préparation prévisionnelle AGIR ET S'EXPRIMER Nov-Déc 2013

Publié le par isa

 

Préparation prévisionnelle

période 2

AGIR ET S’EXPRIMER AVEC SON CORPS 2013-2014

 table2

Oralite et alimentation

 

J’expérimente le monde à travers mon corps :

 je mange et je bouge

 

SEMAINE 8 / 4 NOVEMBRE 2013

LIVRE : Et si je mangeais ma soupe

 et si je mangeais ma soupe

Expérimenter le monde à travers mon corps : s’interroger sur « Est-ce que mon corps grandit ? »

Je mange : faire la soupe

Je bouge : à partir du personnage du livre, explorer des déplacements au dessus- au dessous-sur-dans

 

 

SEMAINE 9 / 12 NOVEMBRE 2013

LIVRE : A table, ça va refroidir

 à table ça va refroidir

Expérimenter le monde à travers mon corps : s’interroger sur « Comment faire attention à mon corps ? »

Je mange : apprendre à se laver les mains et à se brosser les dents

Je bouge : exprimer corps statique, corps en mouvement

Artiste : Daniel Spoerri acte 1 : faire une composition « mettre la table », décorer son assiette à la manière de Crozon.

 

SEMAINE 10 / 18 NOVEMBRE 2013

LIVRE : Vert de trouille

vert de trouille 

Expérimenter le monde à travers mon corps : s’interroger sur « Je vois, je sens, est-ce que mon corps peut goûter sans connaître? »

Je mange : découvrir de nouveaux aliments

Je bouge : apprendre à lutter

Artiste : Daniel Spoerri acte 2 : faire une composition « mettre la table », décorer son set de table en s'inspirant de tableaux de Spoerri

 

 

SEMAINE 11 / 25 NOVEMBRE 2013

LIVRE : Je veux des pâtes

je-veux-des-pates- 

Expérimenter le monde à travers mon corps : 1 s’interroger sur « Est-ce que je peux choisir l'alimentation pour mon corps ? »

Je mange : jouer au restaurant

Je bouge : apprendre à s’équilibrer

Artiste : Daniel Spoerri acte 3 : faire une composition « mettre la table », faire sa table après son repas au restaurant en hommage à Spoerri

 

SEMAINE 12 / 2 DECEMBRE 2013

LIVRE : Sinon...!

sinon ...! 

Expérimenter le monde à travers mon corps : 2 s’interroger sur « Comment choisir l'alimentation pour mon corps ? »

Je mange : jouer à l’épicerie

Je bouge : apprendre à transporter

Artiste : Dorothée Selz acte 1 : utiliser les couleurs pour faire un pain artistique

 

SEMAINE 13 / 9 DECEMBRE 2013

LIVRE : C’est pour mieux te manger

 c'est pour mieux te manger

Expérimenter le monde à travers mon corps : s’interroger sur « Est-ce que mon corps a grandi ? »

Je mange : réaliser un goûter pour les copains

Je bouge : jouer au loup

Artiste : Dorothée Selz acte 1 : utiliser les couleurs pour faire un goûter artistique

 

SEMAINE 14 / 16 DECEMBRE 2013

LIVRE :  livre de Noël à choisir dans notre bibliothèque de Noël

biblio 

Fête de Noël à préparer

       

Ce quil faut savoir :

Plus les enfants seront sensibilisés tôt à une approche saine de leur alimentation et auront la possibilité de la mettre en œuvre facilement, et plus le risque de problèmes liés à une alimentation inappropriée sera moindre. Une  bonne santé est aussi une condition pour être performant à l’école. Les premières habitudes alimentaires restent la référence personnelle de chacun, il est donc important que l’école maternelle contribue à une éducation alimentaire.

Mais la politique nutritionnelle saine est indissociable de la pratique de l’activité physique , c’est pourquoi l’efficacité d’une démarche pédagogique en faveur de l’éducation diététique doit être conjointe avec un travail autour du corps.

L’enfant nourrit une véritable curiosité pour son propre corps. Il le découvre et il comprend également son propre pouvoir sur lui. Il a à apprendre à le protéger à la fois des risques car il le pense invulnérable, mais aussi des autres, savoir que son corps lui appartient et ne peut être l’objet des autres est structurant pour lui. L’enjeu va être également l’image inconsciente de son corps sur laquelle se construit l’estime de lui-même. Enfin, l’accompagnement du développement psychomoteur favorise le développement de l’intelligence, le bébé fait ses premières représentations grâce à son corps, il imite les mimiques de l’adulte et entre de facto dans le langage grâce à sa communication corporelle.

C’est donc dans la relation corps-nourriture que nous allons mener notre projet où les élèves vont progresser vers une meilleure compréhension de la nécessité de manger et de bouger.  

Je vous propose de favoriser l’expérimentation autour de la nourriture en manipulant, goûtant et préparant les aliments. Notre travail va encourager la sensorialité et la convivialité.

Comment ?

 

La semaine 8 va permettre de s’interroger sur son corps, le connaitre, l’observer, le mesurer et l’éprouver dans l’espace en EPS. La réalisation de la soupe tentera de répondre à l’hypothèse «  la soupe fait grandir »

 

La semaine 9  va aborder la relation bouger et manger dans la perspective de faire attention à son corps, l’explication imagée du corps qui a besoin de carburant comme la voiture pour avancer sera proposée, et il sera aussi question de le préserver en le maintenant propre. Encore faut-il savoir ce que veut dire bouger ? Ce sera l’enjeu des séances d’EPS.


La semaine 10  va marquer le début d’un travail sur les aliments en entrant directement par la première difficulté pour les enfants qui est de goûter quand on ne connait pas. Il m’a semblé pertinent de passer du discours de l’importance de manger pour protéger son corps à l’apprentissage du risque et de l'effort comme l’illustre si bien le livre Vert de trouille. C’est aussi pourquoi symboliquement le travail en EPS s’orientera vers une approche des jeux d’opposition.

 

La semaine 11 va poursuivre le travail sur le choix de l’alimentation dans un processus de diversification, le jeu du restaurant permettra aux élèves de faire des choix dans un cadre équilibré, et c’est aussi l’idée du travail en EPS que de construire son propre équilibre dans la sécurité.

 

La semaine 12 va mettre les élèves à l’épreuve de connaitre les aliments afin de se les procurer à l’épicerie de la classe pour imaginer un repas en petit groupe, la notion de convivialité se dessine parce que manger c’est un plaisir à partager. La coopération sera travaillée en EPS dans des transports d’objets.

 

La semaine 13 va marquer l’aboutissement de la période en participant à la réalisation d’un goûter pour les autres, il permettra de réinvestir ce qui aura été acquis. Et le jeu collectif travaillé en EPS se  présentera comme un bilan.

 

La semaine 14 va être consacrée à votre fête de Noël.

 

La dominante d’activité étant l’agir, l’activité EPS va prendre une place prépondérante chaque semaine. J’ai voulu proposé un balayage des possibilités physiques, plutôt que de cibler une activité type saut ou course ou rondes…. Ce choix remet en cause la notion de progression et de cycle comme je le suggère habituellement. Cependant, j’ai tenté d’en élaborer une avec comme idée de départ  la découverte des possibilités de son propre corps puis d'avancer vers nos corps agissant et se coordonnant ensemble . Une forme d’exploration du monde qui voudrait que l’élève commence par comprendre son corps pour aller vers l’autre. Par ailleurs, l’idée étant de trouver du plaisir à bouger, il me semblait important d’offrir aux élèves la diversification qui leur permet de trouver leurs préférences. Ce travail s’appuiera parfois sur le livre référence de la semaine.

Le regroupement avec la marionnette qui suit la séance d’EPS sera consacré à un retour sur le vécu corporel afin de privilégier l'interaction entre les activités motrices et le langage.

 Pour finir, je vous invite à vous renseigner auprès de votre commune, il existe dans certaines collectivités une opération intitulée Mouv’eat qui aura lieu du 18 au 24 Novembre 2013 dont le but est de promouvoir une meilleure alimentation et davantage d’activité physique. 

 

 

Publié dans agir 2014

Commenter cet article

Emilie44 17/10/2013 22:18


Cette semaine, pour la semaine du goût, la cantine a proposé des repas par couleurs : orange lundi, jaune mardi, vert jeudi, rouge vendredi. Le repas d'aujourd'hui
(vert) n'a pas eu grand succès... La couleur et certains aliments inconnus ont rebuté les enfants. Comme quoi le visuel joue énormément.

isa 17/10/2013 22:33



effectivement,  au moment de "Vert de trouille" ça ne va pas être gagné ..... alors moi j'ai pris quelques renseignements ( pas auprès de ma nutritionniste familiale, elle était
encore dans sa Norvège, comprenne qui peut !!!) mais auprès de ma copine pédiatre, et on peut présenter un aliment à un enfant jusqu'à 8 fois pour qu'il s'y fasse. Il ne faut donc jamais dire "
Il n'aime pas" au premier refus. Pour revenir aux repas chromatiques, j'adore ça, moi je ne ferai que ça, la couleur, la couleur, la couleur ! 



Cécile 16/10/2013 21:56


Est-ce que Beurk encore des légumes de Sylvie de Mathuiseulx pourrait convenir pour remplacer "Vert de trouille" ? je ne connais pas cet album , je l'ai découvert en furetant ça et là...


Cécile






 





 







 



isa 16/10/2013 23:13



Vert de trouille est encore trouvable , semble-t-il à l'OCCE 38, les prix sont dérisoires, mieux vaut déjà épuiser cette voie, sinon je ne connais pas Beurk encore des légumes mais cela
semble dans l'esprit du dégoût...



Pfister Christelle 16/10/2013 19:48


OUi, ils me l'ont vendu à moi ! En route pour la Guadeloupe Cert de trouille !!!!

david 16/10/2013 18:13


Hello ! On se lèche les babines d'avance devant ce programme :-) J'ai reçu par la librairie-papeterie du village tous les livres sauf "C'est pour mieux te manger", ça prendre un peu plus de temps
mais c'est pas grave vu qu'il est en fin de période. En tout cas, "A table ça va refroidir" est rentré direct dans mes coups de coeur !! Maintenant, reste à savoir où se procurer une de ces
génialissimes assiettes !?

isa 17/10/2013 11:31


tu as l'intention d'en faire collection ?


christel 16/10/2013 13:39


Bonjour


Juste une petite info : je viens de contacter l'occe 38 et ils ont encore pas mal de Vert de trouille........ :)

isa 16/10/2013 14:24



ah super, parce l'OCCE17 c'est fini, ils ont vendu le dernier Lundi. Merci Christel



Mélina 15/10/2013 14:29


Un beau programme ! Comme toujours, je suis admirative de voir comment tu construis ta progression des notions, comment les choses s'imbriquent et découlent les unes des autres...J'aime beaucoup
aussi l'idée d'un jeu du rstaurant, d'une épicerie de classe et pour conclure la convivialité du goûter commun... Sans oublier le lien avec les artistes : je m'étais "éclatée" avec ta première
proposition sur Spoerri...Que nous réserves-tu cette fois ??  Quelle brillante idée de nous proposer un goûter artistique !! Merci pour ces propositions Isa !


 

isa 15/10/2013 17:08



ah voilà tout l'art d'Isa( un peu de modestie Madame) je me suis bien inspirée de tout ce que vous m'avez
proposé lors de nos recherches collectives, j'essaie de vous montrer comment on construit une "progression" à ma manière, c'est à dire sans anticiper six mois avant( là franchement j'aurais été
incapable de pondre tout ça hors contexte, il faut être dedans pour réfléchir à toutes ces articulations) tout en prévoyant pour toute la période en partant des compétences à atteindre. Ensuite,
chaque préparation de semaine affine et réajuste. Moi ce que je ne peux pas faire c'est le réajustement en fonction des élèves, c'est à vous de le faire. Quant aux idées, elles viennent toutes
seules, il faut croire qu'elles m'aiment bien parce que j'en ai toujours un paquet qui se bousculent à ma porte. Pour Spoerri, on va faire en progressif cette fois ci ( préparer son assiette, sa nappe, et mettre sa table puis donner le
sentiment d'avoir consommé comme il le faisait pour ses réalisations, nous allons nous rapprocher au plus près de l'esprit dans lequel il était), j'espère que cela sera aussi amusant et créatif
que la précédente fois. Il est à l'origine du Eat art, on ne pouvait se passer de lui.



Peggytoune 15/10/2013 12:26


Ouiiiiiiiiiii... Cela donne envie (mais après un peu de repos, tout de même !)

isa 15/10/2013 14:15



moi aussi je vais prendre des vacances donc je suis obligée de tout donner dés maintenant, préparation semaine 8 dés Jeudi.