progression "Apprendre les maths en jouant"

Publié le par isa

Progression Période 2 Découvrir le monde

 

Apprendre les maths en jouant

 

Compétences :

o       Découvrir et comprendre les fonctions du nombre

o       Dénombrer jusqu’à trois

o       Nommer les trois premiers nombres

o       Décomposer un nombre

o       Utiliser des collections-témoins

o       Utiliser le rapport terme à terme grâce aux collections- témoins

o       Représenter une quantité jusqu’à trois unités

o       Désigner une quantité plus importante que trois unités

o       Etablir une première correspondance entre la désignation orale et l’écriture chiffrée

 

 

 

 

Objectifs

Activités

 

Période 3

 

janvier

 

Amener l’élève à dénombrer et nommer un et deux à travers des manipulations et des jeux

 

Utiliser le coin voiture pour jouer à transporter le nombre de véhicules demandés en montrant avec les doigts , puis réfléchir à un codage pour le rangement  unique ou double de ceux-ci.

Travailler avec le livre « Coucou tu me vois ? » pour une recherche d’objets à partir d’une collection-témoin de doigts ( 1 ou 2)

Réaliser des affiches défis pour les puzzles en nommant et en cochant le nombre de puzzles à faire ( 1 ou 2 selon la difficulté)

 

 

mi-janvier

 

Présenter le nombre trois sous forme de décompositions à partir des nombres connus : un et deux et faire décomposer à son tour.

Faire représenter une quantité en utilisant le dé à jouer

 

Préparer des plateaux matériel pour le coin piscine en utilisant le principe de la décomposition du trois pour choisir le matériel ( deux pots + une cuillère ou un entonnoir+ un bouteille+ une cuillère…)

Mettre en place des fiches quantitatives à utiliser pour habiller les poupées dans la chambre.

Fabriquer collectivement un jeu de maths utilisant le dé aux faces à pois ( 1, 2 et 3)

 

 

 

février

 

Favoriser l’utilisation de ses doigts pour un rapport terme à terme et répondre à la question combien.

 

Réaliser des gâteaux en décodant les quantités prescrites, « lire » des recettes.

Poursuivre la réalisation du jeu de maths

« lire » des tutoriels de construction

Expliquer le jeu de maths aux grands venus jouer, participer au jeu.

 

mi-février

 

Comparer des collections sans compter et savoir désigner celle qui est plus que trois unités

 

Utiliser le livre « Salut » pour observer le nombre d’oiseaux et situer à quel moment ils sont plus de trois, Reprendre le même exercice en groupe en jouant avec d’autres collections.

 

 FICHE A TELECHARGER

 

Publié dans découvrir 2013

Commenter cet article

Valérie93 22/12/2012 09:11


Une citation de Pauline KERGOMARD, ( 1838- 1925) fondatrice et 1ère inspectrice de l'école maternelle (et aussi le nom de mon école maternelle!!)


"le jeu c'est le travail de l'enfant, c'est son métier, c'est sa vie."


 


Et sinon et surtout je redonne le nom de Catherine Berdonneau ( taper son nom sur google pour voir son site)qui en stage nous a tous transporté dans son univers fou des jeux
et des manipulations dès la TPS!!!Isa je t'envoie ce que j'avais noté en stage...

isa 22/12/2012 09:54



ok



Olaine 19/12/2012 23:10


Bonsoir Isa, Brissiaud, belle pointure, il redouble de conférences nouvelle édition oblige, avec son approche de la numération en élémentaire nous avons travaillés avec de nouvelles et bonnes
inovations et bien des enfants ont été mieux accompagnés dans leurs apprentissages, et pour l'enseignant c'est "jubilatoire" de voir et revoir les enfants progresser.Arrivée en maternelle, j'ai
tout naturellement poursuivi la même démarche.


J'ai découvert Dominique Valentin et les situations problèmes, objectif jouer pour construire une démarche, développer sa curiosité, ses capacités d'analyse, son esprit critique, ses possibilités
d'émerveillement.


C'est une démarche complémentaire qui permet aux enfant de se placer dans une démarche de recherche, certaines connaissent sûrement.


De bons moments de partage en perspective , merci Isa en attendant Papa Noël et de bons moments avec nos proches, le repos s'approche avec bonheur;


Joyeuses fêtes à toi Isa ainsi qu'à toutes et tous.

isa 20/12/2012 08:57



bien entendu dans mes recherches je suis tombée sur des documents évoquant aussi cet autre pédagogue.


Je tiens aussi à vous indiquer un trés bon site ICI, c'est Dominique Pernoux un ex-prof
d'IUFM (maths) qui a été le premier à mettre mon blog dans ses liens , c'est un peu grâce à lui que celui-ci a décollé, je lui en suis reconnaissante. 



joelle M 19/12/2012 20:36


Je vais voir demain si nous avons celui de la PS, pour les autres cela fait 3 ans qu'on les a, je crois. Et je le commande car oui, c'est vraiment intéressant.


Si vous voulez, j'ai un article de Brissiaud qui explique la difficulté que pose la langue française dans la compréhension des maths. Je l'envoie à Isa.


Dis Isa, te moquerais-tu de moi ? Oui, je sais, je fatigue mais je suis toute fébrile de vivre cette aventure avec
tous.

isa 20/12/2012 08:44



pour l'article , il va paraître avec ma préparation de la semaine 15. 


oui je me moque un peu, mais parce que je suis admirative !



david 19/12/2012 17:20


Ce n'est pas la première fois que des collègues parlent des bouquins de maths des éditions Accès sur le blog... Du coup, avec mon collègue, on a fait nos curieux à la rentrée... et on a acheté
les 3 (PS, MS, GS)... C'est vraiment une mine à la Isa !!! Je recommande vivement :-)

isa 20/12/2012 08:43



oui je l'ai trouvé et feuilleté, c'est effectivement un outil excellent. Avec tout ce qu'on trouve à faire ,nous tous, on pourrait aisément en fabriquer un !



Valérie93 19/12/2012 13:38


J'utilise celui des MS et j'en suis ravie... les situatioins sontbien adapté aux enfnats et il y a des conseils pour différencier et des outils pour évaluer...que dire de plus c'est vraiment à
conseiller juste un bémol .le prix 45 en PS et 50 euros...en MS et 55  en GS!!

Carole 19/12/2012 13:30


Moi aussi j'utilise ce manuel car les situations sont vraiment proches de ma mise en pratique : beaucoup de manipulation - aucune fiche écrite ! (avec du matériel qu'on trouve dans toute
classe de maternelle) et une progression vraiment adaptée aux petits, avec en prime des idées pour les rituels et des activités supplémentaires. Bref, un outil vraiment utile (j'ai bâti ma
progression sur le nombre et les formes à partir de cet ouvrage)


Ma collègue de GS a d'ailleurs aussi investi dans celui de GS :)


Ces manuels sont édités par ACCESS editions, une boîte québécoise et quand on sait comme le Québec est en avance sur bien des domaines en ce qui concerne l'enseignement...

joelle M 19/12/2012 11:41


Nous sommes bien d'accord toutes pour dire qu'il s'agit avant tout d'initier les enfants à un concept qui est celui du nombre et que l'appropriation de ce concept passe par la notion de valeur
quantitative globale puis mesurable. Bon j'arrête je suis comme tous fatiguée, le père noël oblige. Je reprends contact avec vous la deuxième semaine des vacances. Cordialement et joyeuses fêtes
à tous

isa 19/12/2012 12:01



D'accord, Joëlle, je voulais justement arriver à cette conclusion que le comptage n'était pas une démarche chez les petits. Le blog ferme du 24/12 au 3/01 pour info. Bonnes vacances à toi
!



Coda 19/12/2012 11:31


Les situations proposées par le livre des éditions Accès sont des situations "à la Isa"... dans le sens où ce qui est premier, c'est les enfants en activités, qui s'appropirent progressivement
les "noeuds" d'apprentissage liés à la situation.


Pour la construction de l'idée même de quantité, je crois que c'est une étape généralement zappée en PS et c'est dommage car certains enfants sont projetés dans des situations numériques AVANT
même que l'idée de quantité ne leur dise quelque chose... Les "malentendus didactiques" de ce démarrage trop rapide ont souvent des conséquences à long terme sur leur appropriation des situation
numériques...


Je suis très imaptiente de travailler autour de ces notions... euh... après les vacances, quand même !

isa 19/12/2012 12:03



on repart trés vite dans les réflexions pédagogiques alors que nous avons de joyeuses fêtes qui nous attendent avant. Néanmoins la semaine de la rentrée sera en ligne demain et tu pourras
mesurer les situations à la Isa...



joelle M 19/12/2012 11:07


Non, ils n'ont aucun recours au comptage. Ils sont sollicités sur la valeur que porte leconcept de la numération( représenter une quantité numérique en nombres, en surface, en volume,...
Qu'est-ce qu'un nombre, que représente-t-il . Pour faire simple A c'est A soit mais si je l'associe à d'autres lettres : A que j'entends A s'absoud par mariage et a une autre résonnance par
association. C'est la même chose avec les chiffres et le système de comptage.

isa 19/12/2012 12:04



ouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah Joëlle, tu es une pro !



maud 19/12/2012 10:37


tiens ma collegue a celui des arts pla il est génial aussi. ils te plairaient Isa, tu es dans une démarche similaire.

isa 19/12/2012 11:00



j'avoue que j'ai rarement utilisé de manuels ,ni de livre du maitre ,ni de fichier pour l'élève , c'est peut-être un tort, je piquais des idées à droite, à gauche et les mettais à ma
sauce. Je vais me pencher sur tous ces livres que vous conseillez, histoire de ne pas être en dehors de vos discussions.



joelle M 19/12/2012 10:15


Alors là si je le savais je serai une pointure. 


 

isa 19/12/2012 10:55



ils n'ont donc pas recours au comptage ?



delph 19/12/2012 10:06


j'utilise ce livre (enfin pas tout ce qui est proposé parce que je suis à mi temps ) il est génial !!!

VIVI 19/12/2012 09:52


Cela rejoint tout à fait la démarche du livre


Vers les maths Petite Section de
Gaëtan Duprey, Sophie Duprey et Catherine Sautenet (22 avril 2010)





Houps! c'est un peu gros! Tant pis! Ce livre est fait de situations de manipulations,
situation-problèmes pour amener l'enfant à construire le nombre.

isa 19/12/2012 10:08



mon inspiration est Brissiaud, je n'invente rien,  sa démarche est reprise puisqu'elle correspond aux dernières recherches en pédagogie des maths. je n'ai pas encore investi dans des
"manuels", tentant de créer des situations à la "Isa", nous sommes tous capables de le faire.



joelle M 19/12/2012 09:42


Je mets en pratique depuis deux ans le jeu du marchand de bonbons qui m'a été inspiré par ma super collègue de secteur Christine Lemoine(maternailes)


Avant de travailler le dénombrement, je m'applique à faire comprendre que le nombre énoncé au final représente une quantité (plus, moins, autant).


Il ne faudrait pas sauter les étapesà la constuction du nombre : en résumé au concept de valeur numérique.


Je profite donc des fêtes de fin d'année pour récolter des emballages de chocolats et je demande à mes élèves de faire leur marché comme ceci :


vous avez un panier, vous achetez des chocolats ( représentés par des perles, des marrons, enfin ce que vous voulez genre on" dirait que")


allez faire vos courses.


Consigne :


Vous devez remplir votre boîte à chocolat.


si vous en avez trop, c'est perdu


si vous n'en avez pas assez, vous pouvez continuer vos achats.


Ce qui est intéressant dans cette démarche, c'est que rapidement l'affect ( le besoin de posséder, de satisfaire son plaisir gourmand, la méfiance de ne pas se conformer au critère de réussite)
se heurte aux stratégies de satisfaireà la consignes. On voit très rapidement progresser le élèves dans l'évaluation de la notion de quantité ( assez, pas assez, trop, plus, moins) et mieux on
assiste à un comptage de un à un pur les timides, deux en deux our les plus stratèges, voir de trois entrois avec complémentarité (addition, soustraction, multiple).


Pour obtenir ce résultat, et c'est l'enjeu de ce dispositif, l'enfant  prend un panier, va chercher une quantité d'objets éloignés de sa bonbonnière, d'où mémorisation de la consigne
initiale et doit se souvenire de "qu'est ce qu'il faut que je fasse, mette en jeu pour réussir et obtenir validation."


Tout comme Christine L, il me paraît essentiel de travailler sur le concept et la notion de valeur numérique avant d'aborder le nombre.


 


 


 

isa 19/12/2012 10:04



est-ce que tu peux nous dire quelles stratégies les élèves mettent en place pour ne pas revenir avec trop de bonbons au dernier passage ?