pensez à relire mes articles: aujourd'hui réponse à Marion sur la vie personnelle et l'école

Publié le par isa

 duane hanson

Article écrit le 21 Juillet 2008

Bonjour Isa ! Complètement fascinée par ton blog (découvert hier) , j'y suis "scotchée" non stop et ça m'a même empêchée de dormir tellement toutes tes idées me "travaillent" ... une vraie "révélation" ... du coup "ma marmaille" est livrée à elle-même , ça crie , ça se chamaille ( 3 jeunes garçons) ... et moi je "culpabilise" ... mais bon ... c'est aussi un peu du coup le sujet de ce maïl , tu as toi aussi 4 enfants je crois ... mais diable comment trouver l'équilibre entre bonne épouse (mon mari est très "occupé") , bonne mère , bonne instit sans "péter les plombs" ??? ... Comment t'organisais-tu ? Quand faisais-tu ton cahier journal , tes bilans ? Tes 4 ateliers tournaient sur la semaine ? Le "divin" cahier de liaison , tu le commençais tout de suite en septembre ? Tu prenais des photos tous les jours ? dès la rentrée ? Quand les développais-tu ? Chaque semaine ? (diable,me-dis-je, encore des allers-retours en + à gérer dans mon emploi du temps "over-booké"!!!)...Si tu prenais 4 enfants par jour ... j'ai 32 TPS/PS inscrits à la rentrée , cela veut-il dire que le premier passé ne repassera que dans + de 15 jours ? mais tu dis faire du langage tous les jours ... J'ai une zone d'ombre ici ... Bon voilà mes premières interrogations pour le moment ... Autre chose , travailler 1 domaine par période est-il facilement "justifiable" , cela m'avait été en qqes sortes reproché lors de ma 1ère inspection (cycle 3 j'avais opté pour faire pendant une période arts plastique et une autre musique en gros ...) Un immense merci pour ton blog , ta gentillesse , ta disponibilité , ton état d'esprit ... Que les enfants avaient de la chance d'avoir une maîtresse comme toi !!! Cordialement , Marion .

Bonjour Marion,

Tu abordes un aspect important qui est la vie personnelle.

J’ai toujours pensé que la satisfaction de notre travail d’enseignant était dépendant de notre vie équilibrée en famille.

Oui j’ai 4 enfants, j’ai toujours travaillé à temps plein avec eux. Mon mari a fait des études durant plusieurs années puis il était très occupé. J’ai privilégié mes enfants et je préparais ma classe le soir lorsqu’ils étaient couchés ou durant les siestes.

Mes enfants ont été des enfants relativement faciles, tout en se chamaillant de temps en temps, la vie de famille quoi ! Ils ont vite compris que le soir , leur maman préférait le calme, j’étais présente avec eux , mais je n’ai jamais fait leurs devoirs, j’ai développé leur autonomie , je n’avais pas envie de faire la maîtresse avec eux. C’est vrai que j’avais ma classe dans la tête, lorsque je repassais, lorsque je faisais le ménage, lorsque je conduisais….  Il faut une grande capacité de travail pour assumer une famille et une classe.

 

Je vais répondre à chacune de tes questions :

 

Quand faisais-tu ton cahier journal , tes bilans ?

Quand mes enfants étaient petits , le soir , pendant leur sieste, le week-end. J’ai toujours travaillé tous les soirs parce qu’il me semble important de faire un bilan , de regarder ce qu’on a fait et d’en tirer des satisfactions, cela permet d’avancer.

 

Tes 4 ateliers tournaient sur la semaine ?

Oui presque toutes les semaines sauf quand cela me prenait de faire autre chose.

 

Le "divin" cahier de liaison , tu le commençais tout de suite en septembre ?

Oui car il est pour moi le symbole de l’école et que les élèves doivent se sentir considérés comme tels dés les premiers jours.

 

Tu prenais des photos tous les jours ? dès la rentrée ?

Les dernières années oui presque, dés la rentrée bien sûr.

 

 

Quand les développais-tu ?

Appareil numérique sinon je les faisais développer la semaine suivante.

 

Chaque semaine ? (diable,me-dis-je, encore des allers-retours en + à gérer dans mon emploi du temps "over-booké"!!!)...

Il faut un appareil numérique à l’heure actuelle, tu choisis tes photos sur l’ordinateur et tu les tires sur du papier normal.

 

Si tu prenais 4 enfants par jour ... j'ai 32 TPS/PS inscrits à la rentrée , cela veut-il dire que le premier passé ne repassera que dans + de 15 jours ? mais tu dis faire du langage tous les jours ...

C’est de la folie 32 élèves dans une classe, je sais j’ai eu jusqu’à 33, à cette époque là je ne faisais pas d’atelier langage.

 L’atelier langage a 4 places mais si tu as lu mes explications dans différents articles , les élèves changent d’atelier lorsqu’ils ont fini s’ils le souhaitent ce qui fait que dans la matinée ( première partie de la matinée) je pouvais passer jusqu’à 6 ou 7 élèves. De plus, je faisais aussi l’album langage dans l’après midi après leur sieste dans les moments calmes. Tu peux faire le choix de faire un atelier de langage en groupe de soutien , c'est-à-dire uniquement avec les élèves que tu auras repérés en difficulté, c’est vrai que les autres vont avoir très envie mais avec 32 c’est très difficile.

 

travailler 1 domaine par période est-il facilement "justifiable"

Je trouve que cela permet d’approfondir un domaine tout en travaillant aussi les autres. Tu peux voir sur les bilans que je faisais pour les parents  que dans la dominante d’activité , il y avait aussi tous les autres domaines travaillés. Je ne sais pas si je suis bien claire.

 

En conclusion, Marion, pense que l'enfance de tes propres enfants ne te sera jamais redonnée,développe leur autonomie comme il est bon  de le faire aussi avec tes élèves, sois présente avec eux comme il est bon de le faire aussi avec tes élèves mais ne sois jamais leur maîtresse . A bientôt, je reste disponible. Mon blog a l'ambition de vous aider à gagner du temps pour votre vie personnelle.

Commenter cet article

sandrine 12/10/2013 12:14


Pour répondre à Marion, lorsque j'ai découvert le blog d'Isa j'ai eu les mêmes questions que toi à peu de chose près!


Complètement accroc car j'avais enfin trouvé ce que je cherchais depuis longtemps!Dès que je rentre mon premier geste est de regarder Le Blog!


J'ai moi même 30 tps/ps et les premiers jours je rentrais complètement démoralisée !Il a donc fallu que je m'adapte car 10 tps donc 1/3 de classe ce n'est pas rien!


Alors en route pour les ateliers autonomes et miracle le début de journée a complètement changé, donc moi-même plus détendue,les enfants aussi et tout le monde y a trouvé son compte.Pour le
cahier de liaison je l'avais déjà expérimenté l'année dernière quand j'ai repris les ps et l'atelier langage prenait tout son sens de lui même!Effectivement appareil numérique et imprimante sont
les outils qui nous sauvent la vie pour le prix de quelques cartouches d'encre à l'année!


Après avoir écumé le blog sous toutes les coutures et lu toutn ce que je pouvais je me suis lancé dans l'achat du livre que j'ai attendu avec fébrilité.


Alors courage Marion je ne suis pourtant plus une jeunette (3 grandes filles dont 2 autonomes et 1 petite fille)mais j'ai toujours comme dit Isa ma classe présente dans un peit coin de ma tête à
longueur d'année!


Merci à Isa de nous donner le coup de pied qu'il nous faut pour toujours améliorer notre façon d'enseigner!


Sandrine

isa 12/10/2013 12:55



J'ai choisi cet article à relire pour vous dire ainsi qu'à celles et ceux qui arrivent sur le blog que selon notre vie personnelle, on ne s'investit pas de la même façon dans son travail,
qu'il est important de chercher à faire le mieux possible tout en tenant compte de sa famille et que celle-ci est prioritaire. Vous auriez sûrement envie de tout faire mais ce n'est pas toujours
facile, alors inutile d'être frustrés, dites vous que pour le moment vos enfants sont importants et ont besoin de vous et que vous aurez le temps de faire plus tard quand ils auront grandi. Que
passer sa vie à et pour son travail, ce n'est pas un choix équilibré et qu'il apportera de la frustration, de la déception. Prenez donc en fonction de ce que vous pouvez faire tout en sachant
aussi que sur le blog, il y a moyen de s'allèger le travail de par les échanges et les idées partagées.



Mélina 11/10/2013 08:56


Que veux-tu dire par "ne sois jamais leur maîtresse" ? Ma fille n'est pas très  autonome pour faire ses devoirs le soir. Lorsque je ne m'en occupe pas, ils sont mal faits (des oublis, ou
superficiellement car elle laisse vite tomber si elle ne comprend pas ....) et elle en a beaucoup ! Elle est demandeuse de ma présence mais bien sûr, cela tourne au conflit car j'ai sûrement des
exigences supérieures (déformation professionnelle...) Je souhaite l'aider et je me dis que ce serait dommage de ne pas le faire ; tant de parents ne peuvent le faire... J'ajoute que je ne me
suis pas occupée de ses frères qui étaient très autonomes et j'appréciais de ne pas avoir à le faire après une journée de classe ! Merci pour ta réponse.

isa 11/10/2013 20:03



je veux dire "ne refais pas la classe le soir avec tes enfants", joue ton rôle de parent et fais du mieux que tu peux pour qu'ils soient autonomes même si parfois ce n'est pas facile. Ta
réussite sera que ta fille puisse travailler seule parce qu'elle aura suffisamment confiance pour le faire et qu'elle saura où trouver les ressources.Mais ce que je te dis, je le disais à tous
les parents ! "Faites confiance à vos enfants !".  Beaucoup de devoirs le soir, c'est anormal. Et surtout quand cela tourne au conflit , c'est dommage parce que les rapports à nos enfants ne
devraient pas être détériorés quotidiennement pour ces tâches. Je vais passer pour une mère indigne mais je ne savais même pas ce que mes enfants avaient comme travail le soir, ils savaient
qu'ils pouvaient me demander de l'aide, ils venaient me réciter leurs leçons mais je ne demandais rien. Par contre, je leur demandais de me raconter leur journée, ce qu'ils avaient fait avec
leurs copains, comment la maitresse était habillée, ce qu'ils avaient mangé, ce qui leur avait plu, ce qu'ils avaient appris, on discutait et puis ils partaient travailler et moi je m'occupais
des plus petits ou bien je faisais mon travail. Quand ils venaient me réciter leurs leçons, j'exigeais qu'ils les sachent parfaitement , à la première erreur, ils repartaient appprendre leur
expliquant que j'étais le point final, ce qui allait leur permettre d'avoir fini et non celle qui allait leur faire apprendre parce qu'eux seuls pouvaient le faire , je leur disais de chercher
des moyens mnémotechniques. Je ne prétends pas avoir raison, c'est comme ça que les choses se sont déroulées chez moi et je suis assez admirative de ce que mes enfants ont fait et font maintenant
donc je crois que pour nous ça a fonctionné. Les enfants sont de plus en plus stressés, beaucoup trop d'attentes parentales, de pression scolaire, d'inquiétude pour l'avenir, tout cela n'est pas
bon , prenez garde à préserver vos enfants. Voilà Mélina ma vision des choses, mais comme je le dis aussi souvent, il n'y a que les parents qui savent ce qui est bon pour leurs enfants. Donc fais
comme tu l'entends !