la journée d'Hélène du 22 Septembre 2012

Publié le par isa

salle des maitres

 La journée d'Hélène continue.
J'ai enfin trouvé un emploi du temps convenable pour mes 32 élèves ! J'ai utilisé le poste renfort pour partager ma classe pour la motricité et l'activité graphique le lundi et le mardi pendant 1 h ( eh oui seulement), après il faut se débrouiller seule. Je dois aider mon ATSEM à la surveillance de toute la sieste de 12h30 à 13h45 pour les MS que je prends seuls ensuite pendant que les PS dorment un peu plus. Je finis ma matinée à 11h45. J'ai 15 min pour préparer ma classe pour l'après midi, 15 min pour manger seulement, c'est la course quoi et je suis exténuée le soir. Je n'ai pas le temps pour souffler ou me détendre car avec 32 élèves cela demande attention à 100%. En plus, le soutien n'a pas encore commencé .Dans notre école, il a lieu de 11h45 à 12h15. Pour moi, cela me semble impossible à organiser, comment faire ?
Merci de m'aider à trouver une solution s'il y a, en sachant que je souhaite préserver ma santé pour assurer toute l'année ! MERCI

helene

Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

Gwen 25/09/2012 23:24


Quelles nouvelles, Hélène?


Travailler à la campagne a ses avantages et ses inconvénients.

Joëlle 24/09/2012 12:19


Effectivement, il vaut mieux prévenir la directrice. C'est toujours difficile de bien évaluer une situation lorsqu'on n'a pas tous les éléments. Pour ce qui est du système D il vaut mieux
l'éviter de nos jours, surtout pour ce qui touche la sécurité et la surveillance.Le lot de revers de médaille est malheureusement grandissant. Ah les petits villages, les petites communes où on
croit (puisqu'on nous le dit) être dans une grande famille, jusqu'au jour où tout bascule....32 élèves, c'est une décision responsable pour un tel effectif, une honte. C'est de la maltraitance pour les enfants et leur enseignant. Je ne décolère pas. Tiens c'est rigolo aujourd'hui j'ai lu
"Non dit petit-monstre" je vois pas le rapport


Bon courage à tous ceux qui subissent des conditions pareilles.

Joëlle 24/09/2012 07:32


Chère Hélène,


Tu n'es pas autorisée à surveiller les enfants sur ta pause méridienne. Les ATSEM sont en période péri scolaire sous la responsabilité du maire, pas toi, sauf s'il te rénumère.Ce n'est pas le
cas, si j'ai bien compris. Tu prends des risques inutiles et ton directeur (trice) aussi (hé oui!!!) car celui-ci doit veiller au respect du réglement et du code de l'éducation.


Un conseil :  tu n'affrontes pas le maire seule. Tu contactes ton IEN ( il est là pour cela, c'est son boulot), tu lui expliques la situation gentiment, tu fais ton méa culpa pour ta
rétractation. Il est de sa responsabilté de régulariser cette situation en s'entretenant avec le maire et PLUS en t'offrant l'aide d'un conseiller pédagogique pour ton organisation de gestion de
classe.


Pourquoi ce conseil : parce qu'en attendant que tout ce petit monde de responsableS trouve une super idée, toi en
cas d'accident ou incident : T'ES COUVERTE. Cela ne régle pas dans l'immédiat ta situation mais tu ne prends plus de risque.


J'hallucine de voir comment certains collègues se comportent à l'égard de jeunes collègues. Bon courage!

isa 24/09/2012 07:40

Préviens tout de même la directrice ! J'imagine que c'était peut être déjà une habitude de l'école : le système D.

Gwen 23/09/2012 22:57


Bon courage Helene! Sois déterminée avec le maire.

Laetitia 23/09/2012 21:46


Chère Hélène, 


Je n'ai pour le moment que 19  présents sur les 25 inscrits et c'est déjà peu facile à organiser vu les grands écarts d'âge que j'ai dans la classe, mon atsem qui d'est fait une entorse le
3ème jour de l'année et un remplacement par des agents de services ou des atsems des autres classes par rotation de 1/2 journées. Bref .. il n'y a plus d'organisation et les élèves commencent
 à le ressentir. Je prépare les ateliers je les met en place .. etc .. et si par malheur je reste dans l'école à l'heure du déjeuner je me fais happer par la personne qui est censée les
coucher à la sieste et là : je refuse. Elle souhaite que je sois présente avec elle au dortoir ... et justement je lui ai parlé de la responsabilité !!!!  mais sinon le reste de la sieste,
de 13h30 à environ 14h45 je reste avec les élèves, je les endors .. et je n'ai le temps de ne rien préparer. ALors ton sentiment de découragement .. je le connais ... Tu dois refuser !!!
 C'est toi qui fait la classe, tu as besoin de toutes tes forces .. courage.. 

hélène 23/09/2012 21:43


Désolée de ne pas avoir été en ligne à 13h ! Mon mari et mes filles m'ont "kidnappée" pour prendre l'air ! Ils ont bien fait ! J'avais besoin de faire un break ! je pense que vous comprendrez
!!


merci pour tout, je m'accroche !!

isa 23/09/2012 22:12



Tu as du soutien à la maison, ça c'est trés précieux !



hélène 23/09/2012 21:15


Bonsoir à tous, Isa a raison : j'ai accepté cela pour rendre service car la municipalité venait juste de créer un poste de 20h pour la cantine et m'aider à la préparation des lits pour la sieste
et au lever des PS. Dans une petite commune, cela représente beaucoup de frais !Cependant, mon ATSEM ne pensait pas avoir besoin d'aide à ce moment là et à la rentrée de
nouveaux besoins sont apparus, notamment à la sieste. Vos témoignages vont dans le sens que je pensais suivre. Je vais contacter le maire pour trouver une solution ! Non je ne suis pas un
cas désespéré ni une super woman ! j'essaie de faire au mieux mon travail mais je me rend compte que je ne peux pas pallier à tous les problèmes qu'une classe à 32 élèves engendrent. Tout ce que
je craignais arrive et pourtant j'avais mis en garde tout le monde mais j'ai l'impression que c'est l'esprit chacun pour soi qui prédomine actuellement et cela c'est pas mon truc !

isa 23/09/2012 21:28



 tes intentions étaient bonnes et  tu as cru bien faire, c'est généreux de ta part, mais en même temps en acceptant ce genre d'organisation, tu te mets toi-même dans une
position difficile et la mairie , même si c'est une petite commune, doit assumer ses engagements vis à vis des familles et donc employer le personnel suffisant ou alors refuser cette prise en
charge et laisser les familles trouver leurs propres solutions. C'est sûr qu'au niveau de l'équipe, l'esprit solidaire n'est pas encore ouvert, c'est pourtant tellement important car aujourd'hui
c'est toi mais demain ce sera peut-être une autre collègue, personne ne peut se dire à l'abri de difficultés matérielles ou relationnelles, il est donc important de se soutenir les uns et les
autres. Tente d'en parler calmement.



maud 23/09/2012 20:22


"je dois": vous faites des services ?? tu es payée au moins j'espère ? enfin quand bien même c'est un peu longuet comme journée.


Le temps extra scolaire est du domaine de la mairie, ce n'est pas le notre.


pour l'aide perso, nous faisons 30 min tous les jours de 11h30 à midi, et on fait des jeux de société.


Perso j'ai abandonné toute idée de me turlupiner pour cette vaste couniflarderie, cela n'évitera pas l'échec scolaire, j'en suis malheureusement persuadée, c'est
très stigmatisant pour les enfants en difficulté, et même ça les enferme dans ce rôle de mauvais élèves.


Chez nous tout les GS vont à l'aide perso par gp de 4 ou 5 en 2 vagues, la 3° vague on prend les MS si tous les GS sont passés. du coup ils sont plutôt contents
de venir jouer et on dédramatise cette saleté.


au programme donc, respect des règles, travail des notions plus en profondeur, accentuation sur le langage favorisé par le petit groupe, bref on est bon!!!!


 


Courage Hélène, je vote pour un hélènethon et t'envoyer un peu plus de décharge avec les millions que l'on aura récolter...

isa 23/09/2012 20:57



 d'accord attention aux vagues, des fois ça donne le mal de mer:))



david 23/09/2012 19:55


Pas mieux que les autres : en dehors du temps scolaire (3h le matin et 3h l'après-midi), les élèves n'ont pas à être sous ta responsabilité... J'ai envie de dire, mais que fait la pol... euh non,
la directrice !!!! ... Concernant le soutien, la première année nous l'avions placé entre midi et deux... et nous n'avions plus le temps de préparer les aprem pour tous les autres ! Donc c'est
passé le soir de 16H45 à 17h25 lundi mardi et jeudi... Et cette année le nouvel inspecteur nous a dit de savoir adapter et moduler selon les publics, et que si pour les plus petits des séances
plus courtes étaient proposées, ce n'était pas grave du tout !

isa 23/09/2012 20:53



OUF on va enfin lâcher un peu cette aide individualisée pour les petits, OUF OUF OUF



christine 23/09/2012 19:52


La solution c'est de te mettre en arrêt maladie...1) parce que là à mon avis tu n'es pas loin du pétage de plomb et humainement c'est inadmissible 2) parce que depuis le début c'est pas une
équipe autour de toi.. c'est ???   alors si t'es absente ils vont bien devoir gérer  cette réalité de 32 ..3) au dessus de l'inspecteur y'a un autre inspecteur... je ne suis pas
syndiquée mais moi je pense q'un syndicat pourrait t'aider... 4) penser à participer au prochain mouvement et gérer l'année au mieux c'est à dire sans culpabiliser tout le temps  nous ne
sommes pas des surhommes.... et franchement sans solidarité .. on ne peut pas tenir! 5) se mettre en arrêt n'est pas un signe de faiblesse au contraire ça te permettra de prendre du repos, du
recul ...et crois moi je suis comme toi je ne sais lâcher du lest et je m'en veux souvent alors sois plus forte!!


ALLEZ HELENE!!!! courage!!!

murielle 23/09/2012 18:34


Bonjour, une année j'ai eu 33 petits, à la Toussaint j'ai fait appel à la psychologue scolaire pour moi car j'ai cru devenir folle!!!Elle m'a été d'une grande aide car elle a pris en charge des
petits groupes d'élèves toutes les semaines dans des ateliers langage(avec un nombre élèvé d'élèves, pas facile le langage!!!!) Depuis cette expèrience, dès qu'un instit de la circonscription a
un nombre élèvé d'enfants , elle se propose pour ce genre d'activité....d'ailleurs, cette année, moi qui en ai "que" 28, elle intervient dans ma classe....Bon courage à toi!


 


 


 

Muriel 23/09/2012 18:02


Je suis bien d'accord avec Emilie44: la surveillance pendant le temps de midi est du ressort de la municipalité, qui en est juridiquement responsable, par le
biais d'un personnel municipal. Par contre si tu surveilles ce temps, tu dois être rémunérée et déclarée par la mairie (comme les heures de garderie ou d'études dans certaines villes le soir). Le
meilleur moyen de pression si tu es coincée est de parler - comme le dit Emile- du problème de RESPONSABILITE. C'est imparrable à notre époque où tout le monde craint les ennuis.


De toute façon il est INADMISSIBLEet ILLEGAL de n'avoir que  15mn de pause repas. L'année est longue, notre santé pas toujours au top, alors que
l'encadrement de jeunes enfants nécessite 300% d'énergie et tolère 0% de faille.


Moi pour le soutien scolaire, je continue de le faire le soir à 16h30 (en réalité ça fait 16h40 une fois tous les élèves rendus), 45mn 3 soirs par semaine.
C'est finalement le moment où je trouve les élèves les plus disponibles (mes collègues le font chaque matin à 7h50, mais ce sont des élèves de cycle 2 et 3). Déjà que le temps de les rendre aux
parents, je ne termine jamais à 17h15 mais plutôt à 17h20 ou même 17h25... Je prends tous mes MS et tous mes GS, par groupe de "besoins" ou de "niveau" et nous avançons bien, de façon très
pointue, sur de nombreuses situations d'apprentissages où je peux remédier instantanément et de façon efficace (langage,compréhension, déduction, logique, numération, stratégie...). En ce début
d'année, je leur explique les activités de leur plan de travail et on s'entraîne, afin qu'ils soient autonomes dans la classe face à ce dispositif. On verra bien..


Bon courage pour tes démarches en tout cas, ne te laisse pas faire!

isa 23/09/2012 18:34



effectivement, il y a abus dans ton cas. J'imagine que tu as peut-être accepté de rendre service parce qu'il s'agissait de tes élèves mais cette organisation relève de la mairie.



vihyko 23/09/2012 15:10


moi je propose de lancer un blog SAUVONS HELENE .. ! je suis la première à faire des heures de dingue mais là
c'est de l'exploitation humaine !

vihyko 23/09/2012 15:08


d'accord avec émilie, ce n'est pas à toi de prendre le dortoir en pleine pause méridienne !!!! c'ets quoi c'délire !! tu vas t'effondrer avant noël à ce rythme là ! c'ets pas légal en plus ! elle
en dis quoi ta ou ton dirlo ? elle/il peut pas cautionner un truc pareil !


si ton inspection cautionne en plus, on va t'on.. dans ces conditions, tu ne fais pas d'aide perso, tu les fait tes heures !! tu n'es pas assurer pendant le temps extrascolaire, tu as un minimum
légal de pause dans la journée. j'HALLUCINE !!!!!!!

Framboise 23/09/2012 14:06


bonjour,


j'ai 29 élèves de petite section (dont 4 TPS), dans un local tout petit.


Deux des TPS pleurent encore une grande partie de la matinée (sauf lorsque je les prends contre moi).


Les autres qui commencent à se sentir plus à l'aise qu'à la rentrée ont du mal à rester assis plus de 10 mn, même avec une activité à la clé (construire, coller, déchirer, pétrir...)...et j'ai
l'impression de faire du dressage: ne pas courir dans la classe, ne pas agresser, ne pas taper, bousculer, crier...


finir une activité, ranger, ne pas "zapper"....


 


La salle de moticité est toute petite et de plus encombrée par du mobilier contre les murs qui sert pour la garderie du soir. Quoiqu'il en soit, quand les enfants sont installés en ronde, il
suffit de tendre un bras pour toucher le mur. C'est dans ce non-espace que je suis sensée leur permettre d'évoluer (à 29)


on se partage cette pièce avec les autres classes, j'y ai droit 30mn par jour, en fin de matinée...


Même si je peux espérer que la situation évolue dans les années à venir, il va falloir tout de même tenir une année comme ça,


je n'ai pas l'impression de faire de la pédagogie, mais, comme je l'ai dit, je me mets à faire du "dressage" ...et je suis déprimée.


Mes élèves ont besoin de bouger, aussi, et ils ne le peuvent vraiment qu'à partir de 10h15 dans cette mini-salle, et ensuite, 30mn de récré (récrés échelonnées car cour toute petite), et on se
prépare pour l'heure des mamans...


Donc Hélène, je compatis...


 


 

isa 23/09/2012 15:13



Framboise, il ne faut pas hésiter à faire EPS dehors, je sais ce sont de nouvelles contraintes mais parfois il est préférable de changer ses habitudes pour le bien-être des élèves.Cela te
permet d'adapter ton heure. Concernant les temps que tu donnes, ils sont malheureusement conformes à de nombreuses écoles : 30 mn par jour de salle d'EPS, et 10 mn d'attention des petits élèves,
c'est pourquoi il est important de leur proposer des alternances du type groupe/individuel mais aussi la possibilité de changer d'activité, de refaire un travail déjà fait. Le besoin d'espace est
important pour les petits et il est vraiment regrettable que des écoles accueillent dans de mauvaises conditions ses petits élèves. Ne te décourage pas, ton groupe va se constituer, il est aussi
normal que le sentiment de ne pas y arriver surgisse maintenant parce qu'après avoir passé les premières semaines dans les pleurs, les choses se calment mais on voit souvent qu'il y a encore un
gros travail de socialisation et c'est un peu désespérant. Mais rassure toi, des progrès vont arriver. As-tu suivi les articles sur la construction des règles chez l'enfant ? Cela peut te
permettre de prendre du recul sur ce que tu appelles du dressage.... Si tu souhaites nous faire part d'une de tes journées pour que nous puissions t'aider à réfléchir avec toi , n'hésite pas ! Tu
m'en fais part et je te donne mon adresse mail pour que tu puisses m'envoyer ton témoignage. 



Emilie44 23/09/2012 13:57


Ce n'est pas à toi de surveiller la sieste des élèves sur le temps préiscolaire du midi! C'est à la mairie de proposer une autre organisation du temps d'interclasse,
avec du personnel municipal (ATSEM ou autre) qui surveille la sieste jusqu'à l'heure officielle où les enfants reviennent sous ta responsabilité. Imagine s'il y avait un accident sur ce temps-là,
qui serait responsable???

Elaine 23/09/2012 13:51


POurquoi les élèves sont-ils couchés si tôt ? Serait-il possible de ne les coucher qu'à 13h 15 par exemple ?

Sev 23/09/2012 13:51


Sylvia  a raison : pour te préserver et tenir toute l'année, il ne faut pas que tu cumules des heures car si je compte bien tu dois être là à 8h35 le matin (10min avant le début de la
classe) et tu finis à 11h45 donc cela fait 3h10 le matin. Et pour l'après-midi; de 12h30 à 16h30, cela fait 4h donc 7h10 dans la journée devant élèves.


A mon sens, ce n'est pas normal; tu n'es pas là pour pallier aux dysfonctionnements de l'administration. Je sais que quelquefois, c'est difficile de faire entendre sa voix, mais tes collègues
sont-elles solidaires ? est-ce qu'elles font elles aussi le même horaire dans l'école ? sinon, il y a quand même un problème, qu'en pense ton chef d'établissement ?

Gwen 23/09/2012 13:50


Plus exactement, tes 16 petits sont tous présents l'après-midi? Ils mangent tous à la cantine?

Gwen 23/09/2012 13:49


Quel est l'horaire d'ouverture de l'école en début d'après-midi? Est-ce bien à toi d'aider à la surveillance du dortoir le midi? Effectivement à ce rythme là, tu ne vas tenir longtemps, avec
l'aide personnalisée, tu vas devenir WONDER WOMAN!. Les 32 élèves sont présents toute la journée?

Silvia 23/09/2012 13:31


Bonjour Hélène


Quelles sont du coup tes heures de présence devant les élèves? C'est vrai que dans beaucoup de maternelles il me semble que nous assurons 20 minutes de plus  par jour devant les élèves pour
permettre un accueil échelonné (8H20 au lieu de 8H30 puis 13H20 eu lieu de 13H30) mais là j'ai l'impression que tu en fais plus non?


Silvia