kouglof: recette de Christine F

Publié le par isa

kouglof-christine-f.jpg

Petite histoire

Voici , à la demande d’Edith la recette de MON kougelhopf !

Kougelhopf ou kouglof ou kugelhopf

 achtung (se prononce ortoung) :c’est de l’Alsacien et l’Alsacien est une langue qui n’a pas d’écrit codifié et figé et donc tu peux l’écrire comme tu veux, j’avoue que c’est un peu déroutant pour les non-initiés mais c’est génial pour les nuls en orthographe wie éch (comme moi) !

                          

Ingrédients :

500g de farine

75 à 100 g de sucre fin (selon goût)

10 g de sel

150 g de beurre ramolli

2 œufs (gros)

25g de levure de boulanger fraîche

20 cl de lait tiède (attention tiède = pas trop chaud pour ne pas tuer la levure qui est vivante !)

selon les goûts : 40g d’amandes entières et /ou une petite poignée de raisins de Corinthe trempés dans du schnaps pour les faire gonfler et sucre glace pour saupoudrer le kougelhopf une fois terminé.

 

Ustensile indispensable : le moule

 

 

un vrai moule à kougelhopf ressemble à cela :kouglof 3 christine f

 

 

 

Attention : tout le monde sait que rien ne remplace un moule en terre cuite vernissé et, si possible, déjà ancien. Ils s’arrachent à prix d’or dans les marchés aux puces ! Le kougelhopf se détache alors sans problème et, frais, le croustillant de sa croûte est sans pareil !

 

Les étapes :

préparer le levain : c’est-à-dire, mélanger la levure avec la moitié du lait tiède et un peu de farine pour en faire une pâte à laisser reposer jusqu’à doublement de son volume (le temps varie selon la température de la pièce mais on peut accélérer le processus en déposant le saladier, couvert d’un linge, sur le radiateur ou juste à côté)

mélanger le reste de la farine avec le sel, le sucre, les œufs et le reste du lait. Pétrir pendant 15 minutes (on peut utiliser un robot).

rajouter le beurre et bien re-mélanger

ajouter ensuite le levain qui a doublé de volume puis pétrir quelques minutes jusqu’à ce que la pâte se détache des parois du saladier

couvrir d’un linge et laisser reposer et monter la pâte dans un endroit tiède (radiateur) pendant une heure.

faire descendre la pâte en la tapotant puis rajouter les raisins en les mélangeant à la pâte.

bien beurrer le moule puis déposer une amande au fond dans chaque cannelure. Y verser la pâte.

laisser reposer (linge + proximité du radiateur) Attendre que la pâte gonfle jusqu’au bord du moule.

cuire environ 50 minutes (thermostat 7 ou 201°C)

démouler sur une grille puis saupoudrer de sucre glace !

kouglof 2 christine f 

 

CHRISTINE F


 

 

 

 

Publié dans agir 2014

Commenter cet article

Marité 09/12/2013 13:16


Ah ben merci ma Copine... passe-que pour le nombre d'oeufs j'aurais pu en mettre une dizaine... comme dins ch'wattieu battu !!! En tout cas, c'est le même moule que l'on utilise.

isa 09/12/2013 18:31



elle est où ma part de kouglof 



Marité 09/12/2013 12:36


C'est fait "d'exprès" que la recette soit mangée sur le côté gauche ? Ou alors c'est un exercice de closure et pi ché toute... Rooh, cela me fait penser au gâteau battu...

isa 09/12/2013 13:02



non c'est pas "d'exprès", je vais remédier à cet inconvénient, petit trifouillage à prévoir! Après ça mérite une part de kouglof !



Emilie44 09/12/2013 12:28


Ah la la, ça me rappelle mon enfance... Ma mère m'en faisait, grâce à la recette donnée par ma marraine alsacienne!!! Il faudrait que je le tente, car j'ai un moule
qui pourrait faire l'affaire, même s'il n'est pas en terre cuite il a la bonne forme!!!

edith 09/12/2013 12:19


Merci merci merci!!!!


J'espère réussir avec tous ces conseils!!!