fabrication du livre de récits dans la série " Je recycle"

Publié le par isa

couverture 2a

Pour tous les nouveaux lecteurs et afin de situer plus facilement les articles concernant le projet d'écriture d'un livre avec les élèves, je propose de redonner chaque semaine un de mes écrits.

Le livre définitif qui sera offert aux familles fin Juin rassemble tous les récits des élèves.

Voici en quelques lignes comment je l’avais conçu :

  1. Ses mesures : celle d’un livre de poche de grandeur moyenne ( 21*14 ,5 cm)
  2. Sa couverture : elle va faire l’objet d’un choix avec les élèves en semaine 38. Mais j’y ajoutais des plastiques durs transparents pour donner de la rigidité.
  3. Sa page de présentation : il s’agit d’écrire un petit mot en direction des parents. Voici deux exemples :  ce livre vous est dédié, vous les parents qui avaient joué le jeu et apporté votre contribution à ce projet d’écriture de livre. L’intérêt ,que vos enfants ont trouvé à recevoir Dalma, vient aussi de votre investissement. Merci donc pour votre aide. J’espère que ce livre trouvera sa place dans les souvenirs scolaires de votre enfant. OU BIEN Dalma est venu chez vous. Chaque élève l’a reçu avec  joie. Nous avons fait un livre regroupant tous les récits. Merci pour votre aide ( photos de Dalma dans sa valise et du contenu de celle-ci).
  4. Ses pages : il s’agit de photocopies des récits, de photocopies des photos ainsi que de la page du carnet de voyage correspondant à chaque élève découpées à la taille des mesures du livre.
  5. Son brochage : je brochais avec des réglettes en plastique.

 

Il est vrai que tout cela demande des moyens ( possibilité de photocopier une grande quantité de feuilles + plastiques durs pour la couverture et le dessous du livre + réglettes + machine à brocher ) et du temps ( j’y passais plusieurs jours : découpage des feuilles + tri pour réunir les feuilles en livre + brochage ). Pour le découpage, nous ( mon atsem et moi )  faisions les photocopies au fur et à mesure que nous collions ceux-ci dans les cahiers de liaison afin de découper à l’avance. L’assemblage demande du temps, mais le résultat est très satisfaisant et les élèves sont très fiers, c’est un beau projet et comme pour tous les projets , les enseignants donnent beaucoup de leur personne mais n’est-ce pas une façon de vivre son métier avec motivation.

Publié dans langage 2013

Commenter cet article

Sabrina 21/05/2013 17:35


Les précisions de l'enfant, suite aux questions posées par le reste de la classe ou la maîtresse, sont intégrées à ce qu'il a d'abord raconté ou les réponses aux questions apparaissent à la suite
de ce qu'il a dit? Tu ne retranscrivais peut-être pas les réponses aux questions posées? Si? Désolée d'être embêtante!!!!

isa 21/05/2013 18:08



Celles-ci apparaissent à la suite, pour ma part, je ne retranscrivais pas les questions mais seulement les réponses quand elles étaient argumentées, c'est à dire que les oui et les non
n'étaient pas écrits. Non non tu n'es pas embêtante du tout, je suis sûre que tu demandes ce que d'autres pensent et donc moi je préfère que tout soit trés clair. En fait, j'ai propagé cette idée
autour de moi quand j'étais enseignante et ma collègue d'à côté avait choisi d'écrire les questions en citant l'élève et d'écrire ensuite la réponse, tout ceci à la suite du récit. Chacun fait à
sa manière, c'est ça qui est bien dans un projet, on reste maitre de ses choix. Pourquoi je n'écrivais pas les questions de mon côté, parce que je voulais d'abord et essentiellement que les
élèves expliquent donc les oui et les non, c'est bon au début et puis ensuite il faut exiger une autre manière de répondre. D'autre part, j'avais envie d'un récit et non d'un dialogue, voilà
pourquoi dans ma version personnelle, il n'y avait pas de questions mais uniquement des phrases construites ( selon leur niveau évidemment)



Sabrina 21/05/2013 12:31


En ce qui concerne le récit de l'enfant au retour de la marionnette en classe : j'ai lu que tu verifiais si les tâches du contrat avaient été toutes remplies. Si ce n'est pas le cas, et que de ce
fait, l'enfant reprend son récit pour développer davantage, idem pour les questions qu'on lui pose, c'est moi alors qui viens ajouter à son 1er récit les réponses que l'enfant a fournies??
Donc  son récit est un peu modifié par rapport au 1er produit??? Merci

isa 21/05/2013 13:19



son récit est enrichi ,c'est la suite de son récit accompagné de l'aide des copains qui lui font donner des détails ou le font parler d'une tâche,il n'y a pas de premier récit, il y a une
première partie seul et une seconde partie avec les questions.



Emilie44 17/05/2013 07:02


Et bien, c'est super! Ils ont de l'idée effectivement dans le Périgord! lol


 


Et Loire Atlantique, ma Sissi a elle aussi appris pas mal de choses déjà en peu de temps, elle est même allée au zoo, est montée sur le dos d'un poney, a appris à
faire du vélo, à faire une pizza, etc... C'est déjà très varié!

isa 17/05/2013 11:41



oui Sissi va être performante fin Juin, elle va pouvoir trouver un job d'été dans un pizzeria 



david 16/05/2013 12:13


Hé bien ! Dalma a non seulement appris à faire du judo, mais est revenue de chez une maman couturière avec une toque et un tablier à son nom, car elle nous a préparé une grande boîte de
sablés délicieux ! Bon ça ne sera peut-être pas toujours aussi étonnant, mais je dois avouer que je ne pouvais espérer meilleur démarrage ! Sinon chaque jour je viendrai raconter !

isa 16/05/2013 12:46



oh comme elle devait être belle la Dalma,et  là le Périgord marque des points sérieux, l'inventivité est au rendez vous et les récits sont certainement étoffés, j'applaudis donc la
paternelle qui suscite de la motivation. Et je me rends compte que ça donne envie de continuer à savoir. J'avais de la tendresse pour les mamans qui se jetaient ( certaines c'était vraiment ça)
sur le cahier de liaison le vendredi pour lire les récits, mais je vais être comme elles. Alors raconte David !