je suis grande, je choisis les livres de jeunesse moi-même

Publié le par isa

 

L' ignorance est toujours à combattre et chacun a la responsabilité de mener cette lutte.

 

Chaque livre choisi pour entrer dans l’école a été mûrement et intelligemment lu et analysé.

La logique de nivellement qui voudrait imposer une seule valeur, une seule manière de voir le monde est contraire à notre mission enseignante.

 

Prenons garde des influences autoritaristes, gardons notre libre-arbitre.

 

Pour exercer leur liberté de choix, les enfants devenus adultes auront dû lutter contre l'ignorance, aidons les et commençons en leur donnant l’exemple, c'est-à-dire en exerçant nos propres choix de livres !

 

Pour installer de la distance et remettre en perspective ce débat qu’on voudrait nous imposer, j’aimerais citer un extrait du livre « Les présocratiques » chapitre Les sophistes :

 

« Les égyptiens ne jugent pas belles les mêmes choses que les autres : chez nous, il est beau que les femmes tissent et travaillent la laine ; chez eux, ce sont les hommes et les femmes doivent faire ce que les hommes font chez nous. Pétrir l’argile avec les mains et le pain avec les pieds est beau à leurs yeux, alors que pour nous c’est le contraire. Je crois que si l’on donnait l’ordre à tous les hommes de réunir en un même lieu tout ce qui est considéré par chacun comme laid et, en sens inverse, d’extraire de ce rassemblement ce que chacun juge beau, pas un de ces usages ne serait laissé pour compte, mais tous seraient, dans chaque groupe, redistribués. Car les valeurs ne sont pas les mêmes pour tous. »

 

 

 

Publié dans percevoir 2014

Commenter cet article

paloma 04/03/2014 19:29


La réponse de Ponti est sur Libération.

isa 04/03/2014 20:51



merci Paloma, je mets le lien ICI



paloma 04/03/2014 19:27


Merci pour ton avis Isa concernant ces pathétiques et grotesques moments que nous traversons parfois. Nous avons la chance d'exercer un métier passionnant, sans avoir en permanence un patron qui
nous met la pression, comme ça se fait régulièrement et de plus en plus dans le monde du travail...Du coup, je suis d'accord avec toi pour réagir encore plus fort à ces messages intrusifs et
bourrés d'injonctions, de qq hommes qui confondent la Politique , LE politique, et la morale toute moralisante; et qui veulent nous infantiliser sous prétexte qu'on travaille avec des enfants.


Claude Ponti a publié également une belle réponse (via Facebook je crois) 

Coda 04/03/2014 17:21


Cela va sans dire, mais c'est tellement mieux en le disant !

isa 04/03/2014 18:57



oui parce que ça commence à suffire de nous prendre pour des personnes sans discernement, il faut arrêter de discréditer les enseignants.



Emilie44 04/03/2014 13:02