la salle des maîtres: l'école idéale (les conditions d'enseignement)

Publié le par isa

salle des maitres

 

Premier article sur l’école idéale, premier débat très intéressant sur la relation aux familles qui a permis d’exprimer des idées, des ressentis, des points de vue divergents, des rêves ….  

 

Ce n’est pas aisé de laisser son imagination vagabonder sans se retenir aux murs de la réalité.


Pour cet autre sujet, oublier les conditions difficiles pour certains et les perspectives pas franchement réjouissantes est une condition impérative pour se lancer dans une songerie sur les conditions d’enseignement rêvées…..

 

Je vous propose de supposer quel effectif serait idéal dans une classe de petite section, quels rythmes respecteraient le mieux les petits élèves ( horaires, rythmes de vacances), quel encadrement serait le plus judicieux ( enseignant , ATSEM), et toutes les autres choses que vous aimeriez voir ou changer pour l' enseignement.

 

Le rêve n’engage à rien….

Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

Ceccarelli 07/06/2013 12:06


Bonjour à tou(te)s


Petite apparition dans la salle des maîtres (repos forcé égale temps pour lire et participer).


PE en PS, directrice de l'école, EJE de formation originelle..


En accord +++ avec Isabelle 4 Maud 5 et Monique 6, avec Isa aussi. Oui au samedi matin.Oui à l'effectif 20, oui aux 3 adultes encadrants, à l'espace pensé et aménagé en fonction de ses occupants
usagers. Oui aux temps de repas dans le calme et la convivialité de locaux lumineux et bien insonorisés. Oui aux temps de détente et de sieste dans des conditions adaptées.


Pour Maud: il me semble que les puéricultrices en tant que "soignantes" auraient une juste place dans une infirmerie nécessaire de la maternelle à
l'élémentaire et au delà.


NON aux téléphones mobiles, aux conversations privées durant les temps d'activités et d'apprentissages.


Oui aux formations de qualité et à la rémunération revalorisée des professionnels de la petite enfance.


L'école maternelle est une charnière et un tremplin pour la scolarité.              OUI à l'enthousiasme et au dynamisme à la
réflexion, l'utopie,l'échange, le partage !


C'est ainsi que nous créerons une école maternelle DE REVE !





 

isa 07/06/2013 13:44



chouette, il y a des volontaires !!!



Magali 18/05/2011 17:16



Moi c'est ma première année d'enseignante et j'ai une classe de TPS-PS avec 16 TPS nés de janvier à aout et 4 PS tous les 4 nés en décembre. Je pense que 20 c'est un bon chiffre car comme on nous
l'a répété en formation l'année dernière (et confirmé in situ) pour bien travailler avec des petits, 5 c'est un maximum : graphisme, langage et à gérer en peinture, c'est quand même plus
confortable. Evidemment rien n'empeche de faire des groupes de 5 avec 32 élèves (le seuil en haute garonne), mais alors ça fait plus de 20 élèves en autonomie !!! avec du coup, des enfants qui ne
sont à aucun moment avec un adulte dans la matinée. J'avoue que l'autonomie pour moi est un calvaire avec les TPS.



isa 20/05/2011 11:20



tout à fait d'accord avec toi Magali pour les effectifs ! L'autonomie ça s'apprend et effectivement avec les tout-petits c'est parfois une gageure, ne pas oublier que l'entraide est à
développer et que les plus grands peuvent guider les plus petits.



ISABELLE.L 18/05/2011 11:49



Mais dans certaines écoles, dont la mienne, la coupure du midi est déjà bien speed avec deux services de cantine. Et pour les élémentaires une vraie  coupure est nécessaire, je "prends" les
cp en soutien.



daomichele 18/05/2011 11:20



oui j'ai fait tourner mon effectif régulièrement en gardant plus de plages horaires pour ceux que j'estimais plus en difficultés.


les enfants sont ravis quand je viens les chercher dans la cour... et déçus quand je ne les "prends " pas avec moi, ils n'ont jamais eu l'impression d'être considérés comme des " mauvais " 
mais plutôt comme des petits privilégies....


comme quoi...



dao michele 18/05/2011 07:53



dans l'ensemble les collègues de l'école ont choisi de faire le soutien entre midi et deux comme l'essentiel de nos effectifs (!) restent à la cantine cela a pour bénéfice de raccourcir ce temps
de fatigue supplémentaire avec une activité plus posée ( nous ne refaisons pas ce qui a été fait en classe mais nous proposons plutôt des jeux de société autour des chiffres et des lettres :
dominos jeux de petits chevaux,puzzles... pour aborder les notions de manière plus ludiques, nous en profitons aussi pour faire certaines évaluations qui réclament disponibilité et
calme... ) nous ne travaillons pas du tout le mercredi



isa 18/05/2011 08:53



J'ai pourtant le sentiment que le mercredi est à nouveau envisagé par l'administration, cela se profile... Personnellement, à choisir , je préfère le samedi au mercredi, cette coupure
dans la semaine était un bon souffle pour les petits qui sont fatigables, bien plus que des grands en élémentaire, c'est d'ailleurs la difficulté de l'uniformité.



isabelle .L 17/05/2011 21:11



et bien moi non plus je ne trouve pas désagréable ce moment de soutien, par contre PAS LE SOIR ! J'aime le mercredi matin, on ne vient que pour deux heures, tout le monde est frais et dispo !
Mais il est vrai que mes filles sont grandes et vont en cours aussi le mercredi matin, elles n'ont donc pas besoin de moi.



isa 18/05/2011 08:49



et oui, notre situation familiale personnelle influe nos préférences quoiqu'on dise.



dao michele 17/05/2011 20:12



le mercredi non plus.... je fais partie de ceux peu nombreux qui préfèreraient garder la demie heure de soutien supplémentaire, qui me permet de rencontrer mes élèves en petits groupes de
mieux les connaître,d'établir des relations plus privilégiées, avec une écoute réèlle, et plein de bénéfices donc...une année j'en avais profité pour aider mes collègues qui avaient des élèves
particulièrement difficiles et j'avais suivi avec un grand plaisir tes séances sur les" trop grands parleurs" ou quelque chose comme ça, cette année je me suis concentrée sur les élèves les plus
en difficultés de ma classe ... mais les difficultés sont en partie restées malheureusement. je me console en me disant que sans ça cela aurait pu être pire pour eux


Mais je sens bien que je ne suis pas dans les clous sur ce point là



isa 18/05/2011 08:42



ça veut dire que tu as fait tourner ton effectif ?



daomichele 16/05/2011 21:08



... pour ma part je détesterai retravailler le samedi matin, on est comme tout le monde on a une famille et se retrouver un vrai week end est un bonheur!!!!



isa 17/05/2011 11:12



à choisir , tu préfères le mercredi au samedi ?



dao michele 15/05/2011 19:58



personnellement, je pense que la journée de classe avec 3h 30 le matin et idem l'après-midi est tout à fait gérable avec des petites section, ce qui rend la journée fatiguante ce n'est pas le
temps scolaire mais ce qui s'y rajoute garderie et cantine, pour notre cas dans des conditions d'encadrement insuffisantes et avec du personnel peu ou pas du tout formé...


quand on parle d'école et de journée pour les enfants j'aimerais qu'on fasse bien lla différence entre le temps d'école et le hors temps scolaire, souvent et je le déplore la plupart des gens
mélange tout allègrement...


pour finir pour équilibrer la journée dans sa globalité, il faut réfléchir avec les contraintes ...parents qui travaillent... et ne pas confondre école et garderie.



isa 16/05/2011 14:30



C'est vrai Michèle, certains font des journées en collectif que bien des adultes ne souhaiteraient même pas  faire.



Sev 15/05/2011 12:54



oui, moi aussi j'ai eu 8 élèves du CE1 au CM2; c'était vraiment pas le top côté émulation, je suis d'accord avec toi Isa. Par contre, travail vraiment individualisé, j'avais vraiment du temps
pour chacun d'eux, c'était le pied.


Et je n'étais pas à l'étranger mais en Corse...il aurait fallu que j'aille dans un cyber ou un café wi fi pour me connecter, donc...



isa 15/05/2011 19:36



ah la Corse !!!!!!!!! bel endroit...



géraldine 13/05/2011 20:23



Comme on dirait sur certains réseaux dits sociaux: J'aime pas !



géraldine 12/05/2011 20:17



Ah! si Isa pouvait être ministre ! Les conditions idéales: Il me semble en remplir bcp, je suis privilégiée : 20 élèves (mais certainement fermeture l'an prochain: je savoure !), une grande salle
de classe avec dortoir contigu, une ATSEM motivée, une belle salle de motricité. En ce qui concerne les horaires: j'aimerais + d'heures pour les enseignants (prep et réunion: comptabilisées pour
le coup alors que pour l'instant elles passent inaperçues aux yeux du public), un ordinateur portable pour travailler, une revalorisation du salaire, le retour du samedi matin, d'ailleurs j'adore
l'idée d'isa sur ce point là et une meilleure répartition des semaines de classe sur l'année: Pas 11 semaines d'affiler jusqu'aux vacances d'été ! Un adulte supplémentaire pour pouvoir être plus
disponible pour les élèves et RESPECTER leur rythme ! Bref aucune proposition originale, simplement un accord profond avec ce que vous avez déjà dit !



isa 13/05/2011 19:43



merci Géraldine,  20 élèves et on te pénalise d'avoir les conditions idéales !!!!!



maud 12/05/2011 13:04



ma première année j'avais 16 élèves, 10 PS qui avaient tous fait une TPS et 6 moyens et bien c'était le pieds intégral!


du temps voilà ce que j'avais pour chacun, ils étaient calmes aussi et pourtant en ZEP et bien on a super bien bossé j'ai pu testé plein de choses, cela m'a vraiment
donné le goût de la maternelle après une année IUFM cahotique et désagréable...


ah et puis on avait de la place aussi, 5 par atelier (1 gp avec ATSEM, 1 gp avec moi) pour les petits et les 6 MS ensemble (en autonomie le matin avec moi
l'aprem). Que des bons souvenirs.



isa 12/05/2011 16:29



personnellement à l'époque où j'ai fait de la classe unique , une année je me suis retrouvée avec 10 élèves, ça fait trop juste, cela manque d'émulation, même si le groupe était trés
sympa.



Sev 11/05/2011 22:01



De retour de vacances, j'ai beaucoup de commentaires à lire....2 semaines sans venir sur le blog, finalement, j'ai réussi à le faire mais bon....un peu contrainte et forcée, je n'avais pas
internet là où j'étais !


Bon alors je me lance dans la discussion: j'ai un effectif idéal je dois le reconnaître : 22 élèves, c'est le pied, et je m'en rends bien compte... C'est vrai qu'une troisième personne serait la
bienvenue dans l'absolu.


Une classe très spacieuse, par contre, j'en rêve ! et une salle de moricité digne de ce nom avec tout le matériel adapté pour que nos chers bambins puissent se lâcher...



isa 11/05/2011 22:34



tu étais à l'étranger ?


ici on n'est pas parti mais on rêve !!!!



gestion de classe 11/05/2011 19:31



En petite section ? L'idéal est : moins nombreux, mieux c'est ! 15-20 élèves serait suffisant.


Et puis comme l'a relevé d'autres internautes, avoir des horaires plus tardives, pour commencer vers 9h30 par exemple... En même temps, les parents travaillent et il faut bien qu'ils amènent
leurs enfants.


Mais je pense qu'augmenter petit à petit le volume de cours est intéressant, pour habituer les enfants à la classe. Exemple : 4H par jour pendant 6 mois, puis 5H, puis 6H, etc. Mais c'est juste
une idée !



isa 11/05/2011 22:36



je me rends compte en réfléchissant à la journée de classe que ce n'est pas si facile d'imaginer la meilleure journée , en jetant ainsi vos idées, cela fait avancer la
réflexion.merci



maud 11/05/2011 16:06



ah oui 60m2 pourtant les classes semblent toujours minuscules et encore la mienne est grande mais bon à 28 c'est toujours trop petit...


alors 100m2 là à 20 ça devrait le faire!!!


Si les ATSEM étaient mieux payées pour tout le travail qu'elles font parfois elles seraient encore plus motivées. Et puis reconnues aussi dans leur travail compliqué
entre ménage et gestion maîtresse-élèves, enfin je dis ça...



isa 11/05/2011 16:17



imagine que tu aies demandé dans la nouvelle école que tu as l'intention de construire, des classes de 50 m2, tu aurais été déçue, je préférais te prévenir avant que tu déposes la demande
de permis !!!!


Quant aux salaires, c'est encore une autre histoire, je n'ai pas osé me lancer dans ce débat, ni pour les enseignants ni pour les atsem, mais le rêve est permis.



Monique 11/05/2011 08:04



Je ne reprendrais les propositions précédentes auxquelles j'adhère complètement.


J'ai eu la chance d'avoir une EVS de l'école qui était libre pour mes temps d'ateliers cette année et 3 adultes pour encadrer 3 activités c'est merveilleux !


L'effectif à 20 me parait être l'idéal pour avoir tout de même une émulation mais avoir du temps à consacrer à chaque enfant et à chaque famille aussi.


L'espace est capital (c'est ce que j'ai écrit en remplissant le fameux DUER) : ce qu'ont écrit les collègues avant est tout à fait judicieux. Un espace dédié aux sciences, un espace dédié à
l'informatique, un vrai coin écoute, des rangements bas afin que les enfants puissent avoir à leur disposition dans les temps libres beaucoup de jeux ou d'activités différents et puissent revenir
sur des jeux ou des activités déjà faits (que nous rangeons vite sinon) selon le principe Montessori.


Un vrai théâtre installé en permanence, un coin déguisement...


Mais aussi des classes où l'aménagement permettrait de diminuer le niveau sonore.


Quand au rythme, je ne sais pas vraiment quel serait le rythme idéal pour les enfants : 5 matinées c'est certain mais plutôt le samedi car je crois qu'ils ont besoin d'une coupure dans la
semaine. Pas de rentabilisation du temps avec vite un atelier dès qu'ils sortent de la sieste (comme on nous l'impose maintenant) mais la possibilité de choisir ce qu'on a envie de faire
l'après-midi.


Mais surtout une société où les parents seraient disponibles pour que la journée en collectivité ne soit pas rallongée par des garderies et cantines inadaptées.


Mais si déjà, on avait une ATSEM par classe, et une ATSEM motivée !!!



isa 11/05/2011 15:38



Mais dans la vie rêvée, les atsem comme les enseignants seraient trés enthousiastes, Monique , voyons !!!!!


et comment les adapter ces fameuses cantines et garderies, si on pense qu'elles sont incontournables ? On trouve des familles d'accueil pour le midi et le soir ? Je ne sais pas mais sinon
cela veut dire que les parents auraient des horaires allégés....



maud 10/05/2011 22:15



l'école ne commencerait pas à 8h20 mais vers 9h30 pour laisser le temps aux petits de bien se lever. la journée finirait vraiment à 17h max pour tout le monde sans
garderie, chacun chez soit avec un petit passage au parc pour bien finir sa journée.


20 par classe ah oui bonheur! avec une l'ATSEM cela va de soit et une puéricultrice ce ne sarait pas du luxe l'EJE je ne connais pas...


de vrais grands espaces avec une vraie salle de motricité et une salle de repos attenantes pour des passages plus libres plus, en adéquation avec les rythmes des
enfants. une classe d'au moins 50m2 pour pouvoir avoir de l'espace, de vrais coins et non juste du bruit.


je pense qu'il faudrait réduire les durées scolaires à 5 semaines entrecoupées d'1 semaine de vacances. cela éviterait l'essoufflement je pense.


et le temps de cantine dans mon école idéale il faudrait aussi y penser, de vrais bons repas pour un petit nombre et non pas ces saletés de cuisines centrales qui
font des repas pour 2000 personnes (de 3 à 100ans, ce grand écart me tue...) par jour. Il faudrait 1 adulte par table pour aider les enfants à goûter et manger en prenant le temps sans se presser
sans se stresser... des petites salles pour que le repas ne se fasse pas dans le brouhaha et dans les cris....


 


Pour la sieste je suis plus extremiste je pense que les petits de 2-4 ans ont besoin de dormir ou de se reposer au moins pendant 2h par jour pour recharger les 
batteries, mais plus de souplesse pour les petits dormeurs qui pourraient lire avant ou apres avoir dormi, et repartir dormir s'ils en ont le désir, sans culpabilité, sans stress...


 


oui dans mon école idélae il y aurait moins de stress et donc moins de violence pour ces bouts de choux



isa 11/05/2011 15:33



Maud, normalement le minimum pour une classe est 60 m2, donc ton rêve est en dessous de la réalité !!!!!


oui il faut penser à la cantine, c'est un sacré moment celui-là !!



Isabelle.L 10/05/2011 19:35



Pour la troisième personne je suis d'accord, pour la formation EJE, je ne dirais pas le contraire (j'ai une formation EJE avant d'être instit !!!) 3 adultes pour 20, ça me semble bien, 
après ça dépend des locaux. Pour ce qui est du rythme, l'EJE revient au galop, respectons le rythme de l'enfant, il a sommeil il dort, il n'a pas sommeil il ne dort pas, le besoin en sommeil est
tellement différent d'un enfant à l'autre (je vais à l'encontre de ce qui nous est préconisé en ce moment, nouvelle devise : optimiser le temps de l'enfant).Il faudrait  beaucoup d'ESPACE
pour des jeux libres laissant place à la grande motricité , à la "patouille"( salle "salissante"avec  bacs de manipulation eau ou sable, peinture à disposition sans souci de " y en a
partout"), des coins tranquilles (des coussins, un canapé dans la bcd) ce qui permettrait de mieux vivre ces journées à rallonge imposées par le rythme frénétique des adultes qui travaillent.
bref il nous faut une salle salissante, une classe avec baie vitrée donnant sur l'exterieur accessible, un petit salon et un dortoir adjacent, bon d'accord ça s'appelle un appartement !!!


j'ai vu cela fonctionner dans une crèche parentale, et c'etait genial ! et pour ceux qui répondent "oui mais là on est à l'ecole " et alors  ? SOYONS FOUS


 



isa 11/05/2011 15:31



oui Isabelle , faisons des rêves !



david 10/05/2011 19:33



Pfiuu jsuis fatigué moi... j'ai relu et j'ai compris pour EJE... c'est ça de sortir de réunion des dirlos sur le sacro-saint projet d'école (re pfiuuu nous on doit signer pour 4 ans
cette fois-ci avec les 2/3 des objectifs imposés par l'IA, ça donne envie...). Je suis cuit :-)



isa 11/05/2011 15:28



et vers quoi l'IA veut vous emmener ?



david 10/05/2011 19:28



C'est quoi EJE?



isa 11/05/2011 15:27



educateur jeune enfant



françoise 10/05/2011 18:44



Bonsoir,


Alors pour moi, l'idéal : une classe de 20/22 élèves de petite section serait le rêve. Au niveau de l'encadrement, j'ai eu la chance d'avoir une stagiaire Educatrice Jeune Enfant, et celà
permettait de confronter des regards différents sur l'enfant/élève et sur une année, 1 adulte de plus dans la classe, ce serait appréciable et ce, sans mélanger nos rôles. Lindispensable
ATSEM   à temps complet. En allant un peu plus loin dans le rêve, sur les rythmes, l'EJE permettrait d'éviter un saucissonage du temps et des lieux et des personnes pour l'enfant. On
pourrait imaginer une journée qui commencerait par un accueil avec EJE, des apprentissages avec enseignant et parfois EJE et ainsi de suite jusqu'au soir. Le rythme sur l'année :
7semaines/2semaines. En tout cas, en petite section, je pense qu'un adulte supplémentaire ne serait pas du luxe. Voilà mon rêve !! Et vous ?



isa 11/05/2011 15:27



Je n'ai pas réagi immédiatement à vos propositions pour laisser le débat s'installer.


pour ma part, je pense que l'effectif situé aux alentours de 20 par classe serait idéal pour permettre une dynamique de classe, je verrais bien deux enseignants par classe + l'atsem (
formée)de manière à travailler le langage en atelier comme je le propose mais dans un autre lieu pour permettre une meilleure prise en charge, de plus ce pourrait être l'occasion de travailler en
binôme débutant + confirmé afin de permettre une prise en charge de la formation pratique sous un angle d'accompagnement, les rôles seraient définis, et le travail conjoint. Il y aurait une large
part donnée et possible à l'observation ce qu'un enseignant a peu le temps de faire.


Je pense qu'il serait intéressant de réfléchir à des horaires pour les élèves et des horaires pour les enseignants qui seraient plus importants pour leur permettre de consacrer celui-ci
aux réunions , aux préparations  , ce serait comptabilisé en temps de travail et non plus comme actuellement où tout cela constitue un temps non reconnu  avec des préjugés ( les
enseignants ont fini à 16H30, la chance !!!!!). Cela permettrait de préparer en partie avec son binôme. Cela justifierait aussi une augmentation de salaire due à l'augmentation du temps de
travail ( on peut rêver)


concernant les rythmes, je pense à des périodes régulières 7 semaines 2 semaines ( comme beaucoup le suggére), avec des semaines de 4 jours et le samedi matin consacré à des ateliers avec
les parents organisés par roulement d'une heure avec 6 ou 7 élèves et leurs parents soit 3 h pour permettre à tous les parents de la classe de participer à cette heure à partager avec leur enfant
et l'enseignant. Comme la classe aurait deux enseignants, ce serait un samedi sur deux pour chacun. Ce serait un moment non obligatoire pour les parents mais qui leur permettrait de comprendre
l'école et d'appréhender leur rôle de parent d'élève.


Concernant la journée de classe, je n'arrive pas à trancher dans mes idées pour l'alléger (quand, pour faire quoi d'autre, avec qui .....), ce n'est pas encore assez clair pour moi, j'y
réfléchis pourtant.