instantané Kusama rencontre Buren chez Géraldine: tribune libre

Publié le par isa

période 2 photographies

kusama buren

Quand Kusama rencontre Buren ! En quasi autonomie ! " je veux encore faire  moi " 

geraldine

 


Publié dans photo 2013

Commenter cet article

Flavie 08/12/2012 20:59


Je ne sais pas trop où poster ma question alors je le fais ici car il concerne cet atelier ;)


J'ai proposé cet atelier à mes Ms à faire en totale autonomie une fois les ateliers du matin terminé, après la sieste ... bref, quand ils veulent. J'avais bien expliqué les consignes le matin
même.


Il y en a 4 qui s'y sont allés le matin de suite après leur atelier. J'étais "libre" donc je les ai observé. Ils ont tous bien fait. Cependant 2 d'entre eux ont en suite peint toute la feuille
(après avoir fais leurs traits et leurs pois). Je n'ai rien dit, enfin si je les ai tous félicité car ils ont fait des beaux traits et des beaux pois.


Mais quelque part ça m'a un peu contrarié. Je me demande en fait si pour des MS je ne dois pas exiger qu'ils respectent les consignes jusqu'au bout. Ou alors est ce que ce qui compte c'est qu'ils
aient bien réaliser les tracés, et qu'ils aient pris du plaisir ?


Qu'en pensez vous?


Sachant que je leur laisse régulièrement des moments de liberté totale en peinture.

isa 08/12/2012 23:27



J'en pense que si tu félicites parce qu'ils ont fait des beaux traits et des beaux pois , tu ne fais pas de la peinture en autonomie mais de la peinture dirigée avec comme consigne traits
et pois. Le principe de la peinture en autonomie est qu'elle ne répond pas à une consigne et que les élèves font ce qu'ils veulent, s'ils veulent réinvestir le travail sur les traits et les pois,
c'est leur désir mais toi tu n'interviens pas dans ce choix. L'autonomie a pour principe  la liberté d'action, la liberté de choix, la prise d'initiative, la responsabilité. Dés lors que
l'adulte guide, ce n'est plus de l'autonomie.