faites vos propositions de livres pour la période 3

Publié le par isa

escargot.jpg

Activité dominante : Découvrir le monde

J’expérimente le monde à travers la découverte du vivant : je nourris un animal

Afin de vous donner la sélection des livres période 3 un mois à l'avance, je me penche à nouveau sur mes recherches et comme nous l'avons fait pour la période 1 et la période 2, je compte sur vos avis et vos propositions. Voilà pourquoi je vous sollicite dés maintenant, je sais que vous êtes toujours beaucoup occupés, mais que vous aimez chercher avec  moi comme vous l'avez fait précédemment, et je sais que vous aurez une petite idée, une toute petite idée, une toute toute petite idée.

MERCI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publié dans découvrir 2014

Commenter cet article

J

Bonsoir Isa, bonsoir tout le monde !


 


un rapide commentaire, car tous les titres auxquels je pensais ont été mentionnés, à part un je crois et encore, un titre m'échappe, je vais essayer de remttre la main dessus et je te le redis
!!!


Discussion intéressante effectivement avec Nora, ah le langage, c'est essentiel en maternelle ... mais pas que ... les adultes aussi en ont besoin !!! Moi, je n'aime pas les conflits, mais je
n'aime pas non plus abandonner un projet (sauf si vraiment c'est  imposssible !), du coup, je pense que je présenterai le projet avant avec les parents, j'essaierai de bien préparer les
choses avant ! À voir aussi comment sont ces parents, ouverts ou non, sympathiques ou non ??? Après, je ne connais pas du tout la situation, nous ne pouvons que "blablater" finalement, mais c'est
important d'en parler ensemble, de réfléchir ensemble, merci d'avoir évoquer ce sujet Nora, et comme tu le dis Isa, la décision ne nous appartient pas, restons vigilants !


Bon bref, revenons à nos moutons .. euh escargots ... et littérature !


Évidemment, j'adore à un point "Raymond rêve", je suis sûr que tu vas le mettre; "Tougoudou l'esacrgot"; "Petit escargot" illustré par Christian Voltz, c'est surtout ça; "Le dejeuner sur
l'herbe", album composé de photos-montage, escargots en pâte à modeler, très sympa, ça change et il est très simple, bien pour les PS !


Et il y a le dessin animé "Turbo" en ce moment, il est très bien !!!


Moi, je pense que le premier livre pourrait être sur la nourriture et les animaux, et ensuite tous les autres sur l'escargot, qu'en penses-tu ? Ou alors le dernier aussi pourrait être différente
et amorcer la période suivante, l'escargot en Afrique" !!!


Après, en premier livre, à voir, là, je pense (et ça fait un clin d'oeil à la première période) à un livre de Barcillon -Naumann Villemin ("La tétine de Nina"), qui s'intitule "Mademoiselle
Princesse ne veut pas manger", où la Princesse ne veut rien manger, son père finit par dire que ça ne sert à rien de trouver des astuces pour la faire manger, il dit "C'est du manger pour les
cochons", et la Princesse réagit à cette phrase en allant chercher son cochon d'Inde et en essayant de lui faire manger tout ce qu'elle ne veut pas ! Du coup, elle goûte les choses et finalement
a mangé de tou !!! Son cochon d'Inde ne reste intéressé que par la salade !!!


Je cherche une autre idée !!!


 


Biz
Répondre
I


est-ce que quelqu'un connait "L'escargot qui n'aime pas la pluie" de François Soutif et Elisabeth Duval ?



S

je continue: Raymond rêve donc


Promenade graphique d'un escargot, Raymond, qui n'a pas toujours les pieds sur terre. De la cerise à la
fraise en passant par l'extraterrestre, il est un aventurier auquel aucun festin ne fait peur. Sa forme ronde se prête aux multiples transformations que lui propose son imagination. Un matin de
printemps, il rencontre Juliette, un autre escargot. Prix Sorcières 2009, catégorie Tout-petits. Livre accompagné du jeu Raymond Joue : Ce jeu de memory de 44 cartes, présentées dans une boîte
cartonnée, propose d'exercer sa mémoire en retournant les cartes les unes après les autres et de recomposer les paires. Il reprend les figures graphiques de Raymond rêve pour en prolonger la
lecture.


Mais moi personnellement, j'ai vraiment un coup de coeur pour la Grenouille à grande bouche, fragile je te l'accorde, mais  craquante oh combien chouette à mimer, interpréter. Je me verrais
bien faire 1 ou des marionnettes...Môa!!Et tôa, tu manges quôa???
Répondre
S

Tout d'abord,puisque les commentaires s'entrecroisent (et j'adore cela, sortir du cadre parfois!),je te réponds que mon matiage s'est merveilleusement bien passée (grand soleil en début de
vacances, grand plaisir pour nos filles de 20,12 et 6 ans...),tellement bien qu'on a envie de recommencer avec les amis qui n'ont pas pû venir, en juin prochain...Bref....l'escargot....


J'aime les albums d'Anne Crusaz: "Raymond rêve" et "Qui a mangé?"Je te joins les résumés de ma médiathèque et les images (si j'y arrive)



Répondre
I


je suis contente pour toi Sylvie 



J

comment élever un écureuil? ce livre me semble drôle. Pardon Isa, mais j'écris lentement et souvent les commentaires se croisent et je suis en décalage. Comme quand tu demandes,
c'est comme l'escargot? je suis écroulée de rire. 
Répondre
I


au moins, on rit de bon coeur dans nos coins respectifs ... alors l'escargot va aller à ton rythme , ça va te convenir ! oui mais moi aussi j'aime ces livres "pince sans rire" et je me
dis qu'il y a des auteurs qui prennent les enfants pour des personnes intelligentes, ça fait du bien !



S

Isa, tu peux voir des extraits du livre "Les coquilles de Mikado" ici : http://www.papier-de-soie.com/Les-Coquilles-de-Mikado-l-Escargot.html
Répondre
I


tu me le vends bien Sand , j'ai une semaine pour me mettre d'accord avec moi-même, mais parfois je suis
tiraillée, et vos éclairages m'éclairent clairement ! merci



M

Et bien Joëlle, il s'agissait d'une proposition d'album faite à Isa mais comme je préparais le repas en même temps, je suis allée trop vite en besogne : je
n'avais pas tout lu...
Répondre
J

j'attends cela avec.impatience Néanmoins je vais essayer de me procurer cet album qui me semble pertinent et rejoindre le pigeon et l'humour anglo-saxon que j'affectionne 
Répondre
I


parfois Joëlle j'ai un peu de mal à te suivre, je suis obligée de retourner en arrière pour lire les précédents commentaires afin de comprendre est-ce de lard ou du cochon , alors je
comprends mieux pourquoi tu aimes l'humour anglo-saxon. Vraiment je me régale de ces commentaires qui s'entrecroisent et  se confondent, merci ! quel est donc cet album que tu veux te
procurer ?



J

mélina: tu parles de quoi et à qui ( Isa je te vois bien en arrière garde)
Répondre
I






M

Grosse erreur !! Ce n'est pas un album pour enfants de maternelle ...Dommage car j'aimais bien le principe de l'escargot qui n'était pas présent dans les histoires...
Répondre
M

Que penses-tu de "Les escargots n'ont pas d'histoire" de Claude Boujon ? Il permettrait peut-être d'introduire l'escargot tout en abordant d'autres animaux également.
Répondre
J

perso je diversifierais. L'observation de l'escargot pouvant être linéaire et en soutien je mettrais en parallèle d 'autre mode d'alimentation d'un animal. L'idée d'aborder la déféquation est
essentielle pour permettre de répondre aux interrogations des enfants à ce sujet. J'ajouterais, d'où mon choix de mon dernier livre,  l'importance de prendre conscience qu'un animal de
compagnie n'est pas un jouet mais un être vivant
Répondre
I


oui certes ( je parle bien cet après midi), mais ne va-t-on pas manquer de temps ? Mon idée étant de d'abord
s'intéresser à comment le garder, puis comment le nourrir, puis sa bouche, puis ses préférences alimentaires , tout ça avec cahier d'expérience .... je jette en vrac mes idées venues entre quel
animal ? et tout de suite ... vous allez comprendre comment ça cogite une Isa !



J

alors déjà par rapport à la noisette :


1 l'escargot bave devant dessus et laisse une trace gluante derrière lui

2l'écurieul saute dessus croque dedans et laisse un amas de détritus que l'escargot viendra croquer



Sansêtre végan, je peux affirmer que la nature est bien faîte et je leur conseillerais également d'apprendre aux animaux de ne pas se bouffer entre eux. Et puis quoi encore les animaux
s'attaquent aux végétaux!! non mais quoi allo : ça vit une plante. Ah mais oui ça pousse pas de cri pour dire que ça fait mal. Mais là ya du boulot. Je sors!!!!!!
Répondre
M

en ce qui me concerne, je préfèrerais des livres qui traitent de différents animaux et peut-être 2 sur l'escargot : une histoire et un documentaire.
Répondre
I


je veux bien mais il faut de la cohérence entre ce que tu fais en classe et ce que tu lis aux élèves, donc à chaque fois il faut un lien entre la question de la semaine qui sera une
question scientifique autour de l'alimentation des animaux et le livre.



J

c'est pareil pour l'escargot ? C'est pas sûr faut que je me documente
Répondre
I

Oui Isa je te l'accorde La petite taupe n'est pas toute jeune mais je l'adore ! Pour traiter du m^me sujet il y a plus récent "Oh, crotte alors" de Frattini, un doc sympa ou encore "cacas et
compagnie" de Delaunois, car c'est un fait : les excréments des escargots vont poser questions !!!
Répondre
I


oui surtout que notre préoccupation va être l'alimentation et les "crottes" peuvent varier de couleur en fonction de ce qui aura été mangé. 



M

C'esr dommage pour le livre de Browne ! c'est un souci récurrent ces problèmes de stock : à qoui cela est-il dû ? mauvaise santé du marché du livre ou mauvaise gestion des stocks ou...?
Répondre
I


la durée de vie des livres est raccourcie parce que la publication a fortement augmenté ( c'est le secteur du livre qui pour le moment échappe au net), du coup, un livre pousse
l'autre.



S

Pour te faire une idée de son travail, voilà un lien pour son blog : http://slevy.blogspot.fr/


 
Répondre
C

J'ai beaucoup aimé la discussion avec Nora. Je pense aussi qu'elle avait besoin de cet échange pour assurer son point de vue. Ce n'est pas toujours facile de cotoyer la différence, surtout quand
elle va si loin.


Merci Nora pour ce témoignage
Répondre
G

Merci Nora d'avoir initié cette réflexion .
Répondre
J

Je crois Isa que tu vas accrocher voici quelques iages et un petit rappel pour le brossage des dents


http://ecx.images-amazon.com/images/I/81vhcG8AlRL._SL1500_.jpg


http://ecx.images-amazon.com/images/I/81Z5HjD2ofL._SL1500_.jpg


 
Répondre
I


c'est pareil pour l'escargot ?



J

Un manuel décalé pour apprendre à élever… un écureuil de
compagnie ! Publié en 1910 en Angleterre, cet extrait d’une très sérieuse encyclopédie pour enfants est prétexte à des images irrésistibles. A partir de 3 ans.
Répondre
J

Hérisson aperçoit une pomme bien ronde, bien mûre et bien grosse. Il se cache
derrière un rocher pour la manger tranquillement car les gourmands ne manquent pas dans la forêt ! Tour à tour arrivent Lapin, Écureuil puis Souris, et à chaque fois Hérisson accepte de partager.
Ils s'installent tous dans la clairière car plus besoin de se cacher : les gourmands sont tous invités ! Mais une pomme pour quatre, ce n'est pas assez : ils ont encore faim. Alors les trois
gourmands vont compléter le repas et tous apprécient ce merveilleux festin !
Répondre
I


je réfléchis pour savoir si je ne prends que des livres sur l'escargot ou si je diversifie l'approche, qu'en pensez vous ?



J

Voici une balade en Afrique,
où 
le jeune lecteur poura suivre une grenouille qui, lasse 
d'avaler des mouches au petit-déjeuner, pacoure le 
pays à la découverte d'autres festins. De 
bond en bond, elle découvre toute sorte d'animaux, 
des fourmis au lion, elle escalade des montagnes, traverse 
la pluie, et demande à chacun ce qu'il mange. A la 
fin de son aventure, elle aura la surprise de 
découvrir son prédateur, le bizarre crocodile.
Répondre
I


c'est un livre fragile celui ci !



C

Bonjour tout le monde!


il y a aussi le magnifique livre petit escargot de Christian voltz qui illustre la comptine
Répondre
Y

Toujours le problème des excés! Trop de...... tue l'idée même de ce qui aurait du être une belle idée.
Répondre
D

C’est quand même dingue que des gens qui finalement défendent des causes qui sont de plus en plus au cœur de la réflexion sur le développement durable (les ravages écologiques et énergétiques de
l’élevage intensif, du bétail mieux nourri dans certains pays que les hommes dans d’autres, sans parler des conditions de vie animale dans certains élevages) finissent par donner une image aussi
négative de leur mouvement en étant aussi sectaire et intransigeant pour rester poli… Ils ne prêchent pas pour leur paroisse à mon avis. Ne même pas te remercier pour les efforts que tu as fait
pour la semaine du goût est pour moi révélateur. Je t'admire de rester tolérante et ouverte avec des gens qui n'ont pas l'air de l'être.
Répondre
D

Ah ben, pour des vegans, on peut dire qu'ils aiment chercher la petite bête et les poils sur les oeufs ! Bon ok, je sors :-) Le coup de la PMI me fait penser que le problème, ce n'est tant pas
qu'ils soient vegans, c'est juste qu'ils sont biiiiiiiiiiiiiiiip... 
Répondre
I


oui tu sors sous les applaudissements du public  pour ton humour et ton art  Mr Pavlova... Ne
jugeons pas trop vite tout de même , soyons juste vigilants



C

J'arrive un peu tard sur ces commentaires et en matière d'albums, je crois que je n'ai pas grand chose de différents à proposer... celui de Léo Lionni est effectivement peut-être un peu compliqué
pour des PS mais il reste certainement exploitable. Grosse grosse légume a un gros succès dans ma classe depuis 3 ans, d'ailleurs il vieillit pas mal.


Côté chansons, je pense à la chanson de H Dès Biborne: C'est l'ecargot qui fait des bulles tout au fond de son vestibule... je peux rechercher les paroles si cela intéresse quelqu'un, et pour une
fois le tempo de la chanson n'est pas trop rapide.


L'histoire des bulles est aussi l'occasion de tester la technique des bulles d'encres au coin peinture... plein de belles choses en perspective!


Claire
Répondre
I


non il n'est jamais trop tard pour faire des propositions, j'ai effectivement un faible aussi pour Grosse légume de Gourounas !



F

Coucou
Isa,


 


L'escargot


Comment vit l'escargot ? Que mange-t-il ? Tatsu Nagata, scientifique japonais reconnu, réussit en quelques phrases à
présenter un animal et toutes ses caractéristiques. Les dessins sont simples, poétiques et délicats.


 La collection rassemble de nombreux animaux, autres que
l'escargot : la poule, l'autruche, le pou, le cheval, le ver de terre, le loup, l'araignée, la vache, le rat, le lion, le castor... et bien plus encore !


 Dès 3 ans.


 Les sciences naturelles de Tatsu
Nagata - L'escargot, Tatsu Nagata, Seuil Jeunesse, 8,60 €


Bises.


francine
Répondre
I


à voir effectivement, de type documentaire, c'est important, mais j'aimerais voir des pages, je vais aller voir sur google images



J

Mais ne t'excuse pas Nora, j'ai un petit thé bien chaud à la maison qui t'attend. Je crois que sur ce blog, nousaimons bien les bifurcations
Répondre
N

Merci. Oui un choix sociétal en effet, respectant les enfants, les textes de références, l'égalité, la laïcité et la tolérance. Un choix de société dont nous sommes tous responsables. Je me
demande par contre à quel choix de société on s'attache quand on accepte de fêter la fête des mères...symbole de Vichy comme tu le rappelles tres bien... Tant de choses sont faites à l'école
depuis des lustres de manière automatique, sans réflexion derrière ni remise en question..alors que bon, nous sommes tous bien évidemment contre n'importe quel symbole vichyste à l'école, non?!!!


Ce n'est pas le pere noel qui me pose pas de problème, mais Noel en soit....ok certes fete paienne a l origine mais belle et bien récupérée par les catholiques. C'est bien compliqué en
effet...mais comme le dit Isa, je pense que ma décision est bel et bien prise, vos réflexions n'ont fait que renforcé mon opinion qui je le rappelle ne vaut que dans ce cas précis de PS et du
contexte de cette classe. Merci à tous et désolée pour ce grand aparté au milieu d'une discussion toute autre mais il me semble que cette discussion aura pu faire se positionner plusieurs d'entre
nous et en tout cas, m'a été bien utile. Merci encore. Merci Isa de nous donner cette possibilité grâce à ton blog.
Répondre
S

Je recommence pour l'image :



Répondre
I

Nora, je pense que tu peux anticiper et désamorcer le problème en présentant à la famille tes objectifs pour cet élevage, en introduisant ton entretien par une volonté de communication en
connaissance de leurs convictions. Et quels arguments pourrait-elle t'opposer ? Tu ne tueras pas les escargots, on enseigne le respect de la vie, leur enfant rencontre bien des animaux tous les
jours, ou est le problème ?


Une année j'ai eu une famille témoin de Jehovah (ou est le H ?!) qui voulait absolument avoir une entretien avec moi au sujet de leurs croyances. Ils m'ont dit ce qu'ils avaient à me dire, j'ai
expliqué mon "programme" , mes objectifs. J'ai conclu effectivement par le fait qu'il leur appartenait de ne pas scolariser leur enfant lors des fêtes, mais qu'ils étaient tenus à une certaine
assiduité et qu'il fallait bien accepter l'école comme un lieu neutre, ce qui n'empêche pas d'inculquer les valeurs qui sont les leurs à la  maison.
Répondre
S

Oups, désolée, dans la précipitation j'ai oublié le résumé : Mikado l'escargot se sentait à l'étroit. Dans sa jolie coquille, depuis sa prise de poids... Il fallait en changer, mais comment
procéder ? Difficile de trouver une coquille à son pied !


http://ecx.images-amazon.com/images/I/51JyMKIunnL.jpg
Répondre
I


l'idée de l'escargot trop gros est intéressante, maintenant j'aimerais le feuilleter pour voir comment tout cela est proposé, je vais le chercher



J

Nora, je viens de lire tes commentaires et celui d'Isa. Bien au contraire. Merci Nora de lancer ce sujet auquel nous avons été confrontrés et pour ceux qui le seront. Nous
participons à un échange. Personne ne juge. Bien au contraire.
Répondre
J

Je viens de me souvenir qu'au début de ma carrière ça remonte à loin j'ai voulu mettre en scène une histoire sur le père noël avec ses lutins, tout ça.... Une famille de témoins de Jehovah s'est
insurgée sur ce projet. J'ai rencontré cette famille. Je leur ai expliqué que le père noël n'était pas issu de la religion. Que c'était une fête païenne, quelle faisait partie d'un patrimoine
collectif contestable en soit mais que l'intérêt de l'enfant à s'intégrer dans des référents culturels et sociétales primé sur les convictions parentales qui grâce à elles, si
elles sont ancrées par la famille ne pourront pas défailllir et dévier de leurs intentions éducatives. L'enfant a participéau spectacle, les parents aussi. Je pense qu'ils se rappellent de moi.
Idem... la preuve!Autre chose : Pâques de quoi faire frémir et irriter les catholiques : des lapins ( d'où qu'y sort celui-là) des cloches qui font des oeufs et qui les déposent dans le jardin (
en appart c'est plus compliqué à appliquer!!!!!!!! maisavec un peu d'imagination, c'est possible. Alors après la fête des mères( VICHY), les pères( suite et par réactionau mouvement MLF), les
papis et les mamies (en lien avec les familles recomposées, en prime niveau sexisme priorité à la femme (David me comprendra)) Bref je comprends ton cheminement intellectuels mais même si nous ne
sommes pas des militaires il nous faire un choix sociétal et c'est cela a complexitéde notre métier dot nous sommes les principaux artisants
Répondre
N

Je trouve qu'on se braque beaucoup et vite... Je ne refuse pas d'évoquer le monde du vivant animal... n'ya -t-il pas d'autres moyens de le faire que de faire un élevage d'escargots???


De plus, ce n'est pas la famille qui me préoccupe mais l'enfant! J'ai affronté cette famille récemment qui a été scandalisée quand elle a su que son enfant avait été vue par les personnes de la
PMI venus à l'école. Je ne "recule" pas...j'essaye de réflechir et de ne pas appliquer à la lettre quelque chose qui, il me semble, evolue. De plus bien entendu que cet enfant sera confronté à
cela dans l'avenir, mais elle n'aura pas toujours 3 ans et demi ! Mon rôle est d'enseigner et ma liberté pédagogique demeure même si je décline "le monde du vivant" d'une autre maniere...
Répondre
I


non je ne me braque pas Nora, c'est une discussion trés intéressante parce qu'elle soulève un problème que chacun peut rencontrer. En te lisant, je sens bien que tu as pris ta décision et
qu'elle est ferme. C'est une bonne chose que de savoir ce qu'on veut. Tu as clarifié à travers cette discussion le sens de ce choix, c'est à dire l'intérêt de cet enfant vis à vis des réactions
de sa famille. Tu es la mieux placée pour savoir parce que tu les côtoies quotidiennement et que tu perçois les choses mieux que nous qui regardons de notre place sans en savoir plus que ça et
avec nos sensibilités influencées par nos vies et nos expériences. Je suis trés satisfaite que tu aies lancé ce sujet de discussion et que tu en tires la conviction que ton choix est le bon.
C'est mon seul souhait.



N

Je n'ai pas fêté lAid !!! Je l'ai mentionné pour expliquer aux autres enfants pourquoi la moitié de la classe ne serait pas là le lendemain! Je ne fête aucune fête religieuse à l'école! Noël me
dérange tout autant...


 
Répondre
Y

Je viens juste de lire ta réponse Isa c'est évidemment exactement ce que je pense mais que "à chaud" je n'aurais pas été capable d'écrire.


Pas de menace et pas d'endoctrinement mais les parents ont le choix d'autres alternatives éducatives pour leurs enfants ; ils peuvent aussi choisir de faire l'école chez eux avec leurs règles;
l'école n'est toujours pas obligatoire , l'enseignement si.


Et "le monde du vivant animal " fait partie des programmes de cycle1.
Répondre
J

Je te rejoins j'ai les mêmes interrogations à ce sujet , les mêmes soubresauts de terminologie. Comme toi, j'ai fêté l'AID en ZEP et survécu à un tôlé général de l'équipe que j'ai contourné avec
le champs disciplinaire de l'époque " s'ouvrir sur les autres cultures". Perso le père-noël me dérange : c'est un des plus gros mensonges parental voir le premier. Néanmoins cette ouverture
d'esprit à la différence peut permettre à des mouvances extrémistes de s'infiltrer insidieusement et progressivement d'imposer leur théologie pour en faire un dogme étatisme.
Répondre
I


Le père Noël fait partie d'une culture au même titre que les contes de fées, à lire ICI



N

Juste un bémol, si tu le permets Joelle, il ne s'agit pas de remettre en question le code de l'éducation... quand même! Et puis je tenais également à préciser que je mène cette réflexion
justement parce que j'ai eu la chance de travailler dans divers pays aussi variés que la Norvège, la Corée du Sud ou...l'Afghanistan et qu'à bien des égards, ma culture étant à des années
lumières de celle des pays précédemment cités, j'ai pu voir à quel point l'imposition de principes pour le principe peut etre nefastes et contre productifs, je l'ai moi meme vécu, ressenti. Je ne
remets en aucun cas en cause tout ce qui a été dit, par toi, Isa et d'autres, évidemment je suis d'accord, mais attention aux levers de boucliers sans prendre le temps de la réflexion qui doit, à
mon sens se penser en fonction de la situation. Si on lit les textes, tu seras peut etre d'accord avec moi...il y a quand même pas mal de choses que...fort heureusement...on applique pas au pied
e la lettre mais on adapte en fonction (age, milieu, etc...). On est des agents de la fonction publique mais pas des militaire non plus et puis...nous ne sommes en guerre contre personne. Cette
discussion m'intéresse et encore une fois merci de vos retours.
Répondre
J

pour yobrego : petit escargot porte sur son dos sa maisonnette, aussitôt qu'il pleut il est tout heureux il sort sa tête et celle-là : petit escargot borgne, montre moi tes cornes, si tu ne me les montre pas je te mets la tête en bas
Répondre
N

Merci pour vos retours....je vous avoue que j'attendais exactement cela, des reflexions pour remettre encore un peu plus en question la mienne...j'ai tellement hésité, et j'ai une classe
tellement mixte avec en effet des enfants musulmans, juifs, vegan (!)...c'est une richesse mais comme toute richesse...ele est à preserver, attentivement, afin qu'elle ne se transforme pas en
poisse! Alors plusieurs solutions, soit ne tenir compte de personne sauf de 'l'école de la republique" qui ceci dit accepte de feter noel et la fete des mères (toutes deux aux origines bien loin
de la république!), soit dire qu'on peut prendre tout le monde en compte (enfin quand le profil de classe est si varié avec des parents si pointilleux) et en effet, peut etre ne pas élever
d'escargots, peut être ne pas faire de carte de fêtes des pères (si bcp de papa 'absents') et faire des projets sur la différences et l'acceptation de l'autre, autrement (je compte profiter de
mes nombreuses experiences à l'étranger pour monter quelque chose avec différentes classes dans plusieurs pays, on commence...par la Norvège)... Je ne sais pas, je me pose vraiment la question.
Il est toujours simple de se cacher derrière des textes qui ne sont que d'autres diktats d'autres pensées (orientées évidemment, mais bien sur textes sur lesquels nous avons accepté de nous
appouyer en nous engageant dans ce métier de la fonction publique). C'est plutot un esprit 'citoyen' qui me fait reflechir et me poser cette question, surtout en maternelle. En élémentaire,
jamais je n'aurais hésité, l'enfant etant evidemment à même de comprendre l'enjeu, mais à 3 ans et demi, à part un conflit entre l'ecole et les parents...à part des reproches qu'elle va entendre
à la maison sur cette foutue enseignante et peut etre meme plus loin...sur ces 'foutus' principes de l'école... Je pense qu'il faut mener cette réflexion en fonction de l'age concerné, de l
impact negatif que ce genre de principe (bons à mon sens mais dangereux si uniquement posés à priori, des principes pour le principe!) peuvent entrainer... L'effet escompté ne sera peut etre pas
celui attendu... J'y refléchis donc encore, je comprends vos réactions, elles sont légitimes, je les partage, mais je les remets également en question compte tenu de l'age de l'élève. Des ages de
tous mes élèves en général. Il ne s'agit pas de ne parler de rien (nous avons évoqué l'Aid par exemple le 15 oct, nous évoquerons Noel...mais non je ne ferai pas de calendrier de l'Avent qui pour
le coup est uniquement, exclusivement chrétien. Merci de vos reflexions. A poursuivre (ma décision n'est pas vraiment prise...).
Répondre
I


je t'entends bien Nora et j'avais bien compris que tu attendais une réaction, et c'est bien comme ça que je vois les choses, c'est à dire entendre les différents points de vue et faire
comme toi tu l'entends,  quand tu nous présentes la situation, je lis que tu choisis la bifurcation au nom des croyances de cette famille qui , tu l'anticipes, va chercher le conflit. Si
ensuite tu me parles de l'intérêt de l'enfant, je peux l'entendre parce que tu veux le préserver et c'est aussi ton rôle. Cependant, tu te heurtes à la réalité de la société, cet enfant avec ce
type de croyance va toujours se confontrer aux jugements des autres , tu n'es pas responsable de ce fait. Enfin, ce que je veux te dire, c'est que tu es responsable de ce que tu veux enseigner
dans ta classe et ce ne sont pas les parents ni nous-mêmes qui te dictont ton choix. Tu as raison sur notre soi-disant neutralité religieuse, nous sommes imprégnés par des habitudes culturelles
qui se rattachent à la religion dominante, c'est notre culture. Chacun a le droit de ne pas y participer. Reste que pour moi l'intérêt premier est l'enfant et que nos choix doivent d'abord et
avant tout être pris pour lui. Tu choisis de reculer pour cette famille le moment où elle se retrouvera confrontée au décalage entre ses choix de vie et l'école, mais ce moment arrivera
inéluctablement.



Y

Alors là je pense que ça va se lâcher et je vais prendre  mon joker !!!!!


Au secours !!!!!!!!
Répondre
J

Ah Iasabelle j'adore ton humour
Répondre
I

Nora quand une mouche se pose sur ton élève ça fait quoi ?
Répondre
J

c'est très intéressant ce que tu révèles Nora et ce à plusieurs titres.


L'école de la République interdit tous signes obstentatoires à une appartenance religieuse et par voie de conséquence( puisque le texte n'est pas réducteur) à tout mouvement idéologique
sectaire donc "les végas"

l'école de la république a pour mission d'enseigner au plus grand nombre de ces citoyens en devenir des connaissances universelles qui leur permettront de pouvoir être  en capacité de
faire leur choix identitaire à l'âge adulte.

l'école de la république de part ses missions ne peut céder à la pression de mouvances idéologiques sont peine de voir remis en cause le principe même de ses fondements à savoir la LAÏCITE.



Questionnement::


Accepterions-nous qu'un intégriste juif, musulman, jéhoviste, Ammich ( c'est pas comment ça s'écrit) vienne remettre en question les fondements du code de l'éducation?


Pourquoi interdire l'accès à la connaissance universelle au plus grand nombre pour une poignée d'illuminés que je respecte néanmoins, que je suis capable d'entendre mais pour lesquels je ne
cederai en aucune façon à leur terrorisme intellectuel? 
Répondre
I


je n'avais pas lu ton commentaire avant de répondre à Nora , je vois que nous nous rejoignons Joëlle.



S




Pour Nora!


Celui-ci à nourrir par-contre cela va être plus délicat mais il est si mignon que je pense l'acheter! Langage assuré!
Répondre
S




 




Petit escargot

Chic, il pleut ! Pour Petit Escargot et ses parents, c'est le signal d'une grande sortie en famille. Destination, le potager, vite, chacun avec sa maisonnette sur son dos. Papa a mis son beau
chapeau et ses lunettes et Maman a préparé les couverts. Bref, les salades n'ont qu'à bien se tenir : tout est prêt pour un pique nique en forme de festin !
Mais que se passe-t-il ? Au secours, voilà que d'immenses bottes en caoutchouc apparaissent dans le potager ! Vite, il faut s'échapper ! Heureusement, il y a de l'eau, tout près, là où vit le
cousin Bernard (l'hermitte) : tous en maillot et hop, au bain !


Lucile Placin

Diplômée de l'école Emile Cohl, Lucile Placin est une nouvelle recrue de l'illustration jeunesse. Rapidement repérée par plusieurs éditeurs (Nathan, Lifo, Fleurus...), elle compose des univers
multicolores faits de collages, de douceur et de poésie.

Répondre
N

Bonjour à tous, je vais avoir un petit "souci" pour cette période 3 car j'ai une élève 'vegan' (végétalienne + refus de porter cuir, laine...bref tout ce qui vient de l'animal), avec des parents
à tendance paranoiaque, la semaine du goût a déjà été tendue à cause de substances éventuellement animales qui aurait pu se cacher dans ma confiture à la fraise (pourtant achetée avec grande
précaution, bio, équitable et tout e qui va avec).


Bref, élever un animal en classe relèverait de l'horreur absolue pour cette famille (la maman m'a prévenu à la réunion de rentrée, l'an dernier la collègue de PS avait mis un poisson rouge dans
un bocal et ca avait été le scandale). bref, puisque des solutions existent, je préfère ne pas heurter cette famille et ne pas causer de problèmes que mon élève ne comprendrait sans doute pas et
j'ai décidé de ne pas te suivre Isa pour la période 3. Par contre la période 3 de 2011-2012 sur la notion de temps m'intéresse énormément et je vais la suivre.


Je voulais donc savoir (j'en viens enfin à ma question!) si l'un(e) qui aurait suivi ce blog déjà à cette époque aurait toujours les albums étudiés et souhaiterait les vendre... Je suis preneuse.
Je redonne la liste: Neige, Dix pour une galette, Le roi sa femme et le petit prince, Je compte jusqu'à 3, Prendre le temps, Maintenant, Toujours rien.


Voila mon adresse perso si l'un de vous est intéressé norakanane@gmail.com Merci d'avance!
Répondre
I


inutile de te dire Nora que je suis en complet désaccord avec ton choix, même si je peux le comprendre.


Je t'explique, tu donnes à cette famille une place qui n'est pas la sienne, c'est à dire que tu lui permets d'agir sur ta liberté pédagogique, tu choisis d'abandonner un projet qui se
tenait dans l'intérêt d'une seule famille, tu ne le fais pas dans l'intérêt de l'enfant (il y a effectivement des choix qui peuvent s'entendre au vu d'une situation familiale, exemple: abandonner
le dessin de la famille en début d'année parce que l'enfant vient de perdre sa mère), tu le fais parce que tu redoutes leur réaction. Mais ton choix est le tien, c'est toi la professionnelle, pas
eux. Autant je suis pour rechercher des relations les plus harmonieuses possibles avec les familles autant j'ai toujours dit: " chacun a sa place", ce n'est pas leur place. Cela n'empêche pas que
tu les reçoives avant la période 3 en leur indiquant que tu connais leurs convictions (c'est leur liberté à eux d'avoir ces croyances) et que tu les respectes mais que pour travailler sur
l'alimentation, projet d'année, tu vas faire un élèvage d'escargots afin que les enfants vivent au plus près cette expérience dans le respect des animaux ( au contraire, tu vas dans leur sens en
prônant une éducation à la vie), il est primordial de les avoir en classe pour mieux les observer. Je sais Nora que c'est parfois difficile les relations aux familles et que cela demande du
courage et de la détermination mais priver toute une classe d'un pan d'un projet uniquement pour une famille ne me semble pas juste. Car tu rentres dans un engrenage risqué, après ce sont les
témoins de Jéhovah qui ne veulent pas que tu fasses de fêtes avec leur enfant .... Bref attention en agissant ainsi, tu donnes raison à tous ceux qui veulent imposer leurs croyances aux autres
par la menace ou l'endoctrinement. Garde ton esprit critique tout en respectant cette famille.