l'enfant sans bouche (suite) semaine 6

Publié le par isa

SEMAINE 6/ 7 OCTOBRE 2013

DOMINANTE D'ACTIVITE CIBLEE : DEVENIR ELEVE

« J'EXPLORE LE MONDE A TRAVERS MA RELATION ORALE: J'UTILISE MA BOUCHE »

Progression: Proposer de parler de soi aux autres en se différenciant fille-garçon.

 

LE LIVRE DE LA SEMAINE

l'enfant sans bouche

RESUME:

L'enfant n'a pas de bouche, le chien a une bouche, le chat a une bouche , ses parents ont une bouche alors quand le chien rapporte un lapin à l'enfant , celui-ci s'aperçoit que les oreilles du lapin rapetissent au fil des jours.Aucun ne peut l'aider puisque l'enfant ne peut dire ce qu'il veut, aussi finit-il par se dessiner une bouche pour pouvoir parler à son lapin dont les oreilles repoussent enfin.

 

POURQUOI J'AI CHOISI CE LIVRE:

parce qu'il est merveilleusement bien fait aussi bien du point de vue de l'histoire que du point de vue graphique, parce qu'il exprime toute la douleur de l'enfant qui ne sait pas parler, parce qu'il est un point d'appui extraordinaire à notre travail sur la bouche et ses fonctions et évidemment parce qu'il nous emmène là où nous voulons aller : dire que seuls les mots permettent une vraie compréhension pour aller vers les autres.

 

MOTS POUR L'ENJEU PEDAGOGIQUE:

 

Tenter de trouver les indices du livre qui permettraient de dire si l’enfant sans bouche du livre est un garçon ou une fille puis se présenter soi-même aux autres en se désignant fille ou garçon.

Faire son premier bilan langage en racontant le livre « Lapin bisou »

 

 

ACCUEIL:

 

Les élèves savent qu'ils doivent afficher leur carte de présence quand ils arrivent dans la classe.

Celles-ci sont présentées côté photo et affichées côté prénom. L'enseignant les observe et essaie de ne plus les aider.

Puis ils se répartissent dans les ateliers proposés et aux coins jeux.

 

TEMPS:

8H30/8H50

ACTIVITE:

participer aux ateliers autonomes, jouer dans les coins jeux

COMPETENCE:

(devenir élève)

faire preuve d'initiative

apprendre à coopérer en participant à des jeux

ORGANISATION:

collective

Des activités sont proposées en ateliers autonomes et les coins jeux sont en accès libre

 

LIEN ATELIERS AUTONOMES

Choisir un tiroir dans le meuble et s’installer sans déranger ses voisins, travailler en silence, ranger le matériel comme on l’a trouvé (dévissé, délacé..), nettoyer son espace de travail (éponger, balayer,…). Ne prendre un tiroir que quand il a été reposé dans le meuble, ne pas

toucher au matériel de son voisin,…

Il faut prévoir plusieurs séances en début d’année pour la mise en place et l’apprentissage de ce fonctionnement, avec de fréquents rappels en cours d’année. D’ailleurs, le respect des règles est un des critères d’observation des élèves.

 

Les élèves choisissent leur activité. Pour éviter la cohue, il convient d’échelonner le passage des

enfants. La manipulation est individuelle et silencieuse. Les élèves ont droit de regard sur le

travail des autres mais sans intervenir. L’enseignant circule, observe, intervient éventuellement

pour aider, réguler, faire oraliser.

 

Evaluation : se conduit essentiellement par l’observation de l’enseignante sur:

l’attitude de l’élève (respect des règles, posture de recherche…)

l’utilisation adaptée du matériel

les productions

le réinvestissement des notions abordées en classe et des liens que l’enfant est capable d’en faire spontanément.

la qualité orale de la présentation éventuelle au groupe.

Face à l’évaluation, les façons de faire sont partagées : laisser trace des remarques ou non, communiquer aux parents ou non… mais en aucun cas l’élève n’est mis en position d’échec.

Ce qu’il ne réussit pas cette fois le sera plus tard quand il sera prêt.

 

(EXTRAITS du document écrit et partagé par Muriel qui est à l'initiative de cette pratique sur le blog)

 

LIEN COINS JEUX(un gros travail sur les coins jeux a été fait l'année dernière 2012-2013 en période 1)

 

EPS:

 

TEMPS:

8H50/9H30

ACTIVITE:

Cycle jeux collectifs

COMPETENCE:

(agir et s'exprimer av..)

comprendre et accepter l'intérêt et les contraintes des situations collectives

ORGANISATION:

collective

Ce cycle se fera sur les 6 semaines de la période , chaque fiche correspondant à un travail sur la semaine, cela signifie qu'au cours des 3 séances de la semaine, la fiche est reprise. Les élèves se construisent dans la répétition d'actions et peuvent s'essayer de mieux en mieux dans une situation qu'ils connaissent et ont compris.

Cette démarche pédagogique fait le choix d'un travail approfondi et répétitif et non pas d'une séance différente pour chaque jour de classe ( exemple : lundi ronde, mardi jeux collectifs, jeudi gym)

 

Concernant le vendredi, il est dédié à la séance d'observation ( pédagogie de l'observation)

 

fiche 1 jeu transport d'objets
fiche 2 jeu "les transporteurs"
fiche 3 jeu "vider la caisse"
fiche 4 jeu "vider la caisse" (suite)
fiche 5 jeu "vider la caisse" ( variante)
fiche 6 jeu " le château"

 

REGROUPEMENT 1:

 

TEMPS:

 

9H30/9H45

ACTIVITE:

raconter collectivement le livre de la semaine précédente

COMPETENCES:

(s'approprier le langage)

observer un livre d'images et traduire en mots ses observations

ORGANISATION:

collective

LUNDI: Dalma aimerait bien encore regarder le film de L'enfant sans bouche, il a essayé de le raconter à Roméo, mais il avait oublié. L'enseignant propose de reprendre le livre, il dit qu'ils regarderont le film après la récréation, et de le raconter tous ensemble mais comme il est long, ils vont le faire en plusieurs fois. Aujourd'hui, il faut raconter jusqu'à la page « Alors ils parlaient entre eux ». L'enseignant annonce ensuite qu'ils continueront demain mais que les enfants vont pouvoir lui raconter un livre tout seuls , il s'agit de Lapin Bisou qu'ils connaissent bien.

 

MARDI: Dalma dit qu'il se souvient de la page où ils se sont arrêtés hier lorsqu'ils ont raconté le livre « L'enfant sans bouche », l'enseignant lui demande de dire et celui-ci se trompe, l'enseignant demande aux élèves s'ils sont d'accord, ils rectifient ( avec ou sans l'aide de l'enseignant).Il propose qu'ils continuent jusqu'à « et ses oreilles se mirent à rétrécir ».

 

JEUDI: Dalma n'ose rien dire, l'enseignant lui demande s'il se souvient de la page où ils se sont arrêtés, Dalma hésite puis propose, c'est la bonne page, l'enseignant demande aux élèves et dit qu'il faut applaudir Dalma, il a bien trouvé. Ils continuent le récit jusqu'à la dernière page. L'enseignant félicite ses élèves et leur dit qu'ils sont capables de raconter un livre ensemble mais aussi tout seuls avec Lapin Bisou.

 

VENDREDI: L'enseignant propose que pour finir la semaine ils chantent tous ensemble les chansons qu'ils connaissent en respectant à chaque fois le grand silence de départ.

 

Lien à retrouver :

répertoire des chansons du blog

 

 

ATELIERS 1:

 

 

TEMPS:

 

9H45/10H00

 

 

ACTIVITES:

1Faire un bilan langage

2 Dessiner

3 Autres ateliers

 

COMPETENCES:

1( s'approprier le langage )reformuler une histoire racontée par l'enseignant, mémoriser des mots et des phrases

2 (percevoir, sentir, imaginer, créer) expérimenter divers instruments du dessin, réinvestir le travail fait la semaine dernière

 

ORGANISATION:

atelier 1 supervisé par l'enseignant

atelier 2 supervisé par l'atsem

ATELIER 1 «  Je raconte le livre »

Support: feuille photocopiée

Matériel: livre Lapin bisou

Consigne: «  Tu me racontes le livre, nous feuilletons les pages ensemble, j'écris ce que tu dis »

 

FICHE BILAN LANGAGE

L'enseignant explique à chaque élève qu'il a besoin de savoir comment chacun parle pour les aider à encore mieux parler car c'est son travail.

Lien à retrouver :

bilan langage

ATELIER 2 «  Je dessine»

Support: grande feuille A3

Matériel: feutres+ craies+ crayons de couleur+ crayon à papier

Consigne: «  Tu choisis ce que tu veux pour faire ton dessin, tu changes quand tu le veux »

 

 

RECREATION:

 

TEMPS:

 

10H00/10H30

ACTIVITE:

jouer dans la cour

COMPETENCE:

(devenir élève)

apprendre à coopérer en participant à des jeux

ORGANISATION:

collective

 

REGROUPEMENT 2:

 

 

TEMPS:

 

10H30/10H45

ACTIVITE:

distinguer fille et garçon

COMPETENCE:

(découvrir le monde)

apprendre la différenciation

(s'approprier le langage)

se présenter en utilisant le JE

ORGANISATION:

collective

LUNDI: L'enseignant propose qu'ils visionnent comme promis le film du livre « L'enfant sans bouche », mais il leur donne une tâche, durant le visionnage, il faut qu'ils trouvent si l'enfant est un garçon ou bien une fille. Il n'accepte aucune réponse avant le visionnage parce que les élèves devront expliquer leur réponse. A la fin, la discussion s'engage. Les indices sont donnés et éventuellement observés avec l'avance rapide et l'arrêt sur image (il n'y a pas obligation de se mettre d'accord tout de suite pour affirmer le sexe de l'enfant sans bouche). Chacun doit dire s'il est un garçon ou une fille. Le groupe aide.

 

MARDI:Visionnage du petit film «  L'enfant sans bouche », à nouveau les élèves sont invités à bien observer et à dire s'ils confirment ce qui a été dit hier , l'enfant sans bouche est-il une fille ou un garçon ? Puis ensuite, l'enseignant demande que les garçons de la classe viennent se présenter en disant : «  Je m'appelle X, je suis un garçon ». Le groupe aide, se montre patient.

 

JEUDI:Visionnage du petit film «  L'enfant sans bouche », l'enseignant donne la réponse qui avait été affirmée Mardi. Puis ensuite, il demande aux filles de venir se présenter comme les garçons Mardi. A nouveau, le groupe aide et se montre patient.

 

VENDREDI:Visionnage du petit film «  L'enfant sans bouche », l'enseignant résume : « Jamais quand on écoute l'histoire il est dit ou écrit c'est un garçon, c'est une fille mais vous pensez que l'enfant sans bouche est un garçon parce qu'il ressemble à son papa et est habillé comme lui , mais vous vous savez maintenant si vous êtes une fille ou un garçon» .Lecture du cahier de liaison

 

Liens à retrouver :

cahier de liaison

 

 

ATELIERS:

 

 

TEMPS:

 

10H45/11H20

 

et après la sieste, selon les élèves.

ACTIVITES:

1Faire un bilan langage

2 Choisir l'outil le plus efficace pour remplir une surface comme l'artiste Geneviève Asse

3 et 4.Faire un atelier autonome

 

COMPETENCES:

1( s'approprier le langage )reformuler une histoire racontée par l'enseignant, mémoriser des mots et des phrases

2 (percevoir, sentir ...) expérimenter et comparer deux outils

3 (devenir élève)faire preuve d'initiative

 

ORGANISATION:

atelier 1 supervisé par l'enseignant

 

atelier 2 est supervisé par l'Atsem

 

deux ateliers autonomes sont à prévoir

ATELIER 1 «  Je raconte le livre »

Support: feuille photocopiée

Matériel: livre Lapin Bisou

Consigne: «  Tu me racontes le livre, nous feuilletons les pages ensemble, j'écris ce que tu dis »

 

FICHE BILAN LANGAGE

 

ATELIER 2 «Je choisis l'outil pour remplir facilement ma feuille comme Mme Asse  »

Support: grande feuille

Matériel: pinceau+ rouleau+ gouaches différents bleus comme l'oeuvre de l'artiste Genviève Asse

Consigne: «  Regarde la peinture de Mme Asse, elle a peint partout, tu peux prendre un pinceau ou un rouleau, d'après toi avec lequel tu mets de la peinture plus facilement partout sur ta feuille »

geneviève asse

L'élève choisit un outil, l'atsem laisse l' élève faire son expérience, au cours de l'activité celui -ci fait la remarque qu'il doit changer ( pinceau puis rouleau), il est autorisé à le faire pour mieux comparer les deux outils mais c'est seulement à son initiative pas à celle de l'adulte.

 

La semaine prochaine, la composition avec le trait bouche sera réalisée.

 

 

RANGEMENT/SORTIE

SIESTE

REPRISE ATELIERS SELON LES ELEVES

REGROUPEMENT 3

 

TEMPS:

 

16H05/16H20

ACTIVITE:

regarder ce qui a été fait

COMPETENCE:

(devenir élève)

comprendre ce qu'ils font à l'école

ORGANISATION:

collective

L'enseignant propose de lister chaque jour tout ce que les élèves se rappellent avoir fait durant la journée.

 

RANGEMENT/SORTIE

BILAN QUOTIDIEN:

OBSERVATIONS:

 

 

 

 

DIFFICULTES RENCONTREES:

 

 

 

 

SOLUTIONS ENVISAGEES:

 

 

 

 

SATISFACTIONS:

 

 

 

 

 

LIENS A RETROUVER:

 

 

editions-corridor.jpg

Le site de l'éditeur du livre de la semaine

 

 

boisseau.jpg

Livre « Enseigner la langue orale à la maternelle » de P. Boisseau

 

 

 

 

differences-innees.jpg

Différences innées entre filles et garçons

 

 

 

livre isa

Le livre d'Isa

 

 

FICHE DE CETTE PREPARATION A TELECHARGER

Publié dans devenir élève 2014

Commenter cet article

Guinie 09/10/2013 09:52


Merci Isa pour ta réponse si rapide, si claire et si pleine de bon sens. Donc j'écris "i ai un biou a po" "su a main" "é biyou a-illon" ? Il faut donc que je fasse repasser certains enfants.


Je me demande si les enregistrer puis écrire leurs paroles ne serait pas plus facile.  C'est vrai que ça prend du temps (je ne consteste pas du tout l'utilité bien sûr), ne pas
interrompre l'enfant en attendant d'avoir fini d'écrire, pouvoir réécouter et donc retranscrire plus fidèlement les mots de l'enfant... Est-ce envisageable ? Est-ce que cela a la même valeur pour
l'enfant qui ne me verrait pas écrire ?

Mélina 10/11/2014 17:22

Mais oui ! Désolée de t'avoir dérangée...

isa 10/11/2014 17:09

Si si le livre est lu, regarde les explications au regroupement 1

Mélina 10/11/2014 16:37

J'ai encore une question Isa : si j'ai bien lu tes préparations, le livre n'apparaît pas ? A chaque séance, tu parles du film ? Est-ce un choix ? Pourquoi ? Merci d'avance.

isa 10/11/2014 14:33

Oui tu as bien fait de venir à la pêche aux infos, tu peux être tranquille maintenant.

Mélina 10/11/2014 13:33

J'ai effectivement un très bon ressenti avec cette maison d'éditions. Ils ont pris la peine de répondre à ma demande de renseignements pour le délai de livraison et la commande déjà traitée devrait arriver mercredi ou jeudi compte tenu du 11 novembre !

Mélina 10/11/2014 10:13

La Fnac avait annulé ma commande pour indisponibilité....Je viens de la faire sur le site des éditions Corridor ; par contre, je n'ai pas lu d'indications sur le délai de livraison...j'espère que cela ne prendra pas trop de temps.
Merci Isa !

isa 10/11/2014 09:44

Le site des éditions du corridor est très fiable , je les connais bien maintenant ,je suis en contact avec eux et ils font un travail formidable.

Mélina 10/11/2014 09:22

Je suis passée par une médiathèque : j'ai le DVD "Arte éditions" et à l'intérieur se trouvent le DVD et un cahier de coloriage seulement...Je finissais par douter que le livre existe bien...Je commanderais bien sur le site que tu indiques mais je ne voudrais pas que ma commande qui date de fort longtemps sur le site de la Fnac, je crois, ne finisse par arriver. Je vais essayer de l'annuler. Merci pour ta réponse rapide !

isa 10/11/2014 09:13

Si si le livre existe bien, il est livré avec le dvd. est-ce que tu es passée par le site de la maison d'édition http://sitecorridor.blogspot.fr/p/la-boutique.html ? Je viens d'y aller le livre DVD est disponible

Mélina 10/11/2014 09:06

Je vais travailler, en décalé avec le blog, sur l'enfant sans bouche. J'ai trouvé le DVD mais je ne parviens pas à me faire livrer le livre et pourtant ma commande avait été acceptée puis retardée et là, j'attends toujours... Je me demande si le livre existe bien et comment vous avez fait pour vous le procurer ? Je pensais me limiter au DVD mais plus j'avance dans ma préparation, plus je me dis qu'il y a matière à lui consacrer 2 semaines effectivement. Merci de votre aide !

isa 09/10/2013 11:48



oui tu peux écrire comme ça puisqu'il y a le texte correct écrit juste au dessus donc la "traduction" est facile à lire. Pour ce qui est de l'enregistrement, cela risque d'être plus
difficile pour toi puisque là tu n'auras pas l'image et donc tu ne sauras pas de quoi parle l'élève et puis c'est encore du travail, je pense qu'on peut vraiment écrire et écouter, c'est une
gymnastique qui s'affine au fil du temps. Ensuite, je trouve que pour l'élève c'est bien aussi qu'il voit que ce qu'il dit peut être écrit ( même si ce n'est pas vraiment de l'écrit mais plutôt
la retranscription d'un oral).



Guinie 09/10/2013 09:15


Après 2 jours de bilan de langage et une dizaine d'enfants évalués, comme le craignait Fred j'ai effectivement beaucoup de phrases du genre "Ils font un bisou sur le nez" "Ils font un bisou sur
l'oreille". Même de la part des bons parleurs. Il y a souvent confusion entre les personnages, leur nom (lapin bisou, bébé lapin au lieu de lapin calin), la qualification des bisous
(trop court, ça chatouille...) n'est pas du tout évoquée, les bisous se font sur le collier. On est plus dans la description. Peut-être ne l'ai-je pas assez lu, expliqué ?...


J'ai comme toujours du mal à retranscrire leurs paroles. Je n'arrive pas à noter ce qu'ils disent avec les fautes de prononciation. Pas parce que je n'ose pas écrire des erreurs, mais parce que
ce n'est pas toujours facile de saisir et retranscrire le son prononcé (en plus avec le bruit ambiant, ce n'est pas forcément facile à entendre). Souvent j'écris donc correctement le mot en
gardant la syntaxe de l'enfant. Comment faites-vous ? Isa, comment vaut-il mieux faire ?


Dernière question : pour un enfant qui ne tient pas en place, je me suis permise de mettre quelques annotations dans la marge sur son comportement (chahute, se retourne, se lève...), ai-je bien
fait ?


Bonne journée, Guinie

isa 09/10/2013 09:35



voilà que tu découvres que tu vas avoir du travail en langage avec tes petits élèves, c'est un bilan langage, cela veut dire que tu vas mesurer pour chacun où il en est, est-ce qu'il
parle , ensuite est-ce que ce sont seulement des mots, ou est-ce qu'il fait une petite phrase à deux mots ou bien est-ce qu'il fait des phrases entières ou est-ce qu'il a mémorisé le texte ( ça
arrive mais évidemment c'est plus rare), bref, tu vois bien qu'à cet âge parler reste un gros travail et raconter une autre étape encore plus compliquée. C'est normal qu'ils soient dans la
description, c'est ce qu'on leur fait faire depuis qu'ils regardent des livres et ils ne savent pas encore faire un récit même avec des images, d'autre part, je rappelle à nouveau que le langage
d'évocation c'est à dire celui qui leur permet de parler d'une chose sans qu'elle soit visible (exemple dans le livre: ça chatouille) est pour certains inaccessible pour le moment , tout cela est
logique, nous sommes en Octobre et c'est un bilan de départ, voilà ce qu'il savait faire, cela te permettra de comparer avec le bilan de Juin. Concernant ta difficulté à écrire certains sons,
effectivement c'est parfois une vraie prouesse, quand c'est vraiment trop compliqué on est obligé d'abandonner , on peut écrire (incompréhensible), cet exercice de langage est vraiment un test
sur "comment parle l'élève" , tu dois donc garder exactement tout ce qu'il a dit et ne pas corriger toi même . Par contre, ton objectif est le langage pas le comportement, donc inutile de
t'attacher au reste, c'est vrai que cela peut être intéressant mais c'est une tâche supplémentaire qui peut te faire perdre de l'attention concernant le récit de l'enfant. J'espère que cela
t'aide Guinie, n'hésite pas à poser encore des questions si tout n'est pas clair. 


Je rajoute qu'un bilan langage c'est aussi un exercice nouveau pour toi et qu'il est normal que tu sois un peu déroutée. Surtout ne passe pas trop longtemps sur le livre avec chaque
élève, le principe est on tourne les pages ensemble, la maîtresse ne dit rien et l'enfant raconte, elle écrit, c'est tout , pas de questions ( sauf pour faire répéter quand on n'a pas tout
entendu), pas d'incitation à parler de ça ou de ça, un bilan c'est sans aide.



fred 06/10/2013 22:17


Une petite question concernant le bilan langage: l'an dernier, si je ne me trompe, il était précisé que l'album était relu par le maître avant le bilan. Cette fois, non. Qu'en est-il, sachant que
mes tous petits étaient absents lorsde la première semaine et que certes, l'album a été lu et relu mais me semble quand même moins bien connu que "Ma maman m'adore", de plus le texte est plus
long, les nuances induites par le dessin moins prononcées et j'ai bien peur de me heurter (dans le meilleur des cas) à: "Ils font des bisous"...


Merci de votre éclairage.


Fred.

isa 06/10/2013 22:29



oui tu as raison Fred, j'ai omis de le noter, évidemment il faut relire le livre au petit groupe, les images donnent des indications, maintenant tu peux choisir le livre que tu penses le
plus adapté à tes élèves et dont tu es sûre de la connaissance.



Guinie 05/10/2013 09:48


Bonjour,


Il m'est venue 2 idées d'activités pour la semaine prochaine que je souhaite partager et que (j'espère) certains enrichiront.


J'ai relu un dossier posté par l'une d'entre nous sur Geneviève Asse où le bleu semble dominer. Je pensais donc travailler plus particulièrement sur cette couleur jusqu'aux vacances :
recherche d'objets bleus dans la classe (aÎe aïe aïe j'ai bien peur qu'il y en ait très peu...), apport d'un objet de la maison pour créer une collection, un jour s'habiller tous en bleu,
et... ??? (avis aux autres idées)


2ème idée : la semaine prochaine, en peinture je leur ferai laisser les traces qui correspondent à la chanson "que fait ma main ? elle caresse, elle pince..." Cela m'a donné l'idée de
réaliser un affichgage "que fait ma (la) bouche ?" On a commencé, avec les enfants, à faire la liste de ce que fait la bouche, en prenant aussi appui sur les albums lus. Je pense ensuite prendre
en photos, par petits groupes, les enfants imitant, mimant les différentes actions et rajouter des images scannées dans les différents albums.


J'ai déjà listé : embrasser, crier, chanter, sourire, parler, raconter, bailler, lécher, sucer une tétine ou le pouce, manger, boire, faire une grimace, mordre, (aboyer, miauler, apporter
quelque chose comme le fait le chien)...


Voilà, qu'en pensez-vous ? si vous avez d'autres idées...


Guinie

isa 05/10/2013 16:00



tu peux faire le musée du bleu où chacun aurait un cabinet de curiosités ( j'adore cette idée en art et pourtant je ne l'ai jamais proposée, il va falloir qu'un jour je la lance), donc un
cabinet de curiosités peut être une sorte de boîte ( belle c'est mieux) où chacun met des objets hétéroclites qu'il aime, qui parle de lui ou qu'il collectionne.


Je te mets mes cabinets de curiosité vides que j'ai chez moi faits par ma décoratrice en chef, elle les avait fait petits parce que c'était pour l'harmonie dans la
pièce :



Silbale 02/10/2013 13:16


Bonjour, j'interviens ici, non au sujet de la préparation mais à propos du lien vers l'article  concernant les différences supposées innées entre filles et garçons... Arf... Il y aurait
beaucoup à dire mais  je vous conseille la lecture du Gianini Belloti "Du côté des petites filles" d'accord cela commence à dater mais c'est une lecture plus qu'éclairante sur ce prétendu
déterminisme sexuel. Cordialement

isa 02/10/2013 14:32



ah voilà la petite graine semée a germé ! J'aime bien semer des graines à droite et à gauche, parfois ça prend parfois ça ne prend pas, mais là Silbale, tu as permis que ça
germe...


oui cet article m'a plu, il ne donne pas vraiment de réponse, il indique, il tend vers, je ne suis pas toujours en accord , notamment sur l'idée de la non-mixité et même si cela a un
effet stimulant (semble-t-il), je reste opposée à ce retour en arrière. Mais il s'appuie sur des études scientifiques qui n'existaient pas du temps de Belloti ( que j'ai lu en mon temps).
Evidemment ,chacun joue un rôle dans l'éducation et induit des comportements, on s'interroge d'ailleurs parce qu'y compris dans un milieu qui se veut non sexiste ( je veux parler du mien) j'ai dû
discuter avec mon petit fils qui ne voulait pas dire au revoir à sa cousine parce que c'était une fille et qu'il n'embrasse pas les filles (!!!!!). On voit bien que l'environnement social joue et
que notre influence s'arrête à la porte de chez nous. Cela n'empêche pas de tenir le discours et de valoriser l'égalité et chez nous, c'est le grand-père qui cuisine et fait les
courses...