refondons l'école !

Publié le par isa

crayons

Juste avant de fermer, un lien à partager

Vous pouvez donner votre avis pour la concertation sur l'école.

C'est ICI



Publié dans aparté

Commenter cet article

hélène 12/07/2012 11:29


oui tu as raison ! Alors agissons !

soulingeas 12/07/2012 09:52


Bonjour, je suis entièrement d'accord avec toi et je ne verrai pas mon métier sans esprit d'équipe et solidarité envers les enfants, les parents et  autres enseignants. Ce qui me semble
préoccupant c'est que ce ne sont pas que quelques communautés qui souffrent en France c'est l'ensmble de la société qui semble touchée par l'individualisme. Il faut, malgré tout,  garder
l'envie et la foi mais il me semble urgent de refonder l'école car elle perd beaucoup en qualité. Il ne faut pas oublier que nous nous occupons d'enfants, trésors inestimables, futurs citoyens !
Selon moi ,nous avons le devoir de les aider à  développer en eux le meileur d'eux mêmes et leur apprendre à aider les autres en apportant leur petite pierre à la construction du monde.
C'est vraiment ce vers quoi on doit tendre : changeons nos mentalités, nos valeurs et le monde se portera mieux !


Belle journée ! Hélène

isa 12/07/2012 10:13



Alors il faut y aller et lancer les changements, et ceux-ci ne peuvent partir que de chacun de nous, quand j'ai débuté dans l'éducation nationale, je sortais d'une école normale
expérimentale où l'innovation était la base de notre pédagogie, je me suis heurtée à l'inertie descollègues des écoles dans lesquelles j'ai été nommée, la réalité fut rude parce qu'on avait
été bercés et on y croyait vraiment. J'étais donc un peu révoltée, je voulais convaincre avec des discours, j'ai fini par comprendre qu'il n'y a que les actes qui sont nos meilleurs arguments. Ca
prend du temps mais on peut faire bouger une équipe et créer de la solidarité et de l'émulation. Parfois, on ne voit pas en quoi nos actes peuvent agir sur les autres, c'est pourtant ce qui
influence le plus. Et on s'interroge: " Qu'est-ce que j'ai fait pour que les mentalités changent ?". Bonne journée aussi Hélène



Silvia 11/07/2012 20:54


Ah oui je ferai volontiers ces petit devoirs de vacances dès que je serai rentrée à Marseille.

soulingeas 11/07/2012 14:30


Je voudrais prendre le temps de te remercier pour ce blog qui est très riche et permet d'entretenir l'enthousiasme que j'ai pour la maternelle. Cela fait du bien de partager et accéder à des
idées novatrices pour lesquelles je me bats depuis un moment. Cependant, j'ai cette sensation de ne pas être à ma place dans ce système (education nationale + mentalité enseignante)) qui me
déçoit jour après jour. Alors, on peut faire sa petite révolution dans sa classe et fermer sa porte mais j'ai tellement envie de partager !...Je cherche des pédagogies alternatives pour continuer
de m'éclater mais pas facile. J'envisage même de démissionner quand j'aurai trouvé mon autre voie !


hélène

isa 11/07/2012 17:22



Il y a une autre solution qui est de penser que ce repli sur soi est dû à autre chose qu'une mauvaise mentalité et trouver comment faire bouger les choses, ce blog tente d'inciter à
l'esprit d'équipe, de solidarité et de remise en question. Ce sont des petits riens qui mis bout à bout font progressivement regarder son travail différemment. Je ne désespère pas de la
communauté enseignante, je pense qu'elle a été malmenée et qu'elle réagit par la défensive en se cachant derrière des certitudes, ce qui est regrettable c'est que les personnes ne se sentent pas
solidaires. Dans toutes les communautés professionnelles en souffrance, le sentiment du chacun pour soi domine, une sorte de réaction archaïque. Mais il faut s'interroger sur ce qu'on peut faire
et quelle est notre responsabilité dans ce sentiment d'échec quand nous le ressentons. Comme je le dis souvent: " Facile à dire, difficile à faire", et pourtant, il n'y a qu'au prix d'une remise
en question que nous avancerons. N'y a -t-il pas dans le choix de devenir enseignant un but qui va au-delà de notre propre personne, c'est une forme de don de soi ,il y a une grandeur que nous ne
devons pas oublier, une forme de défi dont l'enjeu est l'humanité. Cette universalité s'oppose à notre indivualité, c'est donc des efforts, parfois des douleurs mais au bout, un sentiment
d'accomplissement. Evidemment, seuls nous ne pouvons rien, c'est ensemble que nous faisons avancer notre humanité. Il a des choix qui nous font grandir et des choix qui nous rapetissent. Merci
Hélène de me donner l'occasion d'être lyrique



soulingeas 11/07/2012 14:17


Merci de me répondre aussi vite !


Je suis allée lire le débat sur l'évaluation mais ce n'est pas tout à fait l'objet de ma recherche. En fait, je cherche comment inciter positivement les enfants à respecter les règles de la
classe, faire un bilan à la fin de journée et pourquoi pas laisser une trace pour les parents pour qu'ils puissent être associés à cela car ils veulent souvent savoir comment ils se sont
comportés.


Qu'en penses tu ?


hélène

isa 11/07/2012 17:02



J'en pense que nous allons commencer l'année prochaine en travaillant sur les règles de vie, c'est le programme proposé ICI, il y aura à coup sûr des échanges sur cette
problèmatique. Et toutes les innovations seront les bienvenues.



soulingeas 11/07/2012 13:41


Bonjour,


je cherche des idées nouvelles pour encourager de manière positive les bons comportements dans une classe de maternelle (pas bons points ou cartes ou récompenses tels que les bonbons). Pourriez
vous m'aider ? merci !


hélène

isa 11/07/2012 13:49



dans notre débat sur l'évaluation, il y a des propositions type cahier de réussite qui me semblent pouvoir s'adapter à ce que tu recherches, le débat est à lire ICI , il faut lire les commentaires.