évaluations troubles spécifiques d'apprentissage en GS par Sylvie G: la salle des maitres

Publié le par isa

salle des maitres




UNE QUESTION: qu'en est il chez vous des évaluations  des troubles spécifiques d'apprentissage  en grande section ?
Dans l'essonne, encore une fois cette année des évas qui depuis un certain nombre d'années étaient faites et mises au panier, juste utilisées pour mettre ds des petits  tableaux avec pourcentage de réussites pour chaque école...Cette année, mes collègues et moi étions "remontées" à l'idée de recommencer cette mascarade (items pas corrects, évas pas toujours adaptées car portant sur des éléts que les enfts n'ont pas travaillé parfois... et surtout à quoi cela sert ...) 
Notre directrice a donc posé la question en réunion de direction, apparemment nous les réaliserons sur le temps des APC et elles seront envoyées aux infirmières de l'inspection académique (???) pour les enfants qui auront des évas pointant de grosses difficultés...par ailleurs, cette année, ont été ajoutées à ces évas (math, langage) des items concernant Le Vivre Ensemble....

JE SUIS TRES INTERESSEE de savoir ce qu'il en est dans vos écoles...j'ai bien écouté Montagner : le stress des enfants me préoccupe mais surtout je doute de l'utilité de ces dernières.

Je ne supporte pas les conditions dans lesquelles ces évas sont faites.

Ne comprenant pas à quelle fin elles sont proposées si ce n'est pour réaliser des pourcentages, les enseignants les font éxécuter aux enfants, elles sont "balancées" un peu comme un cheveu sur la soupe Brr j'aime pas cela!

Qu'en est-il dans vos écoles? Cela existe'il ? d'une façon intelligente?
J'ai la pénible impression qu'encore une fois l'Essonne se distingue par son côté zélé administrativement parlant....et NOUS APPLIQUONS, OBEISSSONS à cette injonction comme des bons petits soldats (!!!!)
Que faire?

 

Sylvie g

Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

sylvieg 29/01/2014 16:32


Ca marche!!! "les faire": il s'agit des évas bien sûr, vous aurez compris!

sylvieg 29/01/2014 16:30


Merci Isa d'avoir bien voulu coller mon commentaire! Bizarre, ces commentaires qui ne s'inscrivent pas! Y aurait-il des espions de l'Educ Nat qui exerceraient la censure sur ce blog génial? Bon en tout cas, va falloir les faire...mais nous songeons (ds mon école) à
nous limiter aux enfants présentant des difficultés...mais je trouve cela tellement déb! Bon j'espère que cette fois-ci, le commentaire va s'afficher...Attention...Surprise!

isa 29/01/2014 17:16



oui ça fonctionne Sylvie, est-ce que ces évaluations vous aident ou pas ? Vous apportent-elles des informations qui agissent dans l'intérêt des élèves ?



Mélina 24/01/2014 19:48


non, moi aussi

isa 27/01/2014 09:26



voici donc le commentaire que Sylvie G ne parvient pas à coller sur cet article:


Schizophrénique!  Constater que le gouvernement  dit Halte aux évas excessives et s’entendre dire depuis 5, 6 ans à peu près que ces évas des troubles spécifiques d'apprentissage sont
obligatoires ds notre circonscription.....


Je ne m'en préoccupais pas vraiment jusqu’alors mais comme j'ai été mise à contribution depuis 2 ans dans ma nouvelle école, j’ai cherché tout comme mes collègues LE POURQUOI DU COMMENT ???


Isa Sams, tu exprimes très clairement le sentiment, les interrogations de mes collègues et moi-même et surtout nous avons  subi exactement les mêmes injonctions...Exercerais tu dans le 
département de l’Essonne toi aussi ?  En ce qui concerne notre circonscription, ces fameuuuuussses  évas  sont réapparues cette année, nous « devons » les faire
passer durant la prochaine  période (toutes  les enseignantes durant les APC).


Ce qui est encore plus schizophrénique, d’après moi, c’est d’entendre en effet. Yobrego ,que les nouveaux programmes prôneront le retour du jeu dans les classes, l’arrêt de la
« primarisation »...ce qui est ma foi, ce que nous attendons depuis longtemps....


 


Encore une fois, que faire ? Boycotter ???? ou faire le bon petit soldat ?



Emilie44 24/01/2014 19:29


Bizarre, suis-je la seule à voir les commentaires de Sylvieg vides?

isa 25/01/2014 09:48



j'ai l'impression que Sylvie est en mode furtif 



sylvieg 24/01/2014 18:36



Sarah 22/01/2014 21:33


Chez nous, les eval de Gs sont facultatives, seulement faites par les enseignants volontaires.


Par contre, nous devons faire passer le "questionnaire Chevrié-Muller" à tous les Ps âgés entre 3 ans 6 mois et 3 ans 9 mois. Cela veut donc dire qu'on devrait faire passer ces tests toute
l'année....


Mais le problème, c'est que ce questionnaire n'a aucun intérêt dans la prévention des difficultés. Par exemple, j'ai eu un PS complètement largué, avec une montagne de problèmes qui se révélait
de jour en jour,  qui avait un score tout à fait normal. Pour avoir un score alarmant (donc pour faire remonter les info), il faut que les difficultés soient de l'ordre du handicap certain,
et dans ce cas, pas besoin d'un test pour se rendre compte que ça ne va pas ! Quelle perte de temps ! Et surtout quel discrédit pour nous quand le test indique que tout va bien madame la
marquise, alors qu'on sent bien que quelque chose cloche !

Guinie 22/01/2014 20:36


Malou91 a écrit : "je trouve effarant de voir autant de disparités entre départements voire même parfois au sein du même département." Moi aussi ça me fait bondir !!! Evaluations, formation
continue, nouveaux rythmes, remplacements, etc... et on parle d'Education Nationale !! Autant d'académies, de départements, de circonscriptions,
autant de façons de faire, d'interprétations différentes. De quoi on a l'air, entre nous mais aussi et surtout aux yeux des parents, des autres professions, à être ainsi autant divisés. On
donne je trouve l'impression de faire ce qu'on veut, comme on veut. Bon, ce n'est pas entièrement faux ;-) mais on ne nous aide pas à montrer une image unie et cohérente.

sylvieg 22/01/2014 20:35



sylvieg 22/01/2014 19:14



malou91 22/01/2014 18:55


Enseignante depuis un peu plus de 8 ans en grande section de maternelle, je trouve effarant de voir autant de disparités entre départements voire même parfois au sein du même département. 


Je trouve que notre GS a beaucoup évolué ces dernières années: 


Quand je pense que l'on ns demande d'évaluer les élèves de grande section 3 fois dans l'année (eh oui 3 remises de livrets comme en CM2).


La première année où on a reçu ces fameuses éval' départementales, on a évalué 5 fois les élèves dans l'année car ces éval nous ont été imposées en février puis en mai  sans qu'on tienne
compte des éval déjà faites en classe. 


l'année suivante, lorsqu'avec les collègues on a évoqué le fait que certaines éval' ne correspondaient pas aux apprentissages du moment, on nous a répondu qu'il fallait qu'on change nos
progressions: ce que l'on a fait dans la mesure du possible pour éviter de mettre nos élèves en difficulté et afin  de donner du sens à ces éval'.


Résultat: on nous a pondu de nouvelles éval' sans tenir compte de nos remarques.  


et petit à petit, on a assisté à une primarisation de notre grande section. 


depuis quelque temps, on n'arrête pas d'entendre qu'il faut redonner à la maternelle toute sa spécificité avec le retour des coins-jeux (j'ai même eu une anim' pédag sur ça ), lors d'une
conférence , Mr Montagner nous a bien fait culpabiliser (stop aux cahiers en GS, stop aux éval')  mais que faire ???? qd  la hiérarchie continue à ns imposer ces éval'...


 


 

yobrego 22/01/2014 18:19


Alors moi hier j'étais à une animation pédago où un juste CPC depuis septembre a exactement dit ce que j'avais envie d'entendre.


D'abord des nouveaux programmes arrivent dans moi ns de 3 semaines des gens comme zerbato poudou y ont travaillé , c'est sur que la GS retrouve ses marques de maternelle, on recule enfin sur la
primarisation....


Et maintenant le voilà qui nous parle de CAHIER DE PROGRES et de REUSSITE, d'INTELLIGENCES MULTIPLES......de la fin des smileys et autres codages, de BREVETS .....d'ESTIME DE SOI  
   Oh là là ce serait -y que l'on s'est rendu-compte que même les maternelles géraient mal le stress de l'évaluation? Eh bien c'est super je vais arriver en fin de carrière juste en
phase avec l'institution.

isa 22/01/2014 18:29



bonnes nouvelles , merci Yobrego



Emilie44 22/01/2014 17:13


Pendant mon stage cette semaine on nous a parlé de l'évaluation : les conseillères péda nous on bien dit que les évaluations de fin de GS sont les seules qui sont
obligatoires, car elles doivent être transmises aux collègues de CP pour être jointes au livret personnel de compétences. Des évaluations sont proposées sur le site de l'inspection, mais chacun
peut faire ses propres évaluations (peu importe la forme, chacun les fait comme il le souhaite). De plus, on n'est pas obligé de toutes les faire passer à tous les élèves, on peut cibler
uniquement ceux qui sont en difficulté.

Guinie 22/01/2014 17:06


Rien de tout ça en Seine et Marne. En tout cas pour les GS, ni au niveau départemental ou de circo. Et je crois même que les évaluations de CE et CM ne sont plus obligatoires, les enseignants
peuvent les faire passer mais la remontée des résultats n'est plus demandée.

isa 22/01/2014 17:44



c'est quand même étonnant de constater combien la cuisine est différente en fonction du chef, qui se met à
table et qui snobe le menu ?



Isa Sams 22/01/2014 16:59


Re Bonjour,


@Isa : de l'expérimental pérennisé. En fait je ne sais pas pour le départ si c'était expérimental ou pas.


Amicalement


Isa

Isa Sams 22/01/2014 16:24


Bonjour,


Depuis X années, nous faisons remplir à nos élèves de GS, au mois de mars, un cahier d'évaluation des compétences en maitrise de la langue orale et écrite et en méthématiques. Ces évaluations
sont académiques départementales et font l'objet d'une remontée des résultats par voie informatique auprès des services du DASEN. Il en est de même pour les élèves de CE1 et de CM (1 ou 2 ? je ne
sais plus). Depuis quelques années ces évaluations sont remises en question par nombre de collègues pour divers motifs dont certains recoupent ceux présentés dans l'article :


- évalauation en milieu d'année de compétences relevant de fin d'année (écriture en cursive en GS, faisant fi des progressions des collègues);


- exercices en temps limité et chronométré ;


- grande proportion d'évaluations écrites sur un livret pré-imprimé ;


- évaluations dont on se demande ce qu'elles évaluent réellement ;


- qualité de la reprographie approximative (les cercles à identifier sont plus ou moins proches de l'ovale)


- emploi de termes impropres (rond au lieu de cercle, par exemple)


- grosse perte de temps dans les progressions et programmations : il faut compter au moins 2 semaines pleines pour effectuer la totalité des items ;


- la partie évaluation individuelle orale est très difficile à mettre en place en classe, donc on grignote illégalement sur les heures d'APC pour y parvenir dans des conditions correctes pour
l'enfant ;


- les remontées sur les difficultés pointées ne sont pas prises en compte et c'est re-belote pour l'année suivante avec les mêmes problèmes et quelques exercices en plus ;


- le temps de correction et de remontée des résultats est ENORME !


- croisement ou superposition avec les propres évaluations des collègues, ces dernières tenant compte des progressions de la classe ;


- rien n'est prévu pour les enfants présentant des troubles spécifiques ou relevant du handicap ;


- certains collègues ne jouent pas le jeu (ou le jouent trop bien) et font bachoter leurs élèves.


Bon on a fini par dire, pour une bonne part des collègues du département, que STOP ! Chaque équipe décide de faire passer ou non, de faire passer en remontant les résultats ou non, tout en
laissant le libre choix à chacun. Tout en sachant que ces évaluations départementales ne sont pas obligatoires, a contrario des évaluations nationales.


Seulement et c'est là que c'est grave, c'est que les résultats-pourcentages, sont demandés dans divers dossiers et que cela peut poser problème :


- on les demande lors de l'établissement du projet d'école ou de ses avenants et si la case n'est pas remplie, le projet ou l'avanant est à refaire ;


- ils sont demandés par notre IEN dans le dossier d'inspection et si la case n'est pas remplie, c'est PAF sur les doigts durant l'entretien ;


- ils sont demandés sur les fiches de projets classe à PAC ou classe-ville et si la case n'est pas remplie, c'est retour à l'envoyeur sans financement, bien entendu ;


- ils sont demandés dans les demandes d'intervention du RASED et si la case n'est pas remplie, le maitre E ne peut pas faire de prise en charge


- etc...


Bon, pour cette année, pour les GS pas de nouvelles (il parait que Mr le Ministre a dit "Halte-là !") à moins que ça ne leur tombe dessus comme une fleur au mois de mars... Pour les autres
niveaux, je ne sais pas.


Il parait que ces évaluations aident les IEN à leur pilotage de circonscription :


- disponibilité du RASED (enfin ce qu'il en reste) et répartition de leurs prises en charges ;


- contenu des animations pédagogiques (Mouais, ça laisse rêveur...)


- refonte des prochaines évaluations (euh, jamais vu ou si peu)


- propositions de remédiations en ligne qui renvoient à de nouvelles évaluations ou a des pages des livrets d'accompagnement des programmes.


Pour ce qui est de ces évaluations de langage oral, il me semble avaoir vu passer de telles feuilles émanant de notre département (mais je ne sais plus si ça ne concernait que le langage), mais
je n'ai fait que les voir passer de la boite aux lettres de l'école à je ne sais plus quel tiroir : le fait d'avoir à signaler nominativement tel enfant à une autorité qui n'est pas la mienne,
sans le consentement des parents, m'a paru être un énorme accroc à la déontologie de notre profession.


Voilà pour ce qui est de mon expérience des évaluations parachutées.


Très cordialement


Isa

isa 22/01/2014 16:44



et bien merci beaucoup Isa, c'est de plus en plus clair pour moi. Vos réactions montrent qu'il y a a encore un fossé entre l'objectif de départ qui pourrait effectivement apporter des
réponses concrètes au problème de prise en charge des élèves en difficulté et la réalité de telles évaluations avec toutes les disparités que nous observons selon les départements. Est-ce que ce
dispositif avait un statut expérimental ? 



francine 22/01/2014 14:58


Bonjour, 


 


Voici les documents officiels mis en ligne par l'Inspection des Maternelles du département des Vosges !


 


http://www4.ac-nancy-metz.fr/ien-epinal/docs/bilan_fin_GS_maternelle_88.pdf


http://www4.ac-nancy-metz.fr/maternelle88/articles.php?lng=fr&pg=8


 


Si cela peut aider...


Amitiés 


 


francine

isa 22/01/2014 15:03



est-ce que quelqu'un peut m'expliquer ? Là je me sens complètement hors système.



Céline 22/01/2014 14:35


Rien de tout ça dans mon école. Ni dans le département du Var il me semble. Il ya qq années des éva de circonscription étaient "recommandées", depuis plus rien. Je ne crois pas qu'on puisse
obliger à faire des évas qui ne sont pas nationales. Je suis d'accord sur l'"éva&luationnite". Céline

MAI 22/01/2014 14:35


Dans la Drôme , RAS ... on ne connaît pas !

Muriel 22/01/2014 14:19


Oups, Sylvie, jamais entendu parler de ça chez nous...


Mais quand diable allons-nous cesser cette évaluationnite?


Souhaite-t-on transformer nos jeunes élèves en petits névrosés de la performance?


On se croirait au Japon!!!!!


Bon courage, j'aimerais pas avoir à faire ce genre de test!