questions de Mélanie sur la gestion des groupes de travail

Publié le par isa

Mélanie m'a écrit par le formulaire de contact qui d'ailleurs est parti dans mes spams ( heureusement que je les vérifie de temps en temps), elle me demandait des explications concernant l'organisation des ateliers et la répétition de ceux-ci , voici la réponse que je lui avais faite:

 

dans les préparations que je propose, je ne donne pas tous les ateliers, notamment ceux qui sont en autonomie et que chaque enseignant imagine selon sa classe., ce qui veut dire que je ne donne que les deux ateliers avant la récréation.
les ateliers seconde partie de matinée sont les mêmes qu'après la sieste, effectivement, je suis pour la répétition des activités, à lire d'ailleurs :
http://soutien.over-blog.fr/article-13764075.html
http://soutien.over-blog.fr/article-18680878.html
http://soutien.over-blog.fr/article-27158527.html

 

Puis elle m'a répondu ceci

 

Bonsoir Isabelle
> Merci pour votre réponse, j'ai bien lu les liens vers lesquels vous
> m'avez envoyée et ça m'aide beaucoup. Je suis d'accord avec vous
> quand vous dites qu'il faut de la répétition dans les ateliers, mais
> je trouve ça difficile a gerer. J'ai cependant deux autres petites
> questions :
> Quand il y a une fiche de travail, est-ce que vous proposez aussi cet
> atelier en "répétition" ?
> Quand vous définissez des groupes fixes, comment gérez-vous la
> répétition des ateliers ? Est-ce que chaque groupe passe deux fois a
> chaque atelier ou bien chaque groupe passe une fois et pour la fois
> suivante vous choisissez seulement quelques enfants ?
> J'espère que je me suis bien fait comprendre.
> Mélanie

 

J'ai tenté de lui envoyer ma réponse et décidément la messagerie a parfois un drôle de fonctionnement mais il m'a été impossible de le faire, un message d'erreur m'était délivré systématiquement, j'ai donc choisi de faire un article en espèrant que Mélanie pourrait le lire ( j'écris au présent pour plus de facilité ):

 

Bonjour Mélanie,
Je comprends que cela soit difficile, les débuts le sont toujours et il faut beaucoup de patience pour voir sa classe "tourner" comme on le souhaiterait.
Concernant les ateliers, dans les articles, j'ai précisé qu'il y a une évolution sur l'année. En début d'année, les petits ne peuvent être contraints de rester longuement à un atelier et de ne pas faire ce vers quoi ils seraient attirés. C'est pourquoi je ne fais pas des groupes de travail permanents mais plutôt en fonction de ce que chacun a fait.

En début de semaine, les élèves vont là où je les envoie ( grâce aux cartes de présence mises sur les tables de travail), quand ils ont fini leur travail ( quelqu'il soit fiche ou bien autre activité) , ils peuvent soit aller jouer soit trouver une place dans un autre groupe pour faire ou refaire un travail ( fiche ou autre). Cette répétition s'avère trés bénéfique , quant à ceux qui choisissent d'aller jouer , je considère qu'ils ne sont pas encore capables de se contraindre à plusieurs activités qui demandent concentration et attention, il leur faut du temps.

Le lendemain, en fonction de ce que chacun a fait , je refais des groupes de travail, et tout se déroule comme la veille ( une activité obligatoire puis jeu ou activité volontaire) , en fin de semaine, chacun doit avoir fait toutes les activités proposées.
 Au second trimestre, je mets en place des groupes fixes ( que je change au bout de 3 semaines environ) , de nouveau, les élèves font leur activité mais peuvent encore aller faire une autre activité quand la première est terminée.
Au troisième trimestre, les groupes fixes ( qui ne changent plus) ont acquis une plus grande concentration et ont des activités qui demandent plus de temps et finalement il y a moins de changement après l'activité à faire, les élèves restent avec leur groupe.
Cette progression tient compte de la capacité des élèves à persévérer, à vouloir réinvestir , à être attentifs. beaucoup d'enfants ont besoin de recommencer et recommencer encore pour acquérir une certaine confiance et une bonne compréhension. Quand on leur donne un travail et qu'ils ne peuvent le faire qu'une seule fois, c'est pour eux une remise en question systématique, on oublie trop souvent cette manière d'apprendre qui  est pourtant évidente dans toute activité manuelle et beaucoup moins évidente  dans toute activité intellectuelle .

J'espère avoir soulevé une partie du voile, n'hésite pas à me solliciter de nouveau.
à bientôt
isa



 

Publié dans organisation

Commenter cet article

Mélanie 29/05/2011 13:15



Merci pour cette réponse. Désolée d'avoir mis du temps à répondre mais j'ai eu quelques petits soucis d'internet, en particulier impossibilité d'envoyer des e mails et même des commentaires...


Mélanie



isa 29/05/2011 19:46



oui et moi je ne pouvais plus t'envoyer de réponses. J'espère que cela t'aide, n'hésite pas.



corine 25/05/2011 20:57



Merci Isa, tout est rétabli, tu es vraiment la plus forte!!!



isa 25/05/2011 21:30



je n'ai pas fait grand chose !!!! mais tant mieux pour toi.



Magali 25/05/2011 10:34



Merci beaucoup d'avoir mis en ligne ta réponse car après presque un an avec ma classe, je me pose toujours beaucoup de questions au sujet des groupes. Cette année j'ai fait des groupes fixes en
début d'année et si je devais avoir la meme classe l'année prochaine, je ne referais pas pareil.



isa 25/05/2011 11:36



on tâtonne toujours et c'est presque incontournable , y compris avec de l'expérience car selon les élèves on ajuste sa pratique. C'est vrai qu'on améliore progressivement mais certaines
organisations qui fonctionnaient bien s'avèrent inappropriées avec un groupe classe plus complexe.Par exemple, le fait d'avoir des groupes qui sont remaniés toutes les 3 ou 4 semaines permet de
tenter des associations d'élèves pour éviter que des rôles s'installent et soient néfastes aux élèves ( ex: celui qui prend la parole pour les autres), c'est pourquoi avec ces changements on peut
arriver à donner à chacun une place et qu'il apprenne à s'adapter à chacun des groupes. L'apprentissage du groupe de travail doit comme pour tous les autres apprentissages
répondre à une progression, me semble-t-il.



corine 24/05/2011 21:43



bonsoir isa,


j'ai un souci, je ne reçois plus la news letter du blog, je pense que c'est aussi un problème de spams, mais je ne sais pas comment ça se résoud. Aurai-tu une petite idée? Ai-je fait une fausse
manip?


une lectrice assidue du blog plutôt désemparée



isa 25/05/2011 09:05



qu'appelles-tu la newsletter ?  Tu veux sûrement dire que tu ne reçois plus l'alerte des articles car je n'écris pratiquement jamais de newsletter à mes abonnés.


pour aller chercher les spams, il faut regarder dans les indésirables et puis mettre mon adresse en liste verte. Si tu ne sais pas comment faire , tu peux appeler ton fournisseur de
messagerie. De mon côté, je vais aller voir s'il y a un problème actuellement sur over-blog.