préparation de l'album langage

Publié le par isa

 

photographier.jpg

Pensez acommencer aprendre des photos de tous vos eleves dans les coins jeux pour le travail avec lalbum langage

Liens à retrouver:

L’album langage

réponse à Hélène sur l'album langage

réponse à Stéphanie

cibler le langage

expérience Sara



Publié dans devenir élève 2013

Commenter cet article

Fred62 23/09/2012 22:05


Merci pour ces éclairages utiles! C'est parti pour les photos!

fred62 23/09/2012 19:37


Bonjour à toi Isa, voilà maintenant 3 ans que je te suis dans l'ombre comme beaucoup d'entre nous je présume... Je me lance enfin ...


J'utilise l'album langage depuis 4 ans suite à une intervention de Boisseau dans notre département.Je l'utilise en classe avec mes petits et en aide personnalisée avec les moyens et les grands
avec un projet plus court. Ma question est la suivante: Doit-on écrire les défauts de pronciation: togan pour toboggan ou j'a couru pour j'ai couru, je man pour je mange mon tab pour je monte sur
la table etc...


En ce qui me concerne, j'écris littéralement ce que j'entends et réécris en dessous la structure lexicale ou syntaxique correcte que je veux entendre  au fur et à mesure des répétitions.
Qu'en est-il de tes pratiques et de celles des nombreuses collègues habituées à intervenir sur ce formidable blog. (Au passage merci pour tous les services rendus au quotidien dans la classe pour
mes élèves et pour moi même lors d'une inspection il y a deux ans notamment )


Fred62

isa 23/09/2012 20:50



Personnellement Fred, je n'écrivais pas les défauts de langage type articulation ( ce que je faisais par contre en bilan langage), mais je notais les déformations syntaxiques type ( moi i
mange et non pas moi je mange), l'objectif est la construction de la phrase avec l'utilisation des pronoms, des temps et de la complexité donc c'est ça qui nous intéresse, par contre si l'enfant
dit man pour mange, je n'y attache pas d'importance dans le cadre de ce travail, cela ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire et bien entendu lors du feedback, j'insistais sur la bonne
prononciation ainsi que lors des jeux de mémory ou du travail sur l'imagier, il était essentiel d'aider l'enfant dans son articulation.



MC 22/09/2012 15:33


merci beaucoup pour les explications :-))


 


MC

isa 22/09/2012 18:00



n'hésite surtout pas !



MC 22/09/2012 13:59


Moi j'ai des questions :


- pour des enfants qui ne connaissent pas le français, on fera comment ?


- pour des enfants qui comprennent le français mais qui ne parlent pas (chez eux donc à l'école) on fera comment ?


- pour des enfants dont je n'ai pas entendu encore le son de leur voix (j'en ai beaucoup je trouve ....) j'ai essayé avec la mascotte, avec une blague, avec plein de choses, mais rien de rien de
rien de rien ....., on fera comment ? 


 


Merci


 

isa 22/09/2012 14:44



l'album langage est un outil de l'apprentissage du langage, il est donc encore plus utile à ces enfants là qu'à ceux qui maitrisent bien. C'est donc un travail de patience et de confiance
réciproque, face à un petit qui ne sait pas parler, lui laisser le temps de regarder sa photo et éventuellement s'il ne sort aucun son, lui dire un mot ( par exemple son prénom ou le nom d'un
objet) pour qu'il le répète et tu l'écris. S'il sort un mot ou un son , tenter de comprendre de quoi il parle et lui donner le mot juste pour qu'il le répète ( le travail est de toujours se
situer  un peu au dessus de ce qu'il sait dire donc pas question de lui faire répéter une phrase s'il n'en est qu'au mot).Pour ceux qui sont dans le refus, malgré une sollicitation
bienveillante, il est nécessaire d'accepter celui ci et donc d'écrire sous la photo: X a choisi cette photo et pour le moment a refusé de parler. Cela fait partie du long processus, parce que
bien entendu cet enfant sera resollicité. Il faut attendre plusieurs semaines et puis si cela ne vient toujours pas, lui proposer que ce soit toi qui dise ce que tu vois et qu'elle ou lui hoche
la tête pour accepter ou refuser, bien entendu tu vas à un moment donné dire une aberration de manière à la ou le faire réagir ( c'était ma méthode et elle fonctionnait), du coup l'enfant finit
par corriger, attention souvent il faut tendre l'oreille et ne pas rater l'explication parce que si on demande de répéter , c'est fichu. Mais avant d'avoir recours à ce stratagème, il faut
laisser du temps à l'enfant pour s'habituer à cet exercice de langage. Bien entendu, il est important de leur dire que c'est ton travail de les aider à parler , à mieux parler.



Sand93 22/09/2012 13:45


Bonjour Isa,


Je voulais savoir comment faire avec les absents récurrents. Si je prends l'exemple de la semaine écoulée, il y a des élèves que je n'ai pas eu une seule fois, d'autres une fois dans la semaine,
et d'autres encore ne sont pas revenus de vacances... Donc à ses élèves là, qu'est-ce que je propose comme photo ? Celles des copains ?  Merci d'avance

isa 22/09/2012 14:30



oui pour le moment puisque l'objectif des premières séances est d'accepter de parler à l'adulte. Il est important de rappeler aux familles que l'école demande assiduité sauf bien entendu
en cas de maladie mais sinon l'école ce n'est pas à la carte.