observation 8: RAYAN ( conflits et pleurs)

Publié le par isa

LES ELEVES

HUITIEME OBSERVATION : RAYAN

Relation aux autres :

 

Rayan a des relations trés conflictuelles avec les autres enfants. Au coeur de ses différents , la possession des objets que Rayan veut plus que tout. Il use des pleurs dés qu'il veut un objet ou se sent menacé ( Roman cède, Jodie cède, Téo céde). Son réflexe de possession déclenche chez les autres le désir de prendre et il essuie de nombreuses tentatives de dépossession. Il est prêt à se battre en espèrant le soutien de l'adulte.Ce n'est qu' après de longues minutes d'inactivité qu'il finit par accepter un jeu de ballon à deux.


Relation au matériel :

 

Rayan est possessif à l'excés, il préfère ne rien faire de peur d'être dépossédé, il s'entoure des objets et veille sur eux jalousement. Il fait des petites tentatives d'utilisation vite stoppées par la menace d'un autre enfant.

Relation à l’espace :

D'abord figé par sa tâche de protection d'objets, il reste au sol à proximité de l'adulte et n'est pas dans l'exploration de l'espace, il a besoin d'un temps long avant de se risquer à courir dans la salle.


Relation à l’adulte :

 

La présence de l'adulte le rassure et il se met sous sa protection vis à vis des autres enfants qui représentent des menaces. Lors des conflits physiques dont il est l'instigateur, il entend les reproches et en tient compte.


Bilan :

Rayan ne sait pas entrer en relation avec les autres enfants, il les vit comme des adversaires et se défend de manière agressive ou en endossant le rôle de victime.
Il veut exister prioritairement. L'adulte est un rempart de protection ainsi que les objets.
Il faut lui conseiller de jouer avec les autres à chaque fois qu'il est dans la plainte ( " et si tu jouais avec Roman qui aimerait bien que tu partages ce ballon "), afin qu'il trouve du plaisir et qu'il comprenne que la menace est imaginaire, ce qu'il fait d'ailleurs en fin de séance , c'est un début.

Publié dans les élèves

Commenter cet article