fiche 11 entraînement au saut (1)

Publié le par isa

AGIR ET S’EXPRIMER AVEC SON CORPS

Fiche 1 entraînement saut


COMPETENCE:

adapter ses déplacements à des environnements et des contraintes variées : Développer ses capacités motrices dans des déplacements tels que sauter.
 

ACTIVITE:. entraînement au saut.


OBJECTIF DE LA SEANCE: phase d’entraînement , l’élève développe ses capacités motrices et adapte sa conduite motrice en vue de l’efficacité en formulant les objectifs ,le dispositif et la tâche de chaque atelier, aider les élèves en difficulté par un soutien personnalisé.

 

 


MATERIEL:
dispositif à télécharger ci-dessous.



DEROULEMENT:

L’espace des ateliers est délimité , des cerceaux indiquent les entrées et les sorties de cette zone .En dehors de celle-ci, l’espace permet aux élèves de pouvoir observer en tant que spectateur mais aussi de récupérer, sachant que lorsqu’ils sont dans la zone d’ateliers , ils doivent nécessairement être dans l’attente de sauter ou sauter, aucune autre activité n’est tolérée.

L’enseignant explique aux élèves que les parcours gymniques ont montré que beaucoup d’entre eux avaient besoin de s’entraîner à sauter pour prétendre réussir tous les parcours gymniques y compris les plus difficiles. Ils se situent donc dans une phase d’apprentissage, les ateliers proposés sont aussi de difficulté progressive mais l’enseignant leur confirme qu’il sait qu’ils peuvent réussir chacun d’eux.

Il leur propose de trouver ensemble une consigne par atelier qu’ils devront respecter , ce qui leur permettra de progresser .


DUREE:
10 mn pour les explications et commentaires lors de la première séance puis 5mn, 17 mn/22mn d’utilisation, 3 mn retour au calme par des exercices de relaxation.





COMMENTAIRES /CONSEILS:

 

·        Cette fiche correspond à 4 séances.

·        Les consignes trouvées par les élèves sont stables pour les 4 séances.

·        L’enseignant/ l’ATSEM peuvent  distribuer des bracelets de réussite soit à tous les ateliers en même temps ( difficile à suivre, même avec l’aide de l’ATSEM) soit un atelier par séance, ce qui fait qu’à la fin du petit cycle, les élèves auront réussi tous les ateliers , celle-ci est conditionnée au fait que la séance suivante, l’enseignant aide ceux qui ne sont pas parvenus au défi de l’atelier en les aidant à celui –ci et en les faisant recommencer et recommencer encore afin qu’ils y parviennent.Les élèves doivent se voir progresser. Il est réaliste d’imaginer que chacun a progressé au moins sur un voire deux ateliers. Dans ce type d’entraînement , l’enseignant donne des conseils, valorise les réussites et encourage tout en étant exigeant.

 

·        Exemples de consignes possibles pour les ateliers (voir dispositif) :

 

1.      table rectangulaire (type table de cantine) et tapis de réception empilés : « grimper sur la table, marcher et sauter sur les tapis », « grimper, courir et sauter ».

2.      échelles et barre accrochée aux barreaux du milieu de l’échelle et banc à dossier et banc sans dossier : « choisir son banc, grimper à quatre pattes et sauter sur les tapis », «  choisir son banc, grimper debout sur le banc et sauter sur les tapis », «  monter sur le premier banc, sauter sur les tapis, monter sur le second banc et sauter ».

3.      chaise et meuble haut et gros tapis de réception et coussins : « monter sur la petite chaise puis sur le meuble marcher et sauter sur les coussins », « monter sur la petite chaise puis sur le meuble courir et sauter sur les coussins ». 

4.      trampoline et foulard : « sauter trois fois », « sauter trois fois en levant les bras ».

 

 

SCHEMA DESCRIPTIF DU DISPOSITIF:

 

Fiche à télécharger.

 

 

 


Publié dans fiches EPS 2009-2010

Commenter cet article

dom 18/01/2010 21:08


c'est la semaine solidarité collègues .   Maud et Marionnette,  bon courage , tout ira bien! 


isa 19/01/2010 08:42


oui Dom . Tu as raison, solidarité ! Peut-être même qu'il y en a d'autres ?


Marionnette 16/01/2010 16:42


J'ai tout fabriqué à partir de petites boites en carton (genre soupe sveltesse , biscuits divers , blocs logiques pour l'atelier 4 , pinces à linge , allumettes ...) J'enverrai une photo , suis
fière de moi car c'est la repro exacte  !!! Bisous à toutes , merci pour vos pensées positives , ça me booste ...et bon courage à toi aussi Maud !


sev 16/01/2010 16:06


ah, je me disais...! avec ses idées à profusion genre Isa, elle devrait être maître formateur, Lydia ! je ne m'étais pas trompée...


isa 16/01/2010 16:34


ça , ça va lui faire plaisir à Lydia qui commence à être gagnée par l'angoisse de l'examen , ce qui est normal. A ce propos, je voudrais bien être une petite souris pour voir Marionnette
Jeudi soir !


lydia 16/01/2010 14:55


en ce qui me concerne la reprise sera le 24 avec le 18 fevrier mon cafim,donc toutes vos remarques me permettent d anticiper ,  marionnette peux tu m'indiquer a partir de quoi tu as fait ta
maquette cela me fera gagner du temps e
merci d avance et courage pour vendredi je pensais que c etait hier  


maud 16/01/2010 14:30


hello nous non plus dans notre salle de motricité c pas la grande explosion de matos je me suis servie des matelas de la sieste, des tables de classe (l'avantage c qu'on en a des petites carrées,
des longues rectangles, des rondes et des 1/2 hexagonales tout ca a taille enfant) et bien ils ont adoré quand meme (surtout grimpee sur les tables et sauter sur les matelas. Idem je dois tout
prérarer a chaque séance et ranger ensuite (ils adorent aider au rangement qui dure plus longtemps du coup ;))
Sinon je suis inspectée mardi 26, je pense tres fort à marionnette pour son inspection de a semaine prochaine.
merci Isa en tout cas,grace à ton site et toi je suis beaucoup plus Zen quant à mon inspecteur.


isa 16/01/2010 15:36


bon courage maud, on dirait que les inspections s'enchainent ..... et oui il y a toujours moyen d'inventer pour l'EPS, il faut assurer la sécurité mais sinon n'importe quel matériel peut être
utilisé. Que d'organisation quand il faut tout retirer après la séance !


Marionnette 16/01/2010 11:03


Isa , je suis en train de "galérer" sur la maquette (complètement maso car en même temps , je me régale ! ). J'espère que ça les aidera à expliquer ce qu'on a fait car pour le moment leurs
explications des séances EPS ne sont pas terribles et plutôt expéditives !!! Est-ce que la seule différence entre 2 et 3 c'est qu'ils soient debouts ou accroupis ? Merci , bisous .


isa 16/01/2010 14:38


non, il y a aussi la possibilité de faire des sauts simultanément si deux élèves sautent en même temps à l'atelier 2, cela peut aider les élèves qui ont des réticences, le fait d'avoir un copain
dans la même situation. Il y a aussi la hauteur, l'atelier 3 est plus haut, d'où une plus grande prise de risque. Quant aux explications, j'avais prévu une progressivité qui t'a peut être échappée,
les premières séances, les élèves devaient décrire le matériel, ensuite reformuler les consignes; il est évident que pour eux parler de leur activité même vécue récemment demeure un défi de
langage, et c'est dans la répétition des situations que va se construire leur récit. il s'agit du langage d'évocation, si tu m'as lue , tu dois savoir qu'il s'apprend, on ne peut donc commencer en
sachant .


Sev 16/01/2010 10:21


le livre "sergio se jette à l'eau " est dispo sur ce site, c'est là que je l'ai acheté :
http://www.amazon.fr/Sergio-se-jette-%C3%A0-leau/dp/2742782206/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1263633434&sr=1-1

quant aux ateliers d'EPS, je m'adapte vraiment car je n'ai pas la moitié du matériel et en plus la salle sert aussi à l'accueil le matin, à la garderie le soir, à la sieste l'après midi.. et j'en
passe.
Donc je dois tout réinstaller à chaque fois; de plus, je n'ai pas d'échelle, pas de table longue, pas de plinth, pas de tapis de réception...; enfin, je vais voir quand même ce que je peux faire,
prendre par exemple les matelas de la sieste comme tapis !


isa 16/01/2010 14:28


oh oui, c'est compliqué pour toi Sev, on voit que toutes les écoles n'ont pas les mêmes moyens, j'avais l'impression de donner des idées d'ateliers avec le matériel de base, mais il y a encore
moins que ce que je pensais. Désolée pour toi, Sev. Il te faut faire preuve d'une grande imagination.


Lili 14/01/2010 22:01


Bonjour Isa
Tout d'abord un grand merci pour guider mes premiers pas en petite section. Après avoir exercé en grande section pendant 20 ans, une soudaine envie de voir autre chose m'a prise tout en
étant un peu effrayée par l'inconnu. C'est pour cette raison que ton blog m'est précieux car désormais je vois où je vais et ça évite de "boire trop le bouillon'.
A ce propos, je n'ai pas trouvé Sergio se jette à l'eau, par quoi avais-tu dit qu'on pouvait le remplacer ?
D'autre part il y a qq chose qui me gêne un peu au niveau des ateliers, c'est que chacun d'eux nécessite la présence d'un adulte, alors comment faire dans l'organisation sachant que, comme dans les
autres classes, nous ne sommes que deux ?
Merci encore une fois pour tous tes bons conseils et bonne année !


isa 15/01/2010 09:00


Pour remplacer Sergio,  j'avais dit  qu'il fallait l'évocation de la peur de l'eau ou l'idée de ne pas tomber dans l'eau dans l'histoire du livre de remplacement et j'avais pensé à
l'ogre, le loup, la petite fille et le gâteau de Philippe Corentin. Concernant les ateliers, de quels ateliers parles-tu ? séance EPS ou ateliers en classe. Pour la classe, j'avais répondu dans
différents articles que tu peux retrouver dans le module pratique, organisation, mais voilà le lien du dernier :  http://soutien.over-blog.fr/article-27158527.html . J'y explique bien ma conception du fonctionnement en atelier. D'autre
part, je dis aussi ( je ne sais plus où) que mes propositions sont riches à dessein, c'est à dire que j'essaie de donner diverses possibilités, mais que chacun peut piocher, adapter, réorganiser
selon ses élèves et sa propre pédagogie. Pour les ateliers en EPS, je n'ai pas mis tous les tapis qui permettent la sécurité, c'est à dire autour des différents meubles en hauteur, mais cela doit
permettre une utilisation sans présence de l'adulte, pour moi, il est mieux d'avoir l'enseignant et l'ATSEM aux ateliers 2 et 3.


Marionnette 14/01/2010 19:02


Eureka !!!
Oh , merci mon Isa !


isa 14/01/2010 19:13


l'illumination, c'est ça ? N'hésite pas si tu as encore des doutes.


Marionnette 14/01/2010 18:47


Excuse moi Isa , j'ai vraiment l'impression d'être bouchée ce soir . "contre bas" parce qu'ils sont accroupis??? Sauter vers le haut ou vers le bas , je  ne comprends pas ... Ils sautent tjs
vers le bas , non ???


isa 14/01/2010 18:54


non pas à l'atelier 1, les tapis montent au dessus du niveau de la table, ils doivent donc sauter pour atteindre une hauteur et non pas sauter vers le bas. Et ils ne sautent pas toujours vers le
bas, quand ils font du saut en longueur, ce n'est pas en contre bas aussi.


Marionnette 14/01/2010 17:31


Encore moi ... au fait , "contre haut et contre bas" ... c'est quoi ???


isa 14/01/2010 17:48


c'est tout simplement sauter vers le haut et vers le bas, cela ne demande pas la même coordination, la même impulsion, les mêmes risques... C'est donc une diversification des possibilités de
saut. Toi par exemple qu'est-ce que tu préfères ?


Marionnette 14/01/2010 17:29


OUI ! Merci , tout compris ... mais finalement je me disais qu'un obstacle à franchir en plus sur les bancs ... pour "compliquer" un peu ... , non ???


isa 14/01/2010 17:46


il s'agit d'une séance qui débute un entraînement au saut, la prochaine fiche va évoluer à partir des mêmes élèments, il y aura une progression dans la difficulté. On ne peut pas commencer par
trop compliqué. Mais cela dépend aussi des élèves, selon le niveau de la classe, si on constate que c'est trop facile pour eux, on peut complexifier , à condition qu'il y ait ensuite une
progression possible.


Marionnette 14/01/2010 17:09


Isa , bonjour !
écoute , j'ai essayé d'installer les ateliers EPS pour en avoir une idée très précise car je voudrai faire une maquette .
Nous avons réfléchi à plusieurs sur le 2 mais on ne comprend pas ... Pourquoi les 2 échelles et la barre (en dessous?) ... alors finalement j'ai mis la barre au-dessus (les 2 échelles servant de
support à cette barre) , elle passe au travers des 2 bancs comme un obstacle à franchir à 2 hauteurs différentes (puisque les bancs n'ont pas la même hauteur) ... mais dans ce cas (ça fait
finalement saut en ...hauteur) puis-je  carrément mettre l'installation saut en hauteur (2piquets , élastique qui monte ou descend et tapis de réception derrière) ... ou alors ton installation
fait - elle également office de prise de risque ? càd ils sont confrontés à plus de difficultés que l'installation classique saut en hauteur ... oh! la la ... je ne crois pas être claire là ...
merci !


I



isa 14/01/2010 17:16


c'est vrai que les dessins ne sont pas toujours de bonne qualité et donc pas trés clairs.
en fait la barre sert de support aux deux bancs , tu mets la barre sur les barreaux du milieu des échelles vertes, puis tu poses les deux bancs sur la barre, du coup, ils sont inclinés et les
élèves montent en quadrupédie , arrivent au bout du banc et sautent sur les tapis qui se trouvent en dessous. Les pieds des bancs ne reposent que d'un côté, de l'autre ils sont en suspension sur la
barre parallèle. Vois tu ?