observation 2: OCEANE (manque de confiance en soi)

Publié le par isa

LES ELEVES

SECONDE OBSERVATION : OCEANE

 

Relation aux autres :

 

Elle a d'abord une attitude d'observation, puis elle cherche les défis de façon verbale ( "tu ne vas pas toucher mon ballon" ) ou gestuelle ( elle prend l'anneau d'Alexis et s'enfuit en courant). Elle aime avoir un pouvoir sur l'autre et elle donne des ordres de façon autoritaire( "Attends" dit-elle à Alicia qui ne veut pas qu'elle prenne son plot). Mais elle aime aussi rire avec les autres enfants et ses défis tournent quelquefois au jeu plus qu'à l'agressivité.
 

Relation au matériel :

 

Elle essaie tous les objets mais ne construit rien de durable dans ses jeux, elle abandonne les objets qu'elle s'était pourtant appropriés de manière possessive. Elle détruit ce qu'elle construit avant de le laisser. Elle a une préférence pour les ballons et les foulards.
 

Relation à l’espace :

Elle court beaucoup à travers toute la salle, elle "papillone".

 

Relation à l’adulte :

Elle ne prend pas un objet sans m'interroger du regard ou bien verbalement ("Je peux prendre un foulard ?"), lors de ses relations autoritaires avec les autres, elle m'observe.Elle souhaite que je m'intéresse à elle ( "Maîtresse, je vais faire du cheval").

 

Bilan :

Océane est dépendante de l'adulte, elle manque de confiance en elle. Elle cherche à séduire mais a peur de cela aussi.Elle a besoin d'être guidée, d'être valorisée. Les situations d'apprentissage où elle est seule à faire face lui font peur, elle les évite, les refuse. J'ai l'impression d'être toujours sur le fil avec elle.



Publié dans les élèves

Commenter cet article

Marité 13/01/2010 21:26


Pour rester dans le propos... Océane doit se jetter à l'eau...
GROS BECS.


isa 14/01/2010 10:50


avec des bouées !


ANNE 12/01/2010 18:52


Justement en parlant de "manque de confiance" quelqun aurait-il des jeux ou supports pour aider des enfants ayant
enormement de mal à oser prendre la parole dans les situations de langage ???Merci d avance de votre aide


isa 12/01/2010 19:58


es-tu allée lire mes propositions de situation "petits parleurs" dans la catégorie soutien langage GS ? C'est effectivement pour les grandes sections ,mais il y a peut être des idées qui peuvent
t'intéresser.


Marie-Aimée 12/01/2010 14:34


merci pour ces éclaircissements


Marie-Aimée 12/01/2010 08:44


que faire avec des enfants qui entrent dans ce type de comportement ?

j'aime vraiment ces posts, ils sont particulièrement intéressants


isa 12/01/2010 14:32


Je le dis dans l'observation:guider, valoriser. C'est la stratégie des petits pas, il faut avancer avec patience et conviction. Quand je dis que j'ai l'impression d'être sur le fil, c'est
exactement cela, certains enfants vont réagir à nos attitudes en se figeant dans leur comportement, et nous nous trouverons face à des murs, il faut agir avec réflexion. C'est pourquoi il est si
important d'observer. Pour Océane, elle avait besoin de moi et en même temps elle refusait cette dépendance, c'est l'attitude classique qu'on retrouve si fréquemment chez les ados: refus de
répondre aux attentes de l'adulte pour exister par soi-même et en même temps peur de les décevoir par crainte de perdre l'affection. L'adolescence a bien entendu à voir avec l'enfance ( par moment,
Océane me faisait penser à une adolescente, c'est étrange de dire cela mais je le ressentais ainsi) . Ce genre de comportement si marqué dans l'ambivalence demande de la patience, mais aussi de
l'autorité. Ainsi, l'adulte ne doit pas craindre d'imposer les régles, y compris au risque d'une réaction négative, car finalement c'est ce que l'enfant souhaite: la protection. Mais il s'impose
aussi un regard positif ,valorisant, encourageant qui montre à l'enfant ses ressources et ses potentialités, c'est à dire son autonomie. Pour Océane,j'ai vu de vrais progrés au fil de l'année en
terme de stabilisation et d'entrée dans l'activité, de plaisir de réussir seule. Sa marionnette l'a beaucoup aidée à dire ses refus et ses colères.
Ces observations décrivent un enfant en particulier, mon objectif est surtout de montrer en quoi consiste la pédagogie de l'observation, nous ne sommes pas des psychologues, nous avons à aider
nos élèves à l'intérieur de la classe, nous ne pouvons prétendre régler leurs problèmes personnels s'il y en a, par contre, nous pouvons les signaler.