formation Montessori par Sev: tribune libre

Publié le par isa

tu écris

Je rentre juste de vacances où j'ai bien déconnecté après un mois de juillet "Montessorien" !
J'ai découvert tous les articles que tu as publié depuis que tu es rentrée, ça y est, c'est parti pour une nouvelle année ensemble !
De retour de stage, j'ai mis une partie de mes notes au propre (elles n'y sont pas toutes mais le principal). J'ai aussi des fascicules écrits par ma formatrice (mentionnés dans mes notes) qui détaillent les ateliers mais que je ne peux communiquer par respect pour son travail. Comme j'ai été assez convaincue par cette pédagogie (pas par tout mais par une majorité), qu'elle me semble avoir des points très positifs, j'ai décidé d'en mettre en pratique certains dans ma classe dès la rentrée.
Et d'ailleurs, je vais commencer par baisser le son de ma voix en classe et parler très doucement, c'est la priorité pour débuter...
Voilà, peut-être que ça intéressera certains blogueurs...
Je te joins un lien ICI qui montre une classe expérimentale à Gennevilliers qui s'inspire de cette pédagogie et qui est suivie par des chercheurs; c'est très intéressant à regarder.

Sev

Publié dans tribune 2014

Commenter cet article

maag 11/10/2015 06:43

bonjour, comment faire quand on a beaucoup d'élèves et peu de place???

notamment, comment gérer le bruit?

autre question, j'ai souvent vu des enfants n'aimer qu'un type d'activités et s'y cantonner.... comment fait-on pour qu'ils développent des compétences dans un voire d'autres domaines, s'il s'agit toujours de leurs choix??

merci d'avance!

Valadm 26/03/2014 14:34


Bonjour,


Je suis vos échanges depuis quelques temps, ils m'aident énormément. J'ai des PS pour la première fois cette année. J'ai mis en place assez rapidement des ateliers de manipulations et je voudrais
moi aussi me former à la pédagogie Montessori. Est-ce Sev pourrait me donner le contact de la formation qu'elle a suivie ? Je suis allée sur les sites qu'elle avait répertoriés mais le choix
reste difficile.


Merci par avance,


 

val971 21/09/2013 02:11


Un grand merci à Sev pour ce partage qui tombe à pic. Je n'ai en effet pu suivre une formation prévue cet été, mais ce n'est que reporté. Passionnée par la pédagogie Montessori depuis plusieurs
années, j'ai décidé de me lancer cette année. J'ai en effet une classe de TPS et je pense que cette pédagogie y est particulièrement adaptée. En revanche je garde mon moment de récréation et de
motricité, je considère ces moments incontournables. Pour ceux que ça interesesse 3 ouvrages de M.Montessori me semble fort interressants à lire pour découvrir sa pédagogie: l'enfant, l'esprit
absorbant de l'enfant et pédagogie scientifique (tome 1 + maternelle, tome 2 + élémentaire).


Je profite de ce commentaire pour remercier Isa pour ce blog très interressant que je consulte depuis plusieurs années et qui m'a beaucoup aidé lors de mes débuts en PS.

isa 21/09/2013 10:07



merci Val



Isabelle L 20/09/2013 23:24


Des questions sur le "niveau" de ces enfants tout de même : effectif de la classe ? combien d'adultes dans ce dispositif pilote ? budget alloué pour le matériel ? 


La vidéo est intéressante mais ne rend pas compte d'une journée complète et de la posture de l'adulte au quotidien, ni de l'attitude des enfants ... rassurez
moi ils parlent, ils bougent de temps en temps ? Ce sont de vrais enfants !?


Oui un peu sarcastique, vendredi soir oblige !


ps : j'ai mis en place des bacs de manipulation de type Montessori dans ma classe, je ne suis pas fermée à cette pédagogie, mais je reste sur ma faim.

isa 21/09/2013 10:00



ah le vendredi soir, c'est un peu fatal ! c'est bien que ces vidéos interrogent et nous fassent réagir, c'est tout l'intérêt de la découverte de l'autre, provoquer la curiosité, susciter
les questions. Cette ouverture à des pédagogies qui ont été référentes puis mal considérées et à nouveau reprises permet de bousculer les certitudes, en pédagogie, il n'y a pas une vérité, il y
en a plein, la relation à l'enseignant est un préalable, c'et pourquoi chacun doit trouver ce qui lui va, dans quelle organisation il se sent le mieux pour pouvoir accueillir ses élèves dans les
meilleures dispositions. Quand je vous lis, je vois bien que votre enthousiasme est un moteur à votre enseignement et même si des jours sont plus difficiles que d'autres vous restez curieux et
déterminés.



Emilie44 20/09/2013 20:44


Il faut l'envoyer à Isa pour qu'elle en fasse un article.

Zoub 20/09/2013 20:26


Des problèmes de santé m'ont empêché de suivre ces commentaires. Et je découvre aujourd'hui que la conversation continue. Malgré la fatigue, tout ça me passionne.


Quand j'ai passé le concours interne de prof d'école (en 1997!), j'avais présenté un dossier sur ce que j'avais appris dans une école Montessori. Je peux vous l'envoyer si vous voulez, ça peut
donner une idée. Si oui, dites-moi comment. J'imagine que je ne peux pas le mettre dans un commentaire.


A bientôt

isa 21/09/2013 09:45



je te joins Zoub pour que nous fassions l'échange.



Emilie44 12/09/2013 07:29


Tu es de Gennevilliers même, Valérie? Ca doit être très intéressant de pouvoir rencontrer l'enseignant(e) et de voir la classe en vraie! Moi je ne sais pas du tout
s'il y a des classes Montessori du côté de Nantes... Où peut-on trouver cette info? Je vais tenter une recherche sur le net.

Valérie 93 11/09/2013 11:37


 Comment çà, il y a une classe expérimentale Montessori à Gennevilliers et je ne suis pas au courant???
 Vive l'information!!!! Je vais me renseigner pour en savoir plus... Merci le blog, merci Sev et Isa!!! çà me plaît bien çà!!! incroyable le niveau de ces enfants!!!

sev 10/09/2013 12:54


à Isa : oui, l'adulte est là pour solliciter celui qui ne veut rien faire, même si en général, on ne trouve pas d'enfant qui ne veut rien faire. Mais imaginons: on attend, on le laisse observer,
c'est très important, et c'est l'adulte ensuite qui peut le mener vers une activité qui est susceptible de l'intéresser. L'enseignant en Montessori est un grand observateur (je sais que cela te
plaît isa) car il note les activités des enfants au fur et à mesure , même s'il ne voit pas tout (et il faut accepter de ne pas tout voir, que les enfants apprennent sans nous !). 


Il vérifie que le matériel est bien rangé sur les étagères (certains enfants rangent comme ils peuvent) pour qu'il soit toujours prêt à être utlisé par un autre élève. C'est lui qui présente
individuellement le matériel à chaque enfant (moi, je n'y arrive pas pour l'instant, je le fais en groupe...). 


Mais tu as raison de penser à son inventivité; je n'ai pas encore vu une classe montessori de mes yeux, mais c'est vrai que ça paraît assez rébarbatif, parce que toujours avec le même matériel.
Mais je ne connais pas tout, certains blogueurs peuvent peut-être nous renseigner sur ce point-là. 


à Emilie44: oui, on peut largement s'en inspirer et prendre ce qui nous parait bon pour nous et pour nos élèves. 

isa 10/09/2013 13:24



oui ça me plaît, énormément même, et donc s'il passe du temps à observer, il en fait assurèment quelque chose de ces observations. En fait ma question de profane est où se cache la part
de créativité de l'enseignant ou bien n'en a-t-il pas besoin puisque le matériel ( imposé ? il me semble) est inducteur de situations d'apprentissage dont l'élève s'empare et que l'enseignant
accompagne le mieux possible sans intervenir sur ses choix. Dans ce contexte, l'enseignant influe par sa présence (tout comme on peut voir dans les maisons vertes de Dolto les accueillants qui
n'interviennent que trés peu avec les familles mais dont la présence suffit à créer un environnement rassurant et "formateur") mais n'agit pas sur l'environnement. Cette position passive-active
que je décris comme nécessaire dans les séances d'observation me gêne sur la durée parce que ma personnalité s'épanouit dans la création et se nourrit de mon inventivité, j'aurais donc une
frustration de ne pas plus pouvoir penser des situations et me trouver dans un moule enfermant. Voilà mon regard de novice, je ne me suis pas suffisamment intéressée à la démarche dans les
détails pour avoir une opinion juste. En fait, vu de l'extérieur, je me dis qu'elle est la différence entre un enseignant et un éducateur ( nom donné dans cette pédagogie) ? Et si je suis aussi
curieuse, c'est qu'évidemment ce fonctionnement résonne en moi. Merci Sev de prendre le temps de me répondre.



Emilie44 10/09/2013 07:21


Je viens de finir de lire très attentivement tout le compte-rendu de Sev : c'est effectivement très intéressant, même si moi non plus je n'adhère pas à tout. Mais je
pense que même si on ne fait pas du Montessori à 100%, on peut toujours s'en inspirer largement pour beaucoup de choses.

sev 09/09/2013 22:34


à Aurélie : j'ai trouvé de l'aide ici sur le blog pour trouver mes stages. Je ne veux pas faire de pub sur
le blog mais ma formatrice est sensas, je vais continuer les stages avec elle (compléter avec la decouverte du monde), je peux donner son nom en privé si ça t'intéresse. Demande à Isa mon
adresse.


à silvia : et voilà le hic, pas de temps de motricité en Montessori... c'est un des points que je trouve négatif. (car je n'adhère pas à tout ... mais à beaucoup !)


à Isa : ce qui m'a le plus enthousiasmé, c'est le respect du rythme de l'enfant dans cette pédagogie; on nous bassine en ce moment avec ces rythmes et bien justement, en Montessori, on est en
plein dedans ! L'enfant avance à son propre rythme, rien ne lui est imposé, et c'est lui le maître de ses apprentissages, l'adulte n'est là que pour le guider. Et quand on voit le film de
Gennevilliers, on s'en rend bien compte: l'enfant de MS qui déchiffre est en pleine phase d'apprentissage de la lecture, mais peut-être que son voisin du même âge est en pleine phase de
numération ou en Afrique à chercher les noms de pays ! il y a un énorme respect de l'enfant, de ses envies, de ses périodes dites sensibles où il a un fort désir d'apprendre.

isa 09/09/2013 23:54



oui le fort désir d'apprendre est un moteur merveilleux, et c'est notre difficulté dans notre système. Mais que se passe-t-il si un élève ne veut rien faire ? Je prends un cas particulier
qui existe peu mais tout de même , imaginons .... Je pense qu'il faut attendre , y a t-il sollicitation ?


Enfin, moi je m'interroge sur le rôle de l'enseignant dans le sens où j'aimerais comprendre où il est ,ce qu'il fait, tous les jours la même chose ? qu'est-ce qui change ? où est son
inventivité ?



sev 09/09/2013 22:18


oui, Zoub, c'est à nous de changer les choses en restant dans l'Education Nationale; on a quand même une liberté pédagogique, surtout en maternelle, alors profitons en !

Silvia 09/09/2013 21:14


Merci Sev, c'est très intéressant et assez bluffant effectivement....


Il n'y a pas de temps de "motricité" dans la classe présentée dans le film?

aurelie 06/09/2013 20:27


bonsoir,


je suis vivement intéressée par ces pratiques et j'aimerai rencontrer des personnes qui travaillent selon ce sméthodes. Comment as tu déniché les dates de ton colloque ? un site à  me
conseiller ?

Zoub 27/08/2013 18:08


Merci beaucoup pour ces notes que je me suis empressée d'imprimer. Et pour ce "scoop"! Montessori dans le public! quel progrès! Si, si. Montessori a longtemps été mal vu dans l'Education
Nationale, parce que mal connue.


Je connais une école Montessori à Paris qui m'a appris beaucoup de choses que j'appliquais dans ma classe (publique). Les enfants travaillent seuls ou en petits groupes pour l'apprentissage de
beaucoup de notions, mais oui, il y a aussi des arts plastiques, et oui, il y a des moments collectifs avec un grand respect entre les enfants. 


Montessori en ZEP et non plus seulement pour les gens qui peuvent payer! Que cette nouvelle me fait plaisir!


 

isa 27/08/2013 18:22



et voilà il y a des retours en grâce qui se font au profit de nouvelles découvertes d'après ce que j'ai lu, comme quoi, les chercheurs peuvent trouver ce qui existe déjà. Mais je ne suis
pas surprise de ces retours à des pédagogies trés cadrées. Et merci Zoub de nous donner tes infos sur le fonctionnement d'une classe Montessori, nous sommes à l'écoute. Moi je connais surtout le
fonctionnement Freinet.



delf 27/08/2013 15:05


Merci pour tes notes sev, c'est super intéressant! depuis l'an dernier moi aussi je suis très attirée par ces ateliers Montessori, c'est fascinant et les petits adorent! Bonne rentrée à 
toutes.

Nadia 26/08/2013 17:51


Bonjour a tous ! j'aimerais vraiment me rapprocher de cette démarche. Certes pédagoqiquement on est libre dans nos classes mais peut on réellement le réaliser sachant qu'on nous bassine sur nos
emplois du temps sur l'importance de la récréation sur le respect des programmes .... J'aimerais également connaitre le role de l'enseignant pendant que les élèves manipulent. A quoi servent les
temps collectifs? Comment débuter des la rentrée ? les ateliers sont présentés à l'avance ? sur les videos, je ne vois pas du tout d'ateliers artistiques. ils sont aussi individuels ? 

paloma 26/08/2013 17:38


Oui oui bien sûr, je sais cela ...Je le transmets d'ailleurs  régulièrement aux stagiaires débutants, mais il n'empêche ... J'ai remarqué heureusement  que je m'améliorais avec les
années, mais parfois, comme j'ai 32 élèves des 3 sections, j'avoue que j'ai tendance à parler trop fort...D'autant que je suis par ailleurs comédienne, et que je suis donc "habituée" à "lancer"
ma voix pour les gens du public qui sont tout au fond du théâtre...


A surveiller donc ...

paloma 26/08/2013 16:42


Merci Sev pour ce partage...


J'ai pour ma part une seule ambition pour cette année : parler tout bas , et ne pas élever ma voix, de façon à rester dans le calme..Mais ce n'est pas vraiment dans ma nature car je suis très
réactive et assez "nature" avec les enfants , même si je m'attache à être également professionnelle..Bref, un bel effort en perspective...

isa 26/08/2013 17:07



Si tu n'acceptes pas que tes élèves crient ou parlent fort, tu dois appliquer cette régle à toi-même . Mieux vaut aller vers l'enfant que de l'interpeler de loin. Il y a des choses
simples qui permettent d'éviter d'élever la voix. On en a tous en réserve.



Monique 26/08/2013 16:30


J'adhère tout à fait aux projets d'ateliers autonomes (on en a beaucoup parlé l'année dernière et vos expériences étaient très positives) cependant, avec ma propre "petite" expérience
personnelle, j'ai constaté:


- que les moments collectifs peuvent aussi être très enrichissants


ex: discussion entre élèves sur un sujet(pas facile en début d'année mais j'y arrive toujours en la pratiquant régulièrement)


 émulation entre élèves comme en travail phonétique (recherche ensemble de sons...), c'est en entendant plusieurs fois le son que l'on cherche que certains "percute" et arrive eux aussi à
trouver des mots...


Les projets transversaux et communs à tous n'apparaissent pas dans le reportage . Or, je les trouve aussi très interessant dans ce que j'appelle "l'esprit de groupe" que je trouve très agréable à
mettre en pratique dans une classe


ex: les projets en arts plastiques (n'est-ce pas Isa) qui sont toujours très moteurs quand tous les enfants travaillent simultanément sur une même idée


les autres projets de la classe (les souris, les parapluies le jardinage...) qui donnent aussi une histoire commune à tous les enfants de la classe; on en reparle, on se rappelle telle ou telle
anecdote, tel ou tel livre. Cette idée d'apartenance à un groupei me semble très importante pour que les enfants se sentent bien dans une classe ...et moi aussi. Et j'ai l'impression (mais je me
trompe peut-être) que ces notions n'apparaissent pas vraiment au sein d'une classe où chacun travaille toujours tout seul ou en tout petit groupe.


Ah, et puis mince, je le dis: la récréation est aussi un moment important dans la socialisation de l'enfant. Mettre comme point positif que, de par cette méthode de travail , les enfants peuvent
travailler 3 h sans s'arrêter ne me semble vraiment pas un argument convaincant !!! ( c'était ma petite minute d'humeur)

isa 26/08/2013 17:01



oui moi aussi je suis réservée sur certaines choses, il est tout de même dit que l'esprit d'entraide et de solidarité est développé au sein de telles classes, j'ai l'impression que la
pédagogie de projet apparait mais plus tard ( élémentaire). Personnellement, ce que j'aimerais comprendre c'est le travail de l'enseignant en dehors de l'étayage auprés de chacun des éléves, n'y
a-t-il pas une forme de routine au fil des années si tout est préparé, mesuré, étalonné,protocolé...? quelles sont les possibilités de diversification ,est-ce seulement autorisé ? Evidemment on
reste songeur devant ses petits enfants qui lisent si aisément et écrivent si facilement.



ClaireB 26/08/2013 14:10


merci beaucoup Sev! ça me donne tellement envie de foncer là dedans!


comment un enfant de PS arrive à lire le mot sucre!!!!?? ah mais là je suis scotchée


je veux savoir je veux savoir! Je m'en vais aller lire ton doc en détail! est ce les outils et matériel spécifiques
qui permettent d'arriver si tôt à de telles acquisitions? encore merci


 

Sev 26/08/2013 13:17


De rien Muriel, je suis ravie de partager cette expérience, je la trouve tellement intéressante. Et moi aussi, je reprends aujourd'hui, à aménager ma classe; bonne reprise à toi Emilie !

isa 26/08/2013 13:51



j'ai tant de questions au sujet de cette formation et j'aimerais pouvoir t'avoir en face de moi pour te les poser. Peux-tu nous dire ce qui t'a le plus enthousiasmé dans ce que tu as
appris ?



Lola 26/08/2013 13:05


Oui Isa,  mais je n'ai pas pu ouvrir l'onglet "amenagement d ela classe" sur le blog...


Je suis allée consulter le site en direct...

isa 26/08/2013 13:24



oui ce sont des dossiers un peu lourds alors ils sont un peu longs à télécharger, mais pourtant ça fonctionne bien , je viens de l'ouvrir directement sur le blog. 



Muriel 26/08/2013 12:01


Oh la la, je suis trop contente de lire tout cela!


Merci merci merci, Sev!


Et la vidéo me plait!


On y prend du recul sur nos propres méthodes.... j'y vois des enfants de MS qui écrivent merveilleusement en cursive! Je rêve!


Je vais étudier tout cela et cela va bien m'aider car je compte démarrer par seulement des ateliers autonomes cette année, le temps que les PS se fassent à
la collectvité, et puis, je souhaite pouvoir avoir le temps de les... OBSERVER!, N'est-ce pas ISA?


Merci SEV et Bonne rentrée!

Emilie44 26/08/2013 11:40


C'est très intéressant, merci beaucoup Sev de nous faire partager tes notes! Je lirai tout ça ce soir à la maison, car aujourd'hui c'est ma reprise, j'irai tous les
jours à l'école pour finir de tout préparer (dans ma classe et pour la direction).

isa 26/08/2013 11:56



bonne reprise Emilie



Sev 26/08/2013 10:53


oui, l'effectif peut aller jusqu'à 35 ! mais ce n'est pas un problème car l'espace est très grand, on ne se rend pas compte du nombre. Et comme l'enfant va à son rythme, travaille comme il
l'entend et que l'adulte n'est pas omniprésent, ça passe. Le rôle de l'adulte est différent, ce n'est pas lui qui dirige en Montessori, il accompagne. Donc l'effectif peut être plus conséquent
que dans nos classes. Malheureusement, certains d'entre nous doivent supporter un tel effectif dans un espace restreint avec des contraintes d'ateliers dirigés et c'est cela qui pose
problème. 

isa 26/08/2013 11:14



oui l'intérêt est dans les situations pensées par l'adulte, cette façon d'induire ce qu'il y a à explorer, de chercher, il y a donc un grand travail en amont.


la classe est en fait un grand espace d'ateliers uniques à disposition et les élèves vont d'activités en activités. Quand est-il décidé des moments collectifs (type lecture aux autres
,comme je l'ai vu dans les vidéos) ?



Caroline 26/08/2013 10:42


et je rêce tous les jours de pouvoir aggrandir le smurs de ma classe!!! :-)

Caroline 26/08/2013 10:41


je confirme que dans ma classe aussi les TPS suivent les PS. Mais l'année dernière je n'avais pas mis en place les ateliers dès la rentrée car je n'en n'avais pas assez. Et pour cette année, j'ai
réfléchis à des ateliers de manipulation qui ne soient pas "dangereux" pour les TPS. (ex: boules de cotillon pour transvasement avec pinces). Ces derniers jours, j'a fait de la couture, pour leu
faire des activités d'appariement de tissus de couleur, et de matières (en cours). Pour le calme, il faut dire que ce sont des ateliers autonomes avec chacun accaparé par son plateau (ou sa
barquette dans ma classe: merci le service de restauration!). Ça fait moins de bruit que loirsuq'ils sont autour d'une table avec un jeu de construction au centre! :-)

isa 26/08/2013 11:11



c'est effectivement ce qui ressort de manière récurrente de vos expériences :le calme des élèves et la concentration.



Sev 26/08/2013 10:21


Chez Montessori, dans la classe 3-6 ans, les TPS n'ont pas leur place. Ma formatrice trouvait aberrant que des enfants de 2 ans soient avec des 3 ans car ils ont des besoins spécifiques à cet
âge... Ils sont beaucoup mieux dans une classe avec des TPS seuls et des aménagements spécifiques.


Mais on doit faire comme on peut dans nos classes avec nos TPS....; moi, j'ai choisi de les laisser faire, de suivre ce que font les PS s'ils en ont envie. Je les laisse jouer s'ils ont
envie...J'ai constaté que les ateliers autonomes les intéressaient beaucoup et leur permettait d'assouvir leur besoin de répétition.


Pour l'espace, les classes Montessori sont très grandes, ce qui n'est toujours notre cas ! donc c'est un problème pour nous. Il y a toujours un grand cercle (ou une ellipse) au centre pour les
regroupements, matérialisé au sol avec du scotch de couleur. Les tables sont individuelles, car peu de place pour le collectif...


Et pour ma voix, je vais suivre ton conseil Caroline.

isa 26/08/2013 10:26



oui c'est aussi ce que j'ai vu sur le blog de la maternelle expérimentale, encore une classe avec un effectif faible, je n'ai pas trouvé d'info concernant le nombre d'élèves conseillés,
en as-tu ?


Pardon, erreur, je viens d'y retourner et l'effectif est de 27, cela n'est pas du tout ce qu'on ressent en regardant. 



Caroline 26/08/2013 10:06


un grand grand merci pour avoir partagé cette formation et tes notes!!! Je mets de plus en plus en place aussi dans ma classe cette pédagogie et tu me confortes dans ce choix. Et pour la voix,
imagines que tu n'en n'a plus et que tu ne dois pas forcer: j'ai vécu cette expérience l'année passée et c'est possible en classe, mais pas en EPS et en récréation! :-)

Lola 26/08/2013 09:46


Trè intéressant tout ça !


Est ce qu 'il a été question des TPS (jai des TPS/PS), de l'aménagement de la classe, de l'espace?


Merci

isa 26/08/2013 10:23



as-tu lu les documents qu'Audrey a proposé ICI, il est question d'aménagement de la classe aussi