nous montons un spectacle de clown fiche eps 5

Publié le par isa

Titre : « Nous montons un spectacle de clown »

 

Domaine : AGIR ET S’EXPRIMER DANS LE MONDE

 

Fiche 5 CYCLE CIRQUE :semaine  du 02/04/2013

 

Objectif général : Construire un petit spectacle de cirque avec deux ou trois numéros.

Objectif spécifique : Organiser collectivement la représentation du spectacle et faire répéter les numéros

Compétences disciplinaires :  

Coordonner ses actions et les enchainer

 

 

Compétences transversales : 

Coopérer dans un projet collectif

 

Pré-requis : 

Mémoriser ses actions

 

 

Dispositif pédagogique :

Collectif, salle de jeux délimitée par un espace de scène en rond et un espace spectateur autour.

 

 

Matériel :

Des chaises pour les parcours d’équilibristes

Les fiches parcours réalisées par les élèves

Une fausse machine à laver par binômes

Un ballon de baudruche gonflé et préparé avec son petit morceau de scotch + petite épingle de couture par binôme

Un appareil à CD + CD de musique de cirque

 

Durée :

30 minutes.

 

Déroulement :

 

L’enseignant réunit ses élèves dans l’espace spectateur et explique qu’ils vont organiser ensemble leur petit spectacle à présenter aux grands, l'espace spectacle s'appelle la piste. Il demande aux élèves de rappeler tout ce qu’ils ont appris à faire : les parcours équilibristes avec les chaises, le mime du clown extraordinairement fort, et le clown magicien. Il demande des volontaires pour faire chaque numéro afin de se remémorer. Les fiches parcours permettent de valider.

 

Consigne :

« Nous regardons les numéros des copains et nous cherchons comment faire pour que cela ressemble au spectacle de cirque que nous avons regardé en vidéo   ».

 

Une discussion suit les démonstrations, il faut se mettre d’accord sur comment passer les uns après les autres pour les parcours chaises.

 

L’enseignant incite les élèves à évoquer la nécessité de musique.

 

Consigne :

« Je mets la musique et vous vous entrainez à passer les uns derrière les autres sur les  chaises en faisant les équilibristes  ».

 

Des répétitions se suivent de manière à coordonner les passages.

Puis l’enseignant propose de passer au travail des autres numéros en binômes, il s’agit de former ceux-ci et que les élèves s’entrainent toujours avec le même copain.

 

Consigne :

« Avant d’organiser le spectacle de mime, vous vous entrainez tous les deux dans votre coin avec votre matériel  ».

 

L’enseignant aide les binômes pour le mime lourd-léger, un élève joue le rôle du clown qui a du mal à porter la machine et l’autre celui qui la porte aisément au dessus de sa tête. Puis il les regroupe. Il propose que pour le spectacle, les élèves passent par petits groupes de binômes : 3 binômes se produisent ensemble pour les deux numéros ( force et magie).

 

Ils recommencent les répétitions du numéro de magie de la même façon que précédemment. Puis ils passent à la répétition du spectacle de ces deux numéros.

 

Consigne :

« Je mets la musique et vous vous entrainez à passer par groupe de 3 binômes pour présenter vos numéros  ».

 

Une répétition générale avec déguisements est organisée lors de la seconde séance.

 

 

Traces :

Vidéo lors du spectacle donné

 

Critères de réussite :

Un petit spectacle est monté et tous les élèves acceptent d’y participer.

 

Conseils- Commentaires :

 

Deux séances seulement pour cette préparation, il est donc nécessaire de simplifier le plus possible l’organisation de ce spectacle.

Pour les parcours équilibristes avec les chaises, il est possible de faire passer les deux groupes (A et B) en même temps, les élèves passant les uns derrière les autres dans chaque groupe.

L’enseignant rappelle l’aspect comique à ne pas perdre de vue durant les répétitions.

Il est conseillé de matérialiser une entrée et une sortie pour éviter les télescopages dans les changements de groupes ou binômes.

La répétition du numéro de magie avec le ballon de baudruche ne nécessite pas qu’à chaque fois les élèves percent leur ballon, cela sera fait lors du dernier entrainement pour éviter un trop grand nombre de ballons à prévoir.

Les répétitions ne doivent pas devenir contraignantes, la notion de plaisir du spectacle doit être privilégiée et tant pis si tout n’est pas carré. Il s’agit d’une approche du spectacle.  

 

FICHE A TELECHARGER

Publié dans agir 2013

Commenter cet article