quel cadre établir pour le prêt du sac à album ?

Publié le par isa

cadre-sac-a-album.JPG

 

Dans le prolongement de notre dernier article sur les conséquences possibles du prêt des sacs à album en termes d’oubli ou de dommage, notre questionnement nous a menés vers l’importance de poser un cadre explicite. Certains diront que le bon sens devrait suffire pour que les familles évitent ces désagréments, c’est pourquoi ce cadre doit être clairement formulé sans soustraire chacun à son propre sens des responsabilités.

En outre, la question qui est venue dans nos échanges fut celle des élèves et des non-lecteurs, faut-il qu’ils aient la possibilité de se représenter ce cadre et sous quelle forme ?

Enfin comment faire en sorte que ce projet soit ressenti par les familles comme un prolongement des objectifs pédagogiques de la classe et non comme une activité optionnelle dont l’enfant pourrait être privé et ceci afin de ne pas prendre de risques d’oubli et d’endommagement (stratégie d’évitement) ?

 

Pour résumer, voici les trois questions que je vous soumets ( vous pouvez choisir de ne répondre qu’à celles qui vous inspirent) :

 

Quel cadre ? Qu’est-ce qui vous parait essentiel de demander et de conseiller pour éviter que le sac ou son contenu soit abîmé ou oublié ?

 

Sous quelle forme ? L’écrit suffit-il ?

 

Avec quelle argumentation concernant le projet ?

 

C’est une recherche commune que nous menons, je suis comme vous, en réflexion, c’est dans la communication que nous avançons et que petit à petit nous éclairons le chemin. Merci de donner votre point de vue avec ce que vous avez déjà fait et observé, ce que vous feriez ou ce que vous ne feriez pas ( c’est aussi une manière d’approfondir) et ce que vous ne savez pas et qui vous rend perplexe.

 

 

Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

Emilie44 30/03/2014 00:48


Oui Isa, tu as bien su mettre des mots sur ma façon d'aborder le projet sac à albums. C'est exactement ça!

edith 29/03/2014 17:21


Désolée Isa, mais j'ai à nouveau le problème de défilement, après un message d'Emilie d'hier vers 13 ou 14h00

isa 29/03/2014 20:22



est-ce que ça va maintenant ? J'ai supprimé deux messages vides ou presque



Laurent 29/03/2014 07:21


Bonjour,


J'ai mis en place les sacs à livre il me semble courant octobre; nous l'avons donc abordé avec les parents à la réunion de janvier alors que le dispositif fonctionnait déjà depuis plusieurs
semaines. Effectivement, comme pour vous tous, les retours sont très positifs et les règles de fonctionnement se sont mises en place naturellement, sans que ce soit dit ni écrit à aucun moment,
ni sur aucun support. Mais les parents sont peut-être "habitués" à un tel fonctionnement car le cahier de classe (avec les photos de classe) circule tous les soirs (2 exemplaires où là c'est noté
clairement "Vous l'avez pour la soirée; merci de le ramener demain matin pour que d'autres en profitent"), enfin tout cela pour dire que dans la mesure ou ça fonctionne bien, il me parait
inoportun pour ce groupe de mettre en place des règles, avertissements... qui tombent visiblement sous le sens pour tous.

isa 29/03/2014 12:25



merci Laurent, il se dégage de vos commentaires que la confiance établie permet de passer par un cadre simplifié et induit, en partant de l'idée que l'oubli ou la détérioration seront
exceptionnels donc gérés au cas par cas. Il y a dans cette attitude un préalable qui bien qu'invisible est extrêmement fort, c'est que vous accordez au matériel une place minoritaire en rapport
au projet et à l'incidence que celui-ci a sur le bénéfice des élèves. Bien sûr vous y tenez , vous avez oeuvré pour réaliser ces sacs, vous avez le souhait qu'ils soient respectés, mais cela
reste moindre face à l'intérêt général que vous leur attribuez. C'est donc ce raisonnement qui induit aussi une attitude de respect et d'engagement de la part des familles. Je pense également aux
cahiers de liaison ( de vie, de classe pour toi Laurent) , au projet marionnette dans les familles, où la confiance est là avec le sentiment que ce n'est pas l'objet qui est dominant mais plutôt
ce qu'il permet d'atteindre.



Emilie44 28/03/2014 18:14


Merci Isa!

Emilie44 28/03/2014 16:19


Damned! Je crois que ce blog n'aime pas les copiés-collés... :-(

isa 28/03/2014 16:49



envoie le moi 


voici ce qu'Emilie m'a envoyé


Voici le message mis dans
les cahiers avant la circulation du premier sac :
 


Les sacs à
albums


Je vous en avais parlé lors de la réunion de rentrée, les
sacs à albums ont fait leur apparition dans la classe cette semaine ! Ce sont des sacs dans lesquels on retrouve un album sur lequel nous avons travaillé en classe, ainsi que des petites
marionnettes ou poupées qui reproduisent les personnages de l’histoire. Les enfants peuvent les utiliser dans la classe pour rejouer les histoires sur lesquelles nous avons travaillé. Pour cela,
ils vont dans le coin des sacs à albums (derrière la bibliothèque) et peuvent même utiliser un petit théâtre de marionnettes que nous avons construit ensemble.


Vous pouvez si vous le souhaitez
emprunter un sac à album pour l’emmener à la maison pour une soirée. Pour cela, inscrivez le prénom de votre enfant sur la liste qui est accrochée sur le côté du meuble de la bibliothèque. Nous
vous prêterons le sac pour une soirée (ou un mercredi, un week-end ou des petites vacances), il faudra le rapporter le matin d’école suivant. (Les enfants doivent avoir tous les sacs disponibles
les jours de classe.)


N’hésitez pas à m’en
parler si vous avez des questions concernant l’emprunt des sacs à
albums.                                          

Et au début de chaque fiche descriptive dans les sacs, je mets : 



Vous empruntez ce sac à la maison pour une soirée (ou un
mercredi, un week-end ou des petites vacances) : merci de le rapporter dès le matin d’école suivant, afin
qu’il puisse circuler rapidement dans toutes les familles de la classe.


 


 


Pour ce qui est de prendre soin du contenu du sac, je le précise oralement à chaque fois que je remets le sac à une
famille. 



Emilie44 28/03/2014 12:04


Non, je suis partie sur la confiance et je verrai bien en cas de déterioration de livre, etc... Je m'arrangerai avec la famille concernée. Ca évite de paraître trop
moralisateur pour tout le monde dès le départ alors que pour 99% des cas il n'y a pas de problème.

isa 28/03/2014 13:15



et est-ce que dans ton petit mot explicatif, tu rappelles cette confiance ? Je veux dire: "Est-ce que tu choisis des tournures de phrases qui font appel à celle-ci: Je compte sur vous (
par exemple) ou est-ce que tu restes dans le formel :Prière de faire attention au contenu du sac ?


Sans vouloir décortiquer, je cherche à approfondir les points qui vont aider à la collaboration et au respect du projet dans un cadre défini par l'enseignant. Il est quelquefois bon de
s'interroger sur les mots qui sont employés quand on s'adresse aux familles, cela peut paraître anodin, ça ne l'est pas et parfois une mauvaise communication va engendrer de l'incompréhension de
part et d'autre.



Emilie44 27/03/2014 22:11


Isa, un petit moment magique dû aux sacs à albums que j'ai vécu mardi : mon petit alpiniste, qui a beaucoup de mal en langage même s'il s'améliore de jour en jour,
était le premier à emporter le sac du crocolion lundi soir. Il est revenu le mardi matin hyper fier de lui, il m'a donné le sac et m'a dit "moi, j'ai inventé le zéphant, avec une tête de zèbre et
une tête d'éléphant!"... Ca montre que la famille a bien investi avec lui l'activité du sac, il s'est même souvenu du nom de son animal, a réussi à bien le prononcer, et a bien expliqué devant
les autres comment il avait inventé son animal. Comme quoi l'implication de la famille sur cette activité à faire à la maison a eu une super bonne influence sur son attitude en classe le
lendemain.

isa 28/03/2014 08:30



oui c'est une preuve que ta présentation et ton argumentation ont fonctionné et que le lien famille-école non étanche est profitable à un petit "alpiniste".Est-ce que dans ton cadre, tu y
mets les conditions en cas d'oubli ou de détérioration ? Ou est-ce que la confiance suffit ?



SylT 27/03/2014 20:48


J’ai mis en route le projet en janvier en expliquant simplement dans le cahier de liaison que j’allais faire circuler les albums que nous lisons en classe dans les « sacs à
album » ! La majorité de mes élèves arrive à l’école en car, je vois très peu de parents le matin et ceux-ci ont donc pris l’habitude de lire « le cahier vert »
quotidiennement !


Une fiche explicative sur le contenu est ajoutée dans chaque sac. Voilà pour le côté parents. Côté élèves, nous découvrons ensemble le contenu des nouveaux sacs avant les prêts.


 


Ce projet « sac à album » n’a aucun caractère artificiel, c’est sûrement une des raisons pour lesquelles, il fonctionne si bien. Les élèves sont totalement impliqués dedans ainsi que
leur famille. Je n’ai finalement pas eu besoin de développer un argumentaire pour convaincre les parents de l’intérêt de ce projet. Et le « petit plus » ajoute une touche magique qui le
rend encore plus attractif. J’imagine que c’est pour toutes ces raisons que nous n’avons encore jamais eu de problème mis à part un oubli de retour, une ou deux fois.

isa 28/03/2014 08:38



Donc le cadre doit être le plus allégé possible selon toi ou doit on le rectifier au fur et à mesure des incidents ?



Emilie44 27/03/2014 19:51


Non, je n'ai eu que des retours positifs, et en général encore plus au retour de leur premier sac, une fois qu'ils ont vu en vrai de quoi il s'agissait. J'ai juste
une famille qui a ramené 2 fois de suite le sac en retard, et qui m'a demandé de ne pas leur en donner les mardis soir car ils n'ont pas du tout le temps de faire l'activité avec leur fille en
raison de leurs horaires de travail, et que c'est pour ça qu'ils avaient gardé les sacs un jour de plus à chaque fois. Mais justement la maman m'a demandé de leur donner un autre jour pour que sa
fille puisse quand même bénéficier des sacs et de leurs activités.

Emilie44 27/03/2014 19:09


Alors je vais tenter de répondre à la troisième question, sur l'argumentation du projet : alors moi j'ai présenté le projet dès ma réunion de rentrée en septembre,
ce qui m'a permis de vraiment bien développer les tenants et les aboutissants de ce projet, de bien expliquer aux familles l'intérêt pour leur enfant. Presque toutes les familles étaient
présentes, pour les absents je donne un compte-rendu détaillé de la réunion, ils ont donc eu aussi l'info. J'ai rajouté un mot explicatif dans le cahier de liaison lorsque j'ai commencé à faire
circuler dans les familles le premier sac. Et puis j'en rajoute une couche à chaque fois que je remets un sac aux parents le soir, en réexpliquant brièvement le contenu du sac, quand il faut le
rapporter, qu'il faut faire attention et aussi l'objectif de l'activité du sac. Pour ceux qui ont déjà eu plusieurs sacs, je vais un peu plus vite si je sais qu'ils jouent bien le jeu et qu'ils
ont compris l'intérêt du projet, pour les autres je rajoute une autre couche! lol Au moins comme ça, je sais que l'info est passée, parce que certaines familles ne lisent pas (ou en diagonale)
les documents explicatifs avec les consignes.

isa 27/03/2014 19:28



 est-ce que tu as des parents qui lors de ta réunion ou lors de vos apartés de passation ont manifesté leur crainte ? Et si oui, que leur as-tu répondu ?