette habitude qui l'apaise et le rassure. Comment pour un moment aussi difficile qu'une rentrée à l'école peut-on enlever à cet enfant le seul réconfort qui le sécurise ? S'il vous plait, ne dites pas ça aux parents, cette tétine va s'en aller quand il se sentira capable de s'en séparer, comme pour le pouce s'il avait pu le prendre, laissez lui cet objet transitionnel, et aidez le progressivement à le quitter dans la douceur ( on la laisse dans le sac, puis on la laisse dans le dortoir ...).

Publié dans tribune 2014

Commenter cet article

Pascale 31/08/2013 11:03





Ceci est un arbre à tétines.


La pédagogie danoise a fait pousser des arbres à tétines au milieu des parcs. Le principe étant qu’à un moment donné les parents aient une discussion avec l’enfant qui décidera de
lui-même de faire cadeau à l’arbre consacré, de ses tétines joliment enveloppées, ou reliées entre elles par un beau lien de couleur et éventuellement accompagnées d’un mot ou d’une
lettre. L’affaire entendue, on se rend en famille au pied de l’arbre et on procède à l’offrande des précieux compagnons, non sans constater que de nombreux petits camarades se sont déjà
prêtés au sacrifice.


Rite de passage que l'on pourrait bien importer !!!

isa 31/08/2013 11:35



ah Pascale , comme elle est belle cette photo et comme je suis en accord avec les danois sur l'éducation de leurs enfants, j'ai pu constater à Copenhague combien ils étaient présents
partout avec leurs parents et combien ils ne représentaient pas un fardeau comme souvent il est entendu chez nous " ah les vacances, ce ne sont pas des vacances pour nous avec les enfants
...."C'est d'ailleurs trompeurs, on voit tellement d'enfants qu'on se dit la natalité est forte , or non ils ont moins d'enfants que chez nous. En tout cas, l'arbre à tétines est une beau
rituel.



Isabelle 31/08/2013 08:59


Bonjour,


Je suis d'une extrême tolérance avec les tétines, je les accepte dans la classe et la cour tant que j'estime que l'enfant en a besoin, chaque cas étant particulier. Je suggère petit à petit
qu'elle peut rester dans le sac, pour éviter de la perdre par exemple.


Par contre, j'exige que l'enfant la retire de sa bouche quand il parle. Et lorsque je constate que l'enfant a des problèmes de prononciation ou d'articulation qui me semblent liés à la tétine, je
reçois les parents pour leur faire part de mon constat et leur suggérer d'avoir la même exigence, sans supprimer la tétine pour autant.


J'ai vécu la métamorphose d'un élève à qui sa mère avait d'un seul coup supprimé la tétine et le doudou, le jour de l'anniversaire de ses 3 ans. Cela a été spectaculaire et dramatique : il est
passé d'un caractère doux et enjoué à un caractére taciturne, renfermé et souvent violent. La maman n'a jamais voulu faire machine arrière. Dans ma tête, je l'avais rebaptisée "Folcoche".

ClaireB 31/08/2013 01:12


Tout à fait d'accord!


et pour ta boîte à bisous, elle a tellement bien fonctionné l'an passé que je refais cette année avec  les MS GS.


ils pourraient citer leurs sources les IEN qd même! Mme IEN si tu nous lis...

isa 31/08/2013 09:43



j'ai souri en lisant car aller chercher le livre "La provision de bisous de Zou" faut déjà un sacrée coïncidence mais bon je l'accepte !



Emilie44 30/08/2013 19:59


Je suis moi aussi d'accord avec toi Isa! 

Véro 30/08/2013 11:52


Bonjour,


je suis tout à fait d'accord avec toi Isa quant à la sucette. Quand j'inscris les futurs élèves, c'est la première question que posent les parents. Je leur réponds que mes élèves ont le droit
d'avoir un seul doudou (sinon la gestion est compliquée) et LA sucette les trois premières semaines dans la classe. Ensuite progressivement elles restent avec les doudous dans les sacs à doudous.
Il ne faut pas oublier que ceux qui sucent leur pouce le font pendant les temps de classe dès qu'ils le peuvent (et là que c'est compliqué de leur interdire : on ne peut pas l'enlever). Combien
de fois j'ai vu des élèves aller discrètement fouiller dans leur sac pour sucer un petit peu en rentrant de récréation.... (même des MS!!!)