opération sacs à album

Publié le par isa

 

operation-sac-a-album.JPG

Afin de faire connaitre notre projet ( qui existe déjà ailleurs, mais peut être différemment), je vous propose de parler de lui.

 

Pour cela, il suffit que chacun de ceux qui sont convaincus (on n’est pas obligé de l’avoir mis en place encore) en parle à 1 collègue. Ça s’appelle le bouche à oreille et plus on en parle et plus il est connu, c’est simple mais c’est aussi un engagement.

 

 

Il serait bien de venir dire ici quelle a été la réaction de la/du collègue. C’est toujours très intéressant les retours ….

Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

Muriel C 12/09/2014 19:59

J'arrive un peu tardivement dans ces échanges…je me lance cette année dans ce projet avec enthousiasme. jJ'ai créer un sac sur "la tétine de nina"; j'ai expliqué aux élèves ce qu'ils allaient pouvoir faire avec leurs parents. Ils sont très excités et attendent le prêt avec impatience. Celui ci sera mis en place dès que la réunion parents/instits aura eu lieu ( même si je sais que la participation des parents ne sera pas élevée.
J'ai donc parlé de mon projet à mes collègues…pas de réactions négatives.. mais ils ne sont pas décidés à me suivre…par contre ils veulent bien que je leur prêtent mes sacs… :-))

edith 11/05/2014 18:20


La non-réponse vient de la conseillère péda a qui j'ai pensé présenter le dispositif en premier. Je l'ai contacté par mail début mai....et pas de réponse!

isa 11/05/2014 18:38



ah d'accord, donc comment interpréter une non-réponse ? deux possibilités : soit elle a oublié, ça peut arriver, dans un nombre important de mails, l'un est zappé, soit elle n'a pas
d'avis sur la question ou ne souhaite pas te le donner parce qu'elle n'est pas favorable à ce projet. Dans les deux cas, je prône la compréhension, chacun ayant ses préoccupations et ses propres
choix. Mon idée de parler autour de soi de ce projet n'est pas de chercher à tout prix à convaincre mais de diffuser l'idée pour que des personnes qui pourraient être intéressées aient le choix.
Je pense que la participation à une action n'est valable que lorsqu'on a vraiment ressenti l'envie d' y adhérer. Je ne doute pas que c'est ta démarche avec cette conseillère, il te faut donc
comprendre qu'elle n'est pas suffisamment intéressée pour consacrer du temps à te répondre. Tu auras essayé et c'est tellement bien pour notre projet.



edith 11/05/2014 18:00


Comment interpréter une non-réponse?


Du coup j'en ai parlé avec la collègue avec qui je corresponds et qui a la même classe que moi. Elle a trouvé cela intéressant mais elle est réticente pour faire passer des choses dans les
familles, elle a eu de mauvaises surprises. Elle pense que cela peut permettre à tous les enfants de manipuler et re-manipuler. Si elle débutait, elle aurait 2 ou 3 sacs par niveau et pas toute
l'année. Elle pense que son ATSEM ne pourrait pas gérer la confection des "petits plus" ou la vérification du retour des sacs comme le fait la mienne.


Nous avions, l'année dernière réaliser chacune dans nos classes une maquette d'une histoire de Mario Ramos, et nous avons remémoré les avantages de ces dispositifs pour faire entrer les enfants
dans la compréhension des textes et dans la restitution orale d'une histoire connue de tous. Nous avons assisté ensemble à une conférence pédagogique sur les albums ré-écrits pour pouvoir être
racontés par les enfants. Ces 2 projets vont dans le sens de la meilleure imprégnation, d'un travail sur le langage. 


La différence avec les sacs à albums, c'est l'implication des parents: pourquoi et comment imliquer les parents? On a à nouveau échanger, hors temps de travail pendant plus de 2 heures....c'était
riche!!


Par la même occasion, J'ai refait de la pub pour ton blog!


Mille mercis à toi Isa, en attendant de te le dire de vive voix!

isa 11/05/2014 18:15



je ne comprends pas ta première question, d'où vient cette non-réponse, de qui ? 


Ta collègue a eu de mauvaises surprises, c'est donc pour elle une forme de généralisation:" Puisque j'ai eu de mauvaises surprises, je pense que cela va se reproduire" mais la question
est " qu'est ce que je pourrais faire pour que ces mauvaises surprises soient inexistantes ou minimisées  ?" Je vois bien que le sujet provoque débat et recherche, c'est vraiment intéressant
parce que chacun observe et pense ses propres actions, les argumente et les confronte, rien n'est meilleur pour avancer dans sa pratique. 






edith 04/05/2014 09:56


Mission accomplie!


J'en ai parlé à ma collègue conseillère péda....je n'ai pas sa réponse!


A suivre

isa 05/05/2014 07:40



merci Edith



Emilie44 16/04/2014 09:14


Effectivement, ça devait être très impressionnant, mais aussi gratifiant car cette attention est le fruit de ton implication dans ce projet si passionnant!
Bravo!

cathy 16/04/2014 09:10


J'ai un peu tardé pour répondre, car j'étais débordée.


En effet, j'ai été (nous, car mes collègues participent) tellement emballée par les sacs à albums que nous avons démarré le prêt des sacs vers janvier février. Comme dans notre académie, une
semaine de la maternelle a été mis en place (cette semaine du 14 au 18 avril), nous avons décidé à l'école de présenter cette action vis à vis des parents en les invitant chaque jour par petit
groupe à assister à une séance de lecture de l'album et de découverte du jeu ou petit plus avec les parents présents. Les parents sont ravis et se sont inscrits selon leur disponibilité à une
séance proposée.


Cette action a tellement plus aussi à ma hiérarchie que hier, nous avions à l'école la visite du recteur, DASEN, inspectrice, inspectrice maternelle, directeur de l'ESPE......+ tous les
accompagnants et la presse qui ont découvert des sacs à albums.


Alors,.... chez nous.... ça a fait un peu boule de neige....


Je ne vous parle pas de mon émotion quand j'ai dû lire des albums et présenter les jeux aux enfants devant tout ce Staf....


Enfin, c'est passé, je voulais vous en faire part, à toutes qui ont lancé cette action et qui continue.

isa 28/04/2014 09:50



je prépare un article pour rendre lisible ton expérience qui nous conforte dans nos convictions, merci Cathy



Valérie 93 13/04/2014 12:44


J'espère bien , mais en réfléchissant ce sont un peu les mêmes profil d'enfants , qui ont un peu de mal encore avec les règles collectives, parlant peu, un peu effacés et qui veulent s'approprier
les objets de la classe, je me dis qu'il leur faut un peu plus de temps et que je leur rappelle les règles avec Souricette et bien insister car le prêt de la marionnette va arriver et il est très
important de la rapporter et de respecter les règles du voyage de Souricette....

Valérie 93 12/04/2014 16:58


Pour le prêt des sacs il arrive parfois des retards dans le retour....par exemple le petit canard du pigeon était resté 1 jour de plus chez une de mes petites élèves.... le CD de roule galette ,
ou bien le sac arrive après l'album...mais rien n'a été perdu, pour les sacs j'ai pris des taies d'oreiller que j'ai coupé en 2 et recousu...avec un ruban pour le serrer et pouvoir l'accocher, la
pâte à modeler de Da Daaa a beaucoup de succès...les parents apprécient aussi et j'ai enfin le DVD de l'enfant sans bouche...çà a mis plus de temps que prévu mais j'apprécie aujourd'hui de voir
mes élèves s'investir et choisir ce qu'ils veulent emporter, chose qu'au début de l'année était plus éparse , au fur et à mesure du temps ils grandissent et des comportements de futur lecteur
apparaissent ( choisir et parler du livre ou du sac à album)

isa 13/04/2014 09:34



est-ce que tu crois que ces retards vont progressivement disparaitre, est-ce que tu le constates ?



Maï 12/04/2014 08:25


oh ouiiiii Isa !!! en plus elle est Atsem en PS , hihihi 

isa 12/04/2014 08:37



alors elle peut en parler à la maitresse avec qui elle travaille.... En attendant, tu fais une heureuse, c'est donc un projet porteur de satisfactions et d'enthousiasme. Mais je ne l'ai
pas précisé ( ou disons je l'ai dit sans le dire en stipulant "ceux qui sont convaincus"), ce n'est pas un
projet à lancer si l'on s'y sent obligé, il est important d'en percevoir l'intérêt supérieur aux contraintes sinon ça échouera aussi bien du côté de l'enseignant que des familles. C'est pourquoi
l'argumentation est importante dans la description que vous faites à votre collègue, l'intérêt pédagogique et l'intérêt en terme de goût d'apprendre à lire doivent être mis en avant. Il est
conseillé également de partir du rapport OCDE Lisons leur une histoire qui est dans le module "sacs à album" et qui indique le facteur parental dans la lutte contre
l'échec scolaire et l'importance d'utiliser un levier pour inciter les familles à lire des histoires à leurs enfants.



Emilie44 11/04/2014 23:51


C'est top effectivement!

Maï 11/04/2014 22:36


j'en ai parlé à mon équipe et la première réaction a été " waou quel boulot !!! " mais
je leur ai répondu que le partage existe et que le boulot peut être divisé !!!! et puis quand on voit la bouille de nos marmots et de leurs parents lorsqu 'ils ont à leur tour le sac, ce n'est
que du bonheur !!!!! moi je ne couds par et une  image imprimée et plastifiée, c'est quand même vite fait ; hop sur un bâton et la marotte est prête ! plus rapide qu'une fiche, dis donc !!!
pour les sacs, j'ai passé commande à ma maman ! l'an prochain gros axe sur le langage avec sacs à l'albums et imagiers = c'est écrit dans le futur projet d'école, trop top !

isa 12/04/2014 08:22



et Maï, ta maman est-elle contente d'avoir à coudre tes sacs ?



Maï 11/04/2014 22:35


j'en ai parlé à mon équipe et la première réaction a été " waou quel boulot !!! " mais je leur ai répondu que le partage existe et que le boulot peut être divisé !!!! et puis pquand on va la
bouille de nos marmots et de leurs parents lorsqu 'ils ont à leur tour le sac, ce n'est que du bonheur !!!!! moi je ne couds par et une  image imprimée et plastifiée, c'est quand même vite
fait ; hop sur un bâton et la marotte est prête ! plus rapide qu'une fiche, dis donc !!! l'an prochain gros axe sur le langage avec sacs à l'albums et imagiers = c'est écrit dans le futur projet
d'école, trop top !

isa 12/04/2014 08:21



oui la première réaction semble naturellement être en rapport avec la charge de travail supplémentaire que ce projet occasionne, ce que je comprends trés bien. Les différents sacs que
nous avons déjà sur le blog, ne sont pas toujours aussi fournis en accessoires, il peut s'agir d'une feuille comme  propose Laurent avec des actions, des jeux, des défis familiaux qui ne
seront pas nécessairement visibles pour la classe ensuite mais qui auront été un plus dans la famille et qui auront provoqué tout autant l'envie de reprendre un sac, de relire une histoire
ensemble....



Emilie44 11/04/2014 22:30


Oups, je me suis trompée, je n'ai pas mis mon message au bon endroit, je l'ai mis dans le sujet des sacs à histoire chez Armelle... Donc je disais : J'ai retrouvé :
c'est ICI. Dans un commentaire que j'ai mis le 03/04/2014 à
22h35.

valérie D 11/04/2014 21:37


Emilie 44 : J'ai retrouvé ton commentaire dans la rubrique "sac à albums", 8ème ligne de la liste, Merci !

SylT 11/04/2014 21:27


Et une jeune collègue de plus au courant du projet ! Intéressée, curieuse, elle va venir nous rendre visite ce soir sur le blog (qu'elle ne connait pas) ...

Emilie44 11/04/2014 21:05


Moi j'ai pris des "sacs shopping" vendus dans tous les catalogues de papeterie et travaux manuels, on est censé pouvoir peindre dessus. A la Sadel ça revient à 1€ le
sac il me semble. J'avais donné des liens dans un commentaire il y a quelques jours, je vais chercher où c'était...

valérie D 11/04/2014 20:28


Bonne idée : nous avons notre première réunion projet d'école la semaine prochaine, je vais proposer à l'équipe d'écrire une fiche action...


une question pratique : avez-vous acheté des sacs spéciaux afin de glisser l'album et les accessoires ? si oui, je serais intéressée par le tuyau.

Emilie44 11/04/2014 17:28


Moi aussi j'aimerais bien convaincre mes collègues de mettre un volet "sacs à albums" dans notre futur projet d'école...


 


Et tu sais Nad, tous les livres qui sont dans les sacs (à quelques exceptions près) sont des livres perso... J'ai un peu hésité au début, j'ai envisagé un moment
d'en faire des photocopies, mais au final les enfants n'auraient pas eu le même plaisir de parcourir des photocopies plutôt qu'un bel objet comme peut l'être un album. Donc je les mets dans les
sacs, mais il y a quand même mon nom écrit à l'intérieur de chacun, comme ça les parents voient que ce ne sont pas de livres de la bibliothèque.

vivi 11/04/2014 13:11


J'en ai déjà fait part à ma collègue de PS/MS qui s'y ait mise aussi. Dans l'élaboration de notre prochain projet d'école, nous avons un axe de travail intitulé "Rendre lisible les progrès de
l'élève". Je pense que ce projet sacs à albums peut s'y intégrer car les parents sont souvent étonnés d'entendre leur enfant raconter avec un langage parfois très élaboré l'histoire à la maison.


Donc, j'en parle à l'équipe. Tous sont d'accord pour proposer des brevets style Matern'ailes, alors pourquoi pas les sacs...

isa 12/04/2014 08:04



tout à fait Vivi



nad 10/04/2014 23:27


C'est déjà fait ! Ma collègue est emballée ... c'est décidé, l'an prochain, on demande à la mairie de garder une enveloppe pour acheter les albums en librairie ... parce que jusque là difficile
pour nous de laisser les albums qu'on achète personnellement partir !!! On les aime tellement, on ne leur propose que d'avoir une photocopie des couvertures dans leur cahier de vie ! Du coup,
pour compenser un tout petit peu cette année, on ouvre nos portes aux parents le temps de notre présence en attendant le début de nos conseils d'école pour que les enfants fassent découvrir les
albums que nous leur lisons (tout comme les autres activités proposées en classe d'ailleurs).

isa 11/04/2014 10:22



alors maintenant il faut que ta collègue en parle à une autre collègue, c'est le principe de l'opération, chacun des convaincus en parle à une autre personne, c'est à dire que dés lors
que tu as décidé quelqu'un , tu lui dis maintenant à toi d'en parler... merci Nad.



Chloé 10/04/2014 22:50


Moi je n'ai pas de collègue en maternelle :/ mais j'en ai parlé aux deux conseillères pédagogiques qui sont venues me voir, à mes copines instits... alors les réactions c'est ... "pffffiou le
boulot!" par contre au niveau des enfants c'est de la folie ! il y a eu de gros sanglots à cause d'une soirée sans sac pourtant on tourne à 11 sacs (soit un jour sur 2 !), dès le matin ils me
demandent "est ce que c'est moi qui vais avoir tel sac aujourd'hui ?". Moi je trouve que cette idée est géniale ! Dès que j'ai un moment, je partage le contenu des sacs de croco-lion, zékéyé et
voilà la pluie !

isa 10/04/2014 23:09



oui c'est vrai que c'est du travail, il faut donc être convaincu que ce projet en vaut la peine, que la relation famille école est un enjeu, que l'investissement parental est un point
d'appui à la lutte contre l'échec scolaire et que la culture du livre et donc de la lecture est un défi scolaire. Alors il faut faire des choix, et peut-être faut-il abandonner des pratiques qui
prennent aussi du temps mais sont peut être moins favorables à ces enjeux de manière à équilibrer son propre temps de travail. Mais je suis heureuse de me dire qu'il y a des enseignants comme toi
qui ont envie d'essayer des nouvelles choses pour aller toujours plus loin dans la recherche d'innovation. Et effectivement tout ce que vous décrivez des réactions des élèves et de leur
engouement ainsi que leurs familles me confirme qu'il est important d'en parler autour de vous. Imaginez combien ces livres vont marquer durablement ces petits enfants, et leur plaisir dans ces
lectures conjointes aura de l'effet sur leur désir d'apprendre à lire.



Emilie44 10/04/2014 22:14



Emilie44 10/04/2014 13:43


Moi j'en ai déjà parlé à toutes mes collègues! lol Bon, je vais bien trouver des collègues qui ne sont pas déjà au courant, je vais en trouver dans les autres écoles
de ma circo! ;-)

isa 10/04/2014 20:26



on peut toujours compter sur une Emilie