les petits riens de l'école

Publié le par isa

galet.JPG

Les petits riens de l’école  

 

Et si on faisait cette liste (qui  fait du bien) pour dire ce qu’on aime à l’école:" Mais bien sûr que vous allez en trouver des petits riens, cherchez bien, au moins un !"

Je commence , je vous laisse continuer :

 

  1. 1.     arriver avant tout le monde et écouter le silence 
  2. 2.     regarder les sourires des élèves à l’écoute de Raoul la terreur
  3. 3.     sentir la bonne odeur de gouache en mélangeant les couleurs
  4. 4.     rire avec Laurence l’atsem parce que je me suis trompée de voix pour faire parler Dalma

à lire aussi les propositions sur la page Facebook du blog

Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

Joëlle 03/10/2012 05:59


Voir Bernard, l'agent d'entretien me demander : "Mais pourquoi vos gamins me disent que je m'appelle pas Bernard? et moi de lui lire l'histoire....


Voir un enfant s'acharner à mettre son pantalon tout seul (pantalon qui s'avèrera ne pas être le sien), moi l'encourager, le féliciter, l'applaudir pour sa détermination et le soir venue voir
arriver une maman accompagnée de son fiston vêtu en mode BAGGY me disant en riant : je pense qu'il y a eu une erreur.Perso, j'ai jamais réussi à rentrer dans 2 tailles en-dessous de la
mienne!!!LUI, l'autre, il l'a fait : congratulécionné garçon.


Et chaque jour m'offre son lot de situations tendres et fait que je suis toujours arrivée à l'école avec le sourire. 

Gwen 30/09/2012 23:31


J'oubliais lorsqu'ils jouent à la maîtresse et qu'ils reprennent notre manière d'être, de faire.


 

Gwen 30/09/2012 23:29


J'aime quand ils disent: "Maîtresse, t'es belle!" même lorsque j'ai les traits tirés, ou "Maîtresse, je t'aime", les "Coucou maîtresse!" à la sortie de la sieste, le regard lorsqu'il/elle a
réussi à mettre son manteau/ses chaussures tout seul(e)pour la première fois, son propos lorsque L A me dit: "Quand maman est partie, je n'ai même pas pleuré ce matin, à la garderie." Lorsque je
remarque avec mon Atsem les progrès d'untel...Il y a beaucoup de petits riens qui égayent nos journées!

isa 30/09/2012 23:42



mais non Gwen ,tu n'as pas les traits tirés puisqu'ils te trouvent belle...ou alors c'est que les traits tirés te vont bien 



vihyko 30/09/2012 22:28


j'suis un peu à la bourre, mais j'veux participer aussi !


- les ronflements dans le dortoir quand ils sont tous enrhumés


- les voir tous à quatre pattes sous la table pour aller chercher les vilaines perles qui s'évadent


- leur sourire à la joker avec leur chapeau d'anniv pour la photo


- leur éclats de rire quand ils sont en salle de jeux


- leur câlin-maîcresse en récré quand ils sont fatigués


- leur tête quand ils se lèvent du dortoir avec le slip de travers et la tête marie toutouille ( ça j'adore !)


etc, etc, etc.


je dis toujours que j'arrêterais ce boulot le jour où je serai plus attendrie par toutes ces petites choses qui ponctuent nos journées, au delà de toute considération pédagogique, jsute de
l'humain, eux et nous..


 

isa 30/09/2012 23:40



ah oui, quel ravissement ! Mais tu vois, je n'ai pas attendu de ne plus aimer tout ça pour arrêter, au contraire ,j'ai arrêté alors que j'aimais encore et beaucoup, moi je ne voulais
surtout jamais connaître le déplaisir , cela doit être tellement difficile !



Magali 30/09/2012 22:21


Quand mon atsem me dit : on n'a pas eu de pleurs... tu te rens compte, on n'a pas eu de pleurs... Merci Isa pour le chemin parcouru en une année...


Quand mon petit Batiste remarque tout ce qui change dans la classe... même un affichage déplacé de 10 cm : "Mais maîtresse, pourquoi tu l'as changé de place ?"


Quand un élève découvre que c'est lui le "chef du train" pour la journée !!! Joie et fierté !


Quand ils veulent tous emporter leur peinture à la maison tellement ils la trouvent belle... oui, d'accord, mais d'abord on les expose dans le couloir...


Quand je leur dit d'aller s'habiller (parce que c'est l'heure des mamans) et qu'Antoine me regarde fixement en me disant : "Mais, moi, je suis déjà habillé..."


Par contre, le rhume que j'ai traîné tout le week-end... je leur l'aurais bien laissé !


Des bisous, des bisous... j'adore, mais comment éviter les microbes ?

isa 30/09/2012 23:37



en faisant du sport ! ça permet de se maintenir en forme et capable de combattre tous les petits virus !



val 30/09/2012 22:09


bonsoir! Alors moi j'aime voir leurs têtes quand je leur fais des blagues ... entre ceux qui me regardent avec des yeux ébahis, ceux qui ont bien compris et qui ont les yeux qui
pétillent...J'aime aussi leurs regards lors de la lecture d'album, le sourire quand ils sont fiers d'eux, leurs échanges aux coins jeux et les enfants qui jouent à la maîtresse en s'asseyant sur
la chaise de la maîtresse avec un livre, leurs erreurs de vocabulaire ("mon papa il en met pas des crevettes" en parlant de l'image de la cravate...)...

isa 30/09/2012 23:36



 ,ou les mignonnes petites inversions :" on va au gamasin" 



sylvie 30/09/2012 22:05


Quand après avoir lu je ne m'appelle pas Bernard, je demande à 1 petite fille comment s'appelle son papa et elle me répond Gnouf gnouf, une autre pour sa maman me dit"guiguigic" et je regarde
avec elle les fiches de renseignements et la traduction est donc "bénédicte".Quand je demande à un autre comment il s'appelle et il me répond: je ne m'appelle pas Bernard. Quand très
solennellement nous disons tous ensemble la comptine "je fais le tour de ma maison" dans un silence quasi religieux car uniquement avec les gestes et tout en faisant je les regarde si sérieux et
je suis assz admirative! quand à la fin du jeu des transporteurs, alors que tout le matériel est éparpillé dans la salle de jeux, en un rien de temps tout ce petit monde s'affaire telle une
ruche et tout est nickel très vite, quel bonheur ( quand on a vécu le contraire l'année précédente). c'est pourquoi je dis aux collègues qui passent des moments durs, avec des classes difficiles
de ne pas culpabiliser, garder son enthousiasme mais surtout ne pas s'autoflageller.


J'aime aussi becp durant la récré les entendre me demander de regarder ma montre pour observer la position de l'aiguille et joindre le geste à la parole en soulevant ma manche...pour voir si elle
se termine bientôt ...la récré!

isa 30/09/2012 23:35



ah Sylvie, comme ça fait du bien de lire que tes séances EPS sont des petits riens que tu cites, je ne l'aurais pas parié l'année dernière alors moi aussi permets moi de citer ton exemple
dans mes petits riens.....



brigitte 30/09/2012 21:19


Alors aue le dernier élève rejoint sa maman (midi dix) il me voit fermer l'école et m'en aller et me dit :" mais elle est où ta maman , tu peux pas partir sans ta maman !!!" comme ma maman est au
ciel ,voir au cimetièere ,j'en ai eu la larme à l'oeil mais j'ai trouvé ce mot d'enfant tellement beau de spontaneité ...

isa 30/09/2012 21:48



parfois trés émouvant , oui !



Christine F. 30/09/2012 20:54


d'accord pour tous les petits moments de trendresses partagés, pour les maîtresse t'es belle,ect...mais aussi


quand je reçois une petite carte postale d'un couple de voisins retraités pour nous souhaiter bonne rentrée !


quand je chasse gentillement les petites têtes qui dépassent de la porte du bureau les jours où je suis déchargée pour vérifier que je suis bien là,


quand un élève, petit lapsus, m'appelle maman ou mamie(eh oui, de plus en plus souvent),


quand des anciens, devenus collégiens, reviennent faire un stage de découverte du milieu professionnel,


quand on m'offre quelques petits gâteaux fait maison (ou tout autre babiole) et confectionnés avec le concours du bout d'chou, ....


 


 

isa 30/09/2012 21:49



et oui le premier Mamie nous en met un petit coup !



Aurélie 30/09/2012 20:46


Quand l'un d'eux vient me voir en disant "J'aime bien l'école"

maud 30/09/2012 19:51


- Une petite puce de la classe à côté qui a beaucoup pleuré en ce début d'année et qui un matin me voyant passer devant sa classe sort en courant et me dit :
"regarde je ne pleure pas!" et moi" je suis très très fière de toi, tu es une grande fille". faut dire que je l'avais pas mal consolée.


- quand je leur demande de poser les doudous et les susu et qu'ils les posent très fièrement sans pleurer en me regardant en souriant, forcément je leur réponds que
je suis fière d'avoir des grands élèves capables de laisser les doudous se reposer sans pleurer.


-les réveils de la sieste tout ébourriffé, les yeux encore à moitié clos quand ils viennent se blottir dans nos bras en murmurant un "moi z'ai bien dormi" ou un
"z'ai fait un 'ros dodo" .


 

isa 30/09/2012 19:59



le jour où je propose de parler façon élève PS, tu auras la palme , j'en suis sûre Maud tellement ça fait vécu , et qu'est-ce qu'on s'amusera, ça j'adore....



Sophie (pas si) sage 30/09/2012 19:24


Une petite fille qui prend dans ses bras un autre enfant qui pleure et essaye de le consoler à notre place ...


Des yeux qui brillent après avoir serrer la main d'un enfant qui réussit enfin à faire quelque chose après des essais infructueux les jours d'avant ...






isa 30/09/2012 19:48



je commence à avoir la larme à l'oeil avec tous vos beaux petits riens ...



claude 30/09/2012 19:20


une info plus qu'un commentaire pour toi isa qui m'a fait découvrir Yayoi Kusama, certaines de ses oeuvres seront exposées à aix en provence pour la manifestation Marseille provence 2013 capitale
européenne de la culture. Peut être le savais tu déjà??

isa 30/09/2012 19:47



oui parce que j'ai ma soeur chérie là-bas....



claude 30/09/2012 19:11


mon petit Adam 3 ans qui ne parlait pas un mot (ni français ni autre)et à qui la maman n'avait jamais adressé la parole parce qu'"il ne comprend rien " (petit problème culturel). Après un arrêt
maladie de 15 jours m'a dit pour la première fois, en février : "toi plus malade, plus partir". cela fait 7 ans et j'en frissonne encore.


Célia qui le matin en me voyant arriver s'écriait "ahhhhh! maitresssssssseeeeee!!!! comme elle aurait dit mon oxygène !


Antara, 3 ans , prenant délicatement la main de Valentin 3 ans "tu verras, ça sera un beau mariage...." c'était trop mignon


voir que ce que la séance conçue fonctionne, les mettre juste assez en difficulté pour qu'ils se surpassent et arrivent à l'étape supérieure, se dire que sur ce coup là on y est peut-être pour
quelque chose..dans leurs progrés!!!!

isa 30/09/2012 19:46



ah oui le langage c'est magique, comme quoi le déclenchement est lié au besoin affectif d'aller vers l'autre, à méditer ....



Valérie93 30/09/2012 19:08


- Arrivée avec tout son farda dans son panier et imaginer leur frimousse devant les surprises qu'on leur a préparé!


- les anciens élèves qui me sautent dans les bras en criant Maîtresse!!!!!


- chaque moment où on rigole ensemble


- l'air ahuri qu'ils ont quand ils nous rencontrent ailleurs qu'à l'école!!!


- les premiers élèves qui arrivent ....et les derniers... toujours un petit moment privilégié


 


Et quand je pense aux collègues qui en ont marre de ce travail et qui se plaignent tout le temps............qui disent que le métier a changé et que maintenant ce n'est plus comme avant et gna
gna gna !!!!!!


Restons positif! ;) merci Isa pour cette belle page!

isa 30/09/2012 19:44



, avant on souffrait aussi, je peux le confirmer, j'y étais avant !!!!! Parce qu'en plus j'ai connu comme
Caroline, la classe de PS sans atsem, la classe unique sans femme de ménage alors tous les soirs on balayait la classe avec les enfants, quand on peignait sur les vitres( j'ai toujours aimé ça,
on ne me refera pas !!!) on nettoyait les carreaux ensuite,et la classe était nettoyée une fois par semaine, je faisais EPS dans une classe préfabriquée sans aucun matériel, j'inventais des
parcours avec tout ce que je trouvais table, chaise, brique, balai, poubelle..... Ah oui, c'était mieux avant parce qu'on était jeune mais ça dépend de quoi on parle :))) Je pense que ces
collègues sont en souffrance, conseille leur de venir discuter avec nous !



Lydie 30/09/2012 19:04


Moi ce qui me fait craquer c'est quand un petit nouveau qui a pleuré pendant quelques jours arrive le matin en tendant les bras pour me faire un bisou et aussi quand le soir il ne veut plus
partir,un autre qui fait demi-tour pour me faire un bisou.Quand tu demandes qui veut faire tel atelier tout le monde veut le faire,quand ils prennent plaisir à la peinture,quand ils disent le
soir à leurs parents"on a fait comme Marioni"...Aussi quand tu lis un album qui déclenche les fous rires..Et quel bonheur de retrouver des anciens élèves qui se souviennent de toi,qui viennent
t'embrasser en disant :" T'es ma maîtresse préférée,je me souviens que tu sentais bon.."Il y a plein de petits riens quotidiens qui font que notre métier est passionnant et nous apporte beaucoup
de bonheur.

olaine 30/09/2012 17:59


Bonjour Isa ,ainsi qu'à chacune et chacun


Grand plaisir de mon petit dur "Bryan" qui tape sur tout ce qui bouge, arrache les coussins de ses 5 copains et copines, jette les bougies des anniversaires..mais a adoré faire rouler les
voitures (3mn) avec un regard coquin vers la maitresse et vous l'auriez vu habiller avec bcp de problemes , demander de l'aide et coucher la poupée puis faire le tour de ses copains en faisant
"chut"!  Oh la la trop mignon, Karine l'atsem et moi avons tout oublié des malheurs qu'ils nous a causé!


Merci Isa et les copines, pas eu bcp le temps d'écrire, moi qui culpabilisait bcp avec les PS, cette année je me régale.Bon dimanche, je vais découvrir ce que tu nous proposes pour la semaine, je
ne travaille pas à l'école le lundi cette année.

isa 30/09/2012 18:24



coucou Olaine, et oui les "Bryan" et autres coquins nous laissent aussi leurs petits riens, cela me rappelle mon petit JB qui ne parlait pas et qui faisait beaucoup de bêtises, mais qui
était suspendu à mes lèvres dés que je racontais une histoire. A la fin de la semaine , je leur ai demandé de m'aider à raconter le livre, ainsi à la page concernée , je demande à JB de nous
rappeler ce que l'ours du livre dit ("Aïe j'ai mal aux fesses") et JB trés fier: "Aïe bobo cucul".



célia 30/09/2012 16:16


Les petits qui, dès leur arrivée en classe, vont au coin regroupement et jette discrètement un oeil dans la boîte de la marionnette pour voir si elle est bien là. Ceux qui disent "Chut ! Ecoute !
Il (Pikoton, la marionnette hérisson) ronfle encore!" avant qu'on ne le sorte de sa boîte.


Ceux qui disent avec de l'impatience dans les yeux: "Qu'est - ce qu'i t'a dit ?" quand Pikoton me parle à l'oreille .


Et les parents qui la première semaine viennent me demander un peu embêtés: "On voulait vous demander Qui est Pikoton ? On pense que c'est une peluche mais on ne sait pas si c'est un chien ou un
lapin ?" (Eh non c'est un hérisson... pom!pom!)


 

cecildodo 30/09/2012 16:13


Le fameux "maitresse t'es belle "


Arriver avec un grand sourire le matin...


Chanter une chanson ou une comptine que je leur ai apprise !


Bref tout ce qui me manque cette année avec mes monstres !

isa 30/09/2012 16:34



cherche bien Cécile des petits riens de cette année, tu en as forcément !



pauline 30/09/2012 15:08


Tous ces petits rien qui font tant de grandes choses :


Voir les élèves arriver le matin avec un beau sourire, et entendre un bonjour maitresse qui met du soleil pour la journée.


Voir les élèves heureux d'avoir fait leur atelier du mieux qu'ils pouvaient.


Quand les élèves ecoutent l'histoire et que leurs petits yeux brillent...


Le réveil de la sieste, un moment bien privilégié.


Les "rigolades" avec les collègues le midi...


Quand on rigole avec les élèves, et qu'il y a une complicité installée.


La fierté de voir les productions en art visuel terminés et affichés.


Il y a tellement de choses à dire ...

isa 30/09/2012 16:27



mais justement , on peut les dire .... et ça fait du bien parce qu'on se focalise toujours sur ce qui ne va pas, c'est normal. En cherchant les petits riens, leur évocation donne une
approche différente et stimulante à une période encore difficile pour certain(e)s.



steph 30/09/2012 13:49


Voir une des ses anciennes élèves maintenant en MS venir chaque matin dans ma classe pour me dire "bonjour maîtresse!" et chercher son bisou puis  repartir tout sourire avec sa maman toute
heureuse de son rituel

Emilie44 30/09/2012 13:10


* J'aime quand les enfants remarquent la moindre petite nouveauté sur moi (un nouvelle paire de chaussettes, un nouveau collier, un nouvelle montre, un nouveau pull,
etc...). Parfois il n'y a qu'eux qui les remarquent ces petits détails, comme quoi ils nous observent attentivement!


* Les "maîtresse, t'es belle!" même quand c'est loin d'être le cas! lol


* Les odeurs de gâteaux qui flottent dans les couloirs quand les collègues font leur atelier cuisine et qu'on ne le savait pas... (bonne surprise olfactive!)


* Quand les parents d'enfants qu'on a eus dans notre classe nous présentent les petits frères/soeurs et espèrent qu'ils seront aussi dans notre classe (preuve de
confiance!).


* Quand l'ambiance est tellement bonne au conseil d'école qu'en plus de mes petits gâteaux les parents d'élèves prévoient aussi un gros gâteau au chocolat!


* Tous les petits "cadeaux" que les enfants peuvent nous offrir pendant la récréation : pâquerettes, feuilles, glands, petits vers blancs!!! lol Bon, OK, les petits
vers blancs qui sont dans les glands, j'apprécie beaucoup moins, mais ça vient du coeur! En plus, la petite fille qui m'en a offert un cette semaine m'a dit "regarde, c'est un tout petit bébé, il
est mignon..."


* Quand les élèves se lèvent de la sieste avec un grand sourire et me disent en arrivant dans la classe "coucou maîtresse, est-ce que je peux faire un
atelier?"...


* ... et il y en a plein d'autres!!! ^^

isa 30/09/2012 13:44



La vérité sort de la bouche des enfants dit-on , alors Emilie ne sousestime pas leur appréciation, la beauté est réelle pour eux, prend la !



laurence 30/09/2012 13:09


Deux "moyens" l'année dernière (j'ai des petites sections) à la récréation...L'un me disant en se précipitant contre moi.."maîtresse, t'es belle" (et moi le calinant car une pêche de
...déterrée!) et son copain, toujours en compétition avec lui, cherchant comment "augmenter la mise"..."Maîtresse, t'es BEAU!"


C'est devenu un compliment de référence dans l'école!!


 

isa 30/09/2012 13:44



et l'on voit comment l'égalité fille-garçon a du chemin à faire 



sylvie 30/09/2012 12:44


moi c'est pareil que toi ! merci pour ton indulgence Isa !

sylvie 30/09/2012 12:21


oh là là...je ne suis pas bien réveillée...j'en ai fait des fautes dans mon précédent message. Pourtant, je sais bien qu'il faut se relire avant de rendre sa copie !

isa 30/09/2012 12:32



pas de copie ici, surtout pas, et des fautes acceptées avec indulgence , je préfère la grande spontanéité, l'essentiel est que  tu saches te corriger quand tu en as besoin, mais je
comprends bien parce que même quand j'envoie des textos à ma fille ,je renvoie le mot écrit correctement quand j'aperçois une faute que j'ai écrite, c'est plus fort que moi, on est vraiment
conditionné. Et lorsque je relis des articles que j'ai écrits et que je retrouve encore des fautes, ça me contrarie ....



sylvie 30/09/2012 12:18


ouvrir les rideaux de ma classe avant l'arrivée des enfants et voir le soleil qui se lève sur la campagne environnante !


les expressions de joie, de peur...sur leur visage et les éclats de rire surtout  quand on raconte une histoire avec des mots tels que pipi, caca , prout
!!


les 'maicresse, tu va venir me faire une caresse pour que je dorme "


mes "anciens" PS qui ont grandi et qui viennent chercher un bious à la récré


les "je t'aime", "t'es belle" (ça met en forme non ? ) 


c'est aussi, "oh, ça resemble à Monsieur tomwbly de l'année dernière"


 et leurs yeux qui pétillent , c'est trop émouvant


il y a aussi quand on fait nos préparations, le moment où on se dit "là, je suis sûre qu'ils vont s'éclater à faire çà !) lundi par exemple, quant ils vont jouer
avec l'eau !


que du bonheur notre travail non ?






isa 30/09/2012 12:28



je partage totalement le petit rien du plaisir par anticipation lors des préparations et c'est sûrement pour celui là que j'ai continué à
faire des préparations mais POUR VOUS !



emily 30/09/2012 11:50


les regarder jouer ensemble au coin cuisine ou au coin poupées s'inventer des histoires et être ds leur petit monde

le petit moment de silence quand nous mangeons un gâteau d'anniversaire

les entendre m'appeler " maîtresse chérie d'amour !!"

quand mes "anciens" élèves courent vers moi !!!

cerise 30/09/2012 10:19


les petits riens de cette rentrée scolaire les décalages enfant/adulte:


1) j'annonce à Gustave d'aller mettre sa blouse pour faire de la peinture. Le petit (2a 1/2) enlève son t-shirt et se met torse nu !! naturellement je ne l'ai pas vu tt de suite ! ce sont les
autres enfants qui me l'ont dit (éclat de rire+++)  


2) Solène me dit : tiens ! je lui tends ma main et elle me donne une crotte de nez qu'elle avait gardé ds sa main depuis qques tps ! première réaction :dégouût !! puis éclat de
rire++ (nous n'avons pas les mêmes valeurs!!.)


3) Yanis arrive ds la classe pour s'habiller (après la sieste) mais il entre tt sourire avec son caleçon sur la tête (quel clown!) et tout nu !!!   bouah!!! c'est mimi il est spontané.


bon dimanche 


 

Isabelle L 30/09/2012 10:10


- les entendre demander "la patate" à modeler


- les voir s'installer sur la chaise de la maitresse pour raconter une histoire ou chanter


- voir les plus grands s'occuper des plus petits


- la satisfaction après l'exposition de fin d'année, quand tout le monde est parti


Il y a aussi les " la maitresse n'aime pas " à la façon de Jack  !!!

Solène 30/09/2012 09:50


- voir arriver les enfants avec un grand sourire
- cette petite phrase cette semaine d'une petite fille : "Mais ton bébé n'est pas encore sorti??? Il est gros!!!!    Mais, quand même, t'es belle!"
- voir les enfants intégrer les "routines" de la classe
- les petits mots déformés :"on va aller dans la salle de motritrité?"
- faire la cuisine avec les enfants
... et encore beaucoup d'autres...

maud 30/09/2012 09:21


- regarder les petits jouer tranquilles entre eux et les écouter discuter.


- être à l'école en dehors des jours d'école sans vraiment personne, personne : silence assourdissant garanti.


-les maîtresse t'es belle, surtout quand tu n'as pas la grosse pêche.


-les voir arriver et se jeter dans tes bras pour le bisou du matin avec le sourire. ou les voir revenir en courant pour te faire un bisou avant de partir.


-que ceux des autres classes, y compris les très très grands (CP, CE et CM) se jettent à ton coup pour avoir un bisou en t'interpellant maîtreeeeeeeesse, même si tu
ne les as pas eu en classe.

Géraldine 30/09/2012 08:39


- Regarder et écouter les petits qui font la sieste, petits poings fermés.... Vite un café pour la maîtresse et l'ATSEM !


- Les yeux pétillants de fierté du petit qui met ses chaussures tout seul pour la première fois


-  Regarder les enfants peindre tout seul avec pour seule consigne: "Peint comme tu veux ! "


- Un petit qui demande à un autre: "tu vas bien ? ou " Tu as bien dormi ? "


- Et beaucoup d'autres choses encore ....