projet marionnette dans les familles

Publié le par isa

marionnette.jpg

J’ai regroupé les explications assez simples des apprentissages que j’avais proposées dans le cahier de liaison l’année dernière. J’en fais un article pour ceux qui ne connaissent pas encore ce projet et aimeraient avoir une vision globale.

 

 

Pour notre projet « Emmener la marionnette pour raconter » ,

il faut être tiré au sort.

 

J’ai mis mon étiquette prénom dans la boite à prénoms.

La maîtresse ferme la boite.

Elle la secoue.

Elle l’ouvre.

Elle ferme les yeux.

Elle prend une étiquette au hasard.

Celui qui reconnait son prénom lève le doigt.

Si nous ne sommes pas d’accord, nous le disons et après on vérifie avec le cahier des prénoms.

La maitresse prend l’étiquette et la met sous celle de la page où il y a la photo de l’enfant qui a levé le doigt.

Si c’est le même prénom, c’est réussi.

Si ce n’est pas le même prénom, alors on recommence à chercher.

 

J’apprends à reconnaitre les prénoms de mes copains.

 

  

Pour notre projet « Emmener la marionnette pour raconter » ,

il faut utiliser le carnet de voyage.

 

A la fin de la journée où j’ai eu la marionnette, je raconte à Maman ou Papa ou grand frère ou grande sœur ce que j’ai fait avec celle-ci.

Il ou elle écrit tout ce que je dis sur ma page du carnet.

Il ou elle m’aide à me rappeler des tâches qu’il fallait faire pour en parler dans mon récit.

Je colle des photos si j’en ai ou je dessine.

Je peux rajouter des petites images ou des souvenirs dans mon enveloppe.

Cela ne doit pas durer trop longtemps.

 

Je m’entraine à raconter d’abord à la maison avec ma famille.

 

Pour notre projet « Emmener la marionnette pour raconter » ,

il faut faire un récit.

 

Je m’installe sur la chaise devant les copains.

Je retrouve ma page dans le carnet de voyage.

Je la regarde et je me souviens de ce que j’ai dit avec ma famille.

Je fais des phrases pour que les autres me comprennent.

J’écoute les questions des copains.

Je réponds en expliquant.

J’écoute la lecture de mon récit.

Je dis si je suis d’accord.

C’est fini.

 

J’apprends le langage d’évocation

 

Pour notre projet « Emmener la marionnette pour raconter » ,

il faut participer à la séance de questions.

 

J’écoute attentivement le copain qui fait son récit.

Je ne lui coupe pas la parole.

J’attends qu’il ait fini et que ce soit la séance de questions.

Je pense avant à ce que je veux lui demander.

Je lève le doigt pour avoir la parole.

Je pose une question sur ce qu’il a raconté.

J’écoute sa réponse.

J’écoute les autres questions, cela peut me donner des idées pour le prochain récit.

Je ne répète pas les mêmes questions quand elles ont déjà été dites.

Je reste attentif jusqu’à la fin même si c’est difficile parfois.

 

 

J’apprends à écouter,à poser des questions et à être persévérant.

 

Pour notre projet « Emmener la marionnette pour raconter » ,

il faut répondre aux questions après notre récit.

 

Mon récit est terminé.

Les copains lèvent le doigt pour poser des questions.

Chacun me pose sa question.

J’écoute bien la question.

Je réponds par oui et par non ou je fais une phrase pour

expliquer.

 

J’apprends à répondre à des questions

  

Pour notre projet « Emmener la marionnette pour raconter » ,

il faut répondre aux questions autrement qu’avec un oui ou un non

 

Mon récit est terminé.

Les copains lèvent le doigt pour poser des questions.

Chacun me pose sa question.

J’écoute bien la question.

Je réponds en faisant une phrase pour expliquer.

 

J’apprends à expliquer mes réponses

 

Pour notre projet « Emmener la marionnette pour raconter » ,

il faut trouver un titre pour notre livre

 

Un titre ça dit ce que le livre raconte

Un titre c’est une petite phrase

Nous avons cherché ensemble pendant plusieurs jours.

Chaque proposition de titre a été écrite.

Chacun a dit celui qu’il préférait.

Celui qui a été le plus choisi est notre titre.

 

 J’apprends à exprimer mes idées et mes choix

 

Pour notre projet « Emmener la marionnette pour raconter » ,

il faut signer son récit

 

J’ai appris à reconnaitre mon prénom avec ma carte prénom.

J’ai appris à reproduire des formes en graphisme.

J’ai appris à reconstituer mon prénom lettre par lettre.

J’ai appris à écrire certaines lettres de mon prénom. 

  

 J’apprends à écrire mon prénom

 

 

 

Publié dans langage 2014

Commenter cet article

Emilie44 16/04/2014 09:02


C'est bien, c'est très clair comme présentation pour les enfants et les parents : je ne me souviens plus de l'avoir vue l'année dernière, pourtant j'ai fait voyager
ma marionnette! C'est vraiment un super moment, les enfants l'attendent avec impatience!