pavlova aux fruits du marché : recette de David

Publié le par isa

pavlova-david.jpg

Petite histoire :

Le premier métier que j’ai voulu faire quand j’étais enfant, c’était cuisinier ! J’ai appris à cuisiner avec ma grand-mère, et je garde un souvenir fabuleux du temps passé ensemble dans sa cuisine, à préparer les repas et à l’écouter raconter son enfance, les histoires de mes aïeuls, la guerre de 39/40, l’Occupation… C’était une vraie héroïne à mes yeux !!

Cette recette ne vient pas d’elle, mais gourmande comme elle était, je suis sûr qu’elle aurait adoré.

Ce dessert a été créé en l'honneur de la danseuse russe Anna Pavlova, (la créatrice de «La Mort du cygne» sur la musique de Saint-Saëns), lors de sa tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande dans les années 20, les volutes blanches de la meringue et de la crème étant sensées évoquer son tutu.

C’est super facile contrairement aux apparences, mais ça demande de s’y prendre la veille et de bien synchroniser le fouettage de la crème, le montage du gâteau et l’heure de son service ! La recette d’origine proposait fraises, banane et fruits de la passion comme garniture, moi j’ai pris ce qui m’avait attiré l’œil sur le marché (fraises, abricots, bananes et myrtilles). On peut faire de jolis motifs avec les fruits, mais étant d’un naturel assez gauche et peu appliqué, moi j’ai opté pour la mise en tas !

 

Ingrédients :

Pour la meringue : 4 blancs d’œufs, 250g de sucre en poudre, 1 pincée de sel

Pour la garniture : fruits frais, citron vert, 30cl de crème liquide entière, 2 cuillère à soupe de sucre glace.

 

Préparation :

La veille, monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel. Ajouter 3 cuillères à soupe de sucre en continuant à les battre jusqu’à ce que la meringue soit brillante.

Délicatement, incorporer le reste de sucre. Allumer le four à 100°C en fonction chaleur tournante. A l’aide d’une poche munie d’une grosse douille lisse, coucher une couronne de meringue de 18-20 cm de diamètre sur une plaque recouverte de papier de cuisson. Enfourner 1 heure. Baisser alors le four à 90°C et poursuivre la cuisson 2 heures. Laisser dans le four éteint jusqu’au lendemain.

Pour monter la crème en chantilly, mettre au préalable les fouets du batteur et le saladier au réfrigérateur. Fouetter ensuite la crème très froide jusqu’à ce qu’elle soit mousseuse et ajouter 2 cuillère à soupe de sucre glace en pluie en continuant de la battre. Réserver au réfrigérateur, mais pas plus de 1 heure.

Rincer et préparer les fruits, arroser ceux qui s’oxydent d’un jus de citron vert.

Placer la couronne de meringue sur un plat de service. Garnir le centre de crème fouettée puis surmonter des fruits et servir.

 

Je mange et je bouge

La transition est assez facile… Pousser les meubles, mettre la musique à fond et danser, avec ou sans tutu !!

En illustration, le final du ballet «Le Lac des cygnes» de Tchaïkovski dans la version revisitée de Matthew Bourne, celle que l’on voit à la fin du film «Billy Eliot», et qui a eu un immense succès notamment à Broadway.  Aussi exaltant à jouer qu'à danser !

Point de tutus blancs vaporeux du coup (les autres vidéos plus traditionnelles du final aperçues sur youtube ne me plaisaient pas, le magicien maléfique Rothbart étant plus ridicule qu’effrayant) mais du muscle, de la testostérone, de l’affrontement, de la passion, de la mort, et la musique SUBLIMISSIME de Tchaïkovski… Les arpèges de la harpe à la toute fin, quand les protagonistes se retrouvent dans la mort, quels frissons !!

Et merci encore à mes grands-parents de m’avoir fait découvrir la musique classique dans mon enfance !

 

 

 
DAVID

 

Publié dans agir 2014

Commenter cet article

cathek 11/11/2013 12:01


La pavlova est un dessert superbe et excellent que je fais régulièrement pour épater mes invités (alors que c'est très simple à faire!). En hiver, j'y ajoute des quartiers de clémentines et du
kiwi, des écorces d'oranges et de citrons confits et de l'angélique.

david 10/11/2013 10:37


Merci tout le monde, j'espère que ça vous plaira ! Isa, j'ai bien pris note du menu ;-)


En farfouillant à la recherche d’une version plus classique à vous montrer, je suis tombé sur la version de l’Opéra de Paris des années 90, celle qui m’a fait découvrir le ballet et dont je garde
un souvenir mémorable ! Petit bémol, une piètre qualité d’image.


On sent que pour faire contraste avec les actes blancs du ballet (le 2ème et le 4ème  avec le corps de ballet féminin en tutu blanc), les costumiers et les maquilleurs
ont eu carte blanche ! C’est une débauche de couleurs pour ce troisième acte, où un bal est donné pour trouver une fiancée au prince Siegfried. Ayant juré fidélité à l’acte précédent à la
princesse Odile prisonnière sous forme de cygne blanc du magicien Rothbart pour conjurer son sort, il va tomber sous le charme d’Odette, (le fameux cygne noir, la fille du magicien qui lui a
donné l’apparence d’Odile), et donc déclencher la perte de sa bien-aimée…


 


Ici c’est la fin de la danse de séduction et d’envoûtement d’Odette  et c’est LE morceau de bravoure physique et technique de la ballerine : 32 pirouettes et fouettés enchaînés
d’affilée… Ce qui finalement nous ramène à la pavlova et sa crème « fouettée» !!


http://www.dailymotion.com/video/x1aj2p_le-lac-des-cygnes-coda_creation?search_algo=2

isa 11/11/2013 10:15



et ces pirouettes fabuleuses, du grand art ! merci



Valérie 93 09/11/2013 21:11


Bravo d'avoir pour cette magnifique association Billy Elliott , meringue et lac des cygnes!!!


J'adore les 3!!!! Moi aussi je vais tester cette recette....pour une belle occasion: celle des gourmands!!! 

maud 09/11/2013 17:09


comment résister : meringue, chantilly et fruits (pour avoir bonne conscience) hummmmmm je réserve la recette pour quand j'aurais les mains libres pendant plus de 10
minutes ;) c'est-à-dire cet été :)

Marité 09/11/2013 11:44


Roooh, encore un beau dessert qui fait vibrer mes papilles ! Très bonne idée pour la Chantilly de réfrigérer les accessoires. On peut aussi la monter dans un saladier placé dans un autre empli de
glaçons.
Bon week-end gourmand !!!

isa 09/11/2013 11:50



eh Marité, tu vois qu'il n'y a pas que des Flywomen, il y a aussi des Flymen sur le blog ! Bisous ma copine cuisinière !



Christine F. 09/11/2013 11:27


Généreuse et gourmande, une belle réalisation avec la touche "danse classique"qui colle bien avec ton personnage. On en attendait pas moins de ta part ! A tester d'urgence. Merci
David.

Guinie 09/11/2013 11:10


Belle et (sans doute) très bonne recette. La meringue j'adore !!!...


Merci aussi pour la vidéo, sans tutu mais très belle.


Je sens, Isa, que tu vas entamer un tour de France pour aller chez chacun et goûter leur spécialité. Ah ben oui mais zut !!... dans ce cas-là on n'a aucune chance de se rencontrer vu mon niveau
en la matière...  

isa 09/11/2013 11:45



tu as bien autre chose à me faire découvrir... car je suis trés tolérante et peu exigeante en cuisine vu mon niveau également.



Mélina 09/11/2013 09:50


Superbe présentation ! Très artistique ! Tu m'as bluffée...au départ, je n'étais pas certaine que c'était de la meringue, j'imaginais une matière !!

isa 09/11/2013 09:55



moi j'adore la meringue, quand tu m'invites David, tu me fais une pavlova et ça me suffira comme repas !



Emilie44 09/11/2013 09:31


Wahou, super cette recette!! Elle donne très envie, je vais la tester ce week-end!!!

isa 09/11/2013 09:54



et tu viens nous redire .... mais aussi tu pousses les meubles, musique à fond comme l'a dit David