fiche 6 EPS "je saute comme le pigeon"

Publié le par isa

Titre : « Je saute comme le pigeon »

 

Domaine : AGIR ET S’EXPRIMER DANS LE MONDE

 

Fiche 6 CYCLE EPS et albums de Jeunesse :semaine  du 04/10/2010

Objectif général : Faire repérer les actions , les objets utilisés en EPS et  les notions de base de structuration de l'espace évoqués dans l'album de la semaine et les mettre en pratique en agissant.

Objectif spécifique : Proposer de travailler sur une seule image du livre: celle où le pigeon saute

 

Compétences disciplinaires :améliorer son répertoire moteur, être capable de sauter de différentes façons dans des espaces et avec des matériels variés.

 

Compétences transversales :  S’engager dans l’action, prendre en compte les règles de sécurité

 

Pré-requis : 

Avoir un minimum de coordination

 

 

Dispositif pédagogique :

Collectif, salle de jeux.

 

Matériel :

-         Le livre de la semaine « Le pigeon veut un petit chien »

-         Des bancs

-         Le matériel décrit dans le schéma

 

Durée :

30 minutes.

 

Déroulement :

L’enseignant installe ses élèves pour lire le livre de la semaine. Il propose de ne s’intéresser qu’à une seule image, celle où le pigeon saute en disant : «  Petit  chien, petit chien, petit chien ». Il demande aux élèves s’ils savent sauter.

 

Consigne 1 :

« Montrez moi que vous pouvez faire comme le pigeon du livre en vous déplaçant autour des zones de matériel ».

 

Il regroupe ses élèves. Il propose de regarder le matériel installé.

La salle est divisée en deux zones séparées par une bande de scotch de couleur ou des cordes, chaque zone contient le même matériel.

Dans la zone A, le matériel est disposé de façon aléatoire, les élèves vont comme ils le souhaitent et abordent les contraintes selon leur désir d’essai, de défi personnel, d’entraînement.

Dans la zone B , le matériel est disposé en parcours de saut, les élèves savent qu’ils doivent finir le parcours dés lors qu’ils l’ont commencé.

Lors de la séance 1, les élèves vont indifféremment d’une zone à l’autre et peuvent très bien ne pas aller en zone B.

Consigne 2 :

« Vous allez où vous voulez, mais dans la zone B, il faut suivre le parcours et aller jusqu’au bout , tout ce matériel sert à vous apprendre et à vous exercer à sauter».

 

 

En séance 2 et 3, l’enseignant exige que tous les élèves passent en zone B. Afin d’évaluer qui passe, l’enseignant donne un bracelet de tissu à ceux qui sont allés en zone B.

 

Consigne 3 :

« Cette fois, il faut aller dans les deux zones obligatoirement, dés que vous avez fait un parcours dans la zone B, je vous donne un bracelet ».

 

A la séance 4, les élèves évaluent eux-mêmes leurs passages en prenant une gommette à la fin du parcours et en la collant sur leur fiche passage.

 

Consigne 4 :

« Vous avez une fiche avec votre photo, dés que vous faites un parcours, vous gagnez une gommette que vous allez coller sur votre fiche posée sur le banc ».

 

 

Traces :  

·          Les fiches de passage.

 

Critères de réussite :

Tous les élèves ont participé.

A la fin de la semaine, chacun a plusieurs gommettes sur sa fiche de passage.

 

Conseils- Commentaires :

 

-         Importance du rappel des consignes de sécurité : attendre avant de sauter lorsqu’un copain est encore sur la zone de saut, il est déconseillé de pousser un copain ce qui entraîne un retrait temporaire de l’élève-pousseur ( 1mn assis)

-         Comme il s’agit d’une activité fatigante, il faut prévoir des bancs pour que les élèves ,qui le souhaitent, se reposent avant de reprendre leurs sauts.

-         L’enseignant aide les élèves dans le passage des petites barrières ( plots + bâtons) ,ce qui est , au début , difficile puis il encourage ensuite les élèves à trouver leur propre élan.

 

 

Schéma: 

 

shéma eps

rectangle gauche : zone A
rectangle droit: zone B
petits rectangles+ barres: barrières de saut
grand rectangles: bancs
ronds: cerceaux
petits rectangles: caissettes
rectangles allongés: barres
Le parcours commence par les barrières puis le banc ensuite les caissettes ,suivent les cerceaux pour monter sur le banc et sauter pour finir par dessus les barres.


 


Publié dans EPS 2010-2011

Commenter cet article

Flavie 03/10/2010 18:19



Merci beaucoup pour ta réponse ! Je file lire l'article en question.



Flavie 03/10/2010 17:54



Bonjour Isa,


Je me pose une question sur les traces en sport. A chaque fois tu en proposes, soit des photos, soit des cartes de score avec les gommettes. Mais comment utilisais tu ces traces après. Est-ce
qu'elles allaient dans le classeur avec les "fiches" des élèves. Dans ce cas faisais tu systématiquement une fiche explication de l'activité à laquelle tu rajoutais les cartes de score ?


Merci d'avance pour ta réponse.



isa 03/10/2010 18:17



elles étaient affichées sur le tableau d'évaluation qui est aussi le tableau de présence, je l'explique dans l'article carte de présence et étiquettes prénoms, lorsqu'il y avait un
affichage -évaluation , il y avait une feuille explicative pour dire à quoi ces fiches correspondaient, ensuite, soit je les mettais dans le cahier de liaison, soit je les mettais dans le dossier
de l'élève.



Mic 30/09/2010 22:30



bonsoir Isa,


J'ai découvert ce blog au mois d'août, j'y ai trouvé tout ce que je cherchais, des idées nouvelles, des livres que j'aime travailler avec les enfants (même si je ne suis pas le même rythme
et qu'il m'en manque parce qu'épuisé comme "ça fait du bruit" ou "petit lion" que j'attends!..) un travail artistique qui me va comme un gant puisque je travaille depuis des années de cette
manière. pour l'instant je puise des idées que je mélange allègrement avec les miennes et le cocktail est explosif! Je déprimais un peu au mois d'août à l'idée d'avoir une classe de 31
élèves de TPS-PS-MS étant très à l'aise avec les MS-GS j'angoissais un peu (et même beaucoup certains jours) je sors la tête de l'eau et j'aimerais un peu plus tard faire partager
ce que je fais avec mes élèves.Comment, où puis-je envoyer des photos ou des idées? Merci à tous ceux et celles qui balancent toutes ces photos, idées, pistes de travail. Un bel échange et une
super nana qui le capitaine. Bonne soirée. Mic



isa 30/09/2010 22:48



c'est gentil Mic, alors c'est moi qui te joins, j'arrive de l'autre côté.



arielle 30/09/2010 22:05



d'accord!


je ne suis plus vexée!



isa 30/09/2010 22:47



tant mieux Arielle.



arielle saint-paul 30/09/2010 20:26



Oui, je suis tout à fait d'accord avec votre point de vue sur la richesse que représente la diversité des enseignants et j'apprécie  votre blog qui m'offre d'autres perspectives ...même si
je ne les mets pas en oeuvre forcément après!Ou en tout cas pas tout de suite, ça n'est que ma 2e année de PS!


Je suis un peu vexée sur ce que vous semblez penser  de ma fonction de direction!!!!! ( qui est d'ailleurs une" mission" ). Mais c'est vrai que mon équipe est constituée
par hasard mais uniquement, d'enseignantes expérimentées, donc je les accompagne du mieux que je peux mais sur d'autres terrains que celui abordé dans la discussion d'hier.


Bon, je ne voulais pas non plus être désagréable sur vos choix de livres!


Arielle



isa 30/09/2010 20:58



ne vous vexez pas Arielle, je ne veux pas vous mettre mal à l'aise. Je voulais juste vous dire que le problème de l'autorité est une préoccupation à partager, qu'on ne peut pas croire que
puisque dans sa classe tout va bien alors tant pis pour les autres, c'est un enjeu majeur , on voit bien tous ces enseignants malmenés dans leur classe pas seulement en primaire, et on ne ferait
rien, nous les autres qui n'avons pas ces problèmes. Je n'ai pas choisi ce thème par hasard, au gré de mes envies, je l'ai choisi parce qu'il dérange, qu'il met tout le monde mal à l'aise et je
vois bien que cela vous touche, parce que nous sommes impuissants et que nous n'arrivons pas à trouver comment aider l'autre, c'est vrai que c'est compliqué et je n'avais pas l'ambition de le
régler en 1 h, mais je pense qu'il faut s'y pencher sérieusement et que la réfléxion commune fait avancer les choses. Je voulais vous dire tout cela ,sans animosité.



zaz 30/09/2010 19:29



Personnellement, je suis ravie des choix d'albums que nous propose Isa parce que justement ils nous sortent des albums classiques. Pour ma part, j'en ai un peu marre de Roule Galette... Les
élèves sont capables de comprendre le sens difficile des livres. Et, dans le cas contraire, c'est intéressant d'en discuter avec eux. Cette semaine, nous avons lu Raoul la Terreur
(j'adore!!!) et ils ont compris que l'arrivée du dernier personnage, le petit jaune, allait entraîner un nouveau rebondissement...



isa 30/09/2010 19:35



en ce moment, on ouvre des débats et c'est intéressant.



Arielle Saint-Paul 30/09/2010 18:50



Bonsoir Isabelle,


suite de notre échange à propos des " basiques "...


En consultant la liste de livres des années précédentes, je me suis rendue compte que vous étiez plus proche de mes " goûts " au début . Spontanément, je vous aurais parlé de livres comme " roule
galette ", " bon appétit Monsieur Lapin " , " la brouille " ( du même auteur ), "l'Afrique de Zigomar ", " le magicien des couleurs ", etc...


Je n'aime pas les livres qui ont un sens difficile à percevoir d'emblée pour les enfants et dont on a l'impression qu'ils ont été écrits en fait pour des adultes...C'est le cas je trouve de petit
Lion. Difficile à mon sens de comprendre pourquoi les adultes ont des têtes d'animaux, il faut entrer dans le " c'est ce que le patit garçon imagine ", bref du second degré vraiment compliqué.


merci pour votre blog.


La discussion hier était intéressante bien qu'on se soit éloigné du sujet mais oserais-je suggérer que c'est parce que le sujet n'était pas tout à fait en phase avec nos préocupations?!


A très bientôt.


Arielle



isa 30/09/2010 19:34



merci Arielle pour votre réponse sincère, mais je dois vous dire que nous n'avons définitivement pas les mêmes goûts et comme je l'ai dit de multiples fois sur le blog, il faut aimer
les livres qu'on présente aux élèves afin de leur faire passer notre enthousiasme et créer un réel plaisir lié à la lecture. Je pense que vous n'aurez aucun mal à trouver sur le net des
exploitations des livres classiques avec lesquels vous vous retrouvez mieux.C'est ça la richesse des enseignants, il y en a de toutes les personnalités. Je comprends que des livres comme Petit
lion puissent vous déconcerter, tout n'est pas à expliquer dans les livres, la magie des illustrations appelle aux références du fantastique, un genre littéraire auquel les petits élèves ont
aussi droit à l'accés. Maintenant comment expliquer qu'ils aient un impact aussi fort auprès des élèves s'ils n'étaient destinés qu'aux adultes ? Concernant le débat, décidément nous ne voyons
pas les mêmes choses, il y a été question de l'autorité, de la difficulté des jeunes et de la non moins grande difficulté à aider les jeunes, des situations ont été évoquées, des propositions ont
été faites, je pense que l'aide aux collègues et notamment à ceux qui débutent devrait être une vraie interrogation des équipes pédagogiques. je trouve désolant de se dire que cela n'est pas une
préoccupation, vous êtes directrice et en tant que telle vous avez un devoir de coordination et de soutien envers vos collègues et tous les enseignants qui interviennent auprès de vous. Peut-être
avez vous la chance que votre école tourne avec des enseignants qui ne rencontrent aucune difficulté dans leur autorité, cela reste cependant une constante dans le milieu enseignant et c'est
dérangeant , c'est peut-être pour ça qu'on ne veut pas toujours voir et qu'on préfère ignorer la détresse de l'autre.Alors voilà ici, c'est un blog où personne n'est obligé de venir, j'ai bien
entendu vos demandes mais je suis au regret de vous dire que vous ne trouverez pas ce que vous recherchez, je suis désolée mais je resterai moi-même avec mes livres décalés et des mouvements
artistiques contemporains et dérangeants qui inspirent l'imaginaire et la créativité. Les enseignants sont d'une richesse extraordinaire,ils ne doivent pas se ressembler pour offrir aux élèves
cette capacité d'adaptation qui leur permettra de bien vivre.