la relation avec l'enseignant expliquée aux parents

Publié le par isa

Répondant à une demande d'articles en direction des parents pour un nouveau navigateur pour enfants ( à découvrir ICI) , je vous livre le fruit de mon travail.

Il s'agit d'une série "rentrée":


1. la rentrée

2. la relation avec l'enseignant

3. la première journée (1)

4. la première journée (2)

5. la première journée (3)

 

Les deux premiers articles vous seront donnés tels qu'ils paraîtront sur POTATI.

 

Les trois suivants seront accompagnés de commentaires professionnels. En effet, j'ai imaginé une rentrée avec des élèves imaginaires mais bien représentatifs de manière à donner une véritable idée de ce qui peut attendre les enfants ainsi que leur maître(esse) lors de ce premier jour. Je pense que cela devrait aider certains d'entre vous qui ne connaissez pas encore cet univers et que vous allez découvrir.

 

2eme article :

Etre parent à l’école, voilà votre nouveau statut lorsque votre enfant va rentrer pour la première fois à l’école.

Quelle relation allez- vous nouer avec son enseignant(e) ? Quelle place pouvez-vous prendre dans ce partenariat ?

Quoique vous envisagiez, la vie de l’école va rythmer votre propre vie et l’enseignant(e) fera partie de vos échanges avec votre enfant.

En quoi est-ce utile de s’interroger sur cette relation ?

Lors du précédent article la notion de confiance a été abordée concernant l’attitude à développer envers son enfant pour l’aider dans sa tâche de séparation. Il a besoin de sentir la confiance que vous lui accordez mais il a aussi besoin de sentir que la personne à qui vous le confiez est digne de le prendre en charge.

Autrement dit, il est en sécurité et peut accepter la séparation favorablement s’il perçoit votre estime envers son enseignant. Il s’agit du sentiment de loyauté que tout enfant a envers ses parents.

Assurément en tant que professionnel, l’enseignant a la responsabilité de vous accueillir de manière à favoriser la confiance.

Ce n’est pas toujours aisé, les sentiments de certains parents peuvent être ambigus face à cette personne qui va entrer dans la vie de leur enfant et venir parfois en concurrence avec leur éducation.

C’est pourquoi il est préférable d’y réfléchir auparavant.

Chacun (famille-école) va  mesurer l’importance de bien s’entendre pour favoriser la réussite de l’enfant. L’entente des adultes est un rempart pour lui.

Comment bien s’entendre ? En s’écoutant…. C'est-à-dire en dialoguant.

Voilà la règle universelle.

Dés lors qu’un souci apparaît, qu’une incompréhension émerge, qu’un doute pointe, la parole est à privilégier.

Pour arriver à un bon rapport de coopération, il faudra peut-être surmonter ses propres réticences ou appréhensions dans l’intérêt de son enfant.

Tous les enseignants sont prêts à répondre aux questions des parents dés lors que la communication est basée sur le respect mutuel. Bien des difficultés naissent d’une méfiance réciproque due à un défaut d’échange.

 

Avoir sa place dans la communauté scolaire se prend, et pour ceux qui ont le souhait de s’investir un peu plus, ils peuvent se faire élire au conseil d’école qui est une instance représentative des différents acteurs scolaires (enseignants, parents, élus) et/ou bien adhérer à l’association des parents d’élèves de l’école si celle-ci en possède une.

 

Ce qu’il faut comprendre, c’est que cette première année pose les fondations et agit sur le développement émotionnel, psychologique et intellectuel des enfants à travers ses interactions avec les adultes. Des études ont montré que le sensation de « pouvoir » (le sentiment d’être capable d’influencer les évènements et les situations) apparaît chez l’enfant dés lors que les adultes lui adressent des réactions encourageantes, cette sensation entraîne l’épanouissement d’un sens de motivation, de confiance et de compétence. Mais cette sensation se forme précocement et les premières années d’école vont la consolider ou la décourager, ceci en fonction des réactions positives ou négatives des adultes. Par conséquent, il est essentiel d’agir pour la meilleure collaboration possible.

 

 

 

En conclusion, être parent à l’école, c’est montrer de l’intérêt pour la vie de son enfant à l’école, c’est ne pas hésiter à demander des informations, des explications, un rendez-vous, c’est encourager son enfant dans sa quête d’autonomie. C’est simple en apparence, chacun en a la capacité. Les doutes sur leurs compétences parentales assaillent de plus en plus de parents mais s’ils écoutaient leur bon sens, ils auraient les réponses à bien des questions.

 

Vous êtes ces parents pleins de bon sens.

 

Le prochain article de cette série « rentrée scolaire » décrira une journée de rentrée scolaire vue de l’intérieur de la classe.

 

saluer.jpg

Publié dans rentrée scolaire

Commenter cet article